Le tourisme de masse présenté comme un fléau, l’immigration de masse passée sous silence

« Vous l’avez sûrement remarqué, de nombreuses villes françaises ont été investies cet été par des étrangers. Le sujet revient avec une plus grande intensité dans les médias pendant la période estivale : les étrangers en nombre, ce sont… les touristes. Le tourisme de masse est fortement pointé du doigt dans nombre de titres de la presse écrite et de sites d’information. On y trouve des articles qui font le constat des multiples gênes occasionnées par le trop grand nombre de touristes. D’autres sont consacrés aux mesures, souvent présentées comme indispensables, visant à limiter le tourisme de masse.

Le constat : des touristes trop nombreux

Parmi les titres qui y consacrent un article, L’Humanité estime que Marseille est « dans les mâchoires du tourisme de masse ». Pour Paris Match, le tourisme est « la grande menace ».

Hausse des loyers, hausse du prix de l’immobilier, surpopulation dans les rues, « muséification » des centres villes, pollution, saleté : les griefs ne manquent pas contre cette population souvent étrangère qui vient investir les centres villes et autres lieux touristiques.

La riposte s’organise

Sous la pression de l’opinion et des médias, les autorités ne restent pas inertes face à ce phénomène : France Info nous apprend que « des villes font payer l’entrée pour limiter les flux de visiteurs ». Selon Le Figaro, à Etretat, « la municipalité tente de réguler les effets néfastes d’un tourisme hors de contrôle ». RFI nous présente des villes « submergées » par les touristes qui mettent en place des mesures pour en limiter l’afflux : péages, limitation des locations, etc.

Dans Les Echos, on apprend que « l’Europe se mobilise contre le surtourisme ». Le journal présente plusieurs mesures prises dans différents pays pour « privilégier la qualité sur la quantité ».

Le Point nous demande gravement dans un sondage le 26 août « Faut-il endiguer le tourisme de masse ? ».

Mais pas sur un autre front

On ne peut qu’être frappé par l’absence de questionnement des médias sur un autre phénomène migratoire, tout aussi visible dans plusieurs villes françaises et au moins aussi important : l’immigration légale et illégale. Pourtant, celle-ci augmente considérablement en France ces dernières années. Cela se vérifie dans les chiffres des demandes d’asile, dans le nombre de titres de séjour délivrés, dans le nombre de mineurs étrangers arrivant sur le territoire en recherche d’une prise en charge, dans le nombre d’entrées de clandestins, etc.

Cela se vérifie également dans les campements illégaux qui ne sont jamais abordés de façon globale, afin d’amener les pouvoirs publics à y mettre un terme, mais ponctuelle. Des campements que l’on peut trouver à Calais, Paris, Strasbourg, Reims, Nantes, Rennes, Bordeaux, Nice, Toulouse, Grenoble, Lyon, etc. Ceci en dépit de l’augmentation continue du nombre de places d’hébergement et d’incessantes « mises à l’abri ».

Imagine-t-on un jour Le Point faire un sondage : « Faut-il endiguer l’immigration de masse ? » et mettre la pression sur les autorités pour prendre enfin les mesures qui s’imposent ? On peut rêver…ou changer de journal, de radio ou de chaine de télévision ? »

Observatoire du journalisme, le 31 août 2019

Rappels :

« L’ONU programme le raz-de-marée » : en avril 2000, un rapport préparait l’installation de 159 millions d’immigrés en Europe d’ici à 2025

Pour l’Union européenne, l’immigration de masse est la « nouvelle norme »

Voir aussi :

source : Twitter

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Le tourisme de masse présenté comme un fléau, l’immigration de masse passée sous silence

  1. rodez21 dit :

    « Le tourisme de masse présenté comme un fléau, l’immigration de masse passée sous silence »

    Parce que si l’on en croit Gréta, au contraire des touristes, ils ne polluent pas (encore).
    Réflexion d’un touriste pénitent, qui ne saurait voyager sans cilice.

  2. brunoarf dit :

    12 juin 2019 :

    Les chiffres des demandes d’asile explosent depuis le début de l’année.

