Fred Vargas déraille : « On est face à la plus grande tragédie qu’ait jamais vécue l’humanité »

« Retour en arrière : nous sommes le 25 avril 2019, Emmanuel Macron est en plein grand oral, pas devant le jury de l’ENA mais celui des Français, qui d’ailleurs se désintéresseront du monologue. Il s’agit pour le Président de récupérer toutes les revendications émises par les Français lors des grands débats qui ont eu lieu un peu partout en France, de les fondre dans un nouveau moule et de présenter la chose à un peuple en attente de plus de justice sociale. Au milieu de promesses intenables, Macron propose sa « troisième orientation »…

Macron déraille : « Le climat doit être au cœur du projet national et européen »

Déjà, « national et européen » ça ne va pas ensemble. Mais le « climat » comme « projet » ? Cela n’a aucun sens : c’est un non-sens scientifique et politique. Depuis le début des temps, depuis les temps immémoriaux, il fait froid en hiver et chaud en été, il fait humide en automne et doux au printemps, et l’homme n’y a pas changé grand-chose : ce sont les forces de la Nature, qui sont infiniment plus fortes que l’Homme. Et même si l’Homme lui-même est devenu récemment une force de la Nature (c’est-à-dire qui peut en changer les lois, ou certaines lois), selon les écologistes sérieux, il n’est pas encore de taille à lutter contre les autres grandes forces de la Nature.

Le grand oral entier est ici :

Reset

Et même si l’Homme se suicide en faisant péter les 14 000 têtes nucléaire existantes et rase la Terre dans un feu d’artifice atomique final, les cheveux de cette très vieille dame repousseront, autrement, sans l’Homme, avec d’autres créatures qui prendront le relais (rats, chats, calmars, cafards). Ce ne sera pas la première extinction de masse qui aura secoué notre planète et changé son destin.

Alors un président de la République élu par trucage de l’opinion qui nous parle du « climat » comme « projet », c’est même pas du pipeau, même pas du cinéma ou du mauvais cinéma : c’est rien, c’est du néant. La politique, comme la vérité, est ailleurs.

Pour bien combler la mesure de cette nouvelle arnaque mondialiste que constitue « le climat » – un dossier suffisamment vague et universel pour mettre tout le monde d’accord… sur une nouvelle soumission – ou la lutte contre le réchauffement, on a ajouté l’émission littéraire (rictus) dans laquelle l’immense scientifique Fred Vargas, forte de ses ventes dans le domaine de la littérature de gare féminine, est invitée pour délirer sur le climat.

Vargas tombe dans le piège du mondialisme

François Busnel, le bon vendeur de mauvais livres, prend son air le plus sérieux pour utiliser le mot « glaçant », qui est l’arme absolue du journaliste mainstream pour freezer les foules :

« C’est un essai extrêmement documenté et donc glaçant sur l’état de la planète »

Fred Vargas : « L’élément déclencheur ça a vraiment été la catastrophe de la dernière COP24, en décembre 2018, il y a 5 mois, déjà les accords de Paris étaient plus que chancelants, et à la COP24 le GIEC et l’ONU, le GIEC je le dis parce que l’autre fois je suis tombée sur une journaliste qui ne savait pas ce qu’était le GIEC, donc le groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat, qui remet ses rapports extrêmement fournis et terriblement documentés d’experts, pour la tenue des COP qui normalement, normalement, auraient dû, devraient s’occuper de sauver cette planète et l’humanité…
On est face à la plus grande tragédie qu’ait jamais vécue l’humanité et les politiques sont [incroyable et puissant silence, émotion à son comble, NDLR] absents, impotents, je sais plus quel est le mot, sont inactifs, qu’a employé Antonio Gutierrez le secrétaire général de l’ONU, et au lieu d’aller dans le bon sens on va dans le mauvais sens. »

Voilà qui est frappé(e) au coin du non-sens.

Les deux, Fred & Manu, font la paire. L’un est un enfumeur, l’autre une enfumée. Heureusement, les Français conscients et amoureux de la connaissance ne s’occupent pas de ces leurres, de ces véritables pièges à cons. On lira de vrais livres scientifiques et de vrais livres politiques.

L’humanité, disons la France, n’est pas encore sortie de sa préhistoire politique. Il faudra encore beaucoup d’arnaques et d’attentats à l’intelligence pour que la majorité – la masse critique – ouvre définitivement les yeux et prenne son destin en main, au lieu de le confier à des dingues ou à des exploiteurs ».

Egalité & Réconciliation, le 16 mai 2019

Rappels :

Sainte Greta, priez pour nous !

François Gervais – L’urgence climatique est un leurre

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Environnement, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Fred Vargas déraille : « On est face à la plus grande tragédie qu’ait jamais vécue l’humanité »

  1. Felicien Lallane dit :

    Le vrais sujet n’est il pas la pollution que l’on continue à répandre sans appréhension,
    quitte, à ce que nos enfants naissent sans mains ou sans bras ?
    Les discussions autres que « comment arrêter toute pollution », ne
    sont elles pas aussi nécessaires que de parler du sexe des anges ?
    Ou-bien ai-je loupé quelque chose ?

    Le Glyphosate provoque des maladies sur plusieurs générations selon une nouvelle étude
    https://mrmondialisation.org/le-glyphosate-provoque-des-maladies-sur-plusieurs-generations-selon-une-nouvelle-etude/

  2. Ping : Fred Vargas déraille : « On est face à la plus grande tragédie qu’ait jamais vécue l’humanité » - Ma Banque a Moi

  3. xavib dit :

    Un phraseuse hors sol… profil Saint-Germain-des-Prés.

