Auto-humiliation : une chasse aux sex-toys réunit 4800 femmes en Belgique

« Il y en a un qui doit bien rigoler là-haut, à voir l’humanité se rabaisser de la sorte. Mais il ne s’agit pas de Dieu, et il n’est pas en haut : c’est le Diable et il est en bas, en dessous des bas instincts. Faire courir 4 800 femmes et 200 “hommes” avec une bêche le dimanche dans la province de Namur fera bien sûr rigoler tout le monde – ah ah ah, où est-ce qu’ils vont chercher tout ça – mais ce gag géant est dramatique.


800 bons étaient enfouis dans un champ, comme les pièces d’or dans le conte. Mais il s’agissait de bons pour un sex-toy, pas pour une pièce jaune. Du plastoc, quoi.

Colombe Cuvelier de la société co-organisatrice Soft Love, est satisfaite (économiquement) de l’arnaque :

« Je suis très contente que d’année en année les personnes et les hommes comprennent que cet événement est simplement et durement là pour l’émancipation de la femme et le sexe. »


[…]

Il est clair que cet événement n’a pas lieu par hasard pendant la Semaine sainte, celle qui précède le dimanche de Pâques (14-21 avril cette année). D’ailleurs, le fait de cacher des bons à sex-toys dans un champ rappelle étrangement les œufs que les enfants doivent trouver le jour de Pâques. On peut y voir aussi l’hystérie qui s’empare des consommateurs le jours du « Black friday ».

Pornographisme croisé avec consumérisme, le Diable nous balance vraiment tout ce qu’il a en stock !

Mais le blasphème n’est pas important, le plus important, c’est que ceux qui l’organisent et ceux qui s’y prêtent sont déjà perdus, ils ont déjà leur « récompense ». Croyant ramasser les fruits de son désir, l’homme se rabaisse, et se détruit. Le désir ce n’est pas ça, c’est même exactement l’inverse : c’est ce qui nous élève.

Que ceux qui ne l’ont pas trouvé le cherchent, mais pas dans la terre, plutôt dans le ciel… »

Lire l’intégralité de l’article sur E&R

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Auto-humiliation : une chasse aux sex-toys réunit 4800 femmes en Belgique

  1. Nanker dit :

    Il y a 15 ans je m’étais fait cette petite prophétie : « les nouveaux beaufs ce sera les femmes! ».
    On y est, OUAIS !!!! 🙂
    On est maintenant en pleine égalité entre hommes et femmes mais ce n’est sans doute pas celle à laquelle rêvait Beauvoir…

  2. Charlie dit :

    Voilà qui ressemble plus à une braderie de sex toys qu’autre chose…

    Voyons Mesdames et Mesdemoiselles, ne savez-vous pas que les sex toys c’est dépassé ?

    Etre une femme c’est has been ! aujourd’hui la tendance c’est le ni-ni, pour avoir la cote il faut être trans : ni homme, ni femme, pas de sexe… donc pas besoin de sex toy !

  3. Thomas C. dit :

    Bientôt elles feront la queue pour participer à un peep-show ? Quelle bande de dégénérées…

  4. zorba44 dit :

    Wepion, pions, morpions …réjouissant programme s’il en fût !
    Mépris, mépris, mépris pour cette fange d’humanité…

    Jean LENOIR

  5. Robert dit :

    Heureusement que le ridicule ne tue pas ! C’ est la dernière histoire belge ?

  6. VASY Line dit :

    La chasse à la frite n’est donc pas un élément de culture de la dégénération Y ?
    Quand certains parlent de dépeupler le monde par malthusianisme il est de plus en plus nécessaire de bien comprendre certains avantages si cela est bien utilisé. En effet, les agissements de ces « fragiles du haut » sont un danger pour le futur de la race humaine notamment pour les vers de terre ayant vu leur champ totalement retourné pour des futilités du genre « bite, poil, couilles ». Mots qu’aiment particulièrement les meRdias français du type Rance télévision et leurs grognasses de la communauté organisée.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s