Aéroports de Paris – Ardian, le nouveau scandale impliquant Macron et sa fine équipe de conseillers

Privatisation d’ADP : les révélations chocs du Canard enchaîné

« Dans le cycle médiatique hebdomadaire, le mercredi est toujours particulier car c’est le jour de la sortie du Canard Enchaîné. On peut trouver les titres amusants mais l’hilarité tourne bien souvent au rire jaune lorsque l’on découvre la gravité de certaines révélations. Certaines semaines, on peut même grincer des dents. C’était le cas ce mercredi 03 Avril à la vue de l’article d’Odile Benyahia-Kouider sur la privatisation d’ADP et la proposition des départements d’Île de France de se porter acquéreur de 30 % d’ADP au côté du fonds d’investissement Ardian (ex Axa Private Equity).

Dans l’article on découvre le scandale qui ne devrait pas passer inaperçu : le cas de ce conseiller de Macron qui mélange un peu trop les genres et les réseaux. La personne en question, c’est le « Conseiller entreprise, attractivité et export » de la Présidence de la République, Emmanuel Miquel. Jusqu’à présent, il était resté discret et moins exposé que d’autres conseillers de l’Elysée. Le grand public le connaissait assez peu. Après HEC, où il a connu Stanislas Guerini, député et délégué général de LREM, et Cédric O, le tout nouveau Secrétaire d’État chargé du Numérique – les trois ont même dirigé le bureau des élèves d’HEC – il a rapidement rejoint les banques d’affaires. Après quatre années de fusions-acquisitions à Paris et à Londres (aider les entreprises à se rapprocher pour maximiser les marges par des économies d’échelles), il s’oriente vers le capital-risque (prendre des participations dans des entreprises et maximiser le profit en les revendant avec une belle plus-value). Pour faire ce beau métier, il rejoint… Ardian.

Cette habitude des hauts fonctionnaires et des financiers de fréquenter les mêmes salons n’est un secret pour personne. Etienne Girard de Marianne l’expliquait récemment, des hauts fonctionnaires de Bercy ont même leur association, l’Amicale du Trésor, pour se revoir et rencontrer patrons d’entreprises et banquiers dans des cocktails et dîners. Habitude qui facilite dangereusement ces allers-retours entre la finance privée et le pouvoir politique.

Quant à Emmanuel Miquel, on était déjà porté à croire qu’il avait gardé des liens forts avec Ardian d’investissement puisque l’on sait qu’une fois « membre » de ce microcosme élitiste de la finance et du pouvoir, on ne le quitte plus. Dans le cas du conseiller de Macron, les liens sont restés intacts puisque le Canard Enchaîné nous apprend qu’il s’apprête à quitter l’Elysée pour retourner chez Ardian ! En bref, au plus haut sommet de l’Etat, un ancien financier qui travaillait chez Ardian s’apprête à y retourner après qu’il a pu influencer le Président sur ce dossier en tant que conseiller économique. Nous n’avions pas de doute quant à l’influence des lobbys, mais cette fois cela s’apparente carrément à de l’entrisme.

Le gouvernement était censé être celui du « nouveau monde. » Emmanuel Macron lui-même disait, en démissionnant de Bercy en août 2016 pour se lancer dans la course à l’Elysée : « J’ai touché du doigt les limites de notre système politique qui pousse à des compromis de dernière minute. » Là, c’est surtout, et encore une fois, le Canard enchaîné qui a touché du doigt les limites du système Macron : faire fonctionner le réseau des copains ! On nous avait promis une loi de moralisation de la vie publique mais la réalité rattrape la fiction. On peut se demander à quoi servent toutes les commissions de déontologie et autres autorités pour la transparence de la vie publique si de tels poissons passent entre les mailles du filet.

En tout état de cause l’alliance entre les départements d’Ile de France et Ardian avait déjà de quoi nous inquiéter, mais cet aller-retour entre les intérêts privés et la politique d’un conseiller si proche du Président est pour le coup particulièrement préoccupant ».

David Henri, Agoravox, le 6 avril 2019

Lire aussi :

Aéroports de Paris et la société de capital-investissement Ardian : l’endogamie politico-financière au sommet de l’Etat

Rappel :

Contre vents et marées, le scandale de la privatisation d’Aéroports de Paris !

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Aéroports de Paris – Ardian, le nouveau scandale impliquant Macron et sa fine équipe de conseillers

  1. Nanker dit :

    2ème couche du scandale ADP : c’est Bernard Mourad qui devrait gérer cette structure publique une fois refilée au privé à vil prix.
    Un Mourad TRES TRES proche de Macron. Comprenez que les deux étaient cul et chemise… Par contre je ne sais pas qui faisait la chemise.

    Avant (sous Mitterrand Chirac Sarko) on refilait les fromages de la République aux copains, avec Macron on va les refiler aux copines. Les temps changent!

  2. Felicien Lallane dit :

    Est-il vrais que l’on va faire un Orly 2 à peine plus éloigné de Paris ?
    Mais encore si près de la capitale du pays le plus visité au monde.
    Voilà de quoi remplir les caisses de l’état … si il n’est pas privatisé !
    On peut en parler et partager les avis.

  3. zorba44 dit :

    Lorsqu’on est aux Affaires on devrait s’interdire de faire des affaires …même par personnes interposées.

    Les affaires, les vraies se nouent dans un environnement de relations évolutives : on fait affaire ou on ne fait pas affaire non en fonction des relations mais en fonction des produits et des services qu’on achète ou on vend.

    Ici il n’est question que de cercles de copains et de coquins, lesquels n’ont qu’un seul but leur intérêt que ce soit bon ou non pour la Nation. A vomir …mais aussi à punir à la hauteur de la prédation du bien public !

    Jean LENOIR

  4. Delteil Nicolas dit :

    Je ne sais plus qui avait écrit un article disant que les lobbyistes n’étaient plus « proche » du pouvoir mais, carrément au pouvoir. Encore une preuve.

  5. la Camorra dit :

    Tout bénèf’ pour les futurs actionnaires privés : ADP va investir 6 milliards d’euros avant sa privatisation !

    https://francais.rt.com/economie/60698-adp-va-investir-6-milliards-euros-avant-sa-privatisation?fbclid=IwAR0PdAwZdQqtlKqE8P6g-Um4TFIFA84SJ-MDdjLYBkDkNvEbSTY16a0KNyQ

  6. Ping : Aéroports de Paris – Ardian, le nouveau scandale impliquant Macron et sa fine équipe de conseillers — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – INSURRECTION PACIFIQUE

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s