Et pendant ce temps-là… la fraude fiscale continue !

Le capitalisme de connivence, ou copinage (cronyism en anglais), la triste et scandaleuse réalité qui explique beaucoup de choses… OD

(RT France, 5 décembre 2019)

Source : Crashdebug.fr

Rappels :

En Europe, plus grande est une entreprise, plus faible est son taux d’imposition

En dix ans, les dividendes versés dans le monde ont doublé

L’excellent discours de Mélenchon sur l’évasion fiscale en Europe, ce scandale des scandales !

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Et pendant ce temps-là… la fraude fiscale continue !

  1. Excellent Filoche, et comme toujours…
    Surtout lorsqu’il fait référence aux Shadoks de notre enfance, qui pompèrent, pompèrent…
    Avec la voix de Claude Piéplu dans les oreilles, un régal…
    Pour les nostalgiques : Les Schadoks – La logique des passoires !
    Cours de logique Schadoks (épisode diffusé en juin 1970)
    https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/13/et-les-schadoks-pomperent/
    2:41 de bonheur pur !
    Dès le matin, à c’theure du jour, après une énième tempête dantesque de la nuit :
    GA ZO MEU
    ZO ZO BU
    ZO ZO BU MEU…

    Je fais passer à mon voisin…

  2. bsa dit :

    Il n’y a pas de fraude fiscale par les entreprises, il s’agit de rendre du profit aux entreprises et actionnaires. tant qu’on dit fraude fiscale il ne se passera rien, ces mots sont l’écran de fumée devant la réalité. Toutes les mesures actuelles visent à rendre du profit au capital pour qu’il reste en france.

    • Alcide dit :

      … Toutes les mesures actuelles visent à rendre du profit au capital pour qu’il reste en france.;;

      Le « capital » est une virtualité, une construction de l’esprit, il n’existe que par la force de lois scélérates.

      En effet, ce serait plus simple et plus moral si la France se redonnait pouvoir régalien de battre monnaie, d’annuler l’article 123 du traité de Maastricht, nous pourrions ainsi créer du capital (qui ne soit pas la dette due au créateur monétaire bancaire privé) à notre guise et supprimer cette autre création de l’esprit qui est devenue la dette publique depuis la loi du 3 janvier 1973, dette virtuelle mais légalisée qui nous « force » aux privatisations au profit d’autres entités qui créent monnaie à partir de rien et nous paient nos biens réels.

      Ainsi nous sommes forcés par des crapules au pouvoir d’accepter ce bout de papier en échange d’une bonne note donnée par un aréopage d’escrocs costumés appelé Agence de Notation et assorti d’une nouvelle autorisation de crédit afin que le Ponzi géant continue…

      Cela est absurde.

      Ce monde est une fraude totale mais tue réellement.

  3. Ping : DELEVOYE = RENDS L’OSEILLE ET TIRE-TOI ! | jbl1960blog

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s