On n’insistera jamais assez sur les dégâts qui ont été faits par les banquiers centraux

« On n’insistera jamais assez sur les dégâts qui ont été faits par les banquiers centraux.

Tout ce que chaque banquier central a dit l’année dernière était complètement faux.
Toutes les projections qu’ils ont faites au cours des 10 dernières années ont été erronées.
Pourquoi faire confiance aux personnes qui regardent les ruines causées par la politique qu’elles ont lancée sur le monde, ces politiques qu’elles sont sur le point de déclencher à nouveau ? »

Sven Henrich/ La nuit sera calme (via Bruno Bertez)

 

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour On n’insistera jamais assez sur les dégâts qui ont été faits par les banquiers centraux

  1. 8parabellum8 dit :

    Dès l’instant qu’il y’a centralisation…alors rien n’est dû au hasard…

    https://www.professeurforex.com/formation-forex/analyse-fondamentale/institutions-influentes/la-banque-des-reglements-internationaux-bri/

    Le R de BRI à peut-être une signification non divulgué…

    On fait des ronds…

  2. Danse dit :

    Bill Kristol: « White Working Class Should Be Replaced by Immigrants »
    « In a conversation with Charles Murray, Weekly Standard editor Bill Kristol explains his solution to the problems of the white working class: replacement. « Look, to be totally honest, if things are so bad as you say with the white working class, don’t you want to get new Americans in? »
    After making the remark, Dr. Kristol joked, « I hope this thing isn’t being videotaped or ever shown anywhere. Whatever tiny, pathetic future I have is going to totally collapse. »
    The conversation took place February 7, 2017 at an American Enterprise Institute event called « It Came Apart: What’s Next for a Fractured Culture? » »

    • Robert dit :

      Le grand remplacement ou la constatation de la situation actuelle assumée avec un cynisme décomplexé par l’ un de ceux qui font l’opinion, parfaitement conscient de la portée de ses propos comme le montre sa fausse plaisanterie sur une éventuelle  » fuite « …

  3. danse dit :

    IRAN: PARIS SE RETIRE DE L’ACCORD NUCLÉAIRE!
    Jun 06, 2019 16:37 UTC
    http://parstoday.com/fr/news/iran-i79088-iran_paris_se_retire_de_l%E2%80%99accord_nucl%C3%A9aire!
    « Ce jeudi donc, Emmanuel Macron a officiellement annoncé le retrait de la France du PGAC en exigeant de « nouvelles négociations », « un nouvel accord » et surtout en soulignant que son pays, tout comme les États-Unis, ne voulait pas que « l’Iran acquière l’arme nucléaire ».
    « Le président américain Donald Trump et le président français Emmanuel Macron se sont rencontrés aujourd’hui à Caen, en Normandie dans le nord-ouest de la France, en marge des commémorations du 75e anniversaire du débarquement des Alliés de la Seconde Guerre mondiale.

    • Lamentable… Après avoir fait mine de résister il se couche ! Caniche comme Sarkozy et comme Hollande…

      • zorba44 dit :

        C’est plus grave que cela;;; il nous entraîne à la guerre …une de plus – encore plus grave que les crimes financiers absolus commis par les banquiers centraux.

        Hier Yahoo France mentionnait qu’une gigantesque peste porcine touchait la Chine et certains pays asiatiques. La Chine, premier producteur mondial de porc devrait abattre deux cents millions de porc et les conséquences s’étendraient sur plusieurs années…

        …C’est quand-même curieux cette épidémie en pleine guerre commerciale !…

        Jean LENOIR

      • « …C’est quand-même curieux cette épidémie en pleine guerre commerciale !… »

        Seriez-vous complotiste, Jean ? 🙂

      • « C’est plus grave que cela;;; il nous entraîne à la guerre …une de plus – encore plus grave que les crimes financiers absolus commis par les banquiers centraux. »

        Non Jean, car ce sont les banquiers centraux – et les puissances financières qui les dirigent – qui provoquent les guerres…

  4. Danse dit :

    POINTS SUR LA DETTE US … par le Gal. D. Delawarde
    https://www.officierunjour.net/editoriaux/la-dette-us-notre-langue-%C3%A9volue/

    Au 31 mai 2019 cette dette totale se monte à 74 000 milliards de dollars soit 350% du PIB US, 85% du PIB mondial, 22 fois le PIB français……
    Sur ce montant considérable, la dette fédérale, celle de l’état US, dont on parle le plus souvent
    en géopolitique, n’est que de 22 356 milliards de dollars (105,5% du PIB US). Elle continue de croître au rythme de 3 milliards de dollars par jour.

