Astérix contre Coronavirus

2017 : sortie de l’album « Astérix et la Transitalique ». Toutes les provinces luttent dans une « longue course » de chars contre Coronavirus, « l’aurige masqué » qui porte les couleurs de l’Empire. Un champion dopé, aux performances douteuses… Il sera fort heureusement vaincu. En bonus : le “clin d’oeil” des deux auteurs… OD

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Astérix contre Coronavirus

  1. roc dit :

    l’oeil : le message est clair

  2. Danse dit :

    L’OPEN SOCIETY DE SOROS PROFITE DE LA CRISE DU CORONAVIRUS POUR DEMANDER L’ABOLITION DE LA FAMILLE
    https://www.medias-presse.info/lopen-society-de-soros-profite-de-la-crise-du-coronavirus-pour-demander-labolition-de-la-famille/119542/
    6 avril 2020
    (…)
    Un article paru le 25 mars dernier sur le site de son Open Society, opendemocracy.net, porte un titre éloquent : LA CRISE DES CORONAVIRUS MONTRE QU’IL EST TEMPS D’ABOLIR LA FAMILLE. Et dévoile un tout autant révélateur sous-titre : Que nous apprend la pandémie sur la famille nucléaire et LE MÉNAGE PRIVÉ ?
    https://www.opendemocracy.net/en/oureconomy/coronavirus-crisis-shows-its-time-abolish-family/
    (…)
    Morceaux choisis de cette charge anti-familiale :
    « Les familles nucléaires et rester à la maison… est ce qui devrait évidemment nous garder en forme. Mais cela pose plusieurs problèmes… la mystification de la forme du couple; la romantisation de la parenté; et l’assainissement de l’espace fondamentalement dangereux qu’est une PROPRIÉTÉ PRIVÉE… la violence domestique… les personnes queer et féminisées, en particulier les très vieilles et les très jeunes, ne sont certainement pas en sécurité là : leur épanouissement dans la maison capitaliste est l’exception, non la règle… Une quarantaine est, en effet, le rêve d’un abuseur – une situation qui donne un pouvoir presque infini à ceux qui ont le dessus dans une maison. »

    « Bref, la pandémie n’est pas le moment d’oublier l’abolition de la famille. Selon les mots de la théoricienne féministe et mère Madeline Lane-McKinley :

    ‘’Les familles sont des cocotte-minutes du capitalisme. Cette crise verra une augmentation des tâches ménagères : nettoyage, cuisine, soins, mais aussi maltraitance des enfants, violences sexuelles, viol entre partenaires intimes, torture psychologique, etc.’’ Loin d’être un moment pour accepter l’idéologie des ‘valeurs familiales’, la pandémie est donc un moment extrêmement important pour approvisionner, évacuer et généralement autonomiser les survivants – et les réfugiés – de la famille nucléaire. »

    « Et même lorsque la FAMILLE NUCLÉAIRE PRIVÉE ne représente pas une menace physique ou mentale directe pour sa propre personne – pas de violence conjugale, pas de viol d’enfant et pas de ‘queer-bashing’ – le mode de reproduction sociale de la FAMILLE PRIVÉE est encore franchement nul… Il gendérise, nationalise et racialise. »

    « Nous méritons mieux que la famille. Et le temps du Corona est un excellent moment pour pratiquer son abolition… »

  3. Pollock dit :

    Le mal est profond, la plupart des couples ne font plus l’amour depuis des semaines, l’atmosphère est délétère, le stress intense, et ça commence à craquer sous toutes les coutures. Nous n’aurons pas un baby boum covid, mais plutôt une explosion des familles et des divorces à gogo … à mon humble avis..

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s