Union européenne = création américaine : Villiers fait la tournée des popotes médiatiques

Amusant de voir comment on déroule en ce moment le tapis rouge à Villiers (derrière de timides objections d’usage) à propos de réalités qui, lorsqu’elles étaient soulignées il y a quelques années par Asselineau ou d’autres (dont moi-même, dans une modeste mesure), étaient torpillées par les médias comme d’abominables “délires complotistes” ! Faut-il y voir un “effet Trump” ? La supériorité actuelle de la tendance “nationale-sioniste” sur sa rivale “atlanto-sioniste” ? Je vous laisse en tirer les conclusions… OD

(France Inter, 11 mars 2019)

Rappels :

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Union européenne = création américaine : Villiers fait la tournée des popotes médiatiques

  1. J’ai aperçu dans Quotidien (qui est une production TFOne, entendons-nous bien) qu’on le moquait, grave, au sujet de Bilderberg et sur le prétendu passé « nazi » des pères fondateurs.

    Pourtant, et c’est FA qui l’a rappelé dans ces conférences, Walter Hallstein, 1er Président de l’UE était juriste sous Hitler, membre de la SA et médaillé des mains de tonton Adolf, et sauf erreur…
    Mais c’est nous les vilain-e-s Konspis…

    Comme disent les mômes, c’est celui qui dit qui est, non ?
    Jo

  2. Coiron dit :

    De Villers , ça n’est pas le perdreau de l’année , c’est ce qui s’appelle arriver après la bataille ; il a dû passer à côté de Jean Marie sans le voir . A-t-il lu François BRIGNEAU ou Roland GAUCHER , ces deux journalistes qui en ont vu de toutes les couleurs ?

  3. gyroscoop dit :

    Villiers adore les coups médiatiques il vendrait ce qu’il a de plus cher pour faire l’actualité, ce nouveau coup est-ce de sa propre initiative ou est-il en mission commandée ?

  4. zorba44 dit :

    De Villiers ? Il perd ses illusions le 14 juillet 2018 et son pucelage (politique) maintenant !
    C’est ce qu’on appelle un renard de la politique !

    Jean LENOIR

  5. Jean-Loup Izambert dit :

    Pas encore à la retraite ce grand pourfendeur de l’Union européenne?
    Allez, une bonne nouvelle pour mon ami Olivier et son site salutaire: savez-vous que le Parlement européen s’effondre?
    Sur les trois sièges du Parlement dit « européen » ( Bruxelles, Strasbourg et un Bureau de liaison à Luxembourg), le principal, celui de Bruxelles, va disparaître. C’est tout un symbole!

    La situation architecturale était semblable à la politique qui affiche depuis les premières élections des « eurodépités » une moyenne générale de 60% d’abstention.

    Au plan architectural tout s’est aggravé en août 2012 quand des fissures sont apparues dans le bâtiment qui n’a que 25 ans d’âge au point qu’une partie du plafond de la salle plénière s’est effondrée.
    En 2015, le budget européen prévoyait des subventions pour réparer l’édifice qui montre- déjà – d’importants signes de fatigue. Mais la situation est encore beaucoup plus grave que prévue.
    Deux rapports ont été réalisés par des organismes indépendants sur l’état du bâtiment qui porte le nom officiel de Paul-Henri Spaak – celui-là même dont je vais rétablir la vraie biographie qui fait abstraction de son rôle dans l’arrestation et la déportation de milliers d’antifascistes et de personnes de confession juive avant 1940 – et le surnom de « Caprice des dieux ». Si, si c’est vrai.

