Marion Sigaut : « Gardez votre argent et ne touchez pas à Notre-Dame. Elle est à nous ! »

« L’incendie de Notre-Dame, à qui profite le crime ? »

Discours de Marion Sigaut, historienne, au défilé en hommage à Sainte Jeanne d’Arc organisé par CIVITAS. A Paris, le dimanche 12 mai 2019.

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Marion Sigaut : « Gardez votre argent et ne touchez pas à Notre-Dame. Elle est à nous ! »

  1. Ping : Marion Sigaut : « Gardez votre argent et ne touchez pas à Notre-Dame. Elle est à nous ! » - Ma Banque a Moi

  2. zorba44 dit :

    Un chêne plutôt que vos millions, un chêne plutôt que votre béton, un chêne et notre savoir-faire transmis à travers les âges, un chêne pour bouter dehors les marchands du temple et les banquiers…

    Honte au pouvoir qui a organisé cela et qui doit rendre compte devant le tribunal du peuple pour ses crimes et ses complots !

    Jean LENOIR

  3. Cui Bono est la seule question qui vaille, mais aussi la seule qu’on ne puisse « se » poser sans se faire traiter par les Merdias maintrean de vilain-e-s konspis…

    C’est pour cela qu’on la pose ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/04/16/15-avril-2019-18-h-54-mn-notre-drame-de-paris/ On va se gêner !

    Bon, je suis loin d’être d’accord avec MS sur bien des points, vous vous en doutez., sur ce sujet !
    JBL

  4. brunoarf dit :

    Mercredi 15 mai 2019, le Canard Enchaîné prend position contre l’UPR.

    En page 1, un article contre l’UPR et contre Les Patriotes est intitulé « Bataille de nains ». En page 2, un article contre Zamane Ziouane est intitulé « Dérapage chez Asselineau ».

    Toute la presse papier, toutes les radios, toutes les chaînes de télévision, tous les éditorialistes, tous les médias veulent que la France reste dans l’Union Européenne.

    Nous, à l’UPR, nous avons les médias contre nous.

    En ce moment même, tous les médias font de la propagande en faveur de la construction européenne.

    Mais nous continuons le combat.

    La guerre contre la nouvelle aristocratie continue.

    La guerre de libération nationale continue.

    • Danse dit :

      M. Frexit dézingue Emmanuel Macron ! – Poleco 215 avec François Asselineau (UPR) :
      TV Libertés 13/05/2019

  5. Igor dit :

    Quand on comprendra que nous sommes en pleine dictature des marchands et que l’on peut très bien vivre et être plus heureux sans acheter…que la distribution d’allocations diverses est encouragée par les marchands…

  6. Danse dit :

    Merci Olivier pour la diffusion de ces paroles de Marion Sigaut, paroles fortes d’existence et de combat dont nous avons besoin.
    Voici un extrait de Fulvio Grimaldi, à propos de la destruction programmée du Peuple Serbe, qui nous rappelle aussi clairement que l’enjeu de la destruction de notre cathédrale (toujours par un false flag) est celui de la destruction programmée de notre Peuple.
    Ce qui est arrivé aux Palestiniens, aux Serbes, aux Grecs, est en train de nous arriver à nous.
    Je demande une nouvelle fois l’Union Nationale contre les fossoyeurs à la place du combat des petits egos.

    «SANS IDENTITÉ IL N’Y A NI SOUVERAINETÉ NI RÉSISTANCE»
    Un complément à la Conférence de Belgrade de fin mars 2019 par Fulvio Grimaldi*
    https://www.zeit-fragen.ch/fr/editions/2019/n-11-13-mai-2019/sans-identite-il-ny-a-ni-souverainete-ni-resistance.html

    « …bref, des OPÉRATIONS SOUS FAUSSE BANNIÈRE [«False Flag»] comme initiatrice de tous les crimes contre l’humanité.
    Les tromperies peuvent être révélées, les culpabilités assignées, ponts, bâtiments, lignes de chemin de fer, hôpitaux, maisons, écoles, usines peuvent être reconstruits, mais quand une identité est blessée et mutilée, elle ne cesse de saigner – jusqu’à la mort.