  4. zorba44 dit :

    Désespérante de connerie humaine malhonnête…

    Jean LENOIR

  5. Bernie dit :

    Ma combinaison anti-H5N1, par Fred Vargas

    Fred Vargas est un tantinet entêtée. Entêtée dans ses polars, quand elle s’applique à dénicher le fauteur de troubles. Entêtée comme chercheuse en archéologie, son vrai métier : spécialiste des ossements animaux dans la période médiévale. Pendant des années, non sans succès, elle a suivi à la trace les grandes épidémies de peste et démontré que ce sont les puces des rats qui portaient le virus. Entêtée elle reste dans sa toute nouvelle lubie, qui a pris pour royaume la pandémie aviaire. Elle a cherché un système simple, pas cher et réutilisable, afin que les gens puissent se protéger en cas de boom épidémique et sortir de chez eux une heure ou deux pour faire leurs courses. Elle a ainsi imaginé une sorte de cape en plastique, 100 % anti-H5N1, qui recouvre tout le corps sans aucun risque de contamination.

    https://next.liberation.fr/vous/2006/04/06/ma-combinaison-anti-h5n1-par-fred-vargas_35419

  6. Marc dit :

    Le changement du climat perceptible est peut être tout simplement lié aux cycles naturels de celui-ci au cours des siècles et n’avoir rien à voir avec l’activité humaine !. Par contre je crois que notre planète a des ressources limitées cela paraît une évidence et il faudrait donc étudier de façon sérieuse combien de milliards d’habitants celle-ci peut nourrir avec un niveau de vie décent des humains qui l’habitent sans que cela ne la détériore définitivement. Donc tous nos pseudo démographes, style Hervé Le Bras (très favorisé par le « système » ), nos politiques, nos journaleux qui monopolisent les plateaux télés devraient, s’ils étaient honnêtes et non incultes !, évoquer la limitation urgente des naissances sur cette planète au lieu de se gargariser en nous affirmant d’un air très satisfait que nous serons sans doute 13 à 15 milliards d’habitants à l’horizon 2050. La surnatalité africaine par exemple doit être stoppée le plus vite possible ce qui freinerait l’immigration-invasion vers l’Europe et de leur côté, les pays riches doivent diminuer le train de vie très pollueur….Mais tout ça ne ferait pas évidemment le bonheur des multinationales qui veulent toujours plus de consommation frénétique au niveau de la planète…business oblige !. La planète risque de devenir invivable non pas par son supposé changement de climat lié à l’activité humaine mais bien par l’épuisement de ses ressources naturelles non renouvelables et par sa transformation en gigantesque poubelle !!!

  7. zorba44 dit :

    Le grand bateleur du laïus cul par dessus tête, Monsieur « Je veux » …qui comme tout bateleur semble vouloir saouler son public, j’ai dit, nous avons cité Micron 1er …sur le chemin de son désastre particulier !

    Lui qui n’a pas oublié la loi de 1905 sur la la¨cité de l’Etat et son devoir de garantir à chacun la liberté de ses convictions, sans EXCEPTION, qu’il n’en fasse pas une tragique avec Notre-Dame.

    Jean LENOIR

  8. Albert dit :

    Avec Fred Vargas et Claire Nouvian, le Système a trouvé deux très bons petits soldats, remonté(e)s comme des pendules (ne pas dire hystériques …). Ces ignares, même diplômés, veulent oublier que les changements climatiques à l’échelle des siècles sont peu de choses à l’échelle du temps géologique, mais ils bouleversent nos petites vies humaines . Ces ignares diplômés oublient par exemple qu’en 1257 l’éruption du volcan Samalas en Indonésie a provoqué  » le petit âge glaciaire » et une grave famine jusqu’en Europe du Nord. De plus ils associent la pollution d’origine anthropique très nuisible au quotidien avec les changements d’ordre séculaire et millénaire.
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2018/10/30/la-sombre-histoire-derriere-le-rechauffement-climatique-du-giec-w-engdahl/

  9. Danse dit :

    Treatment:
    Polio – High doses of Vitamin C
    http://www.doctoryourself.com/klennerbio.html

    https://scontent-dfw5-2.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/55560669_10218949553798983_6318738942229217280_n.jpg?_nc_cat=110&_nc_ht=scontent-dfw5-2.xx&oh=c10929362b57e5a85f0398c1d0eda28d&oe=5D65DC17

    Salk polio vaccine video:
    In case you didn’t know, vaccines were spreading polio. « On September 24, 1976, the Washington Post reported Dr. Salk’s assertion that the Sabin live oral virus vaccine had been the « principal if not sole cause » of every reported polio case in the United States since 1961. Salk repeated this accusation July 6, 1977, when he was interviewed on CBC television, saying: « We have known now since 1961 in the United States, and prior to that in other countries, that the live virus vaccine for polio does cause the disease itself. »
    This is where he said that in 1977 on television. Proof. »

    http://www.cbc.ca/player/play/1814511606

  10. Nanker dit :

    « Vargas tombe dans le piège du mondialisme »

    Elle se refait une virginité médiatique après avoir été roulée dans la farine par le fort malin et totalement pourri Cesare Battisti. Je me demande à quelle hauteur cette pauvre fille friquée a financé la cavale de l’ex-terroriste d’extrême-gauche… Plusieurs dizaines de milliers d’Euros à coup sûr!
    « Ma chérie… je suis à court d’argent… Retire 2000 Euros en liquide à ta banque… et envoie-les par Western Union à cette fille dont tu connais le nom et l’adresse. Elle me les fera ensuite parvenir… Je t’aime et je n’aime que toi. Signé : Cesare ».

    C’est beau la naïveté… On comprend que maintenant Fred, une peu lasse d’avoir été abusée par un voyou et un escroc a décidé de consacrer son temps aux pingouins et aux ours polaires.

Répondre à Alcide Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s