    Cette dette fédérale est, pour la part la plus importante (71%), détenue par les américains eux-mêmes (fonds de pensions, épargne des citoyens, compagnies d’assurance, institutions financières privées ou étatiques).
    Les états étrangers ne détiennent que 6 473 milliards de dollars de dettes américaines au 31 mars 2019 (dernier chiffre connu) soit 29 % de la dette fédérale US et 8,7 % de la dette totale . C’est à la fois peu et beaucoup, notamment en cas de crise économique mondiale résultant d’une faillite US.

    Il apparaît que LE PREMIER CRÉANCIER DES USA EST BIEN DÉSORMAIS L’ENSEMBLE DES 28 PAYS DE l’UE qui détient 1 481 milliards de dollars de dette US, chiffre en hausse constante, et non la Chine+Hong Kong qui n’en détiennent plus que 1 328 milliards, chiffre en baisse très progressive et continue depuis début 2018.
    En clair, en cas de crise économique (monétaire et/ou boursière) partant des USA, c’est l’UE qui se trouverait la plus exposée aux conséquences immédiates d’un effondrement du dollar, de la bourse et/ou de l’économie US.

    Exposition des pays de l’UE à la dette US en milliards de dollars au 31 mars 2019.
    UK : 317,1 Hollande: 44,5
    Irlande: 277,6 Italie : 44
    Luxembourg: 230,2 Espagne: 40,9
    Belgique: 186,6 Pologne: 33,9
    FRANCE: 109,6 Danemark: 16,1
    Allemagne: 78,1 Finlande: 6,48
    Suède: 47,9 Portugal: 2,6

    L’Allemagne, avec un PIB supérieur de 30% à celui de l’UK se montre beaucoup plus prudente
    en s’exposant 4 fois moins ….
    LA FRANCE QUI S’EXPOSAIT MOINS QUE L’ALLEMAGNE le 30 avril 2017 (élection du président Macron) à 67 milliards contre 75, S’EXPOSE DÉSORMAIS BEAUCOUP PLUS À 109, 6 MILLIARDS CONTRE 78……ALORS QUE SON PIB EST D’UN TIERS INFÉRIEUR À CELUI DE L’ALLEMAGNE. Cherchez l’erreur …..
    Sur un an, l’exposition française a AUGMENTÉ DE PLUS DE 30 % ( 80 milliards le 31 mars 2018 contre 109,6 le 31 mars 2019). La France prend donc «des risques» non négligeables pour son bon allié US.

    Il est vrai que la France n’a désormais guère le choix. Alors que sa dette explose depuis l’an 2000 (voir vidéo d’1mn 45 publiée hier par le journal « Le Parisien » : https://www.youtube.com/watch?v=QG9gPk4ScG0 )
    et qu’elle reçoit, hier aussi, un dernier avertissement de Bruxelles à ce sujet :
    https://www.lepoint.fr/economie/dette-publique-le-dernier-avertissement-de-bruxelles-a-la-france-05-06-2019-2317218_28.php
    sa bourse (CAC 40) est SOUS CONTRÔLE DU FOND DE PENSION AMÉRICAIN BLACKROCK, fondé par des membres de la DIASPORA NEW-YORKAISE.
    https://www.ouest-france.fr/economie/bourse/blackrock-le-fonds-de-pension-americain-patron-du-cac-40-4508811

    Comme tous les fonds de pension US, BlackRock détient aussi de la dette US en quantité non négligeable. Si le système US de la dette «à la Madoff» venait à s’effondrer BlackRock serait évidemment impacté, et donc le CAC40 aussi….. On comprend tout l’intérêt de la France à soutenir le système fou de la dette US «à la Madoff» dont l’effondrement provoquerait le sien….

