Consultation

– Bonjour Madame Michu ! Asseyez-vous, je vous en prie.

– Bonjour Docteur !

– Madame Michu, je vous ai écrit une lettre…

– Oui, j’ai vu Docteur. Vous m’y demandez ce que vous devez faire pour répondre à mon problème de santé, et je dois dire que ça m’étonne un peu…

– Oui en effet, j’aimerais avoir votre avis. Voulez-vous plus d’antibiotiques ?

– Bah, je ne sais pas, Docteur, qu’en pensez-vous ?

– Il n’y a pas de question taboue, Madame Michu. Dites-moi ce que je dois faire pour vous soigner…

– Vous ne le savez donc pas vous-même, Docteur ?

– Voulez-vous plus de saignées ?

– Bah non, plutôt pas, j’en ai déjà eu pas mal comme ça…

– Mais je vous préviens, si je fais moins de saignées, vous serez moins bien traitée…

– Bah ce que je voudrais, c’est aller mieux mais avec moins de saignées…

– Alors, ces saignées, vous préférez que je vous les fasse dans le bras ou dans la jambe ?

– Bah, justement, je suis en train de vous dire que j’en voudrais moins…

– Ou ailleurs, ça m’est égal, c’est comme vous voulez…

– Je voudrais surtout être moins confrontée à tous ces virus qui se multiplient, envahissent mon organisme et m’empoisonnent…

– Ah non, ça, c’est pas possible ! Il n’y a pas de question taboue, mais les virus, vous les aurez. Ce n’est pas négociable. La seule chose sur laquelle on peut discuter, c’est : ces virus, en voulez-vous pas mal chaque jour ou plutôt beaucoup chaque semaine ?

– Docteur, pourquoi me posez-vous toutes ces questions ? Vous ne savez donc pas de quoi je souffre ?

– Ecoutez, en fait, vous ne souffrez pas !

– Ah bon ?

– Non, vous ne souffrez pas, je le sais, je suis médecin.

– Alors, pourquoi je viens vous consulter ?

– Vous ne souffrez pas, mais je suis prêt à vous écouter, ça vous fera du bien de toutes façons, et moi, j’encaisse une consultation au passage.

– Docteur, je suis malade, les symptômes se multiplient, je suis de plus en plus faible, je n’en peux plus…

– Mais non, tout va bien, tout va bien, je vous assure. Alors ? Dites-moi ce que vous voulez que je vous donne comme médicament. Avouez que je suis quand même bien bon de vous demander votre avis !!

– Mais c’est vous le docteur, vous devriez savoir ce dont j’ai besoin…

– Ah mais… ne vous inquiétez pas, je vous demande, mais de toutes façons, je n’en ferai qu’à ma tête une fois que vous vous serez épanchée… Je suis le docteur, je vous rappelle.

– Ben alors, qu’est-ce que vous allez me donner ?

– La même chose que jusqu’à présent : des bons gros médicaments bien lourds sur lesquels je suis commissionné par les laboratoires, et des saignées. Beaucoup de saignées.

– Mais vous vous moquez de moi, alors, Docteur !

– Ha ha ha ha ha ha !! Ça se voit donc tant que ça ? Sacrée Madame Michu ! Bon, allez, je vous prescris une boîte d’Enfumax 500, c’est du « grandébatus » en poudre médiatique à prendre matin midi et soir jusqu’à fin mars, et revenez donc me voir, je vous donne rendez-vous, disons… le 26 mai prochain. Ah au fait ! Vous avez aussi rendez-vous chez ma consoeur pour une amputation.

– Une amputation ? Quelle amputation ?

– Bah l’amputation que ma consoeur et moi-même vous prescrivons !

– Mais je n’ai pas besoin d’une amputation !

– Ma consoeur me l’a demandée, et j’ai accepté.

– Mais pourquoi une amputation ? J’irai mieux après ?

– Ah ça, ça m’étonnerait ! Mais ce n’est pas le sujet. Ma consoeur Dr Angela vous la conseille, et du coup, moi aussi. C’est nous les médecins, tout de même !

– Mais mon docteur, c’est vous, docteur Macreux, ce n’est pas cette Angela !

– Peu importe ! Macreux-Angela, ou Angela-Macreux, c’est du pareil au même ! Nous travaillons tous deux dans le même cabinet de consultation, le cabinet UE (Unité d’Escrocs), un cabinet tout dévoué pour votre santé, Madame Michu ! Allez, à bientôt, et n’oubliez pas votre carte de créd… euh… Vitale, Carte Vitale, n’oubliez pas votre Carte Vitale ! Vous allez en avoir besoin… En vous souhaitant !

Saucisson-Pinard, le 24 janvier 2019

Lire aussi :

Provocations

Rappel :

Et vous vous plaignez ?!!

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Consultation

  1. zorba44 dit :

    Mort de rires tant c’est vrai.
    Saigneur, escroc… et va-t-en guerre (Venezuela …même chemin que la Syrie, l’Irak et la Libye !)

    Jean LENOIR

  2. Jean-Marc SIMIAND dit :

    « UE (Unité d’Escrocs)  » Bien vu !

  3. brunoarf dit :

    Le scandale Benalla atteint le plus haut sommet de l’Etat.

    A Matignon, Edouard Philippe panique. C’est lui qui a ordonné au procureur d’aller perquisitionner les locaux du journal Mediapart.

    Le scandale Benalla sème la panique à Matignon : il faut absolument protéger Emmanuel Macron. Pour ça, tous les coups sont permis.

    La France est devenue une république bananière.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/affaire-benalla-mediapart-estime-que-matignon-est-a-l-origine-de-l-enquete-sur-ses-sources_3177643.html

  4. Eric83 dit :

    Pour info, ce soir à 20 h 00 débat CHOUARD- ASSELINEAU sur U.P.R TV, débat qui devrait être intéressant.
    Pour info, également, FB m’a bloqué ce matin pour 4 jours pour avoir publié le lien twitter de ce débat. CHOUARD- ASSELINEAU, des dangers pour le pouvoir en place ?
    Vive la liberté d’expression sur FB !

  5. Nadine dit :

    On nous aurait donc menti ??
    M. Emmanuel Macron, banquier et philosophe printanier, ne serait pas un « révolutionnaire » anti-système, combattant pour la France, pour qu’elle « retrouve l’espérance »?
    Je suis vraiment très déçue.

    https://en-marche.fr/emmanuel-macron/revolution

  6. zorba44 dit :

    Le grand tri commence

    https://fr.news.yahoo.com/gilets-jaunes-viennent-soutenir-mediapart-095830188.html

    Symbole de la Nation qui refuse les diktats !

    Jean LENOIR

  7. joubi_jouba dit :

    L’enfumage se double d’un cynisme effrayant: Macrophage au prétexte d’un Grand Débat est en train de faire sa campagne pour les Européennes… à nos frais et sans que ça soit comptabilisé officiellement dans les dépenses de campagne!
    Un vrai Rat.

Répondre à Nadine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s