Téhéran face à un dilemme stratégique digne d’une tragédie de Shakespeare : riposter et faire totalement le jeu d’Israël ou ne pas riposter et paraître comme faible et donc condamné

« Être ou ne pas être, telle est la question.

Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir la fronde et les flèches de la fortune outrageante, ou bien à s’armer contre une mer de douleurs et d’y faire front pour y mettre fin ?

Mourir… dormir, rien de plus… et dire que, par ce sommeil, nous mettons fin aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles qui sont le lot de la chair : c’est là un dénouement qu’on doit souhaiter avec ferveur. »

Mourir… dormir ; dormir, peut-être rêver.
Oui, voilà l’obstacle. »

William Shakespeare, Hamlet, Acte III, Scène 1

« Quelques heures après l’attaque aérienne ayant tué dix personnes dont le commandant de la Force Qods du Corps des Gardiens de la Révolution et un commandant en second de la mobilisation populaire irakienne, les décideurs iraniens sont actuellement confrontés à un dilemme :

Une riposte de représailles ferait le jeu d’Israël, principal commanditaire du raid et principal instigateur d’une éventuelle grande confrontation mondiale.

Une non riposte serait un signe évident de faiblesse à même d’encourager tous les ennemis de Téhéran à poursuive une guerre hybride couplée à d’éventuelles tentatives de changement de régime.

Dans les deux cas suscités, les stratèges iraniens paraissent pris au piège d’un mouvement incapacitant rappelant certaines figures du jeu d’échecs.

Le ciblage en Irak du général major Qassem Sulaimani très peu de temps après son retour du Liban à bord d’un avion civil s’apparente donc à un coup de maître en matière de stratégie à court terme mais un fiasco en devenir à long terme.

Pour l’instant les Israéliens semblent avoir tous les gains possibles mais tout dépendra des capacités stratégiques de la République islamique iranienne à manœuvrer serré et extrêmement serré car une guerre directe entre les États-Unis et l’Iran sera le cadeau tant rêvé par Tel Aviv.

Le modus operandi de l’opération ne laisse aucune place au doute. Le général major Sulaimani a été tué selon une méthode israélienne rodée, bien huilée et fort bien connue. L’officier supérieur iranien était l’hôte de l’Irak et le gouvernement de Baghdad, fortement contesté en interne, aura toutes les peines du monde à survivre dans les toutes prochaines semaines si une guerre de grande ampleur n’embrase pas le Moyen-Orient d’ici cette courte échéance.

Donald Trump a voulu échapper à la destitution en cédant à l’un des désirs les plus vifs de l’AIPAC, le très puissant lobby pro-israélien tenant aussi bien le Parti Démocrate que le Parti Républicain ainsi que le système législatif bicaméraliste sous leur influence directe mais le pari fou de Trump lui est déjà fatal : les Israéliens viennent seulement de l’enterrer vivant sans recourir à une seconde fusillade à Dallas.

La réponse iranienne sera fort intéressante à plus d’un titre. Après tout c’est le pays d’où les jeux d’échecs ont été diffusés au monde. L’intérêt de cette réponse sera déterminant pour jauger de la profondeur de la pensée stratégique iranienne.

A moins que les Iraniens réservent une surprise aussi bien stratégique que tactique car tout se jouera en Irak, décidément le maillon faible de l’axe dit de la résistance s’il existe réellement. Ce suspense est extrêmement excitant pour tout enthousiaste en la matière car les jeux qui étaient à somme nulle commencent à se transformer. L’enjeu est immense car tout mauvais calcul d’un côté comme de l’autre aboutirait invariablement à une guerre mondiale chaude sans aucune possibilité de retour en arrière.

Pour le moment les cours du brut montent en flèche et ils risquent de décoller en cas de conflit dans le Golfe. Les spéculateurs s’en frottent les mains sans se rendre compte de l’extrême gravité du moment. On ne sait pas dans quelle guerre on est embarqué mais on sait qu’elle nous emportera tous cette fois, qu’il n’y aura ni vainqueur ni vaincu.

Encore une fois, la réponse iranienne à une des plus grands menaces existentielles contre la République Islamique depuis 1979 déterminera la nature réelle du Grand jeu en cours ».