    ET C’EST LÀ L’OBJECTIF STRATÉGIQUE DES FOSSOYEURS armés de la faux mortelle de la globalisation: EFFACER L’IDENTITÉ PAR LA GUERRE ou L’EMPRISONNER et L’ÉTOUFFER DANS DES STRUCTURES POLITIQUES ET ÉCONOMIQUES, du type OTAN ou UE. Le terrorisme guerrier vise à frapper la culture, les témoignages, les racines, les œuvres comme l’expression d’une communauté dans le temps, avec ses usages et ses structures de vie commune. Il a pour but de détruire l’âme, d’effacer le nom. La GUERRE PAR L’ANÉANTISSEMENT DE L’IDENTITÉ D’UN PEUPLE, REPRÉSENTÉ PAR SON HISTOIRE ET SON TERRITOIRE, est terriblement sous-estimée.

    « En Irak, les Américains ont, en premier lieu (j’y étais présent) FAIT SACCAGER par une main-d’œuvre importée du Koweït, la Bibliothèque et le Musée national contenant 4000 ans d’une CIVILISATION ayant su ensuite se diffuser au reste de l’humanité (non pas toute, à dire vrai). A Ur, patrie d’Abraham, ils ont écrasé avec les chaînes de leurs chars le premier asphalte inventé par l’homme. Ils ont perpétré la destruction de Babylone, Ninive, Hatra, Nimrud, Mossoul avec leurs bombes en la déléguant aux mercenaires de l’ISIS, comme en Syrie pour Palmyre, Alep, Raqqa, comme en Libye pour Cyrène, Leptis Magna, Ghadamès …

    Pour la Serbie, nous avons connaissance de quelques 150 MONASTÈRES ORTHODOXES DÉTRUITS au Kosovo, et 100 autres sous les yeux de la KFOR. Quelque chose a filtré des effets génocidaires dans le temps des fumées libérées par les raffineries incendiées, des substances chimiques mortelles émanant des réservoirs de Pancevo, volontairement et précisément ciblés (ceux qui étaient vides n’ont pas été effleurés!).
    MAIS NOUS NE SAVONS RIEN DE LA DESTRUCTION ou de la dégradation des musées, des cathédrales, de la Forteresse de Belgrade, des cimetières anciens, des monuments byzantins et médiévaux, des églises, mosquées et synagogues, du Parc de la Mémoire à Kragujevac, du Parc national de Fruska Gora, où arbres et monastères furent détruits sous nos yeux, des CENTRES URBAINS ANCIENS et, donc, des manières de leur vivre ensemble.

    Tout cela est accompli POUR EFFACER RACINES, identités, âmes, pour niveler et uniformiser. Sans identité il n’y a pas de souveraineté, sinon celle des globalisateurs, des niveleurs, des EXPROPRIATEURS, des ennemis haineux de la culture. D’où faut-il tirer la force, le sentiment de communauté, pour lutter?

    « L’IDENTITÉ, ENNEMI PRINCIPAL
    Le travail des globalisateurs ne s’achève pas avec la guerre et les bombes. Preuve en est l’«OPÉRATION MIGRANTS», réédition de la traite des esclaves et du racisme colonialiste des siècles passés, couverte par l’hypocrisie des belles âmes partisanes d’un accueil inconditionnel, mais dont le but est de
    – VIDER DE LEUR JEUNESSE LES PAYS DONT ON PILLE LES RESSOURCES
    – et D’ANNIHILER LA CONSCIENCE DE LEUR IDENTITÉ CHEZ CEUX QUI PARTENT et CHEZ CEUX QUI ACCUEILLENT.

    En témoigne l’universalisation de la gentrification1 dans les métropoles. Avec l’arrivée des riches et des cadres dirigeants, et des troupes de touristes uniformisées par des scénarios uniformes, entre Tokyo, Chicago, Londres, Lisbonne et la ville de Milan ABÎMÉE PAR LES MAIRES et LES ARCHITECTES. Avec L’EXPULSION EN PÉRIPHÉRIE DU CORPS VIVANT DU PEUPLE et son remplacement par des centres commerciaux, B&B, chaînes d’hôtels, restaurants et boutiques franchisées, après avoir rasé au sol boutiques, cafés, petits restaurants et les places avec leurs murets, leurs bals et leurs fontaines pour le samedi soir de la communauté d’hier et d’aujourd’hui, de toujours. […]

    « Pour les fossoyeurs, la Serbie devrait être devenue le PARADIGME DE L’HUMANITÉ :
    – OU ON RÉSISTE aux sirènes des Etats-Unis, de l’OTAN, de l’UE,
    – OU ON MEURT TOUS.
    La mémoire, quand elle est dénonciation, devient résistance. Il s’agit de la lutte contre ceux qui reviennent aujourd’hui pour à nouveau enflammer les conflits dans la rue. C’est encore un procédé illégitime, utilisé pour abattre un président [Aleksander Vucic] qui, peut-être fluctuant, a en tout cas prononcé un Non à l’OTAN qui fera date. Cet OTAN qui, à partir du projet de rassemblement de tous les Albanais dans un seul Etat aux ordres de la criminalité internationale et locale, veut poursuivre l’infinie déstabilisation des Balkans et en finir avec CE CŒUR SERBE qui a vaincu les nazis et REFUSE AUJOURD’HUI DE DEVENIR UNE BASE STRATÉGIQUE POUR LA GUERRE CONTRE LA RUSSIE.

