Michel Drac sur les résultats des élections européennes

« Ça pue l’esprit munichois »

(Michel Drac, 2 juin 2019)

« J’interprète le vote des Français comme un mélange d’ignorance des vrais enjeux, de déni de réalité – par lâcheté souvent, malheureusement, et surtout comme un symptôme de plus de la dépolitisation générale et de la baisse du niveau. Je crois que le marketing politique a fini de tuer la politique au sens noble du terme. Il ne reste que les clientèles électorales mues par des considérations minables. En gros, les « boomers » votent pour leurs petites retraites, les jeunes pour le climat ou les animaux parce qu’ils ne savent pas quoi voter et parce que c’est « un idéalisme à la portée des caniches », n’est-ce pas, les bourgeois votent pour que surtout rien ne change, les prolos votent pour que ça change mais enfin pas trop quand même… Donc à un moment il ne faut pas se mentir, on va être honnête : ça pue l’esprit munichois. C’est une France qui vendra son siège à l’ONU contre deux ans de déficit budgétaire et qui renoncera à relever ses frontières pour ne pas se faire dire qu’elle est fasciste… »

SOMMAIRE : La République en Marche : 0:26 Le Rassemblement National : 2:10 Vers un jeu de comparses : 5:49 Les Verts : 6:32 Les Républicains : 8:13 Que va devenir la droite Scrogneugneu ? : 10:22 Le reste : 10:59 Le fond du problème : 13:09 Message à MM. Vauclin et Philippot : 15:15 Annonce prochaine vidéo : 16:05

Rappel :

L’avenir de la France n’est décidément plus dans les urnes

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Michel Drac sur les résultats des élections européennes

  1. zoé dit :

    je suis retraitée et j’ai voté RN,

  2. Ping : Michel Drac sur les résultats des élections européennes - Ma Banque a Moi

  3. Nanker dit :

    « ça pue l’esprit munichois »
    Oui absolument. De même qu’en septembre 38 on était allé chercher à Berlin un accord qui assurait pour quelques mois sécurité et stabilité, on vote aujourd’hui pour obtenir ces mêmes choses.
    Mais cela a commencé juste après la boucherie du Bataclan où les médias collabos nous montraient la cruche française qui voulait aller « peindre des petits coeurs sur les mosquées » (sic) et le guignol allemand (un rejeton Erasmus?) qui était descendu dans la rue avec son piano et jouait « Imagine »… alors que les cadavres du Bataclan n’avaient pas encore été tous ramassés.
    http://videos.leparisien.fr/video/attentats-a-paris-il-joue-imagine-au-piano-devant-le-bataclan-14-11-2015-x3dsw2w

    Un esprit non-munichois aurait commandé l’expulsion en urgence de tous ces imams prêcheurs de haine et la mise en détention préventive de tous les fichés S avec un profil islamiste…
    L’élection de Macron en 2017 a prouvé que le troupeau a choisi la continuité hollandienne molle plutôt que le changement pour un pouvoir fort sachant se faire respecter par exemple dans les banlieues). Ensuite ce même troupeau s’est mis à bêler parce que Manu lui tondait la laine sur le dos…

    C’est bêta.

  4. matbee dit :

    Tiens, un non-événement : Laurent Wauquiez vient de démissionner de la présidence LR. Aux dernières nouvelles, il n’est pas prévu qu’il se fasse hara-kiri…

    • Robert dit :

      J’ ai entendu sur France Info que certains songeaient à faire appel à… Sarkozy ! Ca c’est une forme d’ hara-kiri !

      • serge dit :

        Ben, vu que les scories du PS et assimilés envisagent Hollande de leur côté, peut-être assiste-t-on à un remake de 2007 et 2012? Retour vers le futur…

  5. Bernie dit :

    Les pires, ce sont les bourgeois de la droite « Scrogneugneu » comme dit Michel Drac.