Strategika 51, le 4 janvier 2019

Lire aussi :

Assassinat ciblé de Qassem Soleimani : retour sur le parcours d’un « héros national » iranien

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Téhéran face à un dilemme stratégique digne d’une tragédie de Shakespeare : riposter et faire totalement le jeu d’Israël ou ne pas riposter et paraître comme faible et donc condamné

  1. Alcide dit :

    Il n’y a pas de piège.
    La seule réponse possible consiste en de vastes représailles sur les nombreuses bases militaires hors territoire US/Israël car les psychopathes ou les imbéciles ne connaissent que le langage de la force, tout le reste leur apparaît comme étant de la faiblesse puisque étant, par définition, dénués d’empathie ou de sens de l’analyse.
    Sans forte réaction, les anglo-sionistes spécialistes mondiaux de l’assassinat et du racket comme de vulgaires maffieux continueront et ne s’arrêteront qu’au seuil de réciproques massives comme l’usage probable de bombes sales, bactériologiques, chimiques ou nucléaires sur leur propre territoire, ce qu’ils redoutent car sinon, les bombardements massifs de l’Iran auraient déjà été effectués.

    • L'âge de pierre dit :

      L’Iran est prise au piège, la moindre représaille autoriserait les USA à littéralement renvoyer ce pays à l’âge de pierre.
      Ne rien faire face à une telle provocation reviendrait à également signer son arrêt de mort.

      • Alcide dit :

        En cas de conflagration généralisée, l’Iran a déjà prévenu.
        L’Iran possède 100 000 à 200 000 missiles, les habitants d’un pays proche volé retourneraient rapidement vers Satan leur père.
        Le sachant, ils se sont bien gardés de bombarder le territoire iranien.

      • mcgregor dit :

        Les deux sont pris au piège, c’est ça le drame….
        Un piège machiavélique de conception talmudique.

    • rodez21 dit :

      https://www.aa.com.tr/fr/monde/iran-mise-en-%C3%A9chec-dune-tentative-dassassinat-visant-qassem-suleimani/1601267

      Si ma mémoire est bonne, le commandant de la force Al Quods avait fait l’objet d’une tentative d’assassinat sur le territoire iranien, courant octobre 2019.
      Toute personne sensée et tenant un tant soit peu à la vie, y aurait vu un avertissement mais le Général Quassem Suleimani a cru encore pouvoir braver tous les dangers.

      A se demander de quel côté se trouve l’hubris ?

  2. Danse dit :

    Ce meurtre signé Israël, revendiqué par la marionnette Trump comme une gloire personnelle, est destiné à déshonorer encore un peu plus les US en leur faisant porter la responsabilité d’un crime aux conséquences graves.
    Il est une DIVERSION utile pour enfoncer les US un peu plus bas et accélérer leur effondrement programmé, pendant qu’en accord avec Israël :

    -la City de Londres siphonne encore plus de l’argent planétaire pour le dispatcher dans les trous noirs de ses paradis fiscaux « indépendants »,
    -le FMI et ses collègues prédateurs (UE, …) continuent à détruire méthodiquement toutes les économies des pays de la planète et les peuples au profit des multinationales vautours apatrides (Blackrock, …) pour présenter au plus vite aux Peuples la « solution » du gouvernement mondial avec capitale en Israël…. ou à Londres.

    Le résultat visible de ce meurtre va être simple :
    -Les Peuples d’Iran et d’Irak (et peut-être de tout le Moyen Orient) vont oublier leurs dissensions intérieures et extérieures et vont s’unir contre l’ennemi commun, au lieu de se diviser plus comme prévu,
    -Toute ressemblance avec le sabordage de l’USS Liberty va être mise en évidence,
    -Les Peuples de toute la planète vont diffuser partout la vérité et les preuves de la paternité israélienne de cette opération, malgré une censure resserrée des « réseaux sociaux » (réseaux de guerre contre les Peuples),
    -L’Iran a des dirigeants et aussi des alliés, dont le niveau de « profondeur de la pensée » est très nettement supérieur à celui d’une secte de possédés qui ne peut s’empêcher de donner ouvertement les preuves de ses missions de destruction :

  3. Danse dit :

    Cependant, il serait encore plus urgent que les Peuples diffusent ce qu’il y a derrière les diversions :
    La Toile d’Araignée: le Second Empire Britannique