    Les conclusions tirées par Zivadin Jovanovic soulignent l’engagement à défendre et à diffuser au niveau international la mémoire des crimes et de leurs responsables, d’en tirer le renforcement de l’opposition à l’OTAN et à l’UE au nom d’un droit international et d’une SOUVERAINETÉ NATIONALE à récupérer, de nouer des rapports de plus en plus étroits avec le traditionnel allié russe, de s’insérer, avec la force de l’expérience et de la souffrance subie, dans un soutien commun et international de l’auto-détermination des peuples, avec la devise de la Conférence devant soi: «Paix et prospérité au lieu de guerre et pauvreté».

  7. Ping : Marion Sigaut : « Gardez votre argent et ne touchez pas à Notre-Dame. Elle est à nous ! » — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – INSURRECTION PACIFIQUE

  8. Danse dit :

    Un conseiller régional LFI quitte son parti et appelle à voter pour le Rassemblement National aux européennes
    Andrea Kotorac, conseiller régional LFI, appelle à voter pour le RN

  9. Danse dit :

    UNION NATIONALE : très important article de Jacques Sapir

    MACRON, LE RIP, ET L’UNITÉ DE SES OPPOSANTS – 14/05/2019
    http://vuaumacroscope3.canalblog.com/archives/2019/05/14/37337264.html
    ***************************************************************************************
    « Dans le tumulte de la campagne pour les élections dites européennes, une information n’a pas reçue l’attention qu’elle méritait : le Conseil constitutionnel a validé la demande de Référendum d’Initiative Partagée (RIP) concernant la privatisation d’Aéroport de Paris (ADP) déposée par une centaine de députés de l’opposition.

    « La campagne pour le RIP qui va donc s’engager, se situant dans le logique du mouvement des Gilets Jaunes, est susceptible, si elle est menée avec intelligence, de déséquilibrer un peu plus le pouvoir d’Emmanuel Macron et du « bloc bourgeois » qui dirige en France au point, peut-être de le faire chavirer.

    « La campagne pour le recueil des signatures qui va donc s’engager sera d’une importance capitale. Elle pourrait, par les dynamiques qui sont susceptibles d’être engendrées, mettre un terme à la situation de blocage politique que nous subissons, et qui permet à un pouvoir largement minoritaire de survivre, voire de continuer à développer ses méfaits.

    Le fait que ce RIP concerne un projet de privatisation ET qu’il ait été initié par une alliance des différentes oppositions, définit les contours politiques de ce qu’elle pourrait être. Jean-Luc Mélenchon appelle ainsi à fédérer tous les efforts, sans sectarisme . C’est une position importante et courageuse. Gilles Carrez, qui n’est pas du même bord politique, a lui aussi qualifié de « question d’intérêt général et (…) enjeu d’une extrême importance » le RIP et la question de privatisation d’ADP , et il a appelé à l’unité la plus large de tous les opposants au projet de privatisation. Ces deux démarches dessinent ce que pourrait être la campagne pour le recueil des 4,7 millions de signatures dans les prochaines semaines.

    En bonne logique devraient donc se constituer des comités locaux pour le recueil des signatures avec à leur tête un comité central de coordination. Ces comités locaux devraient donc être logiquement ouverts à tous du moment qu’ils soutiennent le projet, et ce sans exclusive politique ou idéologique. Mélenchon a parlé d’une logique du CNR. Mais, il convient de savoir que dans ce dernier on trouvait des anciens de l’Action Française, voire de la Cagoule. Le CNR, face aux allemands et à leurs collaborateurs, avait acté le fait que les anciennes oppositions politiques, sans disparaître, étaient de l’ordre de l’agonique alors que celles induites par l’occupation et le régime de Vichy relevaient de l’antagonique, de la logique ami/ennemi. Ces comités pourraient donc avoir pour effet de faire se rencontrer des personnes très diverses, d’opinions très différentes et qui pourraient faire l’expérience d’un combat commun. En cela, ces comités pourraient être la suite du mouvement des Gilets Jaunes, constituant ainsi l’équivalent des ronds-points 2.0.

