La création de l’euro a bien été une erreur

Une erreur ou plutôt une catastrophe. On devrait même parler de sabotage, de crime prémédité puisque l’euro, dans l’esprit de ses concepteurs, fut dès le départ une monnaie politique, c’est-à-dire destinée non à être viable, mais à mener de force à la création d’un super-Etat européen… OD

« Les conclusions d’une étude réalisée par une officine libérale, le Centre de politique européenne de Fribourg, viennent d’être publiées. Elles reflètent ce que 90 % des titulaires du prix Nobel d’économie en activité pensent (selon Joseph Stiglitz), à savoir que la création de la monnaie unique a été une erreur qui coûte cher à une grande majorité des peuples européens et qui n’a profité qu’à l’Allemagne et aux Pays-Bas.

Cette étude a permis d’établir que le manque à gagner en matière de PIB cumulé, entre 1999 et 2017, a été de 56.000 euros par Français, soit 200 milliards par an et 3.600 milliards d’euros en dix-huit ans ! Avec ces 3.600 milliards d’euros, nous aurions pu rembourser la dette nationale et payer les intérêts dus au titre de cette dette.

Les graphiques publiés par la presse ont permis de visualiser la perte (croissante) de PIB par Français, laquelle était proche de 6.000 euros par an en 2017, soit 24.000 euros par famille moyenne de quatre personnes, et 400 milliards pour 66 millions de Français. Une somme considérable. Nos dirigeants libéraux qui avaient pronostiqué une croissance plus forte consécutivement à la création de l’euro se sont trompés, nous ont raconté des âneries et ont été aveuglés par leur idéologie européiste !

Dans son ouvrage de 2016 intitulé L’euro – Comment la monnaie unique menace l’avenir de l’Europe, Joseph Stiglitz a écrit : « L’économiste Robert Mundell, mon collègue, a reçu le prix Nobel pour s’être posé la question et avoir donné la réponse. Son analyse montre clairement que les pays de la zone euro sont trop différents pour partager aisément une monnaie unique. » C’est très exactement ce que disait Maurice Allais dès 1992. Le fait d’avoir fait de mauvaises analyses a conduit nos dirigeants à la création de cette zone monétaire calamiteuse : « Premièrement, il n’y a même pas eu de poussée générale de croissance dans l’espace de l’euro après la formation de la zone euro. L’euro a peut-être contribué à créer des bulles en Espagne et en Irlande, mais il ne semble pas avoir accéléré la croissance de la zone euro dans son ensemble. Deuxièmement, les revenus sont aujourd’hui très inférieurs à la tendance longue que suivait le PIB avant l’euro. À la fin de l’année 2015, l’écart entre ce chiffre et le PIB réel de la zone euro était de 18 % – soit une perte d’environ 2.100 milliards d’euros. Si nous ajoutons les écarts, année par année, la perte cumulée en 2015 dépassait 11.000 milliards d’euros, soit 12.100 milliards de dollars. Troisièmement, l’écart s’accroît toujours – et je suis persuadé qu’il continuera à le faire tant que la zone euro maintiendra ses politiques actuelles. » Joseph Stiglitz disait donc vrai, mais lors de la sortie de son livre, il ne fut invité par aucune chaîne française de télévision !

« Sur tous les critères ordinaires de mesure du succès économique, la zone euro a échoué. Elle a fait moins bien que les États-Unis, pays d’origine de la crise, et moins bien que l’Europe hors zone euro » (Joseph Stiglitz). »

Boulevard Voltaire, le  mars 2019

Rappel :

Tragédie de l’euro : le graphique qui tue

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour La création de l’euro a bien été une erreur

  1. zorba44 dit :

    Les ricains, qui ont voulu désarticuler l’Europe, ont réussi avec leur arme de destruction massive…
    Cependant à force de foutre le bordel partout ils ont aussi réussi leur autodestruction ! Les coûts induits par cette politique les ont mis à genoux !