  4. Danse dit :

    Les Princes du Yen : Les banques centrales et la transformation de l’économie

  5. zorba44 dit :

    Il ne subsiste rien d’humain sur la Terre des hommes… et l’épitaphe que le signataire a choisi pour ultime message au moment qu’il plaira à son Créateur…

    « No longer mourn for me when I am dead
    Than you shall hear the surly sullen bell
    Give warning to the world that I am fled
    From this vile world with vilest worms to dwell.
    Nay, if you read this line, remember not
    The hand that writ it, for I love you so,
    That I in your sweet thoughts would be forgot,
    If thinking on me then should make you woe. »

    « Passant qui, peut-être, lira ces lignes
    Quand tu entendras
    Le bourdon grave et pesant
    Annoncer au monde que ma mort me libère
    De ce monde vil infesté de vers les plus vils,
    Chasse de tes belles pensées la mémoire
    De la main qui écrivit ces mots
    Car je t’ai tant aimé
    Que je voudrais pas que demeure
    En toi le chagrin. »

    Jean LENOIR

    • zorba44 dit :

      Précision : ce sonnet 71 également de Shakespeare, le signataire le découvrit en cours d’anglais en 3ème ou en 4ème et le mémorisa au point que vers ses 17 ou 18 ans il le choisit pour figurer sur sa pierre tombale.

      Elle sera, après tout ce temps, à Mangawhai sur son manoir, regardant vers la mer (…qui sait un petit côté Chateaubriand ?!…)

      Traduction libre par ses soins de cet anglais ancien dont la musique est telle qu’elle se mémorise instantanément comme une fable de Jean de La Fontaine ou des vers d’André Chénier…

      Jean LENOIR

  6. Alcide dit :

    Côté Iranien, il semblerait que des décisions drastiques soient déjà prises :

    TOTAL WAR: Iran Unfurls Red Flag of War Over the Holy Dome of Jamkarān Mosque.
    Extrait:
    …This is not a flag of mourning, or of somber remembrance. It is a flag indicating that Iran is mobilizing its entire society towards a conflict never before seen. Bear in mind that this flag was not unfurled even during the Iran-Iraq war…

    Vu sur :
    https://www.fort-russ.com/2020/01/total-war-iran-unfurls-red-flag-of-war-over-the-holy-dome-of-jamkaran-mosque/

    Faites le plein de carburant et autres nécessités.

  7. Nanker dit :

    « L’Iran est prise au piège, la moindre représaille autoriserait les USA à littéralement renvoyer ce pays à l’âge de pierre »

    Mais non… Ils vont taper l’Oncle Sam à l’entre-jambe en accélérant la dé-dollarisation de leur économie en rejoignant le club sino-russe. En fait Trump a fait un **immense** cadeau aux mollahs : il a ressoudé le peuple iranien autour de leurs leaders (qui sont pourtant aussi populaires que Macron avec les Français…). Les kleptos qui gouvernent la Perse ont gagné 10 ans de répit.

    Les mollahs doivent se pincer tellement ils ne croient pas à ce qu’il leur arrive! Dieu existe : il est chiite! S’il pouvaient voter en novembre 2020 ils choisiraient Trump!

  8. xavib dit :

    Lundi je vous dis pas le niveau des cours pour le pétrole et pour l’or….

    • zorba44 dit :

      Fermeture du détroit d’Ormuz pour commencer (sinon à la clef) cela va devenir très, très difficile de se déplacer.

      …Sans parler du transport aérien overseas qui va devoir se déporter par l’Ouest et par l’Est aux antipodes.

      Oui Alcide a mille fois raison et ceux qui sont prêts ont plusieurs coups d’avance.

      Jean LENOIR

      • Trump va tous vous étonner dit :

        Il ne va rien se passer.

        Trump/Soleimani: le sacrifice symbolique

  9. zorba44 dit :

    Et pendant ce temps-là (analyse de François Asselineau)

    ou comment de la Catalogne à la Bretagne, en passant par les Flandres, le Pays de Galles et l’Ecosse, on s’attache à diviser l’Europe pour mieux en soumettre les peuples…

    Jean LENOIR

  10. Nanker dit :

    Les Ricains ont vraiment joué « petite bite » en supprimant, non pas le terroriste qui allait tuer des milliers d’Américains innocents (blah blah blah), mais le stratège brillant qui a mis en échec l’Oncle Sam sur au moins deux théatres d’opérations : l’Irak (un fiasco complet) et la Syrie où les supplétifs chiites ont mis en pièces l’internationale sunnite de massacreurs soutenus discrètement par les Usa.
    Trois échecs si on compte aussi le Yémen, un bourbier pour les meilleurs amis de Trump : les Saoudiens. Un tel camouflet devait se payer, non mais!

