[Rappel] Affaire Lambert : « La France doit dénoncer la Convention européenne des droits de l’homme »

Un petit retour en arrière (juin 2015) qui n’est pas inutile pour bien comprendre ce qui se joue en ce moment avec l’affaire Vincent Lambert. OD

Charles Beigbeder, fondateur du collectif « Phénix », un think-tank libéral-conservateur, a co-signé le 5 juin une tribune demandant le transfert de Vincent Lambert dans un établissement spécialisé. Il réagit à la décision de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

La décision de la CEDH confirme l’arrêt du Conseil d’État. En quoi cette décision vous scandalise-t-elle ?

En validant la décision du Conseil d’État, la CEDH, par 12 voix contre 5, a estimé que l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation artificielle de Vincent Lambert ne constitue pas une atteinte au droit à la vie garanti par l’article 2 de la Convention européenne des droits de l’homme. C’est un non-sens ! Quand on sait qu’à l’origine, la CEDH a été fondée en réaction à la barbarie nazie qui avait pratiqué à grande échelle l’euthanasie des personnes handicapées, on reste confondu devant cette réintroduction sournoise, dans la légalité européenne, de la possibilité d’euthanasier une personne en état de conscience minimale. Comme le soulignent courageusement les cinq juges dissidents, cette décision « équivaut à un pas en arrière dans le degré de protection que la Convention et la Cour ont jusqu’ici offerte aux personnes vulnérables ».

Il y a un an, à l’issue de la décision du Conseil d’État, j’avais déjà mis en garde l’opinion publique sur l’imperfection de la loi Leonetti du 22 avril 2005, qui considère l’alimentation et l’hydratation comme un traitement médical et non comme un soin dû à tous, quel que soit l’état de santé du patient. Le père Brice de Malherbe, consulteur au Conseil pontifical pour la famille, l’a récemment rappelé, tout comme la Fondation Jérôme Lejeune qui a pointé du doigt ce problème dès la promulgation de la loi Leonetti. Le Conseil d’État, puis la CEDH, se sont malheureusement engouffrés dans la brèche ouverte.

Quelle pourrait être sa portée sur la législation en cours de révision et sur les mentalités ?

Cette décision intervient alors que le Sénat doit examiner en séance publique les 16 et 17 juin le projet de loi voté par l’Assemblée nationale au mois de mars dernier qui institue l’euthanasie par sédation profonde. Je compte donc sur le courage des sénateurs pour s’opposer à une telle dérive. Il est, par ailleurs, évident que cet arrêt renforce partout en Europe la détermination des partisans de l’euthanasie. Désormais, n’importe quel médecin qui voudra faire mourir un patient pourra, en cas de contestation judiciaire, se prévaloir de l’arrêt de la CEDH pour justifier qu’il n’attente pas au droit à la vie de son patient. Je suis inquiet pour les 1 700 patients français qui sont dans un état similaire à celui de Vincent Lambert.

Au demeurant, dans le cas d’espèce, la décision de la CEDH est sans incidence sur la vie de Vincent Lambert car, comme l’explique l’avocat de ses parents, « conformément à la loi Leonetti, seul le médecin ayant pris la décision [de suspendre l’alimentation] peut la mettre à exécution. Le docteur Kariger ayant quitté le CHU de Reims il y a un an, sa décision d’arrêt de soins est désormais caduque et inapplicable ». Pour attenter à la vie de Vincent Lambert, il faudrait qu’un autre médecin prenne à nouveau une telle décision qui ne peut être légale qu’à la condition d’être collégiale. Or, les parents de Vincent Lambert ont d’ores et déjà fait savoir qu’ils s’opposeraient à toute demande en ce sens, comme ils l’ont fait par le passé.

Certains pays commencent à s’interroger sur le poids trop important pris par la CEDH en Europe. La France doit-elle la quitter ? Peut-elle la rappeler à ses fondamentaux ?

En 2010, pour célébrer son cinquantième anniversaire, la CEDH s’est auto-attribué pompeusement le titre de « conscience de l’Europe ». C’est malheureusement ce qu’elle aurait pu incarner si elle s’était référée au personnalisme (qui considère tout à l’aune du respect de la dignité de la personne humaine) ainsi qu’à l’identité chrétienne de notre continent. Or, force est de constater qu’elle s’enfonce dans un nihilisme qui la conduit à reconnaître toutes les dérives possibles (notamment concernant la libéralisation de la GPA) et à contredire les législations nationales au mépris de la souveraineté des États et du principe de subsidiarité. Avec l’affaire Vincent Lambert, la coupe est pleine : « nous regrettons que la Cour, avec cet arrêt, ait perdu le droit de porter le titre [de conscience de l’Europe] » affirment les cinq juges minoritaires. Comme le demande un nombre de plus en plus croissant de personnalités de tous horizons, la France doit dénoncer la Convention européenne des droits de l’homme, pour précisément protéger les droits de l’homme de leur déconstruction par une juridiction idéologique ayant perdu toute forme de légitimité morale.

