Jean-Pierre Chevallier a guillotiné l’assureur vie “SUR-AVENIR” du Crédit Mutuel et vous met tous en garde

« Je vous en ai parlé la semaine passée, le Crédit Mutuel a été obligé de mettre un demi-milliard d’euros pour sauver de la faillite son entité assurance-vie Sûr-Avenir. Celle-ci ne pouvait plus rembourser les clients. Une première en France qui a déclenché déjà un vent de panique chez tous ceux qui ont des A-vies (et je vous suggère de récupérer la vôtre pendant qu’il est encore temps).

Et Jean-Pierre Chevallier a même des documents à votre disposition à propos de Sûr Avenir :

« Pour la première fois, une entité dédiée à l’assurance-vie a été renflouée par sa maison mère pour ne pas faire faillite, et pas qu’un peu : Arkéa a apporté dans l’urgence fin septembre… 540 millions d’euros afin de clore les comptes de sa filiale Suravenir (pour lui éviter d’être obligée de se déclarer en faillite) à la fin du 3e trimestre 2019 dans laquelle sont logés ses contrats d’assurance-vie, ce qui représente un montant supérieur aux bénéfices d’Arkéa pour l’année 2018 !

L’assurance-vie, et en particulier en France est de toute façon condamnée avec les taux négatifs car, d’une part il est impossible de fournir dans ces conditions une rémunération garantie (et… positive !) pour ce type de produits et d’autre part le pire est à venir, car avec la remontée des taux provoquée par la baisse des prix des contrats de ces mauvais bons de ce mauvais Trésor, les pertes seront vertigineuses et elles seront supportées par les seuls pauvres épargnants comme le prévoit… la loi dite du Sapin II !

Les banques sont déjà très fragilisées par leur sous-capitalisation et elles vont l’être encore davantage par la débâcle de leurs entités dédiées à l’assurance-vie qui risquera de les mettre en péril, c’est-à-dire en faillite.

Les autorités seront alors obligées de mettre en oeuvre les dispositions de cette loi du Sapin II qui autorise les banksters à différer (indéfiniment !) les remboursements des contrats, c’est-à-dire que ce sont les épargnants qui seront spoliés et non pas les banksters !

Les pertes sur l’assurance-vie en France seront considérables car globalement son encours se montait à… 1765 milliards d’euros fin août d’après la Fédération Française de l’Assurance », lire la suite avec les docs pdf sur son site ici, surtout parce que Jean-Pierre ajoute ceci:

« Les dirigeants d’Arkéa qui sont en fait des banksters avouent ingénument dans leur rapport semestriel fin juin 2019 qu’ils n’ont pas hésité à… ne pas respecter la réglementation française en cas de risque à la baisse des taux, ce qui est condamnable mais évidemment pas condamné ».

Amen.

Pour résumer, à nouveau, car je vous l’ai toujours annoncé, et cela depuis des années, vos assurance-vie, vous ne les reverrez pas.

Snif pour tous ceux et celles qui n’ont pas daigné écouter, inutile de m’envoyer des mails genre « au secours », j’en aurai hélas trop dans ma boîte pour répondre. De toute manière, maintenant, la panique va se répandre progressivement, d’autant que Les Echos et Reuters l’ont déjà amplement diffusée : – )

Et c’est Jean-Pierre Chevallier qui conclut très justement « Ce sont bien les bénéfices d’Arkéa pour l’ensemble de l’année 2018 (437 millions d’euros) qui ont ainsi été utilisés pour boucher le trou creusé par les déficits de l’assurance-vie de Suravenir pour le 3e trimestre 2019 causé par la baisse des taux ! » .

PS : voyez aussi ce que dit le PDG de la Generali : « Le monde du fonds euro roi est terminé ! » Cette déclaration choc de Jean-Laurent Granier, PDG de Generali France a bousculé le monde de l’assurance vie. Mais de nombreux assureurs s’apprêtent à prendre le pas de Generali, en introduisant des barrières à l’entrée sur leurs fonds en euros, le support phare de l’assurance vie, qui offre à l’épargnant une garantie en capital et le plus souvent un rendement attractif ». Comprenez par là qu’ils vont surtout mettre des barrières à la sortie pour les clients !!!

PS2 : les députés En Marche ont voté MASSIVEMENT la suppression de l’exonération d’impôts sur les contrats d’assurance-vie signés avant 1983, lisez bien : « Les députés ont adopté un amendement visant à mettre fin à cette exception à partir de 2020, avec l’avis favorable du gouvernement ». Un exemple de plus sur la manière dont Macron rase les retraités, lire ici CBanque. »

Revue de presse de Pierre Jovanovic, du 21 au 25 octobre 2019

Rappels :

Message important aux lecteurs épargnants (B. Bertez)

Pierre Jovanovic : Un tsunami de fausse monnaie qui va tout emporter !

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Jean-Pierre Chevallier a guillotiné l’assureur vie “SUR-AVENIR” du Crédit Mutuel et vous met tous en garde

  1. Alcide dit :

    Chers riches,
    Vous n’avez pas fini de découvrir le monde, avant de connaître la ruine de vos placements, vous connaîtrez la révolte des gueux et la faim.