    Trump nous fait du Reagan, ne manquent plus que les films de Chuck Norris où les glorieux guerriers ricains allaient partout sur la planète botter le cul des « méchants » (souvent basanés et adeptes du Coran…).
    Poutine se frotte déjà les mains en imaginant les futurs cours du pétrole et du gaz, et j’en vois un qui va être le dommage collatéral de la crise à venir : Macron! Si l’essence à la pompe repart à la hausse les Gilets Jaunes vont repartir pour un tour…

    • Abroz60 dit :

      Comme Zorba le sait on a installé un camp d’entraînement pour les gilets jaunes à Einsiedeln devant le cloître.

    • Pollock dit :

      Bonjour, à mon humble avis, à part des effets d’annonces, l’Iran fera le dos rond….Poutine reste silencieux….Nous serons fixés rapidement….

  11. matbee dit :

    Trump a choisi de jouer les boute-feu contre l’avis des services de renseignement et du Pentagone…

    Pour complaire à qui ?

    https://fr.sputniknews.com/international/202001051042707577-trump-aurait-ordonne-de-neutraliser-soleimani-malgre-les-rapports-du-renseignement/

  12. Alcide dit :

    Le Donald applique bêtement la « Doctrine Bethlehem » que ses proches conseillers sionistes lui suggèrent et … Commet un crime de guerre !

    Soleimani avait l’immunité diplomatique faisant de son assassinat un crime bien plus grave.

    https://www.fort-russ.com/2020/01/major-soleimani-had-diplomatic-immunity-making-his-assassination-a-far-graver-crime/

    Conclusion :
    Manger des crèmes glacées après un hamburger nuit gravement à la santé mentale.

    • Danse dit :

      Oui la maladie est sérieusement grave : la psychopathie élevée au rang de religion.

      Op-ed calls on ISRAEL TO NUKE GERMANY, IRAN : ’20-30 nuclear bombs will assure the job gets done,’ opinion piece on right-wing Israel National News site says
      https://www.timesofisrael.com/op-ed-calls-on-israel-to-nuke-germany-iran/
      March 2015
      Right-wing media outlet Israel National News published an opinion piece Tuesday calling on Israel to launch nuclear bombs at Iran and Germany, only days after the outlet came under fire for publishing a piece accusing a war widow of killing her husband over her pro-peace views.
      (…), the author claims that only through nuclear annihilation of Iran and Germany, with 20 or 30 nuclear bombs each, can Israelis PREVENT the state’s destruction.

      “If Israel does not walk in the ways of God’s Bible,” author Chen Ben-Eliyahu wrote in Hebrew, “it will receive a heavy punishment of near complete destruction and doom and only a few will be saved.”
      One of Israel’s missions is to remember the crimes of Amalek, a tribe representative of pure evil in the Bible, whom Jews are commanded to obliterate. Among those descended from the band, the author writes, are Iranian leaders Ayatollah Ali Khamenei, former president Mahmoud Ahmadinejad and current President Hassan Rouhani. (…)

      “To an EXISTENTIAL THREAT we must respond with an existential threat,” he wrote, “not with speeches in Congress. We must make it clear to the Iranians that Israel will wipe out their nuclear program and Tehran and Isfahan as well.”
      “If [an enemy] rises up to destroy you, RISE EARLIER TO DESTROY HIM : twenty, thirty nuclear bombs will do to assure the job gets done,” he continued.

      He also called on the Jewish people to remember its near destruction at the hands of the Nazis and exact revenge on Germany, now a staunch ally of Israel.
      When the Messiah comes, Ben-Eliyahu wrote, Israel will REVERSE THE FINAL SOLUTION. “Twenty, thirty atomic bombs on Berlin, Munich, Hamburg, Nuremberg, Cologne, Frankfurt, Stuttgart, Dresden, Dortmund and so on to assure the job gets done. And the land will be quiet for a thousand years,” he wrote.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s