« Si vous voulez faire un beau cadeau de Noël à vos enfants, offrez-leur une retraite ! »

J’aime aussi la tonalité des commentaires, dont beaucoup disent en substance : « Pas de trêve de Noël ni de pause… c’est maintenant ou jamais !!! Est-ce qu’ils en font, eux, des pauses ? » OD

(Maxime Nicolle (Fly Rider), 15 décembre 2019 via Mad)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour « Si vous voulez faire un beau cadeau de Noël à vos enfants, offrez-leur une retraite ! »

  1. zorba44 dit :

    On peut regretter l’expression « French Block » qui aurait pu se voir substituer le « Menhir Gaulois » mais, enfin, tout est dit et au moins les amerlos même incultes comprendront que « French Block » est plus puissant que « Black Rock ».

    La Politique Noble c’est l’humain avant le fric ! ou, plutôt le fric pour l’humain.

    Jean LENOIR

  2. Danse dit :

    Merci Maxime Nicolle

  3. martine lemourot dit :

    Il ne bosse pas, il vit du racket social, il fait chier et demande encore plus d’aides.
    Le fric va vers les ponctionnaires des sévices publics et leurs bons amis.
    Promotion les six derniers mois pour maximiser la retraite, voir le cas de Jean-Christophe Le Duigou syndicaliste nommé conservateur des hypothèques de 4e catégorie à Corbeil-Essonnes, après avoir emmerdé ceux qui travaillent.
    Les syndicats ne sont la que pour défendre leurs intérêts, dans ma boite ils ont même envoyé leurs avocats aux côtés du patron pour plaider contre les intérêts des employés, sans doute que la subvention patronale était bonne…..
    Un bel exemple avec la SNCF Société des Nantis des Cons et des Fainéants.
    Les syndicats touchent plusieurs milliards de subventions, ils ont plusieurs chateaux qui sont bien connus, sans compter certains CE qui ne savent pas comment claquer leur fric.
    Si nos très chers syndicalistes étaient honnêtes ils reverseraient aux retraités leurs milliards de subventions et ils vendraient leurs chateaux.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s