    Les demandes d’asile en France des Géorgiens : + 86 % depuis le 1er janvier ! Avec 3548 dossiers déposés les quatre premiers mois de 2019, contre 1898 sur la même période en 2018.

    Le contingent albanais, lui, a augmenté de plus de 32 %, passant de 2321 dossiers déposés à 3068.

    Les demandes des Guinéens ont, pour leur part, grimpé de plus de 33 %, celles des Maliens de 85 %, celles des Haïtiens de 69 %.  

    Parallèlement, celles des Afghans ont baissé de 9 %, passant de 3055 dossiers à 2778.

    Mais à regarder le mois d’avril 2019, comparé à avril 2018, les Afghans tendent à remonter en flèche puisqu’ils sont passés « au premier rang des premières demandes (hors mineurs) » sur cette période.

    Le Figaro a eu accès au dernier «tableau de bord» de l’Office français pour la protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra), dirigé depuis peu par un conseiller d’État, Julien Boucher. Selon ce document, 41.000 demandes ont été enregistrées en quatre mois par l’organisme.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/en-2019-la-demande-du-statut-de-refugie-en-france-s-emballe-20190611

  3. zorba44 dit :

    Mes pauvre compatriotes, le signataire qui est maintenant principalement néo-zélandais, a eu les deux statuts : celui de touriste sur la période 2007-2009 et ensuite celui de résident permanent jusqu’au 9 août de cette année…

    Quelle morale à cette histoire ?

    Juste qu’il n’a pas été poussé par une ONG sur les rives bénies de ce pays accueillant …et qui, nous l’espérons, le restera !

    Juste, aussi, qu’il en avait franchement ras-le-bol de l’Europe et de ses dérives et qu’on ne vit qu’une fois…

    Jean LENOIR

  4. Danse dit :

    LES MARSEILLAIS MUSULMANS – opensocietyfoundations.org AT HOME IN EUROPE PROJECT – OPEN SOCIETY 2011
    https://www.opensocietyfoundations.org/uploads/784b73ed-176a-4ba8-8349-211e4d76c657/f-muslims-marseille-fr-20110920_0.pdf

