Vincent Lambert est mort

L’état de santé de l’homme tétraplégique, hospitalisé au CHU de Reims, était devenu un symbole du débat sur la fin de vie en France.

Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis près de 11 ans et dont les traitements ont été interrompus la semaine dernière, est décédé dans la matinée de jeudi 11 juillet. L’information a été communiquée à l’AFP par plusieurs membres de sa famille. « Vincent est décédé à 8H24 ce matin » au CHU de Reims, a indiqué son neveu François.

Le médecin de Vincent Lambert, hospitalisé après un accident de voiture en 2008, avait engagé mardi 2 juillet un nouvel arrêt des traitements, effectif depuis mercredi soir. Cette décision était intervenue après une série de revirements judiciaires, et un dernier arrêt rendu le 28 juin dernier par la Cour de cassation. Le protocole médical prévoyait notamment l’arrêt de l’hydratation et de la nutrition par sonde du patient ainsi qu’une « sédation profonde et continue ».

Les parents de Vincent Lambert avaient déclaré qu’ils ne pouvaient que se « résigner » à la mort de leur fils. « Cette fois, c’est terminé. Nos avocats ont multiplié ces derniers jours encore les recours et mené d’ultimes actions pour faire respecter le recours suspensif devant l’ONU qui bénéficiait à Vincent. En vain », avaient écrit Viviane et Pierre Lambert ainsi que la soeur de Vincent, Anne Lambert, et son demi-frère David Philippon dans ce courrier adressé à leurs « amis » qui les ont « tant soutenus » ces dernières années.

Orange/ AFP, le 11 juillet 2019

Lire aussi :

« L’Etat français a réussi à tuer Vincent Lambert » : la violente charge de Houellebecq

Vincent Lambert est mort, les avocats des parents dénoncent un « crime d’Etat »

Rappels :

Vincent Lambert : Le neurologue Xavier Ducrocq rétablit la vérité médicale

[Rappel] Affaire Lambert : « La France doit dénoncer la Convention européenne des droits de l’homme »

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Vincent Lambert est mort

  1. matbee dit :

    Crime d’Etat… c’est exactement ça.

    Et dire qu’il y a des gens pour justifier l’odieuse suppression d’une vie handicapée… Ils se prennent pour des dieux, des esprits « éclairés »… mais ne sont que de misérables apprentis sorciers qui iront brûler avec leur Lucifer adoré…

  2. 8parabellum8 dit :

    Son corps subtil s’est relevé en parfait état…
    Une à deux secondes après avoir rendu son dernier souffle…
    Il est maintenant libre…
    Et paix à son âme…

    Les feux de la rampe pour sa cinglée de mère vont maintenant pouvoir s’éteindre…
    Les caméras…les paillettes…👋
    Cinglés comme ils sont…
    Ils sont bien capable de laisser la tombe ouverte…

    Et dire qu’ils vont quand même faire une autopsie…

  3. En allant l’article de Houllebecq, y’avait ça en lien : Le pape réagit à la mort de Vincent Lambert : « Chaque vie a de la valeur, toujours » – « Ne construisons pas une civilisation qui élimine les personnes dont nous considérons que la vie n’est plus digne d’être vécue », a tweeté le pape François.

    =*=
    Désolée Olivier, mais j’ai suffisamment documenté sur ce sujet pour m’inscrire en faux contre cette assertion.

    ICI : Focus sur l’Orphelinat des Sœurs du Bon-Secours en Irlande ;
    Irlande : Les anges oubliés de Tuam

    Source FRANCE24.com dernière mise à jour le 17/03/2018

    Nos reporters sont retournées en Irlande, où les restes de 800 enfants, morts à l’orphelinat de Tuam entre 1925 et 1961, ont été retrouvés dans une fosse commune. Les survivants racontent la douleur et la reconstruction d’une enfance volée.

    De 1925 à 1961, à Tuam, dans l’ouest de l’Irlande, des milliers d’enfants pauvres ou nés hors mariage ont été placés au sein de l’orphelinat du Bon Secours, une maison maternelle financée par l’État et dirigée par des religieuses. C’est là que leurs mères, des « filles perdues » comme on les appelait à l’époque, accouchaient et étaient obligées d’y abandonner leur bébé. Beaucoup de ces enfants sont décédés à la suite de négligences et de manque de soins appropriés, tandis que leurs mères ont été forcées à travailler dans des laveries pour payer les rentes de leurs « bâtards ».

    Pendant des décennies, cette tragédie a été effacée de la mémoire collective. Impossible, en Irlande, de remettre en question la toute-puissante Église catholique ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/03/18/hier-comme-aujourdhui-leglise-catholique-romaine-et-les-etats-sont-associes-pour-nous-tuer/

  4. Mais également là : En souvenir des ombres réduites en cendres juste parce qu’elles étaient Natives…

    “C’était terrifiant de trouver ces petits crânes là-dedans. Qu’étaient-ils ces petits crânes, d’où venaient-ils ? Ils étaient là dans cette chaudière. Ils étaient petits… Deux petits crânes. Je ressens encore cette terreur ruisselant de là.” ► Lilian Shirt, survivante du pensionnat catholique de Bluequills, Edmonton, Alberta

    “Et ils emmenèrent le bébé dans la pièce de la chaudière. Ils y ont jeté ce petit bébé et l’ont brûlé vivant. Tout ce que vous pouviez entendre était ce petit cri étouffé…” ► Irene Favel, survivante du pensionnat catholique de Muscoweqan dans la province du Saskatchewan, 1944-49, dans un entretien avec la chaîne de télévision canadienne CBC News le 3 juillet 2008