    Un rapport de synthèse a été réalisé et, au vu des résultats, les quelques hauts fonctionnaires de l’Union européenne en charge de ce dossier sensible l’ont vite enterré: seuls les membres du Bureau du PE y ont accès en version papier et ne peuvent en garder copie. Bon, mais le papier cela peut se perdre dans un bâtiment présentant de tels dysfonctionnements. Vrai qu’il y a des portes de bureaux qui ferment mal… Non seulement certaines portes ferment mal mais il y a de sérieux problèmes de ventilation, dans les conduites d’eau, de gaz et d’électricité, de sérieux désordres dans l’isolation, des infiltrations d’eau. C’est assez drôle car du coup, ce bâtiment où des milliers de fonctionnaires pondent des textes à longueur de journées pour régenter la vie des gens « ne respecte pas ou plus les normes de l’Eurocode »… De plus un problème de fondations provoque une instabilité du bâtiment.
    Pourquoi dissimuler ces faits aux citoyens-contribuables des pays membres de l’UE?
    Je vous livrerai les détails de cette « euromerta » dans le livre que je prépare sur « L’Union européenne contre l’Europe ». Mais sachez quand même que la situation est grave au point qu’il faille sans doute détruire le PE et le reconstruire. Coût de l’opération: plus ou moins 500 millions d’euros!…. Vous comprendrez alors pourquoi ce rapport est resté secret à la veille des élections dites « européennes » et qu’ aucun candidat n’alerte les électeurs sur sur cette situation: soit ils l’ignorent, soit ils la dissimulent volontairement aux citoyens. La facture, c’est pour après, d’autant qu’elle risque de dépasser les prévisions.
    Bon, mais si vous pensiez devoir participer à la mascarade de ces élections « européennes », faut pas désespérer. Vos candidats et leurs haut fonctionnaires ont de la ressource : pendant les travaux, vos eurodépités, leurs collaborateurs et toute la smala de hauts fonctionnaires de la Commission européenne va s’installer à…Strasbourg et à Luxembourg. D’où frais de déménagement du personnel, des archives, de transports, primes, etc. Et, une fois les travaux terminés, une dizaine d’années de travaux et un demi-milliard d’euros plus tard, retour à Bruxelles. Faut du confort pour vous présenter la facture… »Gestion rigoureuse »? « Nécessaire austérité budgétaire »? « Réduction importante des dépenses sociales »? Vous avez juste le choix de la formule…
    Les plus lucides savent que cette Union dite « européenne » est politiquement condamnée. Comment ne pas douter de l’instabilité politique des fondations d’une telle structure ? Aujourd’hui, même son architecture vous conseille de ne pas participer à ces élections. Sauf à jouer le rôle du « cocu européen magnifique ».

    • zorba44 dit :

      A l’image de l’Europe Cher Jean-Loup, rien ne va plus …et les joueurs, tous, risquent de perdre leur mise !

      Jean LENOIR

      • Jean-Loup Izambert dit :

        Attention Jean: ne pas confondre l’Europe et leur Union « européenne ». Comme tu le sais, l’Europe va du détroit de Béring à la mer d’Irlande en passant par la Fédération de Russie. Cette Europe là est en train de construire la ligne à très grande vitesse qui va relier d’ici une dizaine d’années de travaux Moscou à Pékin en 48h. Une sorte « d’arrête de poisson » d’Ouest en Est sur laquelle vont venir se greffer des lignes transversales pour le développement des régions au-travers d’un gigantesque plan rail-route. En France, même sur des grande lignes comme Paris-Bordeaux les trains n’arrivent plus à l’heure. Et Alstom qui devait participer à ce projet en a été écarté quand les Russes ont appris la privatisation-donation que préparait Macron (dès les années 2014) au profit de General Electric. Lis sur ce sujet le témoignage poignant et fort instructif de Frédéric Pierucci, ancien président de la filiale « Chaudière » d’Alstom qui fut emprisonné aux Etats-Unis avec un procès truqué: « Le Piège américain », par Frédéric Pierucci aux éditions JC Lattès.

      • zorba44 dit :

        Ecrit un peu vite …(pas ton talent d’une plume précise comme la tienne) …dont acte !

        Jean LENOIR

        (j’avions toute même eu 18,5 à l’écrit du bac, en géographie, à une époque où on ne pouvait avoir 20 qu’en maths ou en physique-chimie ! …j’eussions donc dû me souvenir des limites de l’Union, différentes de celles de l’Europe que de Gaulle limitait à l’Oural …sauf grossière nouvelle erreur de ma part !…)

  6. Eric83 dit :

    Au sujet de l’abandon de Macron, de la France à l’Allemagne, je partage avec vous le dernier billet de Jacques Myard, ancien parlementaire et Président du Cercle Nation et République.