    EXTRAITS :
    • Chaque rapport de ville inclut des recommandations détaillées pour améliorer les chances de participation et d’intégration des musulmans dans la société tout en leur permettant de préserver les caractéristiques communautaires culturelles, linguistiques, religieuses et autres importantes pour LEUR IDENTITÉ. Ces recommandations, adressées en premier lieu aux acteurs locaux spécifiques, formeront la base des activités de soutien des Fondations.
    • Les données officielles sur la religion n’étant généralement pas collectées en France, en vertu du principe de la laïcité, le nombre de musulmans à Marseille demeure inconnu. Cependant, des recherches estiment à 30 % LA PART DES MUSULMANS DANS LA POPULATION totale. La population du 3e arrondissement de Marseille, l’arrondissement qui a fait l’objet des recherches pour le présent rapport, est globalement moins aisée et moins éduquée que la moyenne à Marseille. Sa population augmente en raison d’un taux de naissance plus élevé et d’une migration tant en France qu’à partir de l’étranger.
    • Les recherches des Fondations pour une société ouverte à Marseille ont révélé que les musulmans tout comme les non musulmans estiment faire partie intégrante de la ville, bien que L’APPARTENANCE À LA FRANCE ou au quartier précis SOIT NETTEMENT MOINS PRONONCÉE chez eux, dans le quartier de l’enquête au moins. Pour les personnes interrogées, quelle que soit leur catégorie, le pouvoir d’attraction de la ville était surtout dû à sa DIVERSITÉ. La ville en tant qu’espace MULTICULTUREL et méditerranéen était un des thèmes récurrents chez les personnes interrogées. Mais L’INTERACTION CONCRÈTE ENTRE LES DIFFÉRENTS GROUPES SEMBLE LIMITÉE, les personnes d’origine ou de religion différentes se côtoyant sans avoir d’échanges ou d’interactions réguliers. Ce cloisonnement s’aperçoit dans tous les secteurs et a un impact sur de nombreux aspects de la vie, surtout pour les musulmans.
    • Les enfants issus de familles musulmanes sont nombreux dans les écoles des quartiers nord de Marseille. Bien qu’aucune recherche n’indique que les enfants d’immigrés ont plus de difficultés à l’école, les établissements de ces districts situés dans le nord de la ville produisent moins de réussites au baccalauréat et moins de diplômés.
    • Marseille peut aussi se vanter d’un nombre croissant d’enseignants musulmans, tandis que certaines familles musulmanes préfèrent envoyer leurs enfants dans des écoles catholiques, qui sont considérées comme plus en phase avec leur religion.
    • Deux quartiers de Marseille ont été choisis pour une politique nationale de POLICE visant à améliorer la sécurité dans des ZONES DÉFAVORISÉES. Cette approche prend plus en compte l’aspect COMMUNAUTAIRE et, bien que ce ne soit pas un objectif explicite du programme, l’embauche d’AGENTS D’ORIGINE IMMIGRÉE semble faire partie de cette stratégie. Bien qu’une forte proportion des personnes interrogées par les Fondations aient exprimé un sentiment d’insécurité dans certaines zones de la ville, les musulmans sont plus nombreux à avoir marqué un certain manque de confiance en la police. Une promotion plus active de la DIVERSITÉ AU SEIN DE LA POLICE pourrait contribuer à bâtir de meilleures relations avec les populations musulmanes.
    • De fait, une grande partie des musulmans interrogés dans l’enquête des Fondations n’avaient PAS VOTÉ lors des dernières élections nationales (mais il est vrai qu’un tiers étaient de nationalité étrangère). Les participants ont également exprimé un certain manque de confiance dans les institutions politiques, les musulmans interrogés disant leur lassitude d’être considérés comme des outsiders ou comme des gens ayant une DOUBLE LOYAUTÉ.
    • Marseille a adopté des stratégies innovantes visant à faire de la DIVERSITÉ de la ville une valeur positive. Cependant, il demeure nécessaire de consolider les liens avec les habitants musulmans et de garantir leur contribution et leur inclusion.
    • Le présent rapport vise à comprendre le vécu quotidien des résidents musulmans vivant dans le 3e arrondissement de Marseille, en se centrant notamment sur l’impact des politiques publiques qui visent à améliorer l’intégration et l’inclusion sociale. Par INTÉGRATION, il faut entendre une DYNAMIQUE À DOUBLE SENS D’ACCOMMODEMENT MUTUEL entre tous les immigrés et résidents de l’Union européenne (UE).
    • Cependant, l’on peut SUGGÉRER qu’en général l’expérience vécue de l’inégalité de traitement peut être supérieure à ce que rapportent les enquêtes car bon nombre d’incidents sont perçus comme faisant partie de la vie ordinaire par les personnes interrogées, qui ont toujours eu ce type d’expérience au quotidien.
    • …3e arrondissement de Marseille. Au cours des six dernières années, la population de cette zone a augmenté, d’une part en raison de la hausse du taux de natalité et d’autre part en raison de l’immigration vers le secteur d’individus venant d’autres parties de la France ou bien de l’étranger. Cette partie de la ville est RÉPUTÉE POUR SA DÉGRADATION et sa pauvreté, en comparaison avec les autres secteurs de Marseille. Pourtant, malgré un TAUX DE CHÔMAGE TRÈS ÉLEVÉ, DE FAIBLES NIVEAUX D’ÉDUCATION ET DES LOGEMENTS VÉTUSTES, il s’agit d’une ZONE TRÈS VIVANTE et DIVERSIFIÉE de Marseille.

    Je recommande la lecture en page 270 des RECOMMANDATIONS des ingénieurs sociaux mondialistes de Soros, pour un aperçu du siphonnage financier et culturel nécessaire à leur objectif de grand remplacement chez nous.

