Chantage aux migrants ! Erdogan menace l’UE d’ouvrir les vannes et veut sa « zone de sécurité »

J’ai remplacé le point d’interrogation de RT France par un point d’exclamation car aucun doute n’est évidemment permis. Erdogan avait déjà fait le coup du chantage financier à Merkel et à l’UE en 2015-2016, un deal à 5 ou 6 milliards d’euros. OD

« Recep Tayyip Erdogan dit son exaspération d’accueillir 4 millions de migrants fuyant les conflits du Proche-Orient et affirme que si l’Union européenne ne contribue pas davantage à aider la Turquie, Ankara pourrait les laisser affluer vers l’Europe.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, dont le pays accueille plus de quatre millions de réfugiés, a menacé ce 5 septembre d’en laisser affluer une nouvelle vague vers l’Union européenne s’il n’obtenait pas davantage d’aide internationale.

Plus de 3,5 millions de ces réfugiés sont des Syriens. Ankara souhaite la création en Syrie d’une «zone de sécurité» où ils pourraient retourner : «Si cela n’arrive pas, nous serons obligés d’ouvrir les portes. Soit vous nous aidez, soit, si vous ne le faites pas, désolé, mais il y des limites à ce que l’on peut supporter», a déclaré le président turc lors d’un discours télévisé à Ankara. Et de poursuivre : «Nous disons, établissons une zone de sécurité […] si nous faisons une telle chose, cela soulagera la Turquie.»

Affirmant que la Turquie avait dépensé 40 milliards de dollars et n’avait obtenu que trois milliards d’euros de l’Union européenne (UE) pour l’accueil des réfugiés syriens, Recep Tayyip Erdogan a ajouté : «Nous n’avons pas eu de soutien suffisant, et nous serons obligés de faire cela pour l’obtenir.» La Turquie et l’UE ont conclu en 2016 un accord qui prévoyait le retour en Turquie de migrants entrés illégalement en Grèce en échange notamment d’une aide financière de 6 milliards d’euros de l’UE à Ankara.

Natasha Bertaud, porte-parole de la Commission européenne, a cependant répliqué : «A ce jour l’Union européenne a alloué 5,6 des 6 milliards d’euros approuvés.» Elle a assuré que le restant serait versé «prochainement».

La Turquie négocie également sa «zone de sécurité» avec les Etats-Unis et Recep Tayyip Erdogan a assuré qu’il était «déterminé» à ce qu’elle soit créée «d’ici la dernière semaine de septembre». L’objectif affiché est d’installer un million de migrants «dans une zone de sécurité de 450 kilomètres le long de la frontière.»

RT France (avec AFP), le 5 septembre 2019

Rappels :

L’UE capitule devant les islamistes turcs : Ankara obtient la réactivation de son adhésion à l’UE et empoche 3 milliards d’euros !

Sommet UE-Turquie le 7 mars : Erdogan fait chanter l’Europe

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Chantage aux migrants ! Erdogan menace l’UE d’ouvrir les vannes et veut sa « zone de sécurité »

  1. Jean-Loup Izambert dit :

    Faudrait, comme certains gymnases en France, transformer les bases de l’Otan et militaires US en Turquie en camps d’hébergement… Monsieur Erdogan oublie qu’il est l’un des principaux responsables de la guerre contre la République arabe syrienne et qu’il a lui-même fait organiser par l’armée turque les camps basés le long de la frontière turco-syrienne pour accueillir les combattants chargés d’aller répandre la guerre et la terreur en Syrie, y compris avec des armes chimiques. Les populations des villages turcs dans cette zone ont du reste manifesté à plusieurs reprises contre leur présence ainsi que je le rapporte dans 56 (www.is-edition.com) parce qu’elles étaient lasses de leurs trafics, violences, rackets et ne voulaient pas de la guerre contre la Syrie. Que je sache il ne s’agissait pas de « chantage » à l’époque mais bien d’une collaboration souhaitée, encouragée et organisée avec ces groupes de tueurs recrutés par les organisations des Frères musulmans. Voici venu le temps du… »regroupement familial »…

    • zorba44 dit :

      Jean-Loup, voilà qui n’est pas byzantin et qui remet, complètement, les pendules à l’heure !

      A ceci on peut ajouter que ce madré et mafieux politicien, voudrait nous faire accroire qu’il a dépensé 10 000 € par réfugié…

      Ou alors il a touché de sacrées commissions sur les tentes et les sanitaires de base ainsi que sur les rations fournies aux réfugiés.

      Il y a un air de gains fabuleux sur des comptes dans les paradis fiscaux !

      Jean LENOIR

      • rodez21 dit :

        La Turquie a subit un manque à gagner, lorsqu’elle a vu l’arrivée du pétrole de contrebande se tarir à sa frontière.
        La Turquie (qui fait parti de l’OTAN) réclame donc une compensation à l’UE.

        C’est du plus grand comique, l’Iran qui ne possède pas l’arme nucléaire est sanctionnée de tous côtés, alors que Monsieur Erdogan (dont le pays en tant que membre de l’OTAN, abrite sur son sol des vecteurs nucléaires) exige et obtient d’être  »indemnisé » par ses alliés.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s