Manuel Valls, le ministre des années de sang (et du CRIF), revient lécher les bottes de Macron

On sait tous que Valls, impopulaire au possible, a été le Premier ministre du CRIF plus que des Français. C’est le CRIF et lui seul qui l’a imposé au poste de Premier ministre en mars 2014 à un François Hollande qui n’en voulait pas, car il connaissait l’ambition dévorante du bonhomme. Et sa soumission illimitée au pouvoir profond…

Cette ambition du Tullius Détritus du PS a coûté très cher à la France de 2014 à 2016 – personne n’a oublié ces années noires de terrorisme aveugle et aveuglant – et Manuel Valls a été doublement rejeté : d’abord par les électeurs en janvier 2017, lors de la primaire des gauches (merci E&R), ensuite par le PS, qui a sombré après une myriade de trahisons idéologiques qui ne sont pas toutes à mettre sur le dos du petit Espagnol, bien sûr.

Valls a « géré » les années de sang (Hollande n’a pas voulu qu’il apparaisse dans la nuit du 13 novembre 2015 après les tueries…), mais tout n’a pas encore été dit sur son rôle exact. Les historiens travailleront sur le sujet, à n’en pas douter. Déjà, un livre sort sur le sujet brûlant, à savoir l’inaction des forces militaires prêtes à intervenir à Paris le soir du Bataclan…

Valls, qui pense avoir blanchi son affreuse réputation pendant son exil espagnol, explique donc au Parisien ce 29 février 2020 les raisons de son retour et de son soutien de girouette :

« Il m’arrive d’échanger avec le président de la République ou des membres du gouvernement. En 2017, après la primaire socialiste, j’ai fait un choix : celui de soutenir Emmanuel Macron. Parce que je ne voulais pas d’un deuxième tour opposant François Fillon et Marine Le Pen et que je considérais que le PS était en train de mourir. »

Lire la suite sur Egalité & Réconciliation

Rappels :

Les gendarmes qui protégeaient Manuel Valls ont reçu l’ordre de se retirer du Bataclan !

Valls : « En 2022, si l’Espagne et la France arrivent en finale de la Coupe du monde, je veux que l’Espagne gagne »

Les clowneries de Valls l’hypocrite !

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Manuel Valls, le ministre des années de sang (et du CRIF), revient lécher les bottes de Macron

  1. Ping : Manuel Valls, le ministre des années de sang (et du CRIF), revient lécher les bottes de Macron — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – La vérité est ailleurs

  2. rodez21 dit :

    Il n’a plus aucune sorte d’utilité et desservira plus qu’il ne les servira ceux qui se trouvent être aux commandes, sauf dans le cas où l’on en viendrait à basculer dans un régime de dictature, car il possède les aptitudes.

    • Danse dit :

      « sauf dans le cas où l’on en viendrait à basculer dans un régime de dictature » ?
      Mais……. dans quel régime sommes-nous ?

      CHINA: It’s NOT About the Coronavirus — It’s About the FOOD

      • Jean-Loup Izambert dit :

        Nous sommes dans le seul régime au monde qui ose faire tirer sa police sur des manifestants pacifiques et sur les Sapeurs-Pompiers qui risquent leur vie 24h/24 pour sauver des vies avec de moins en moins de moyens humains, matériels et financiers.
        Pour la vidéo, la forme concernée du coronavirus présente n’est pas « chinois » comme le prétendent les médias mais étasunien. Sa souche a été exportée par les Etats-Unis depuis un laboratoire privé travaillant pour l’armée US. C’est le « virus Trump ». Il serait du reste intéressant de savoir comment et surtout POURQUOI une arme de guerre biologique US a pu se retrouver en Chine…
        D’autres virus sont du reste à l’étude actuellement dans plusieurs de ces laboratoires privés pour les « adapter » à des populations bien déterminées et l’affaire présente est un acte de guerre supplémentaire de Washington contre la République populaire de Chine et contre l’Europe réelle.
        Quant à Valls, il est normal qu’il soit aux côtés de ce qu’il reste de La Régression En Marche: tous deux sont du même parti de l’étranger, le parti atlantiste, et tous deux sont par voie de conséquence des propagandistes des « Etats-Unis d’Europe ». Il n’est que la version socialo de la même politique de crise et de guerre. Qu’ont-ils fait d’autre lorsqu’ils siégeaient ensemble au sein du gouvernement….Valls?!

    • Robert dit :

      @ J.L Izambert : C’ est sûr… La période actuelle se prête à toutes les spéculations, intellectuelles ou non… Si le coronavirus est effectivement  » born in USA » alors c’est l’arroseur arrosé puisque les premiers cas ont été constatés chez l’ Oncle Sam ! Il est probablement « made in China »; comme beaucoup de m… en provenance de ce pays.

  3. Robert dit :

    Après avoir déclaré qu’il resterait en Espagne quoi qu’il arrive et avoir été rejeté par les électeurs, le voilà qui fait ses offres de service à Macron. Il n’a aucune pudeur, et c’est un mercenaire comme beaucoup de politiques malheureusement : aucune conviction et furieusement égocentrique !
    Pitoyable…

  4. squeeze dit :

    Manu possède une expertise rare dans le maintien de l’ordre à coups d’attentats sanglants; donc il sera utile au régime micronien au moment d’entrer dans une phase de turbulences aiguës…

  5. zorba44 dit :

    Du sang sur les mains, le pire gestionnaire qu’il soit, une girouette sans pudeur.

    Ce carnassier est un fêlé de chez fêlés, un coronavirus de la politique à traiter comme tel !

    Jean LENOIR

  6. Berkouk dit :

    Valls est une grosse m***! bravo aux catalans qui ont tiré bien fort la chasse pour l’ évacuer et maintenant il veut se poser en France quelle grosse m*** ….

  7. JSG dit :

    MANUEL VALLS (premier ministre), Franc ­maçon, loge « Ni maîtres ni dieux » :
    « L’islam est en France pour y rester. » (15 juin 2015)
    « Il faut aider l’islam à grandir. » (22 juin 2015).
    Ça se passe de commentaire, après avoir été 1er sinistre d’une France blessée, il se fait rejeter en Espagne, la preuve qu’ils sont moins cons que nous…… Il ne sait plus où il habite ?
    Il reviendrait à la soupe en France, aucuns scrupules ! beurk.

  8. xavib dit :

    C’est un spécialiste de l’état d’urgence, de la loi martiale, etc. … et on sait pourquoi ; alors ça en dit long sur ce qui nous attend dans les semaines à venir… coronavirus oblige !

  9. kark dit :

    j’aimerai bien lui coller un aller – retour !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s