« Mort aux pauvres » : le banquier au coeur de l’affaire Kerviel estime que les taux négatifs ne doivent pas s’arrêter au bilan des banques

Il est évident que les comptes de plus de 100.000 euros ne seront pas les seuls taxés. La barre descendra inévitablement… et le piège se refermera sur tous les déposants. OD

« L’ancien chef de Jérôme Kerviel a été vite éloigné de Paris et placé à la tête d’Unicredit en Italie, histoire de se faire oublier. Sauf que vous et moi, grâce à Eloise Benhammou, on ne l’a pas oublié.

Et figurez-vous que Jean-Pierre Mustier, qui représente aussi le cartel des banques européennes, a décidé qu’il faut taxer tout à partir de 100.000 euros.

« Le lobby bancaire veut sanctionner les épargnants de plus de 100.000 euros et le patron d’UniCredit souhaite que les taux négatifs subis par les banques soient répercutés sur les clients.

Le président de la Fédération bancaire européenne, Jean-Pierre Mustier, a estimé vendredi que les coûts liés aux taux d’intérêt négatifs subis par les banques doivent être répercutés sur leurs clients.

« Il serait extrêmement important que les taux négatifs ne s’arrêtent pas au bilan des banques… Les mesures doivent atteindre les clients si nous voulons que la politique monétaire produise son plein effet », a-t-il précisé ».

A nouveau, ce banquier, au coeur du scandale Kerviel, estime que les pauvres doivent repayer pour les excès des riches !!!

Tout en oubliant que si les taux négatifs existent, c’est à cause (à nouveau) de la fausse monnaie créée pour sauver les banques en faillite !!!

Quand je vous explique que les banquiers ont pris le pouvoir, eh bien là, convenez-en, Mustier ne manque vraiment pas de culot.

C’est un double « mort aux pauvres ».

Lire ici Le Soir pour le croire, merci à tous les lecteurs à qui cet article fou n’a pas échappé ».

Revue de presse de Pierre Jovanovic, du 8 au 11 octobre 2019

Rappels :

« Les taux négatifs arrivent pour amputer votre épargne »

La presse allemande compare Mario Draghi au comte Dracula !

Les épargnants européens sont volés de 160 milliards d’euros par an selon le patron de la Deutsche Bank !

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour « Mort aux pauvres » : le banquier au coeur de l’affaire Kerviel estime que les taux négatifs ne doivent pas s’arrêter au bilan des banques

  1. matbee dit :

    Le regard bienveillant et ouvert….on sent tout de suite que ce monsieur Mustier travaille avant tout pour le bien de ses clients, faisant passer le sien en dernier.

  2. zorba44 dit :

    Un coup de mousquet dans la poire …c’est tout ce que ce déchet mérite…
    Quelle morgue indécente !

    Jean LENOIR

    • rodez21 dit :

      Mustier c’est un peu l’alter égo de Blythe Master qui officiait chez J P Morgan, dpt des produits dérivés.

      Le problème n’est pas l’institution bancaire, on pourrait difficilement s’en passer.
      Le problème c’est que la ressource commence à diminuer (Greta Thunberg devrait nous alerter) et partant de là, de l’économie qui commence à péricliter.

      Alors quand le gâteau rétrécit, on commence à vouloir spolier (dans les règles bien sûr), d’abord les petits (100000 euros c’est rien), puis les plus gros, ect…

      Je vous laisse imaginer la suite et la panique (pris au piège comme des rats)

  3. Bernie dit :

    Les banksters auraient du finir devant le peloton d’exécution,… ou sur la chaise électrique, c’est sûr ! Mais on vit une époque dégénérée où les malfrats sont les rois, ils ont pignon sur rue…

  4. serge dit :

    Ben c’est évident. Et comme les banquiers sont des rapaces de base, cela va descendre jusqu’à n’importe quel solde de tout compte bancaire. Et s’ajouter aux divers « frais » de gestion, de carte, de découvert… De son côté, le gouvernement continue de faire baisser les déjà très faibles rémunérations des placements voire de pousser tous les détenteurs de compte longue durée, type assurance-vie, vers des UC afin d’obliger les détenteurs à se faire plumer en bourse, qui, tout le monde le sait, est à un tel niveau de délire que le cassage de gueule va être saignant.
    A titre perso, je trouve cette concomitance importante afin que tous les aveugles (du type on n’est pas concerné vu les plafonds cités) finissent par trouver un axe commun, tout péter sans distinction. Encore un effort messieurs les financiers…

  5. Byblos dit :

    Et si un mouvement populaire était lancé pour que tous les épargnants retirent leurs avoirs des banques et les conservent chez eux.
    Complètement saugrenu… Ou pas.

    • Azraël dit :

      Complètement saugrenu car le papier cul émis par Eurabia peut être démonétisé en un week-end. Vous serez invité le lundi qui suit à vous présenter dans une agence bancaire ou à la Banque Nationale pour échanger vos billets de 50 Eurabia pour un nouveau billet d’une valeur faciale de disons 25 Eurabia.

      • rodez21 dit :

        Eurabia ou Eaurabai
        Achetez des pièces d’argents, bien qu’elles soient démonétisées, elles auront toujours plus d’utilité que les belles images avec des ponts, imprimées par la BCE.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s