Coronavirus : Réveillez-vous, on se fout de vous ! Il y a des directives pour surestimer considérablement le nombre de décès dans tous les pays

La fraude est manifeste, énorme ; on ne voit pas comment elle pourrait ne pas être centralisée. Aucun doute n’est plus permis. C’est du foutage de gueule pur et simple, dans le but de réaliser le plan qu’ils ont prévu pour nous. OD

Les chiffres des décès du Covid19 sont « considérablement surestimés »

Covid19 Death Figures “A Substantial Over-Estimate”

Les directives bizarres des autorités sanitaires du monde entier incluent potentiellement des milliers de patients décédés qui n’ont même pas été testés.

Il y a quelques semaines, nous avons rapporté que, selon l’Institut italien de la santé (ISS), seuls 12 % des décès signalés en Italie mentionnaient en fait le Covid19 comme cause du décès.

Étant donné que 99 % d’entre eux présentaient au moins une comorbidité grave (et que 80 % d’entre eux avaient deux maladies de ce type), cela a soulevé de sérieuses questions quant à la fiabilité des statistiques italiennes déclarées.

Le professeur Walter Ricciardi, conseiller du ministre italien de la santé, a expliqué que cela était dû à la manière « généreuse » dont le gouvernement italien gère les certificats de décès :

La façon dont nous dénombrons les décès dans notre pays est très généreuse dans la mesure où toutes les personnes qui meurent dans les hôpitaux avec le coronavirus sont considérées comme mourant du coronavirus.

Pour l’essentiel, le processus d’enregistrement des décès en Italie ne fait pas de différence entre ceux qui ont simplement le virus dans leur corps et ceux qui sont effectivement tués par lui.

Compte tenu de la peur et de la panique que suscitent les chiffres relativement alarmants de l’Italie dans le monde entier, on pourrait penser que d’autres nations seraient désireuses d’éviter ces mêmes erreurs.

Il est certain que tous les autres pays du monde appliquent des normes rigoureuses pour déterminer qui est, ou n’est pas, victime de la pandémie, n’est-ce pas ?

Faux.

En fait, plutôt que de s’inspirer de l’exemple de l’Italie, d’autres pays non seulement répètent ces erreurs, mais vont même plus loin.

En Allemagne, par exemple, bien que le nombre total de décès et le taux de létalité soient bien inférieurs à ceux de l’Italie, l’agence de santé publique de ce pays continue d’appliquer des pratiques similaires.

Le 20 mars, le président de l’institut allemand Robert Koch a confirmé que l’Allemagne compte comme décès de Covid19 toute personne décédée qui a été infectée par un coronavirus, qu’elle ait ou non causé la mort.

Cela ignore totalement ce que le Dr Sucharit Bhakdi appelle la distinction vitale entre « infection » et « maladie », ce qui conduit à des histoires comme celle-ci, partagée par le Dr Hendrik Streeck :

 A Heinsberg, par exemple, un homme de 78 ans qui avait déjà été malade est mort d’une insuffisance cardiaque, et ce sans que le Sars-2 n’affecte ses poumons. Depuis qu’il a été infecté, il apparaît naturellement dans les statistiques du Covid 19.

Combien de « décès Covid19 » en Allemagne tombent dans cette fourchette ? Nous ne le savons pas, et ne le saurons probablement jamais.

Mais au moins, l’Allemagne se limite en fait à tester les cas positifs.

Aux Etats-Unis, une note d’information du service national des statistiques du CDC se lit comme suit [c’est nous qui soulignons] :

Il est important de souligner que la maladie à coronavirus 19, ou Covid-19, doit être signalée pour tous les décès où la maladie a causé ou est présumée avoir causé ou contribué au décès.

« Présumé avoir causé » ? « A contribué » ? C’est un langage incroyablement doux, qui pourrait facilement conduire à une surdéclaration.

Les « directives » détaillées mentionnées ont été publiées le 3 avril, et ne sont pas meilleures [encore une fois, c’est nous qui soulignons] :

Dans les cas où un diagnostic définitif de COVID-19 ne peut pas être fait, mais qu’il est suspecté ou probable (par exemple, les circonstances sont convaincantes avec un degré raisonnable de certitude), il est acceptable de déclarer COVID-19 sur un certificat de décès comme « probable » ou « présumé ». Dans ces cas, les certificateurs doivent utiliser leur meilleur jugement clinique pour déterminer si une infection COVID-19 était probable.