Famille Chrétienne, le 9 juin 2015 (propos recueillis par Antoine Pasquier)

Rappel :

Vincent Lambert : le neurologue Xavier Ducrocq rétablit la vérité médicale

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour [Rappel] Affaire Lambert : « La France doit dénoncer la Convention européenne des droits de l’homme »

  1. Emilie dit :

    L’Union européenne fasciste c’est cette idéologie : « faisons venir le maximum de pauvres migrants, défendons-les, protégeons-les, c’est de la main d’oeuvre bon marché qui va métisser l’Europe…. par contre tuons les handicapés, laissons crever les pauvres, les Français pauvres, « ils ne sont rien », ils n’ont rien, c’est de la viande périphérique… »

    Tous ces francs-maçons européistes des degrés supérieurs qui n’ont comme transcendance que leur croyance en Lucifer, il faut les combattre pied à pied, sans relâche, car ils nous préparent l’Europe du 4ème Reich.

    • Alcide dit :

      Vous avez parfaitement raison Emilie.
      Il faut combattre ces salauds pied à pied intellectuellement et physiquement si nécessaire.
      Refuser tous les nouveaux vaccins emplis de poisons qui sont en quasi totalité non testés surtout pour les enfants et adolescents car aux conséquences parfois mortelles ou fortement handicapantes.

      N’ayons pas peur de dénoncer le crime de masse des chemtrails et merde à tous ces fumiers sous éduqués à QI de bulot qui nous harcèlent sur le net à essayer de nous flétrir en nous traitant de « complotistes » ou de fabulateur alors que nous dénonçons aussi pour leur bien et celui de leur famille.

      Soyons fermes et déterminés et assumons les conséquences que ces salauds au pouvoir feront pleuvoir sur nous.
      Il en va de notre honneur.

      Donnons l’exemple, les autres suivront.

  2. 8parabellum8 dit :

    « ainsi qu’à l’identité chrétienne… »

    Cette affaire repose sur le catholicisme des parents Lambert…
    Ce monsieur Beigbeder met en avant le christianisme…

    Le fait de ne pas vouloir libérer Vincent peut-être perçu comme un acte anti chrétien…
    Tout dépend de l’état d’esprit de celui qui prend la décision de le laisser partir…
    Créant un paradoxe entre l’église et l’enseignement du Christ…

    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2019/05/20/vincent-lambert-le-neurologue-xavier-ducrocq-retablit-la-verite-medicale/#comment-64104

    « Le voir partir, c’est le voir en homme libre, »

    https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/affaire-vincent-lambert-le-coup-de-colere-de-son-epouse_429940

    Ces histoires de maintenir en vie ces personnes éteintes ne sont au final qu’un marché très juteux de plus…
    Ce monsieur Beigbeder qui a appelé son collectif « phénix » devrait savoir que le seul moyen pour Vincent Lambert de renaître de ses cendres est dans le fait que ses parents doivent le libérer…

    Le corps subtil de Vincent est intact…
    Le christianisme…peu importe le clocher…n’est plus qu’une étiquette politique…

    Finalement…le jésuite en chef a raison…
    « La vie de Jésus en tant qu’être humain a été un échec… »

    http://www.chretiens2000.com/2015/09/la-vie-humaine-de-jesus-a-ete-un-echec-selon-francois-1er.html

    Infaillibilité papale…

    Pour nous sauver…le rédempteur a eu besoin de s’incarner…d’avoir une vie d’homme…
    Celle-ci a été un échec selon le jésuite…
    Comment alors…partant d’un échec…lui l’être le plus parfait…a t’il pu réaliser après la crucifixion ce que les églises nous enseignent …?
    Vu que la croix selon le jésuite est l’échec du Christ…

    Saint SPAM…épargnez mon commentaire…

    • matbee dit :

      Il n’y a pas de « laisser partir » mais un « faire mourir », assumez bon Dieu !

      Dites nous un peu : Auriez-vous les c… d’administrer VOUS-MEME à Vincent Lambert le puissant sédatif qui doit le conduire à la mort ?