    Dans ce billet que j’ai récemment mis à jour ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/13/en-souvenir-de-maisie-shaw/

  5. Mais surtout avec le Contre-rapport à la Commission Vérité & Réconciliation Meurtre Par Décret que j’ai récemment mis à jour également ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/06/08/contre-rapport-a-la-commission-verite-reconciliation-meurtre-par-decret-en-francais-derniere-version-pdf-mise-a-jour/

    J’ai documenté de nombreux PDF notamment celui de Steven Newcomb à partir de son livre « Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte » pour témoigner combien la vie des indigènes, aborigènes, païens… que l’Église a longtemps considéré comme Res Nullus n’a aucune valeur à leurs yeux.
    JBL

  6. JSG dit :

    Le premier d’une liste qui ne fera que s’amplifier…
    Euthanasie et État Nazi, deux termes dont la consonance est proche, très proche de plus en plus proche…

  7. loges-SS dit :

    Ils ont osé l’assassiner….contre la volonté de ses parents. Nous sommes gouvernés par des saloperies !

    • christine buirette dit :

      « Assassiner » !!! S’il n’y avait pas eu d’acharnement thérapeutique, hé oui, Vincent Lambert serait mort depuis longtemps ! Assassiner = donner la mort. Les médecins n’ont pas donné la mort, (Lambert était à demi mort depuis longtemps), ils ont laissé faire la nature. Les parents voulaient le garder « en vie », si vous voulez, POUR EUX. Pensez-vous à sa femme et leur petite fille ?? Vous n’avez pas suivi le dossier de V. Lambert, ni la moindre humanité.

  8. artisan dit :

    Pour mettre ses idées en bonne place, parmi de très nombreux commentaires rationnels voir Marion Sigaut ou Michel Houelbecq. Maintenant y en a des qui disent que c’est inadmissible de garder un « légume » et qu’eux supporteront pas cette « dégradation » et qu’ils vont signer pour mourir « dans la dignité » Ca les empêche pas d’arroser leur pots de fleurs. Et quand eux ils seront à moitié légume ils changeront vite d’avis. Parce que la « dignité » c’est les spectateurs ne supportant pas de voir souffrir qui la réclament. Qu’ils aillent faire l’aide soignante, ça leur fera le plus grand bien.
    Et y en a d’autres qui ne font rien et écrivent  » laisser le partir » « enfin libéré » etc…On peut toujours mettre les mots qu’on veut pour ne pas dire la réalité mais c’est vraiment médiocre côté intelligence. faut consulter un psy pour se désenvouter. Et un dernier mot pour les auteurs de merdias qui récitent tous « arrêt des traitements » pour qu’on croit à « l’acharnement thérapeutique ». Il s’agit en fait de…nourriture et boisson, Comme traitement médical, on fait quand même mieux à notre époque.

  9. zorba44 dit :

    La sale messe est dite : la porte est ouverte pour supprimer la vie des « gens qui ne sont rien »

    …et qu’on ne vienne pas dire, après, que la machine à gaz relative aux contenus haineux pourra prospérer …

    https://www.doctrine.fr/l/avis-a-proposition-loi-visant-a-lutter-haine/JORFTEXT000038758354?source=legislative_monitoring_emaila

    …avec des algorithmes de serveurs liés à des intérêts privés !

    Jean LENOIR

    • christine buirette dit :

      « Supprimer la vie » !! s’il n’y avait pas eu d’ « acharnement thérapeutique », hé oui, Lambert serait mort depuis longtemps. Les médecins n’ont pas « supprimé la vie », ils ont laissé faire la nature. Avez-vous pensé à sa femme et leur petite fille, voyant son mari/son père dans cet état ? Les parents de Lambert, soit disant catho, étaient tous deux divorcés avant de se marier… Ils ne pensaient absolument pas à leur fils mais à EUX. Cette affaire dépasse l’entendement. Vous me décevez énormément

      • Danse dit :

        Votre grossière propagande est sans effet, « christine buirette »
        Votre grossière tentative d’actionner par-dessus le marché un levier moral éculé, aussi.

  10. Langley dit :

    Hitler et l’action T4 étaient moins radicales ( voir Vincent Reynouard)
    Merci Simone Veil et Agnès Buzyn (« belle »-fille), c’est le grand remplacement et la grande élimination ! Comme dirait Dieudo c’est entrée, plat, fromage et dessert

  11. artisan dit :

    Pour essayer de faire raisonner des gens comme  » buirette  » qui sont trop nombreux et bloqués psychiquement, je rajoute que donner à manger n’est évidemment pas un « acharnement thérapeutique ». La mère qui ne peut pas allaiter « laisse faire la nature » ou donne le biberon à son enfant ? Quant aux mouvements affectifs ou à l’histoire des proches, quel rapport ?
    Quand « buirette » sera vieille et moche – repoussante pour un enfant – je ne suis pas sur qu’elle sera d’accord pour qu’on lui supprime la bouffe.

    • christine buirette dit :

      Si je suis dans l’état de V. Lambert, « artisan », je préfère mille fois qu’on me « supprime la bouffe » !!! lol. Raisonne un peu ! l’acharnement thérapeutique n’était pas de « donner à manger » et vous oubliez l’hydratation !! car sans eau… Et c’est moi qui suis « bloquée psychiquement » ??? Le rapport avec les « mouvements affectifs ou l’histoire des proches », vous le faîtes exprès, ma parole ! vous êtes bloqué intellectuellement ! Avez vous lu le désir de sa femme quant à l’avenir de son mari ? Si vous êtes marié que votre femme devienne comme V. Lambert, je vous souhaite bonne chance ! en espérant que vous ne deviendrez ni vieux ni moche …

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s