La justice face aux Gilets jaunes : un nombre « colossal » de gardes à vue, un recours massif aux comparutions immédiates et des peines d’une sévérité inhabituelle

Pour les vrais casseurs en revanche, ce n’est pas du tout la même histoire. La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a ainsi expliqué que si la police laisse les « Black Blocks » tout casser sans les interpeller en flagrant délit, c’est pour mieux les suivre et démanteler les réseaux… OD

Pendant l’acte XVIII des « gilets jaunes », à Paris, le 16 mars. JULIEN MUGUET POUR « LE MONDE »

« Quelque 2 000 manifestants ont été condamnés depuis le 17 novembre. Les avocats chargés de leurs dossiers dénoncent une « sévérité des peines » face à des prévenus au casier judiciaire vide.

Quelle justice pour les « gilets jaunes » ? Après plus de vingt semaines de mobilisation, des chiffres communiqués par la garde des sceaux, Nicole Belloubet, permettent d’esquisser un premier tableau, marqué notamment par un recours massif aux comparutions immédiates et par une certaine sévérité des juges.

La ministre de la justice a fait savoir, le 23 mars, que 2 000 personnes avaient été condamnées depuis le 17 novembre, date du premier rassemblement, et qu’environ 40 % d’entre elles ont reçu des peines d’emprisonnement ferme. Près de 1 800 personnes interpellées lors des manifestations organisées chaque samedi depuis plus de quatre mois attendent encore d’être jugées, a précisé Mme Belloubet.

Au-delà des 2 000 condamnations, ces chiffres soulignent d’abord le nombre « colossal » – un terme employé par plusieurs avocats ayant eu à traiter ces dossiers – de gardes à vue n’ayant donné lieu à aucune poursuite. Au total, 8 645 personnes ont été placées en garde à vue ces quatre derniers mois, selon la chancellerie. « Des milliers de manifestants [près de 5 000] ont été relâchés sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux. Ces dossiers vides constituent la majorité de nos affaires », note Muriel Ruef, avocate au barreau de Lille.

Selon la chancellerie, les condamnations prononcées portent sur des faits de « recel de vol », « participation à un groupement », « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique », « dégradations », « outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique », « usage de produits stupéfiants », « refus de signalisation » ou encore « menaces de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

Lire la suite sur LeMonde.fr

Source : Fakir

Rappel :

Acte 18 des Gilets jaunes : 290.000 manifestants dans toute la France selon France Police-Policiers en colère

Lire aussi :

Violences policières : L’ONU classe la France au même rang que le Soudan et le Zimbabwe

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La justice face aux Gilets jaunes : un nombre « colossal » de gardes à vue, un recours massif aux comparutions immédiates et des peines d’une sévérité inhabituelle

  1. leducmichael dit :

    Si vous vous imaginiez que la justice était indépendante …il faut plaire au prince
    Il n’y a que ceux qui n’y on jamais eu a faire qui peuvent y croire .

    • RIC dit :

      On le sait bien Pour ces gens-là mieux vaut une injustice qu’un désordre…. et beaucoup d’injustices que quelques désordres.

  2. Felicien Lallane dit :

    Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, retenu en otage en Afghanistan, durant 547 jours, du 30 décembre 2009 au 29 juin 2011.
    un ancien légionnaire :  » On aurait pu les sauver de-suite  »

  3. lucmars dit :

    Comme on peut le lire sur les crises.fr (désolé pour la concurrence) la Justice ne rend pas justice mais se préoccupe de maintenir l’ordre. Tout comme dame Belloubet ne trouve pas inhabituel de mettre en garde à vue, pour le week-end, des gens qui ne sont redevables de rien, sinon d’étre là, au mauvais moment et bien sur… avec un gilet jaune

  4. zorba44 dit :

    Belle loupée …est sur la liste : qu’elle le sache.

    Le pouvoir voudrait rallier ses partisans et rallumer la flamme avant les européennes,- cette manoeuvre, cousue de fil blanc, ne saura faire dévier les électeurs de leur choix (de leur ras-le-bol) face à l’Europe qui démolit les nations, dépèce les peuples et attise leur désespoir.

    Jean LENOIR

  5. Ping : Toute l’oligarchie contre les Gilets Jaunes: ceux qui sont au pouvoir et ceux qui y ont été, la Justice, les bénéficiaires du du système… – INSURRECTION PACIFIQUE

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s