  5. Danse dit :

    CETTE VILLE FRANÇAISE CLASSÉE COMME LA PLUS DANGEREUSE EN Europe -2018
    https://fr.sputniknews.com/france/201809211038174525-marseille-ville-plus-dangereuse-europe/
    Confirmant sa mauvaise renommée, Marseille arrive en première place du classement des villes les plus dangereuses en Europe, selon le classement du site Numbeo.
    La ville française est suivie par les agglomérations italiennes de Catane (Sicile), Naples et Turin. Paris occupe la huitième place.
    À l’échelle mondiale, Marseille se place en 43e position
    Le journal 20 minutes Marseille indique dans l’article intitulé «Non, Marseille n’est pas la « ville la plus dangereuse » d’Europe» qu’en rédigeant ce classement, Numbeo s’est basé sur un sondage réalisé auprès de ses lecteurs. Par ailleurs, le média français précise que le site américain s’était appuyé non pas sur des faits mais sur le ressenti des personnes interrogées en matière d’insécurité.
    En novembre dernier, Le Canard enchaîné avait remis en question la fiabilité des chiffres de la criminalité présentées par la police marseillaise. Selon ce journal satirique, les gardiens de la paix seraient contraints par leurs supérieurs hiérarchiques à dégonfler les statistiques portant sur les actes criminels recensés.

  6. Danse dit :

    Migrations à Marseille — Wikipédia
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Migrations_à_Marseille

    Marseille voit alors sa population juive passer de 12 000 à 50 000 personnes après l’exode [42]. La communauté israélite de Marseille s’élèverait aujourd’hui à 70 000 [43] ou 80 000 personnes en 2015, soit la troisième communauté juive d’Europe, après celles de Paris et de Londres [44] [45].

  7. Danse dit :

    The Extermination of the White Race: Marseille in France will be First Majority Muslim City in Europe
    http://newobserveronline.com/the-extermination-of-the-white-race-marseille-in-france-will-be-first-majority-muslim-city-in-europe/
    June 18, 2014

    MARSEILLE. La ville laboratoire – Courrier international -2011
    https://www.courrierinternational.com/article/2011/11/03/la-ville-laboratoire
    • La France, qui compte entre 5 et 7 millions de musulmans sur son territoire, est le pays d’Europe qui accueille la plus forte minorité musulmane. Il n’existe toutefois pas de chiffres précis sur cette communauté, car le principe républicain d’égalité interdit de faire des statistiques sur l’origine des immigrés. Foyer de l’islam en France, Marseille compte environ 250 000 musulmans pour une population de 860 000 habitants. La ville est devenue un LABORATOIRE DE LA MODERNITÉ, une grande EXPÉRIENCE de COHABITATION entre Français d’origine et réfugiés d’Afrique du Nord.
    • “Marseille est simplement de plus en plus belle”, explique Jean-Claude Gaudin, à la mairie depuis seize ans. Il a toujours été fier de voir les différentes communautés religieuses de sa ville cohabiter, ainsi qu’il les y incite depuis les années 1990.
    • Marseille est devenue une terre d’accueil pour les réfugiés d’Afrique du Nord, et notamment du Maghreb, pour tous ceux que les responsables politiques désignent à présent comme une menace pour l’Europe, surtout depuis les révoltes du “printemps arabe” qui les ont poussés de plus en plus à partir de chez eux.
    • D’après les sondages, le Front national rassemblerait à Marseille 30 % des voix. Parmi ces électeurs potentiels se trouvent des immigrés naturalisés français.
    • Peut-être ne reste-t-il plus qu’un seul endroit en ville où tout le monde côtoie tout le monde sans se préoccuper d’origine ou de religion : les tribunes du stade Vélodrome. L’Olympique de Marseille (OM) est unanimement désigné comme la véritable machine à intégrer de Marseille. C’est là que se retrouvent tous les Blacks, Blancs, Beurs.
    • Pour The Independent, Marseille est une “parfaite destination automnale”. Future capitale européenne de la culture, la ville est en “plein renouveau”, assure le quotidien londonien, qui vante les charmes de la rue d’Aubagne : “Ce petit tronçon d’Afrique du Nord, rempli des odeurs et des bruits du souk, pourrait se trouver à Marrakech ou à Alger. Passez-y une demi-heure et vous comprendrez ce que PLURIETHNICITÉ veut dire à Marseille.”

