Vers un Brexit sans accord ? Boris Johnson annonce la suspension du Parlement jusqu’au 14 octobre

Quel mois d’août ! Ça promet pour septembre… OD

« Le Premier ministre britannique a annoncé que le Parlement serait suspendu jusqu’au 14 octobre, soit deux semaines avant la date prévue du Brexit. L’opposition dénonce un moyen d’éviter les débats.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé ce 28 août que les travaux du Parlement seraient suspendus la deuxième semaine de septembre et jusqu’au 14 octobre, soit deux semaines avant la date prévue du Brexit. Soulevant les critiques de l’opposition, cette décision a été justifiée par le Premier ministre, assurant que les élus «auront l’occasion de débattre du programme du gouvernement et de son approche du Brexit avant le Conseil européen [des 17 et 18 octobre] et pourront ensuite voter les 21 et 22 octobre, une fois son résultat connu».

«Si je réussis à conclure un accord avec l’UE, le Parlement pourra alors passer la loi pour la ratification de l’accord avant le 31 octobre», a-t-il ajouté, précisant que les semaines à venir étaient «vitales pour [les] négociations avec l’UE». Boris Johnson s’est montré optimiste sur un possible règlement rapide de la question. «En montrant unité et détermination, nous avons une chance de décrocher un nouvel accord qui puisse être adopté par le Parlement», a-t-il affirmé.

Cette information, qui laisse augurer d’un Brexit sans accord, a entraîné une chute de la livre sterling face au dollar de 0,6%.

La rentrée parlementaire étant prévue le 3 septembre, les députés ne siégeront que quelques jours avant la suspension jusqu’au 14 octobre. En raison des conférences annuelles des partis politiques, qui se tiennent traditionnellement au mois de septembre, le Parlement est régulièrement suspendu plusieurs semaines. Mais cette fois-ci, il le sera encore douze jours après la dernière conférence de parti, celle des Conservateurs.

L’opposition a dénoncé une décision «antidémocratique» de la part de Boris Johnson, qui a réaffirmé sur l’antenne de la chaîne Sky que les députés auraient «amplement le temps de discuter le Brexit avant et après le Conseil européen». Le Premier ministre britannique avait affirmé sa volonté, le 19 août dernier, de s’affranchir «immédiatement» des règles de l’UE en matière de libre-circulation dès que le Brexit serait effectif ». 

RT France, le 28 août 2019

Voir aussi :

(source de l’image : Planetes360)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vers un Brexit sans accord ? Boris Johnson annonce la suspension du Parlement jusqu’au 14 octobre

  1. brunoarf dit :

    Sylvie Goulard est la candidate que Macron a choisie pour la Commission Européenne ! Le scandale de l’année ! Les Etats-Unis achètent des hommes politiques français !

    Les Etats-Unis paient des hommes politiques français pour faire la promotion de la construction européenne !

    D’octobre 2013 à janvier 2016, la ministre des Armées Sylvie Goulard était payée 10 000 dollars par mois par un organisme américain chargé de faire la promotion de la construction européenne !

    Lisez cet article ahurissant :

    Sylvie Goulard a été rémunérée pendant deux ans par un think tank américain.

    Sibyllin, Le Canard enchaîné évoquait cette semaine des « ménages » quand elle était eurodéputée. Sur sa déclaration d’intérêts au Parlement de Strasbourg, Sylvie Goulard mentionne d’elle-même un poste de « conseiller spécial » auprès de l’ « Institut Berggruen » pour des revenus « supérieurs à 10.000 euros mensuels ».

    Selon nos sources, via sa propre société de conseil, elle a été rémunérée par cet institut d’octobre 2013 à janvier 2016. « Tout était déclaré et ces sommes étaient brutes », insiste un proche de l’ancienne ministre.

    Créé et financé par Nicolas Berggruen, fils du richissime marchand d’art Heinz Berggruen, l’institut Berggruen, dont le siège est en Californie, est une organisation à but non lucratif chargée de « réfléchir aux systèmes de gouvernance ». Sylvie Goulard, qui se destinait au Quai d’Orsay, a-t-elle été bien inspirée d’être appointée par cet organisme pendant plus de deux ans, pour près de 300.000 dollars ? « Le Berggruen fait la promotion de l’Union européenne et contribue au débat d’idées », jure-t-elle, parlant « d’un non-sujet »… à plus de 10.000 dollars par mois.

    https://www.lejdd.fr/Politique/lenigme-sylvie-goulard-pourquoi-a-t-elle-quitte-le-gouvernement-3371579?

  2. zorba44 dit :

    Ce n’est pas une goulue qui va faire la loi…
    On lui conseille de se préparer fissa une BAD !

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s