    Un commentaire très pertinent que j’ai lu sur un autre site alternatif :

    « Macron drague la droite catho suite à l’effondrement du LR. Ces gens là sont avant tout des bourgeois qui ont des intérêts et un patrimoine à protéger et considèrent que Macron incarne l’ordre, la légitimité et même une forme de conservatisme. Avec le recul, je pense que le mouvement des Gilets Jaunes a été instrumentalisé par le pouvoir pour faire peur aux « gens de biens » et présenter Macron comme un rempart contre la plèbe révolutionnaire. L’adhésion initiale est vite retombée avec la propagande les faisant passer pour des casseurs, des factieux, des ivrognes prêts à casser du bourgeois. Les images des exactions attribuées aux Gilets Jaunes laissés à eux-même dans les beaux quartiers parisiens et de la répression féroce qui a suivi ont fini de jeter la bourgeoisie catho dans les bras du sauveur Macron. Si cette droite a des valeurs, elles doivent êtres cotés en bourse. »

  6. Robert dit :

    J’ avoue que l’ apathie des Français face à la situation me laisse perplexe. Nous avons connu un mouvement social plus grave qu’en mai 68, avec des dizaines de blessés graves, et on est déjà passé à autre chose. Pour le plus grand nombre, la paresse intellectuelle alliée à la lâcheté face aux grands défis… Ce pays est décidemment « ramolli » !

  7. Ping : Michel Drac sur les résultats des élections européennes — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – INSURRECTION PACIFIQUE

  8. james dit :

    si j’ai bien compris Drac dit que l’électorat RN obnubilé par l’immigration ne pense pas à l’euro et ses influences néfastes et il se base pour voter sur celle ci en disant par exemple que l’UPR n’a pas de réel programme en tant que parti souverainiste. C’est entierement faux car l’UPR dit bien que rien ne sert dans parler ou d’envisager quoi que ce soi sans être sorti des traîtés de l’UE et c’est seulement après que les Français seront à même de choisir par réderendum. Pourtant il est loin de dire que des conneries.

    • Cyril dit :

      « C’est entierement faux car l’UPR dit bien que rien ne sert dans parler ou d’envisager quoi que ce soi sans être sorti des traîtés de l’UE » Oui comme ça l’UPR ne se mouille sur aucun sujet et ne donne aucune orientation. A raison, ils sont inconnus et déconsidérés par le grand public.

      • james dit :

        Votre raisonnement simpliste ne vous honore pas car vous ne répondez pas à l’argument que sans sortir de l’UE, tout parti qui voudra changer la politique migratoire en France, ne pourra tout simplement rien faire. Le monsieur te dit que les traités de l’UE diligentent tout à ce niveau et je parle pas du reste. L’immigration est un sujet clivant mais je pense comme vous et Drac qu’il a une grande importance même si celui ci n’est pas la première chose à régler. Sortir de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN sont les mamelles de notre émancipation.
        Drac me rire avec le trollage de l’UPR comme ci il était le seul, vous m’en donner un serieux exemple.

      • Alcide dit :

        @ James
        Exemple d’expression de fumier mondialiste immigrationniste destructeur de la France :

        Ne craignez rien, je suis énarque, je sais ce que je dis, ce ne sont que des théories propagées par des conspirationnistes, tout comme les chemtrails.

      • Cyril dit :

        « Votre raisonnement simpliste ne vous honore pas », « Le monsieur te dit » Cela ne vous dit rien sur moi, mais en dit beaucoup sur vous… Et résume en deux phrases le 1%.

        L’UE diligente tout ? Oui et puis ? Une approche pédante stipulant qu’il faut régler ce problème avant tout ne parle pas aux gens. => L’UE – ses traités – est la cause principale de nos maux // il faut en sortir // et voilà ce que j’appliquerai (Ah zut, l’UPR snobe ce dernier point !)

        « Sortir de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN sont les mamelles de notre émancipation. » Oui entre autres, je ne vais développer ce point nous serons certainement d’accord.