  8. Danse dit :

    PAUVRETÉ « EXTRÊMEMENT PRÉOCCUPANTE » EN FRANCE, SELON LE SECOURS POPULAIRE. 2019
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/pauvrete-extremement-preoccupante-en-france-selon-le-secours-populaire-20190821

    LE MAIRE DE METZ, DOMINIQUE GROS, ANNONCE QUE LA VILLE « S’EST PORTÉE VOLONTAIRE POUR ACCUEILLIR DES MIGRANTS… »
    http://www.fdesouche.com/1251333-le-maire-de-metz-dominique-gros-annonce-que-la-ville-sest-portee-volontaire-pour-accueillir-des-migrantsLa ville ouvre ses bras aux migrants de l’Ocean Viking Membre de l’Assoc
    iation nationale des villes et territoires accueillants, Metz s’est portée volontaire pour accueillir des rescapés du navire Ocean Viking débarqués à Malte ce vendredi 23 août. Après deux semaines en mer, ces 356 migrants africains ont pu enfin accoster en Europe. La France […]
    fdesouche.com

    Les membres de l’ANVITA
    https://villes-territoires-accueillants.fr/

    ÎLE-DE-FRANCE : CETTE OLIGARCHIE ALGÉRIENNE QUI INVESTIT EN MASSE DANS L’IMMOBILIER 2019
    http://www.fdesouche.com/1241039-ile-de-france-cette-oligarchie-algerienne-qui-investit-en-masse-dans-limmobilier25/07/2019 […] Depuis des décennies, ministres, hauts fonctionnaires et grands patrons algériens investissent dans les plus beaux quartiers de la capitale. D’où provient l’argent ? Apparatchiks, politiciens, patrons… un grand nombre d’officiels algériens – actuels ou passés – et d’hommes d’affaires investissent dans la pierre, notamment dans les quartiers les plus élégants d’Île-de-France. Combien de ces […]
    fdesouche.com Le Nouvel Obs

    UNE DÉGRESSIVITÉ DE L’ALLOCATION CHÔMAGE EST ABSURDE
    https://www.msn.com/fr-fr/finance/conso/une-dégressivité-de-lallocation-chômage-est-absurde/ar-AADsvyW?ocid=spartandhp
    http://www.capital.fr/
    mercredi 26 juin 2019
    a solution de l’Etat pour mettre un terme au fléau du chômage de masse – “un cancer sociétal !”- constitue un modèle de raisonnement par l’absurde, dénonce notre chroniqueur Georges Nurdin, économiste. Mieux vaudrait diminuer les impôts, afin de doper la croissance et l’emploi, selon lui.

  9. Danse dit :

    FRAUDE AUX PRESTATIONS SOCIALES : 17 MILLIONS DE ZOMBIES EN FRANCE ? 2019
    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Fraude-aux-prestations-sociales-17-millions-de-zombies-en-France-56141.html
    Charles Prats, magistrat spécialisé dans la fraude aux finances publiques, révèle les premiers résultats d’une mission parlementaire sur la fraude sociale. Il y a moins d’un an, on apprenait l’existence de presque deux millions de numéros de sécurité sociale attribués sur la base de faux documents. On apprend aujourd’hui qu’il y aurait dix-sept millions de personnes en trop dans le système social. Et un nombre record de centenaires… –

  10. Danse dit :

    ÉTUDIER LE PHÉNOMÈNE DE L’IMMIGRATION
    https://present.fr/2019/06/18/etudier-le-phenomene-de-limmigration/
    Entretien avec Jean-Paul Gourévitch. Nos lecteurs connaissent Jean-Paul Gourévitch (voir par exemple son entretien dans Présentdu 18 octobre 2016). Enseignant à l’université Paris XII Créteil, il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont L’Islamo-business, vivier du terrorisme. Son dernier livre pose une question essentielle : Le Grand Remplacement, réalité ou intox ?