    Jean LENOIR

  2. zorba44 dit :

    Vertige du temps écoulé

    Un beau sujet de philosophie…

    Jean LENOIR

    (lequel voit sa Citroen light 15 sous un autre regard)

  3. brunoarf dit :

    Croissance depuis 2009 : Chine + 139%, Inde + 96%, Etats-Unis + 34%, Europe – 2% !

    Ces chiffres racontent l’histoire du déclin macro économique de l’Union Européenne, qui se retrouve dans une spirale.

    https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/croissance-depuis-2009-chine-139-inde-96-etats-unis-34-europe-2-809418.html

  4. Ping : La création de l’euro a bien été une erreur | Raimanet

  5. Robert dit :

    Ce qui est pitoyable, c’est qu’une majorité de Français -et d’européens- n’ont pas encore compris la nocivité de l’ Euro, et ne font que constater que « c’est pratique pour faire du tourisme d’un pays à l’autre » ! Il est vrai que dans les médias traditionnels, on ne fait pas beaucoup d’efforts pour le leur expliquer…
    Comme vous le faîtes remarquer, Olivier, l’ Euro est une monnaie « politique », dont il faut rappeler qu’elle a été soutenue en particulier par Mitterrand sous le fallacieux prétexte qu’elle empêcherait l’ Allemagne de trop de rapprocher de la Russie après la chute du mur. Peu motivés au départ, les Allemands ont accepté le principe à leurs conditions… et se sont vite adaptés et trouvés en position de force, notamment lors du passage aux 35 heures en France !
    Désormais cette « expérience » continue à marche forcée, au risque de voir la structure européenne exploser…

    • el rancho dit :

      ce qui est drôle c’est que « l’arrimage » de l’Allemagne à l’Europe, va paradoxalement précipiter la chute de l’UE tellement les déséquilibres financiers seront devenus insupportables…

  6. Nanker dit :

    Et sur « Radio Sputnik » Jacques Sapir rappelait que la place de l’Euro sur les marchés financiers mondiaux était d’environ 20%… soit à peu de choses près la place qu’avaient le Franc et le Deutsch Mark avant 1999. Le Dollar se taillant toujours la part du lion, et le Yuan étant dans l’intervalle venu se placer en seconde place.

    Une preuve de plus que l’Euro est un échec gigantesque : le projet des têtes d’oeuf d’en faire une machine de guerre contre le billet vert n’aura jamais connu de commencement de réalité.

  7. brunoarf dit :

    Toute l’économie mondiale n’est qu’une gigantesque bulle de dette.

    La banque centrale des Etats-Unis, la banque centrale de Chine, la banque centrale du Japon, la banque centrale du Royaume-Uni, la Banque Centrale Européenne tiennent l’économie mondiale à bout de bras.

    Toutes ces banques centrales créent de la dette, encore de la dette, toujours de la dette, en injectant des sommes ahurissantes dans le circuit financier.

    Dernier exemple en date : la BCE va prêter des centaines de milliards d’euros aux banques privées, sans leur faire payer de taux d’intérêt. Ce sont des prêts à taux zéro.

    Cerise sur le gâteau : si les banques privées prêtent souvent cet argent à l’économie réelle, la BCE leur versera un taux d’intérêt de 0,4 % ! ! !

    Ce système est devenu fou.

    Quand la bulle de dette éclatera, le monde tremblera.

    Lisez cet article :

    « Les prêts prendront place entre septembre 2019 et mars 2021, explique l’institution dans un communiqué. Ces prêts à taux zéro, voire rémunérés à 0,40% si les sommes reçues sont souvent recyclées dans l’économie réelle, sont prisés des banques, qui s’étaient précipitées sur eux en 2016 et 2017. »

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/la-bce-ne-relevera-pas-ses-taux-avant-au-moins-fin-2019-20190307

  8. zorba44 dit :

    Pierre démonte l’escroquerie en bande organisée du tandem INSEE BANQUES

    et leurs conséquences létales !

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s