L’encours des obligations mondiales à rendement négatif atteint près de 16.000 milliards de dollars !

(source : Liz Ann Sonders)

« Ce mardi 14 Août 2019, le dernier repli des rendements obligataires à travers le monde a conduit l’encours d’obligations mondiales à rendement négatif à près de 16.000 milliards de dollars ce qui constitue un nouveau sommet historique absolu. Comme l’expliquait il y a peu de temps Ole Hansen, spécialiste des matières premières chez Saxo Bank, “La politique accommodante des banques centrales couplée à l’affaiblissement de l’économie mondiale ont conduit à une quantité encore plus importante d’obligations en territoire négatif.” Cela ressemble à une fuite en avant où les banques centrales semblent être prêtes à tout pour réduire la valeur de l’endettement que les emprunteurs sont incapables de rembourser aujourd’hui. On est en plein délire…. sur un marché obligataire total de 55.778 milliards $, soit une proportion de plus d’un quart (28,7%) !

Si vous ne comprenez toujours pas ce qui se passe, eh bien les banques centrales n’arrêtent pas d’imprimer. C’est à qui dépréciera le plus sa propre devise. Une compétition sans fin ! C’est ce qui provoque des bulles sur quasiment l’ensemble des actifs de la planète. Bulle obligataire, bulle boursière, bulle immobilière, etc… et c’est ce qui engendre parallèlement les réformes actuelles qui ne sont rien d’autre que des mesures d’austérité qui s’empilent les unes sur les autres. Malheureusement, tout ceci n’est pas prêt de s’arrêter puisque nous assistons désormais à une fuite en avant dans l’endettement. Ce ne sont pas les prix qui augmentent mais la monnaie qui ne cesse de se déprécier du fait des politiques monétaires accommodantes et irresponsables des banques centrales. A ce sujet, c’est reparti pour un tour entre une baisse des taux à zéro voire négatifs et de futurs probables quantitative easing (Planche à billets). Les banques centrales sont prises à leur propre piège ».

Lire la suite sur Business Bourse

Rappel :

Tout va très Madame la marquise, il faut seulement, seulement que je vous dise…

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’encours des obligations mondiales à rendement négatif atteint près de 16.000 milliards de dollars !

  1. xavib dit :

    Comme disait fort à propos Bruno Bertez: « No place to hide »….
    A moins que l’or, peut-être ?…

  2. zorba44 dit :

    C’est à proprement parler hallucinant : un suicide financier mondial…

    La comparaison qu’il est possible de faire pour bien le comprendre : celle du prétendu suicide (fortement assisté, selon les derniers développements de l’autopsie) du financier Jeffrey Epstein…

    Les banques centrales inondent de cachets le système bancaire, et, comme cela ne suffit pas en rajoutent en permanence, étranglant de la sorte l’économie sous la pression des intérêts négatifs !

    Jean LENOIR

  3. zorba44 dit :

    Pour lutter contre les intérêts négatifs, achetez

    https://www.capital.fr/entreprises-marches/la-sncf-lance-la-premiere-obligation-verte-a-100-ans-1347341

    achetez donc et faites un leg en faveur de vos arrière-arrière petits enfants (à naître bien sûr !) et qui trouveront au bout un capital perlimpinpin !

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s