    « Cette campagne doit se fixer pour but non seulement de recueillir les 4,7 millions de signatures, mais aussi de donner une nouvelle jeunesse au mouvement issu des Gilets Jaunes et de lui permettre de s’inscrire dans la durée en lui fournissant ainsi un cadre d’organisation. Les comités locaux seraient ainsi appelés à être actifs pendant plusieurs mois, jusqu’à ce que les signatures soient recueillies, promouvant une agitation locale permanente et s’emparant de divers terrains politiques et sociaux, et confrontant en permanence le pouvoir macronien à ses propres turpitudes, qu’elles soient économiques ou politiques, comme avec l’affaire Benalla et les suites des multiples violences policières de ces derniers mois.

    « En organisant face à ce pouvoir qui nous a donné maintes preuves qu’il nous considérait comme son ennemi la nécessaire unité du peuple, cette campagne peut donner l’occasion de passer à la vitesse supérieure. C’est pourquoi tous les opposants, tous les souverainistes, se doivent d’y participer.

    • Phil dit :

      Sauf que, une fois le référendum validé par le Conseil constitutionnel, le gouvernement aura 6 mois pour discuter le projet de loi à l’origine du référendum et pourra le rejeter puisqu’il possède une large majorité.

      • Danse dit :

        Nous sommes bien d’accord, le fake gouvernement peut tout faire échouer, il peut aussi nous mutiler, il peut nous entraîner dans une guerre militaire sur notre propre sol, mais il y a UNE chose dont il ne peut venir à bout : la résistance d’un PEUPLE UNI qui montre qu’il ne se rendra jamais :

        « Ces comités pourraient donc avoir pour effet de faire se rencontrer des personnes très diverses, d’opinions très différentes et qui pourraient faire l’expérience d’un COMBAT COMMUN. En cela, ces comités pourraient être la suite du mouvement des Gilets Jaunes, constituant ainsi l’équivalent des ronds-points 2.0.  »

        Les fake députés et les fake membres de ce « gouvernement » vont continuer à faire défection. Ils ne peuvent nous imposer leur massacre que parce que notre PEUPLE n’était pas UNI mais divisé par des PARTIS qui n’ont eu AUCUNE CONSCIENCE du danger en 2017 et dont la raison d’être est la PARTI-TION, pas parce qu’ils ont volé la majorité de la fake représentation à l’assemblée.

      • danse dit :

  10. Danse dit :

    APRÈS L’INCENDIE DE NOTRE-DAME, UN TIERS DE L’HÔTEL-DIEU CÉDÉ À UN PROMOTEUR POUR 80 ANS ET 144 MILLIONS
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Apres-l-incendie-de-Notre-Dame-un-tiers-de-l-Hotel-Dieu-cede-a-un-promoteur-pour-80-ans-et-144-54829.html
    E&R 18/05/2019

    « Aujourd’hui, l’AP-HP annonce que le promoteur immobilier Novaxia a remporté l’appel d’offre avec un projet « innovant » pour une partie de l’hôpital et du Parvis de Notre-Dame. Un tiers de la surface de ce bâtiment historique sera dévolu à la santé de demain, c’est-à-dire à « une cinquantaine d’entreprises innovantes ».

    « L’article de Paris Match sur « la plus gosse recette de l’histoire de l’AP-HP dans une opération foncière patrimoniale » est édifiant. Martin Hirsch est le directeur général de l’AP-HP…
    « Chiffré à 144 millions d’euros, le bail à construction représentera « la plus grosse recette de l’histoire de l’AP-HP dans une opération foncière patrimoniale », fait valoir Martin Hirsch, soulignant l’intérêt d’une telle manne pour la « modernisation des autres hôpitaux ». « Dans l’immédiat », elle permettra la création d’un fonds de transformation de 30 millions d’euros « consacré à l’amélioration des conditions de travail et aux prises en charges innovantes des patients ».
    […]
    « Ce projet contribuera à améliorer le quotidien d’une communauté de patients, de soignants, d’aidants et participera à la dynamisation positive du cœur de Paris » a réagi le président de Novaxia, Joachim Azan.
    À ceux qui s’offenseraient de L’IMPLANTATION DE COMMERCES À L’HÔPITAL, Martin Hirsch répond qu’il n’y a pas de « recettes sans ressources » et qu’il serait « absurde » de priver de shopping les millions de touristes attirés par Notre-Dame. »
    Petit cours de technovlangue par Joachim Azan, le président de Novaxia :

    L’Hôtel Dieu, « immobilier obsolete » sans nécessiter d’incendie préalable :

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s