      • james dit :

        Rendez vous compte que vous mettez la faute sur le dos des immigrés alors qu’is sont des victimes tout autant que les 99% des Français.je vous l’accordent, ils prennent ce qu »il y a à prendre, tout comme n’importe individualiste formaté par cette société. Comprennez que vous n’arriverez jamais à réunir les Français en mettant la question migratoire en tête de vos revendications. Pourquoi à votre avis les merdias essayent de mettre l’étiquette d’extrême droite à l’UPR? ce qui est contradictoire avec vos jugements sur ce parti. Asselineau ne veut sutout tomber dans ce piège car à ce moment là toute la stratégie de rassemblement sur le point le plus important qui est : le triple Frexit.
        https://www.upr.fr/vos-questions-nos-reponses/immigration/
        extrait : conformément à sa Charte fondatrice, l’UPR appelle en revanche tous les Français à se réunir provisoirement, au-delà du clivage droite-gauche, dans l’objectif fondamental de faire sortir la France de l’Union européenne AFIN DE REDONNER AUX FRANÇAIS LE CHOIX DE LEURS POLITIQUES, en matière d’immigration comme en matière économique, monétaire, sociale, diplomatique, militaire, etc.
        j’attends toujours votre reponse à ma question : comment voulez vous influer sur la politique migratoire en France alors qu’elle est gérée par l’UE? art 77,78,79 du TFUE.

      • Danse dit :

        En tête de nos revendications il y a le RIC. Pas la question migratoire.
        Mais pour obtenir quoi que ce soit IL FAUDRAIT DÉJÀ QUE LES ÉLECTIONS NE SOIENT PLUS TRUQUÉES : il faudrait que le Peuple entier s’organise pour faire un décompte des résultats indépendant à tous les niveaux du traitement à chaque élection.

        « Comprennez que vous n’arriverez jamais à réunir les Français en mettant la question migratoire en tête de vos revendications. »

        C’est presque hilarant.
        « Comprenez, vous êtes obtus les Français ou quoi ?! »
        • Avez-vous réussi à réunir les Français en leur disant que la seule chose à faire d’urgence, c’est de sortir de l’UE, mais pas n’importe comment, pas en s’asseyant par exemple sur des traités illicites, mais seulement par l’article 50, sinon la mort ?
        • Asselineau a-t-il réussi à réunir les Français en s’attaquant à Marine Le Pen/Dupont-Aignan plus qu’aux partis de gouvernement, et en lâchant son mépris et les trolls de sa secte sur les Français qui ne votent pas pour lui (parce que trop bêtes pour comprendre), et qu’il ne changera rien, lui, parce que ce sont les Français qui doivent changer ?

        Mais il y a encore mieux qu’Asselineau dans cette farce :

  9. MASTER T dit :

    Les élections européennes ont été ce qu’elles devaient être: un jeu télé réalité pour de la pseudo politique. En fait de la politique pour pré pubères de cour d’école. On nous a servi une fade mascarade RN-LREM en occultant les vrais enjeux de la société française qui s’est placé depuis le traité de Maastricht dans un processus d’obsolescence programmée de son identité, sa dignité, sa capacité à vivre comme une nation qui devrait simplement… vivre! Elle est sur la trajectoire pour supporter sans bouger le stade terminal qui l’attend: une euthanasie en soins palliatif qui fera suite à un trop long coma nous emmenant jusqu’au stade IV..

    La vie d’un Etre collectif, comme Peuple d’une Nation culturellement identifiée et identifiable, doit pouvoir faire des choix responsables pour assurer sa cohésion interne et repousser les contraintes et pressions venues de l’extérieur. Tout pays digne de ce nom agit en conformité avec ses intérêts propres.

    La culture politique en France n’a jamais été autre qu’un divertissement sur les véritables enjeux de société qui nous concernent tous et concerneront plus encore la génération de nos enfants. Non seulement on a bradé le pays par manque de vision sur l’avenir mais nous avons été trahis jusqu’à nous soumettre à une Allemagne qui n’en demandait pas tant.
    L’esprit munichois de nos élites actuelles se passera volontiers d’une invasion allemande, différente de celle qui survint après les accords de Munich et qui aboutit après l’invasion nazie à une collaboration assidue et motivée en vue de créer une grande Europe fédérale dirigée par le conquérant.

    La guerre a passé et le mondialisme libre-échangiste a façonné les mentalités et les comportements. Les résistants d’hier, pour leurs faits héroïques, ont investis depuis une mémoire collective tombée dans la dés-errance des commémorations fashion. Ces commémorations sont des rituels du souvenir et du mensonge car, qui vient à nous rappeler le grand projet commun des affreux d’hier pour édifier un empire des ténèbres de 1000 ans?
    Les résistants d’hier ont balayé les illuminés de la collaboration zélée mais la génération des collabos d’aujourd’hui marchent en chœur, aux pas de l’oie, ils s’émerveillent sous les lueurs dansantes et macabre des flambeaux d’illusions retrouvées.
    Dignes héritiers des perdants d’hier, ils sont les vainqueurs sur l’instinct de survie du peuple bigarré d’aujourd’hui, ils sont les grands insipides vainqueurs sur l’état général d’ignorance collective érigée en conscience éclairée par la bien-pensance éculée.