      Vos délires sur le catholicisme et l’infaillibilité papale, bien au chaud derrière votre pseudo, ne pèsent rien face à la RESPONSABILITE CONCRETE DE TUER un handicapé .

      • 8parabellum8 dit :

        Tu crois sincèrement que le corps médical français soit prêt à débrancher…car c’est lui qui a proposé à son épouse de le débrancher et pas l’inverse…sans raisons…
        Peut-on encore parler de handicap dans le cas des gens comme celui de Vincent…

        Quelle décision tu prendrais pour toi même Matbee…?

        Mes délires sur le catholicisme…?
        Les délires du catholicisme..plutôt…

        On ne détruit un dogme que par lui-même…et ce…par l’émergence de paradoxes…
        T’en veux d’autres…?
        Je le flingues philosophiquement le dieu de la bible…

        Tout étant dans la vision des choses…

        La mort n’existe pas en tant que croyants…
        La mort existe pour ceux qui restent ici…
        Il n’y a rien de criminel de laisser partir Vincent…
        L’inverse est par contre vrai…

        Ce que j’aurais fait pour ma propre sœur…
        Je le ferais pour Vincent…
        Car c’est un geste d’amour…

      • 8parabellum8 dit :

        Et je suis déjà sorti de mon pseudo…sur ce même blog…
        Matbee…

      • Sauf que Vincent Lambert, infirmier de son état (d’avant) avait expressément laisser des instructions contre un éventuel acharnement thérapeutique au cas où il se retrouverait dans l’état où il est maintenant.
        JBL

      • Danse dit :

        « Vos délires sur le catholicisme et l’infaillibilité papale »
        Matbee : il ne s’agit pas de délires mais de propagande chez ce commentateur.

      • 8parabellum8 dit :

        La propagande se fait toujours au bénéfice de quelqu’un ou de quelque chose…
        Je suis curieux de savoir ce dont quoi vous m’affublez…

        Propagande…
        La paille et la poutre…

    • zorba44 dit :

      « Au nom du pèze du fric et des saintes espèces, je vous supplie de tuer les innocents qui n’ont que le tort d’être faibles et vulnérables… » (condensé de votre post)

      Arrêtez avec vos pseudo arguties et revenez à l’humanité !

      Il est trop simple de parler de libération, lorsque la simple mathématique des intérêts publics, intérêts qui bafouent l’intérêt privé, reste, seule, en jeu…

      Jean LENOIR

      • 8parabellum8 dit :

        Revenez également à l’humanité…Jean…
        Vous êtes dans le camps des barbares…

        Crucifier un type sur un lit…
        Ou sur une croix…

      • 8parabellum8 dit :

        Pis t’es gentil avec mes « pseudos arguties » tonton…
        Les parents Lambert se servent du christianisme et de leur catholicisme comme caution morale…
        C’est pour moi un devoir de trouver une contre-argumentation…
        Car ils ne font que salir un peu plus le christianisme…

        Je ne suis pas un pro mort…
        Mais il y’a des cas particuliers..,
        C’en est un…

        Et mets toi une seconde à la place de son épouse et de son fils…
        Y’a pas que sa cinglée de mère dans l’histoire…

      • zorba44 dit :

        Remettons les choses à plat, voulez-vous ?
        Vincent Lambert, à ce qu’on dit, aurait laissé des instructions ? Est-il soigné ? oui ou non…
        Est-il un légume …apparemment non ?
        Pour en avoir le coeur net il faudrait trouver un moyen de l’interroger et de lire la réponse… àvec la paupière : cela s’est déjà fait.

        En cette absence d’authenticité, nous ressemblons à des jurés qui doivent voter un verdict à l’unanimité, et, pas un verdict de prison, mais un verdict de mort.

        Et s’agissant de mort pour un être qui n’a rien fait de mal et qui alimenté vit sans autre assistance que celle qu’on apporte à un tétraplégique touché, au surplus, dans sa capacité à exprimer, il n’y a vraiment pas de quoi être fier car arrêter d’alimenter est un meurtre (Dutroux, ça vous interpelle) et faire une piquouse sans savoir si le malade est d’accord est un assassinat !

        Le signataire, en dehors de toute considération philosophique ou religieuse, n’est pas en état de voter la mort et ne le ferait pas dans ses conditions.