    Notons, au passage, que Madoff était aussi un membre de la diaspora, comme le sont les
    fondateurs de BlackRock, comme l’était Marthe Hanau et Stavisky, en France, à la veille et au lendemain de la CRISE DE 1929 OU COMME LE SONT BON NOMBRE DES MILLIARDAIRES QUI POSSÈDENT ET CONTRÔLENT NOS MÉDIAS MAINSTREAM ……

    Notons encore au passage, que Steven Mnuchin, 77ème secrétaire américain au Trésor, ancien de la banque Goldman Sachs (17 ans) est également un membre éminent de la diaspora. C’est donc lui qui gère la dette US (à la Madoff) et concocte les SANCTIONS TOUS AZIMUTS prises dans le cadre des guerres commerciales (Chine, Mexique, UE, North Stream 2) et les sanctions prises dans le cadre des pressions géopolitiques (Russie, Iran, Syrie, Turquie, Venezuela).
    On comprend mieux certaines de ces sanctions lorsqu’on connaît le profil du personnage….

    Il est vrai aussi que notre pays est soumis aux pressions très fermes de lobbies transnationaux d’obédience néoconservatrice, très engagés dans la finance internationale, qui le «contraignent» quelque peu pour ce qui concerne sa politique économique et financière et bien évidemment sa politique étrangère. Voir : https://www.youtube.com/watch?v=IAAJiO5HLMY
    On me dit souvent :«l’explosion de la dette n’est pas un problème dans la mesure où l’on sait bien qu’elle ne sera jamais remboursée. UNE BONNE PETITE GUERRE permettra de remettre les compteurs à zéro, comme après la crise de 1929.»

  5. Danse dit :

    «PARCE QU’IL EST JUIF?»: MEYER HABIB A CRAQUÉ

    https://nos-medias.fr/video/parce-qu-il-est-juif-meyer-habib-craque

  6. Danse dit :

    Gwenyth Todd – Whistleblower on Planned Iran War & WW3
    « Press TV’s documentary program « Untold Truths » is a revealing documentary film about the life and experiences of former White House Middle East policy adviser, Gwenyth Todd, who has now escaped to Australia to keep safe from FBI prosecution. »

    « In 2007, Gwyneth Todd, Mideast intelligence contractor with the DOD, comes across a plot to provoke a war with Iran, one being pushed by Vice Admiral Kevin J. Cosgriff, who is onboard a US Navy vessel stationed in the Persian Gulf while she (Todd) is stationed on a US military base at nearby Bahrain. Todd writes a report on the plot, she then sends her report to the State Department without even knowing Cosgriff is behind it. The State Department then gives word to Cosgriff that Todd has inadvertently exposed some sort of plan (namely, his plan). She instantly loses her military pass and gets wind (through her own intelligence circles) that Admiral Cosgriff now intends to arrest/assassinate her and use her death as casus-belli for bombing Tehran; as soon as she returns to the base she’ll be arrested by MP’s and “disappeared”. She instead runs away to Australia and tells her story to Iran’s PressTV. »

  7. Nanker dit :

    Pour mettre en perspective l’action de ces grands banquiers centraux je reproduis ici un « touit » lumineux du grand Gaspard Alizan :

    « Ils feront durer la bulle fictive tant que leurs hommes seront aux manettes, quand les économies mondialistes perdront enfin les élections, les bulles éclateront opportunément, et ils pourront parler de guerres et de récessions en s’en lavant les mains… »
    https://twitter.com/GaspardAlizan/

    • zorba44 dit :

      A ceci près Nanker, et ce n’est pas une subtilité, est que « leurs hommes » organisent les élections et en « ordonnent » les résultats …cela peut encore durer longtemps.

      Jean LENOIR

      PS gardez aussi un oeil discret et silencieux sur l’évolution des facettes « colorées » de la question afin qu’on empêche qu’elle ne soit troublée d’un cours plus naturel. Discrétion, car BB surveille nos états d’âme pour les contrecarrer !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s