Avant la grève du 5 décembre, message du gouvernement sur les retraites : rassurez-vous, vous n’avez rien compris

« Tout le monde est gagnant ». Mais oui, continuez à nous prendre pour des jambons ! Vous pouvez être inquiets, bande de Pinocchio, nous on n’a pas oublié le « Blitzkrieg » de Fillon, ni sa description cynique de la retraite à points. Adieu Fillon, mais la retraite à points arrive… OD

« A trois jours de la grève du 5 décembre, les ministres sont sur tous les fronts pour tenter de dégonfler la mobilisation. Tandis que Bruno Le Maire martèle que personne ne sera perdant dans la réforme des retraites, son collègue Jean-Michel Blanquer assure de son côté que les protestataires ont simplement mal compris les intentions du gouvernement.

Mais si, puisqu’on vous le dit, à tous les coups on gagne ! Alors que la mobilisation du 5 décembre se rapproche à la vitesse d’un TGV non-gréviste, le gouvernement s’évertue, ce lundi 2 décembre, à tenter de rassurer les inquiets de la réforme des retraites en cours, avec un message fort simple : si vous pensez y perdre au change, c’est que vous n’avez rien compris.

« Tout le monde est gagnant »

Promis, juré, le grand chambardement du système de retraite sera indolore, a ainsi martelé sur tous les tons le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, à l’antenne de France Inter : « Il n’est pas question de faire une réforme qui fasse des perdants et des gagnants. Tout le monde est gagnant à avoir un système qui tient le coup financièrement sur les années qui viennent, qui est plus simple, plus juste, où chacun touche la même chose en fonction de ce qu’il a cotisé ».

 

Cheminots, enseignants, contrôleurs aériens, policiers, avocats, étudiants, infirmiers, magistrats, éboueurs, chauffeurs routiers, raffineurs… tout ce petit monde ne devrait donc pas se faire de mouron. « Ce sera plus juste, et ce sera plus simple, assène BLM. Il faut rassurer les Français sur ce que nous voulons faire. Leur montrer que c’est juste, que c’est simple. C’est cette bataille-là qu’il faut engager ».

« Je pense que certains sont en grève parce qu’ils ne comprennent pas tout »

Et si certains doutent, grognent et vitupèrent, c’est que la fameuse « pédagogie de la réforme » chère à l’exécutif n’a pas été bien faite. C’est du moins ce qu’explique de son côté le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, au micro de RTL : « Je pense que certains sont en grève parce qu’ils ne comprennent pas tout, donc c’est aussi notre travail d’expliquer avant le 5 », rabâche-t-il.

L’esquive

Encore faudrait-il qu’il y ait effectivement quelque chose à expliquer. Las, les auditeurs des matinales resteront dans la purée de pois. Voici par exemple comment Bruno Le Maire répond aux inquiétudes des profs, dont les pensions seraient réduites de 300 à 600 euros par mois avec la réforme : « On va discuter, ne laissons pas croire qu’un problème aussi important nous aurait échappé ». Dont acte, mais encore ? « Ça veut dire revalorisation des salaires des enseignants pour qu’ils ne perdent pas dans cette réforme. De quel montant, sur quelle durée, avec quel calendrier ? On va ouvrir la discussion »…

C’est le tour de passe-passe favori du gouvernement ces dernières semaines : pas besoin de s’énerver le 5 décembre, puisque rien n’est certain sur les points chauds de la réforme ! La valeur du point pour le calcul du futur montant des retraites ? « Ça ne me dérange pas que les partenaires sociaux aient un droit de regard sur la valeur du point. Ça fait partie de la discussion », élude Bruno Le Maire. Le recul de l’âge de départ ou l’allongement de la durée de cotisation, sérieusement envisagés pour équilibrer les comptes du système de retraite ? « Quand je vous dis qu’il y a des sujets de discussion sur la table, ça en fait partie », répond encore le ministre.

Lire la suite sur Marianne

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Avant la grève du 5 décembre, message du gouvernement sur les retraites : rassurez-vous, vous n’avez rien compris

  1. zorba44 dit :

    Cacahuète…

    Ils nous prennent pour des demeurés…

    Jean LENOIR

  2. rodez21 dit :

     »On ne sait pas transformer un gilet jaune en polytechnicien d’un coup de baguette magique »
    dixit un gazetier stipendié.

    Sauf que les gilets jaunes et autres manifestants savent hélas, encore compter.

    • Alban Michaël dit :

      Heureusement que la France n’est pas peuplée de polytechniciens et d’énarques. Vous avez vu l’état dans lequel ils l’ont mise…

  3. Danse dit :

    GASLIGHTING
    ———————
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaslighting
    « Le gaslighting ou gas-lighting, connu sous le nom de détournement cognitif1 au Québec, est une forme d’abus mental dans lequel l’information est déformée ou présentée sous un autre jour, omise sélectivement pour favoriser l’abuseur, ou faussée dans le but de faire douter la victime de sa mémoire, de sa perception et de sa santé mentale. Les exemples vont du simple déni par l’abuseur de moments pénibles qu’il a pu faire subir à sa victime, jusqu’à la mise en scène d’événements étranges afin de la désorienter. »

    « Les SOCIOPATHES usent fréquemment de tactiques impliquant le gaslighting. Ils transgressent constamment les mœurs sociales, enfreignent la loi et exploitent les autres, mais sont typiquement charmants et des menteurs très convaincants. Ainsi, les personnes victimes de sociopathes peuvent être amenées à douter de leurs perceptions ».

    • Le peuple ne doute pus de ses perceptions, et fait front désormais contre les sociopathes qui le prennent pour un gâteau à se partager entre eux.
    • Il ne reste aux sociopathes comme recours pour continuer à vampiriser le Peuple que « LA MISE EN SCÈNE D’ÉVÉNEMENTS ÉTRANGES AFIN DE [LE] DÉSORIENTER » : attentats, injection forcée de migrants, black blocs, linky, 5G, élections truquées, manipulations climatiques, guerre, effondrement économique…

    Mais personne n’a le pouvoir de retourner un esprit éveillé.

  4. schtroumpf dit :

    • zorba44 dit :

      Super, hénaurme …Lallement champion Pinocchio !

      Jean LENOIR

    • Danse dit :

      Une majorité du peuple doit prendre conscience d’urgence que non seulement une partie déjà visible des policiers a été transformée en cyborgs, mais qu’une partie de la population (d’origine et importée) est aussi transformée en CYBORGS.

      Nous sommes de plus en plus confrontés à des comportements criminels de la part d’individus qui ne semblent pas physiquement différents de nous.
      Si nous persistons à les regarder du POINT DE VUE de l’Humanité que nous avons connue AVANT, il nous est et il nous sera de plus en plus impossible de comprendre ce que signifie réellement le SINGULARITÉ, comment elle est mise en oeuvre et comment elle OPÈRE DÉJÀ DEPUIS LONGTEMPS, même sans microchip.
      —————————————————————————————-
      Aucune analyse « politique » n’est pertinente face à ce phénomène. La politique n’existe pas, c’est un rideau de fumée, un pipeau qui sert à cacher la destination finale vers laquelle est conduite l’Humanité.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s