    — A quoi correspond exactement pour vous le terme « immigré » ?
    — Je me cale sur le sens donné à ce terme par le défunt Haut Conseil à l’intégration. Un immigré est une personne née à l’étranger de parents étrangers. A différencier des personnes d’origine étrangère nées en France et qui sont les descendantes directes d’immigrés,qu’elles soient issues de deux parents étrangers ou d’un couple mixte. C’est en ce sens que le directeur de l’Office français de l’immigration et de l’intégration,qui a corroboré mes chiffres de 2017,a pu écrire en octobre 2018 qu’il y avait en France 11 % d’immigrés et entre 12 et 14 % de personnes d’origine étrangère,ce qui signifie qu’ensemble ils représentent PRÈS D’UN QUART de la population française,soit environ 16 millions de personnes.
    (…)
    — J’ai commencé à travailler sur les migrations dès le début de mes missions en Afrique, en 1987. Mon premier livre sur le sujet date de 1997. Depuis, j’ai publié plus d’une vingtaine d’ouvrages, de monographies et de rapports internationaux. La situation a en effet considérablement changé en 20 ans. L’immigration est de plus en plus issue du continent africain, c’est une immigration familiale, économique, sociale, médicale, politique et étudiante beaucoup plus qu’une immigration de travail. Elle est aujourd’hui également majoritairement de confession musulmane et une partie de ses descendants récusent les lois de la République.
    (…)
    —De quels pays viennent principalement les immigrés qui arrivent en France ?
    — A l’évidence, le continent africain, et davantage l’Afrique subsaharienne plutôt que le Maghreb, est le principal vivier de cette immigration. Mais il ne faudrait pas oublier les pays de l’Est, l’Extrême-Orient, les Balkans et la Turquie, l’Amérique latine… Il est caractéristique que les Afghans et les Albanais soient parmi les plus importants demandeurs d’asile en France, alors que précisément l’Allemagne n’en veut plus.
    (…)
    Dans le détail,la transition démographique (les femmes font moins d’enfants que leurs mères qui en faisaient moins que leurs grands-mères) qui touche les populations d’origine maghrébine n’a qu’un impact très limité sur celles issues de l’Afrique subsaharienne,dont le nombre sera bientôt supérieur aux précédentes.

  11. Danse dit :

    L’IMAM CHALGOUMI EN ISRAËL À LA TÊTE D’UNE DÉLÉGATION D’IMAMS DE FRANCE ET DE BELGIQUE
    https://www.medias-presse.info/limam-chalgoumi-en-israel-a-la-tete-dune-delegation-dimams-de-france-et-de-belgique/109638/
    Le président israélien Reuven Rivlin a rencontré à Jérusalem le dimanche 16 juin 2019 une délégation constituée d’imams de France et de représentants musulmans de Belgique. La délégation musulmane était conduite par Hassen Chalgoumi, médiatique imam de Drancy chapeauté par le CRIF et le Grand Orient de France.
    La visite de cette délégation de 40 responsables musulmans avait été organisée par l’ELNET (European Leadership Network), une organisation dont l’objectif officiel est de renforcer les liens entre l’Europe et Israël. Reuven Rivlin et ses interlocuteurs ont évidemment parlé de “l’antisémitisme”.

    « Le judaïsme et l’islam sont deux religions sœurs, et c’est ainsi que nous devons nous appréhender, les uns et les autres. », a déclaré le président israélien. L’imam Chalgoumi a assuré au président israélien que le groupe avait prié pour son épouse Nechama, qui s’est éteinte au début du mois.

    La délégation musulmane s’était préalablement rendue le 13 juin dans le nord de la Cisjordanie, répondant à l’invitation d’un responsable des colons israéliens.
    A cette occasion, l’imam Chalgoumi a affirmé que le soutien au boycott anti-Israël était contraire à la loi coranique ! Rappelons que l’imam Chalgoumi s’était déjà rendu en Israël en 2012 pour y participer, le 5 juin, à un colloque à Tel Aviv en compagnie de Caroline Fourest, d’Alain Finkielkraut et d’Elisabeth Lévy…
    medias-presse.info

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s