L’ancien premier ministre britannique Gordon Brown appelle à un gouvernement mondial pour lutter contre le coronavirus

Et voilà… c’était écrit. Et c’est encore la même chanson : sous prétexte d’une réponse mondiale « coordonnée », il faudrait abolir la souveraineté d’Etats pourtant parfaitement aptes à se coordonner quand on ne leur met pas de bâtons dans les roues… OD

L’ancien Premier ministre du Royaume-Uni Gordon Brown a appelé les dirigeants mondiaux à créer « une forme temporaire de gouvernement mondial » pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

M. Brown souhaite que des organisations internationales comme l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et l’ONU soient dotées de pouvoirs exécutifs qui l’emporteraient sur la souveraineté nationale dans le cadre d’un nouveau système supervisé par les dirigeants mondiaux et les experts de la santé.

« Ce n’est pas quelque chose qui peut être traité dans un seul pays », a-t-il déclaré. « Il faut une réponse mondiale coordonnée ».

Un groupe de travail international « veillerait à ce que les efforts des banques centrales soient coordonnés », aiderait à trouver un vaccin et empêcherait les profits, selon M. Brown, qui souhaite que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international reçoivent plus d’argent et de pouvoir.

« Nous avons besoin d’une sorte d’exécutif qui fonctionne », a déclaré M. Brown. « Si je le faisais à nouveau, je ferais du G20 une organisation plus large car dans les circonstances actuelles, vous devez écouter les pays qui sont les plus touchés, les pays qui ont des résultats et les pays où un nombre massif de personnes peuvent être touchées – comme les pays d’Afrique ».

Comme nous l’avons documenté de manière exhaustive, c’est le mondialisme qui a contribué à la propagation de la pandémie en premier lieu.

Alors même que le virus faisait rage en Chine, l’OMS a insisté à plusieurs reprises pour que les pays n’imposent aucun contrôle aux frontières.

Lorsque de nombreux pays occidentaux ont finalement fermé leurs frontières quelques semaines plus tard, c’était trop peu, trop tard.

Summit News, le 26 mars 2020

Traduction Olivier Demeulenaere (avec DeepL.com)

(Merci à Alcide)

Rappels :

Attali en 2009 : une petite pandémie permettra d’instaurer un gouvernement mondial !

La corona-panique sert à merveille l’agenda mondialiste

Covid-19 : confinement planétaire

Lire aussi :

Le G20 prescrit 5.000 milliards de dollars pour soigner l’économie mondiale

 

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour L’ancien premier ministre britannique Gordon Brown appelle à un gouvernement mondial pour lutter contre le coronavirus

  1. matbee dit :

    Du « temporaire » qui dure !
    Comme pour l’état d’urgence devenu permanent.

    Ils nous prennent pour des cons.

  2. roc dit :

    c’était bien la peine de sortir de l’Union Européenne !
    et l’Angola n’a eu que deux cas de contaminé et zéro mort car la malaria étant endémique dans ce pays tout les habitant prennent de l’hydroxi-chloroquine ( la vénéneuse ) !

  3. Josef dit :

    Pour ceux qui connaisse Q.Anon

  4. zorba44 dit :

    Ne vous inquiétez pas la gourde brune doit arbitrer le match entre la Chine, la Russie, l’Inde, l’Iran, le Japon, une grosse majorité des pays musulmans, quelques pays d’Amérique latine face à une certaine proportion du reste du monde…

    C’est pas demain la veille d’un gouvernement mondial alors que certains jouent chaussés de Nike et que d’autres sont pieds nus !

    Jean LENOIR

  5. brunoarf dit :

    Vendredi 27 mars 2020 :

    Un tiers des cas de Covid-19 passeraient inaperçus et seraient contagieux.

    Selon des données confidentielles chinoises que s’est procurées ce quotidien de Hong Kong, les cas sans symptômes n’ont pas été inclus dans le total des cas confirmés en Chine. Ailleurs dans le monde, des études signalent un nombre important de cas asymptomatiques qui pourraient avoir un rôle dans la propagation de la pandémie.

    Les porteurs dits “silencieux”, ces personnes contaminées par le nouveau coronavirus mais ne présentant aucun symptôme ou des symptômes légers à retardement, pourraient représenter pas moins d’un tiers des personnes testées positives, selon des données confidentielles du gouvernement chinois que le South China Morning Post a pu consulter.

    Voilà qui pourrait compliquer encore les stratégies suivies par les pays pour endiguer la propagation du virus qui a déjà infecté plus de 420 000 individus et fait plus de 18 000 victimes au niveau mondial au 25 mars.

    Selon ces données, plus de 43 000 personnes avaient été testées positives au nouveau coronavirus fin février en Chine, sans présenter les symptômes de la maladie, un état qualifié d’asymptomatique. Elles ont été placées en quarantaine et sous surveillance, mais n’ont pas été incluses dans le total officiel des cas confirmés, qui était d’environ 80 000 personnes à l’époque.

    https://www.courrierinternational.com/article/pandemie-un-tiers-des-cas-de-covid-19-passeraient-inapercus-et-seraient-contagieux

  6. Ping : Reconnaissance faciale = NON, NON & 3 x NON !!! | jbl1960blog

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s