Des registres minutieux sont-ils tenus pour séparer les « COVID-19 » des « COVID-19 présumés » ? Les médias veillent-ils à respecter cette distinction dans leurs reportages ?

Absolument pas.

Chaque fois qu’il est fait référence aux victimes présumées, on nous donne un grand nombre de chiffres complets, sans contexte ni explication, ce qui – grâce à des directives de compte rendu laxistes – pourrait être totalement faux.

Les agences gouvernementales de tout le Royaume-Uni font la même chose.

L’Agence de santé publique du HSC d’Irlande du Nord publie des bulletins de surveillance hebdomadaires sur la pandémie, dans lesquels elle définit un « décès Covid19 » comme

les personnes qui sont décédées dans les 28 jours suivant le premier résultat positif, que le COVID-19 ait été ou non la cause du décès.

L’Office of National Statistics (ONS) du NHS Angleterre publie des rapports hebdomadaires sur la mortalité à l’échelle nationale. Son dernier rapport (Semaine 12 – 14-20 mars) a été publié le 31 mars et fait une mention spéciale du Covid19, expliquant qu’ils allaient changer la façon dont ils rapportent les chiffres à l’avenir.

Le système de l’ONS est basé sur l’enregistrement des décès. Cela signifie qu’ils comptent, non pas le nombre de personnes qui meurent chaque semaine, mais le nombre de décès enregistrés par semaine. Cela entraîne naturellement de légers retards dans l’enregistrement des chiffres, car le processus d’enregistrement peut prendre quelques jours.

Toutefois, en ce qui concerne les décès dus aux coronavirus, puisqu’il s’agit d’une « urgence nationale », ils incluent désormais des « chiffres provisoires » qui seront « inclus dans l’ensemble de données dans les semaines suivantes ». Cela leur laisse toute latitude pour déclarer – accidentellement ou délibérément – deux fois les mêmes décès. Une fois « provisoirement », puis une fois « officiellement » une semaine plus tard.

 Le nombre de décès lié au Covid19 est "considérablement surestimé" (Off Guardian)

Ce n’est qu’une décision politique particulière. Il y en a beaucoup d’autres.

Jusqu’à présent, l’ONS rapportait les statistiques concernant le Covid19 rassemblées par le ministère de la santé et des affaires sociales (DHSC). Le DHSC n’enregistre comme décès de Covid19 que ceux qui sont morts à l’hôpital et qui ont été testés positifs pour le coronavirus.

MAIS, à partir de maintenant, l’ONS inclura également les décès de Covid19 « dans la communauté » dans ses statistiques. Cela « inclut les personnes qui n’ont pas été testées pour le Covid19 » et pour lesquelles « on soupçonne que le Covid19″ [nos italiques] est un « facteur contributif ».

Voici quelques captures d’écran des sections concernées :

 Le nombre de décès lié au Covid19 est "considérablement surestimé" (Off Guardian)
 Le nombre de décès lié au Covid19 est "considérablement surestimé" (Off Guardian)

Les directives officielles du NHS concernant les médecins qui remplissent les certificats de décès sont tout aussi vagues [c’est nous qui soulignons] :

si, avant le décès, le patient présentait des symptômes typiques d’une infection par COVID19, mais que le résultat du test n’a pas été reçu, il serait satisfaisant de donner « COVID-19 » comme cause du décès, puis de communiquer le résultat du test lorsqu’il sera disponible. En l’absence d’écouvillon, il est satisfaisant d’appliquer le jugement clinique.

Le gouvernement dit aux médecins qu’il est acceptable de donner « COVID-19 » comme cause du décès lorsqu’il n’y a littéralement aucune preuve que la personne décédée était infectée. Cela signifie qu’il y a potentiellement un nombre énorme de décès par « Covid19 » qui n’ont même pas été testés pour la maladie.

De plus, les erreurs éventuelles ne seront jamais remarquées ou corrigées, grâce aux récentes modifications de la loi.