    BILLET D’INGRATITUDE : RÉPONSE DE LA BERGÈRE AU BERGER TROP NAÏF !

    L’encre du Traité d’Aix-la-Chapelle est à peine sèche que la gratitude de Berlin apparait dans le soleil resplendissant de l’amitié franco-allemande sans limites ni aucune arrière pensées…
    Honni soit celui qui mal y pense l
    Petit rappel : dans le Traité d’Aix-la-Chapelle, la France a souscrit – article 8-2 ) :
     » L’admission de la RFA en tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies est une priorité de la diplomatie franco-allemande.  »
    C’était déjà beaucoup; beaucoup trop pour ceux qui savent ce que cela peut entraîner dans l’équilibre onusien sans que cet objectif soit au préalable négocié avec tous les Etats !
    Mais cela a visiblement mis en appétit de puissance la chère Annegret Kramp-Karrenbauer, AKK pour les intimes, et présidente de la CDU allemande destinée à remplacer la Chancelière Angela Merkel.
    Cette chère AKK dans sa réponse – publiée par Die Welt – à E.Macron, nouvel évangéliste européen qui vient d’adresser à ses ouailles une épître fameuse pour les convertir à son credo de progressiste européen, cette chère Annegret franchit le Rubicon et exige que l’Union européenne soit à l’avenir représentée par un siège permanent au Conseil de sécurité :
    Vous, les Franzosen, tirez-vous de ce siège et laissez Germania, sous couvert d’Union européenne, diriger les affaires du monde ; FERMEZ LE BAN !
    Et puis, assez d’anachronisme, nous explique Annegret, certes, nous les Allemands, nous aimons beaucoup Strasbourg mais le Parlement européen n’en a que faire et doit siéger à Bruxelles; faisons fi de l’Histoire et des symboles des relations franco-allemande …
    D’ailleurs, si vous aimez les symboles, construisons un porte-avions européen, nous propose AKK, ouvrons aussi notre marché aux produits agricoles africains – sous-entendu : votre PAC coûte trop cher.
    Enfin, cher Emmanuel, ne rêve pas avec ta souveraineté européenne, et AKK d’asséner :
     » Le fonctionnement des institutions européennes ne peut revendiquer aucune supériorité morale par rapport à la coopération entre les gouvernements nationaux. Refonder l’Europe ne se fera pas sans les Etats-nations « .
    Et là, AKK a parfaitement raison, mais il faut interpréter l’assertion ; il faut lire : l’Allemagne est redevenue puissante et n’accepte plus la tutelle multilatérale de Bruxelles !
    Enfin, nous voilà rassurés, « la communautarisation des dettes, l’européanisation des systèmes de protection sociale et du salaire minimum », l’Allemagne n’en veut pas; personne n’en doutait sauf E. Macron !
    Pour une réplique à E. Macron, c’en est une ! C’est une double gifle ! C’est une leçon magistrale faite à un amateur qui a oublié que les Etats n’ont pas d’amis car ils défendent justement leurs intérêts conformément au mandat reçu de leur peuple.
    E.Macron qui n’a plus rien de jupitérien mais est un roi nu, devrait maintenant méditer cette maxime de Charles Pinot Duclos dans « Les considérations sur les moeurs de ce siècle » ( 1751 ) :
     » L’ingratitude demande sans peine, reçoit sans pudeur, et oublie sans remords « .
    AKK a dû en faire sa devise, on est prévenu !

    • rodez21 dit :

      Le moment approche où les loups vont commencer à s’entre dévorer.
      Pour l’instant, chacun joue dans sa cour, en lorgnant sur celle du voisin.

    • Sylvia dit :

      Myard est un traître qui a toujours mangé dans la gamelle de l’UMP et de LR… il doit se taire, par décence.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s