Escroquerie absolue : L’ONU veut que 10 % du PIB de la planète soient alloués à la lutte contre… le coronavirus !

Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

« On la voyait venir de loin cette escroquerie ou plutôt la forme la plus aboutie de ce que serait le Saint-Graal de l’escroquerie ultime : voilà que l’Organisation des Nations Unies exploite la crise hyper dopée du COVID-19 pour vouloir s’accaparer 10 % de l’ensemble des ressources financières de la planète.

Ne vous leurrez point. La crise du COVID-19 n’est pas celle que l’on vous vend à travers des médias qui n’ont jamais été crédibles. En l’espace de deux semaines, plus de 1670 tentatives de manipulation de l’opinion ou son orientation en exploitant le COVID-19 ont été recensées par un collègue ayant suivi uniquement deux chaînes TV d’informations en continu en France.

Outre les stimulus financiers gigantesques entrepris par le gouvernement des États-Unis et promis par l’union européenne, lesquels portent sur des sommes astronomiques variant de 2 à 8.7 trillions de dollars US au taux du jour (lesquels s’apparentent de plus en plus à un nouveau schéma de Ponzi), les Nations Unies, ce machin ne servant strictement à rien depuis 1990 veut allouer 10% des ressources mondiales pour la création d’un fonds spécial pour la lutte contre le COVID-19. En d’autres termes l’équivalent de 9.5 trillions de dollars US au taux du jour pour un fonds de lutte contre le COVID-19 incluant la contraception et « la santé reproductive ». Malthus aurait applaudi des deux mains et des deux pieds s’il était encore vivant et s’il n’y avait actuellement autant de maîtres escrocs dans la haute sphère de la finance transnationale. Passons. Le mot-clé est la réduction de la démographie humaine pour lutter contre la COVID-19, dont la létalité n’est pas jugée satisfaisante pour réduire les 7 800 000 000 d’êtres humains qui vivent sur la planète.

Cette crise induite et artificielle du COVID-19 a fait sortir tous les partisans de l’eugénisme de leur tanière, qui trouvent normal de faire un tri immoral entre les malades en se basant sur l’âge ou l’utilité (adieu la Déclaration universelle des droits humains ou quelque chose y ressemblant), les rapaces de la haute finance qui ne se sont jamais autant enrichis avec cette crise COVID-19, armés du délit d’initié et cerise sur un gâteau pourri, la destruction de ce qui reste de l’économie réelle et la disparition accélérée du cash au profit de la monnaie électronique. Il fallait un fonds global pour pouvoir se servir. Les Nations Unies, l’ONU a osé le proposer ».

Lire la suite sur Strategika 51

Rappels :

L’ancien premier ministre britannique Gordon Brown appelle à un gouvernement mondial pour lutter contre le coronavirus

Attali en 2009 : une petite pandémie permettra d’instaurer un gouvernement mondial !

Lire aussi :

Antonio Guterres présente le rapport de l’ONU qui réclame des solutions « globales » contre le coronavirus en vue du « rebirthing » de la société

« C’est sa conclusion qui contient l’expression la plus claire, et aussi la plus inquiétante. Au terme d’une vingtaine de pages où se bousculent les appels aux solutions globales face à « l’ennemi commun de l’humanité » :
 
« La pandémie COVID-19 pourra marquer un processus de renaissance (“rebirthing”) de la société telle que nous la connaissons aujourd’hui en une société où nous protégeons les générations présentes et futures. »
 
Rebirthing, c’est davantage qu’une renaissance : une régénération plutôt, et encore, dans un contexte bien particulier. Le mot nous vient du courant New Age : inventé par le Californien Leonard Orr dans les années 1970, c’est une méthode de développement personnel visant à revivre le « traumatisme » de la naissance par la « respiration consciente » en vue de libérer son propre potentiel.
 
« Dès l’origine son créateur lui donne une dimension et une mission mystique où chacun de nous est Dieu et contribue à la libération spirituelle de l’humanité », précise ainsi un praticien français de la méthode sur son site.
 
L’utilisation de ce mot par un rapport de l’ONU n’est assurément pas anodine. »

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Escroquerie absolue : L’ONU veut que 10 % du PIB de la planète soient alloués à la lutte contre… le coronavirus !

  1. zorba44 dit :

    A vomir… la planète est en réel danger !

    Jean LENOIR

  2. Bernie dit :

    10% de la richesse mondiale pour une pandémie inventée de A à Z… Ils font très, très, très fort !!!

    On n’a jamais vu ça dans la très longue histoire de l’univers, parole de Martien !!

  3. J-P dit :

    Non mais il faut les arrêter ces Malades…..

    • zorba44 dit :

      Les arrêter …vous rêvez il faut bien 10% du PIB mondial pour subvenir aux besoins des représentants de l’ONU et tout le petit monde qui gravite autour de commissions de sous-commissions etc

      La pute de luxe et les fines bouffes dans les meilleurs établissements ça coûte une fortune bien sûr !

      Et puis il faut arroser les copains chantres du système !

      A propos on leur donne quoi au bétail comme allocation quotidienne de nourriture …ah oui 0,37 $ par jour par tête …quand-même …on avait budgété 0,30 – faudrait éviter les dérapages…

      Jean LENOIR

  4. François Tellier dit :

    Ils avaient bien préparé leur coup : TOUT était prêt.
    Ce n’est pas une simple récupération d’une crise imprévue comme on entend ici et là…

  5. Eric83 dit :

    Comme l’on dit, plus c’est gros plus ça marche…et là la caste a fait non pas dans le gros mais dans l’énorme ! Pour ceux qui se nourrissent malheureusement à la propagande flippante perfusée 24/24 et 7/7 par les politichiens et les chiens de garde du système, la demande de l’ONU sera sans doute perçue comme logique.

    Pas plus tard que cet après-midi, j’ai croisé une personne que je connais « professionnellement » et comme nous faisions la queue pour entrer dans une pharmacie, une discussion s’est engagée…sur le Covid19.
    Je n’ai pas eu besoin de lui demander d’où provenait ses « informations », j’ai quasiment eu droit à tous les éléments de langage de la macronie et des chiens de garde de BFM/Cnews !
    Cette personne comme tant d’autres sont complètement intoxiquées par la propagande. Si nous donnions notre perception des événements en cours à ces personnes totalement manipulées, elles seraient incapables de l’appréhender …voire même d’appeler la police de la pensée !

    • Oui Eric. Toutes ces personnes ont déjà du mal à admettre une exploitation ou une récupération politique de la crise « sanitaire »… alors leur faire comprendre – ou même seulement imaginer – que cette crise ait pu être planifiée et organisée de longue date, exactement comme un attentat terroriste… on se heurte à un mur infranchissable !

      • zorba44 dit :

        Probablement, Olivier, faisons-nous partie des gens immunisés contre les effets des chemtrails sur le cerveau…

        Ceci posé des documents difficilement contestables renversent parfois la situation si on en juge par les résultats de la macronie aux municipales…

        Ici une famille « raisonnablement » pro macron est devenue farouchement anti macron !

        Jean LENOIR

  6. Pierre dit :

    Une pandémie préméditée?

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s