        Au surplus ne pas voir qu’il y a, dit-on, 1700 Vincent Lambert en France (les cyniques diront ça fait du pognon – les moquettes de l’Elysée aussi !) et futurs autres malheureux à qui on infligerait la mort au nom de la jurisprudence Lambert …

        (Les nazis n’ont pas fait mieux…)

        …Hideux

        Jean LENOIR

        (signataire qui dans un état conscient, pour lui-même, voudrait être consulté sur son propre choix et, pour le cas, où il serait un vrai légume nécessitant respirateur, coeur artificiel etc … voudrait être débranché. Merci au blog d’Olivier d’enregistrer cette volonté)

      • 8parabellum8 dit :

        Mais Jean…
        C’est le corps médical français qui a proposé à son épouse d’arrêter l’acharnement de maintien en vie…
        Ils ne proposent pas cela sans raisons…
        Mais sur différents examens et situation clinique…
        C’est pas moi le toubib à la maison…
        Le drame est peut-être que ses volontés soient restées verbales…

        Et…
        Vous voyez bien la décision que vous prendriez pour vous-même…
        Vincent prendrait exactement la même que vous…
        Vincent Lambert n’est pas dans la situation de Stephen Hawking par exemple…

        C’est la caution « chrétienne catholique » de cette histoire qui me révulse…
        Qui est le berger…?
        Le Christ…?
        Ou cette église là…et peu importe le clocher…?

        Et n’en déplaise à la danseuse qui a ironiquement rapporté un propos à la suite d’un de mes coms…
        Oui…
        La mort c’est la vie.
        A quoi sert donc sinon toutes ces bondieuseries « catholique…protestante ou orthodoxe…?

        Ces gens n’ont tout simplement pas confiance dans l’être auquel ils disent croire…
        Voilà la vérité…
        Et c’est un mort vivant qui paye…
        crucifié sur un lit…

      • matbee dit :

        Tu fumes la moquette parabellum ?
        Où vois-tu un acharnement de maintien en vie ?
        Ils ont arrêté tous les traitements depuis longtemps…
        Les seuls traitements, c’est de le nourrir et l’hydrater.
        Jean a bien dit « légume »… or Vincent Lambert n’est pas un légume !
        alors arrête tes conneries, veux-tu ?

      • 8parabellum8 dit :

        Veux-tu…?
        Ben non y veut pas…

        Je te souhaite de ne jamais être dans cette situation…
        Pour toi et surtout pour tes proches…
        Ce sont des médecins qui ont proposé à l’épouse Lambert de le laisser partir suite à des examens médicaux…
        Je te mets au défi d’obliger à faire faire à des médecins quelque chose qu’ils n’ont pas eux mêmes décidés…bonne chance…

        Une vie doit te servir à toi même et non pour le confort des autres…
        Qu’est-ce tu fumes toi pour croire que la vie actuelle de Vincent mérite d’être vécue…
        Il ne serait pas mieux dans le royaume du Seigneur…avec ses parents disparus…?
        A quoi sert la foi…?
        A prendre les armes…se prendre pour Charles Martel…
        Et chasser les sarrasins du royaume catholique de F’rance…?

        Combien de temps encore son calvaire va-t-il durer…?
        Il enterrera peut-être sa cinglée de mère…

  3. Danse dit :

    « Quand on sait qu’à l’origine, la CEDH a été fondée en réaction à la barbarie nazie qui avait pratiqué à grande échelle l’euthanasie des personnes handicapées, on reste confondu devant cette réintroduction sournoise, dans la légalité européenne, de la possibilité d’euthanasier une personne en état de conscience minimale. »

    « Le travail rend libre » (Arbeit macht frei)
    « l’Euthanasie rend libre »

    La mort c’est la vie

  4. Danse dit :

    Marine Le Pen sur France Info: Diffamations par les medias et la majorité , Steve Bannon, affaire Lambert 20/05/2019

    Affaire Lambert : L’ARRÊT DES SOINS « NE CORRESPOND PAS À L’ESPRIT DE LA LOI LEONETTI »
    « c’est une décision de justice qui condamne à la mort »
    « Vincent Lambert ne survit pas grâce à des machines, il est uniquement nourri et hydraté. L’idée qu’un magistrat, contre l’avis de la famille, puisse cesser cette hydratation et cette alimentation, évidemment interroge. » déclare Marine Le Pen, qui estime que cette décision ne correspond pas « à l’esprit de la loi Leonetti ». La présidente du RN aimerait également « savoir ce que le président de la République peut penser de cela ».
    http://vuaumacroscope3.canalblog.com/archives/2019/05/20/37351548.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s