    La situation est si pathétique qu’un votant potentiel sur deux ne s’est pas déplacé si bien que tous les résultats engrangés pour ces élections devraient être réhabilités et divisés par 2, puis remis dans leur contexte véritable: le nombre global des votants potentiels inscrits.47,1 millions. Quand LREM fait 22.42% en fait il ne fait qu’un peu plus de 11% soit à peine plus de 5 millions de personnes… pas de quoi fredonner « l’Hymne à la Joie » du drapeau bleu aux 12 étoiles mortes (puisque la Marseillaise, c’est connu des « touches pas à mon pote », pue le patriotisme et donc le fascisme). Un parti minoritaire qui ne représente pas la majorité peut s’aventurer plus loin dans la soumission tout comme Pétain ou Laval il dispose du plein pouvoir pour dépecer le pays comme une vente à la découpe et lui garantir une mort lente et pénible dans l’incompréhension générale, à la fois par démembrement mais aussi par insouciance générale.

    RMQ: quand des partis pro-Frexit amassent moins, tous confondus, que le « parti animaliste », cela laisse pantois et cela me conforte dans l’idée que le français se bougera vraiment une fois qu’il aura complètement plongé dans le sceau de merde économique et social… C’est par instinct de survie, dans l’urgence de la situation, qu’il relèvera la tete… avec colère certes, celle du ventre, mais sans la moindre idée de la manière et pour quelle réponse politique intelligente il devra réagir… Il en est ainsi des tomates élevées hors-sol qu’une fois queillie leur belle couleur ne les sauve pas de leur gout déplorable.

    • zorba44 dit :

      Nous sommes quelques uns à penser ici qu’il existe de sérieuses présomptions de fraude électorale…

      Les résultats étaient formatés à l’avance, à l’image des sondages. Le rang des partis était même donné dans l’ordre avant même le début des votes (Journal Le Parisien)…

      Le système est favorisé par la fermeture des bureaux de vote deux heures plus tard dans les grandes villes ce qui laisse du temps aux ordinateurs pour mouliner et présenter le résultat voulu par le pouvoir, la gigantesque fraude et farce de l’expression démocratique.

      Il faut que la participation continue à dégringoler. Pourquoi pas viser une participation du corps électoral au taux de 20 à 25% par rapport à la totalité du corps électoral.

      On a fait un pas lors de ces élections, mais il n’est pas suffisant !

      Jean LENOIR

      • Robert dit :

        @ Zorba : Un taux de participation très bas n’est pas un problème dans la « démocratie d’ apparence » actuelle. Le pouvoir se dit légitime dès lors qu’il est arrivé « en tête », donc majoritaire. « Les absents ont toujours tort » et « qui ne dit mot consent » résument bien l’ évolution de la situation politique.

    • Robert dit :

      @ Master T : Une réflexion réaliste… De mon côté, je n’ai pas connu la période de l’ occupation, mais la situation actuelle me fait réfléchir sur l’origine de la collaboration…

      • zorba44 dit :

        @ Robert ne pensez-vous pas qu’il faille alors revenir à la méthode des années cinquante où tous les résultats faisaient l’objet d’un procès-verbal écrit, sous pli cachetés, avec centralisation (le signataire ne se souvient plus) sans doute à la préfecture avec des assesseurs de tous les partis…
        …Les résultats globaux étaient connus parfois deux jours plus tard, mais au moins la triche était devenue pratiquement impossible ou très très marginale.

        Si quelqu’un, un peu moins jeune que le signataire, peut confirmer……car le vote pour lui a commencé vers 1970 (en raison de la période de coopération et parce qu’il fallait avoir vingt et un ans pour voter, jusqu’à la manoeuvre de Giscard pour capter de façon démagogique les votes de la jeunesse !

        Merci

        Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s