  2. Nanker dit :

    si les policiers et Crs qui ont investi dans les assurances-vie perdent leur chemise je ne donne pas cher de la vie de Macron-Antoinette lors des prochains mouvements de contestation…

    Le slogan « la police avec nous » va VITE trouver un début de concrétisation! « Brizitte on fait quoi, z’ai peur! »
    Blague à part il serait du plus haut comique que ce soit le président le plus proche du lobby bancaire (il a été créé et porté sur les fonts électoraux par lui) qui soit la 1ère victime d’une révolte générale due… à une crise massive et terminale provoquée par ces mêmes banques qui ont porté Mignon 1er au pouvoir.

  3. 8parabellum8 dit :

    Excellent bouquin de Valérie Bugault où des articles du blog olivierdemeulenaere.wordpress.com
    sont référencés dans plusieurs notes…

  4. Bernie dit :

    Afer/ Aviva touchée à son tour par les restrictions sur les fonds en €…

    L’assureur Aviva, qui gère les contrats de l’Afer, demande un minimum de 30 % d’unités de compte pour les nouveaux investissements de plus de 100.000 euros. La mesure est effective depuis septembre, selon l’Agefi. Generali France et Allianz France ont déjà annoncé des dispositifs similaires. AG2R La Mondiale envisage de faire de même.

    https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/assurance-vie-lafer-met-aussi-des-barrieres-sur-ses-fonds-en-euros-1141218

  5. zorba44 dit :

    Requiem pour le placement favori des français…
    Requiem pour les banques
    Requiem…

    …resquiescant in infierno

    Jean LENOIR

  6. zorba44 dit :

    A la réflexion, le signataire ayant largement écrit sur ce blog dans les années passées et, ce, relativement à l’assurance-vie. A l’époque il était inconcevable de penser à taux d’intérêts négatifs…

    Seulement quand on ne sait plus comment faire on taxe les dépôts des souscripteurs nouveaux et ANTÉRIEURS. Cela revient à se moquer du contrat et, bien entendu, fermer le robinet de l’Assurance Vie.

    En mettre une couche supplémentaire, en supprimant le schéma fiscal antérieur de non taxation des plus values, ce reniement ultime de la parole des pouvoirs publics, c’est donner le coup de grâce à cette forme d’épargne de précaution (comprenez forme d’épargne à confiscation différée !).

    L’étape suivante étant le pompage jusqu’à la dernière goutte des dépôts bancaires – pour ceux qui voudraient encore nier l’évidence – le client de toute banque devrait s’interroger sur le sort des fonds qu’il a eu la mauvaise idée de lui confier.

    D’une façon plus générale tout acte de contrat doit être compris dans ses tenants, ses aboutissants et …ses accidents, et, lorsqu’on ne comprend pas ou lorsqu’on devine que cela risque de mal tourner : on s’abstient ou on sort …si c’est encore possible. C’est d’ailleurs une des grandes règles pour souscrire à des actes, de les comprendre pour sa propre survie et sécurité, et, en aucun cas, ne doit-on souscrire quand on ne maîtrise pas. Se remettre à l’avis du commercial qui est à la base de votre décision, à son seul avis (ou ses préconisations), est une ineptie aussi vaste que le mouton qui s’offre à la lame qui va l’égorger.

    Voici d’ailleurs un exemple bien réel de ce qui s’est passé il y a six-huit mois dans la famille philippine du signataire. Il apprend par son épouse, toute excitée, que ses frères souscrivent dans un schéma « fantastique » : en mettant 36 000 pesos dans l’achat de porcelets en l’état futur d’engraissement et de boucherie, les deux frères s’assurent un bénéfice garanti de 20 000 pesos au bout de trois mois ( 36 000 pesos = environ 600 €, somme très conséquente représentant deux mois de salaires moyens !)

    Le signataire ne connaît pas grand chose à l’élevage mais tout d’abord il ne saisit pas très bien l’utilité, vu la « rentabilité », pour une société de faire appel à des milliers de souscripteurs et non de prendre le risque elle-même. Et puis sa mémoire étant intacte il se souvient de l’existence de la maladie de la vache folle et sait, en autre, qu’une épidémie de peste porcine peut toujours survenir…

    …Exposant le risque sanitaire et, par là-même le refusant, cela fût à l’origine d’une dispute avec son épouse qui voulait une avance pour rentrer dans le système (pas un ponzi car cela n’en était pas un) et la lui refusa tout net.

    Quelques jours plus tard il lisait des nouvelles alarmantes à propos d’une peste porcine qui frappait la Chine (premier producteur mondial de porc), on parlait d’abattage de 40% de la totalité des animaux… – en susurrant qu’il pouvait être d’origine yankee …tiens tiens et Trump qui vient de signer un engagement avec la Chine de lui acheter des milliards de dollars de produits agricoles supplémentaires !

    Les frères furent prévenus par leur soeur : ils n’avaient, cela va de soi, entendu parler de rien….

    En discutant ce matin de l’assurance-vie française avec son épouse, le signataire a appris que ses deux frères étaient sortis du système il y a quelques jours (avec leurs bénéfices) deux jours avant que les « guichets » ne soient fermés.

    Dernière remarque …une cousine de là-bas est une vedette de la production d’assurance-vie, qui vend « sec » grâce à Facebook …le genre d’idiote servile et utile qui ne sait, bien entendu pas, ce qui attend les souscripteurs de son pays…

    Et la boucle sera bouclée, là-bas aussi !

    Jean LENOIR

  7. Robert dit :

    Les Français ne doivent pas oublier qu’ils ont voté pour un banquier à l’ Elysée.
    Tout va bien chers amis… La cote de Macron dans un sondage remonte !
    On peut continuer à nous prendre pour des c… !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s