Habituellement, tout décès attribué à une « maladie à déclaration obligatoire » devait être soumis à un médecin légiste pour enquête.

En vertu de la loi britannique, le Covid19 est une « maladie à déclaration obligatoire », mais le nouveau projet de loi sur les coronavirus modifie la loi de 2009 sur les médecins légistes et la justice, afin d’exempter spécifiquement les décès présumés de Covid19 des enquêtes du jury.

En outre, selon le bureau du médecin légiste en chef, le projet de loi sur les coronavirus signifie que ces décès n’ont pas du tout besoin d’être soumis à un médecin légiste et que les médecins peuvent approuver la cause d’un décès pour un corps qu’ils n’ont même jamais vu :

Tout médecin agréé peut signer un CMCD [certificat médical pour la cause du décès], même si le défunt n’a pas été soigné pendant sa dernière maladie et n’a pas été vu après son décès, à condition qu’il soit en mesure d’indiquer la cause du décès au mieux de ses connaissances et de ses convictions.

Les décès « dans la communauté » peuvent être répertoriés comme des décès par Covid19 sans avoir été testés pour la maladie, ni même vus par un médecin. Ces décès ne seront pas nécessairement transmis à un médecin légiste, et certainement pas entendus par un jury.

En promulguant cette législation, le gouvernement britannique a non seulement rendu plus probable la fausse déclaration des décès dus au Covid19, mais il a également supprimé les garanties destinées à corriger cette situation. Dans cette situation, il est pratiquement impossible d’enregistrer le nombre exact de décès.

C’est, au mieux, totalement irresponsable et, au pire, incroyablement sinistre.

Maintenant, avant que vous ne  fronciez les sourcils devant les médias alternatifs farfelus et leur paranoïa folle, l’idée que les décès soient surestimés n’est pas un concept marginal ou une « théorie de la conspiration ». Elle est en fait fréquemment abordée dans les médias dominants, les gens semblent simplement ne pas l’entendre, noyés comme elle l’est par les gros titres qui suscitent la peur.

Le Dr John Lee, professeur de pathologie et pathologiste consultant à la retraite du NHS, a écrit dans une colonne du Spectator :

Why Covid-19 deaths are a substantial over-estimate

« Pourquoi les décès dus au Covid-19 relèvent d’une surestimation substantielle. »

De nombreux porte-parole britanniques en matière de santé ont pris soin de répéter que les chiffres cités au Royaume-Uni indiquent la mort par le virus, et non la mort due au virus – c’est important.
[…]
Cette nuance est cruciale – non seulement pour comprendre la maladie, mais aussi pour comprendre la charge qu’elle pourrait faire peser sur le service de santé dans les jours à venir. Malheureusement, la nuance a tendance à se perdre dans les chiffres cités de la base de données utilisée pour suivre le Covid-19
[…]
Ces données ne sont pas normalisées et donc probablement pas comparables, mais cette mise en garde importante est rarement exprimée par les (nombreux) graphiques que nous voyons. Elle risque d’exagérer la qualité des données dont nous disposons.

En fait, le Dr Lee s’efforce de le souligner :

La distinction entre la mort « avec » Covid-19 et la mort « à cause » du Covid-19 ne consiste pas seulement à couper les cheveux en quatre.

La BBC a traité de la même question dans un article du 1er avril [encore une fois, c’est nous qui soulignons] :

Les chiffres de décès rapportés quotidiennement sont des cas d’hospitalisation où une personne meurt d’une infection à coronavirus dans son corps – car il s’agit d’une maladie à déclaration obligatoire.

Mais ce que les chiffres ne nous disent pas, c’est dans quelle mesure le virus est à l’origine du décès.

Il peut être la cause principale, un facteur contributif ou simplement présent lorsque la personne meurt d’autre chose.

Ces règles absurdes ont contribué à cet exemple récent, cité dans l’article de la BBC, mais peu diffusé à l’époque :

Un jeune homme de 18 ans de Coventry a été testé positif au coronavirus la veille de sa mort et a été déclaré comme sa plus jeune victime à l’époque. Mais l’hôpital a ensuite publié une déclaration indiquant que son décès était dû à un problème de santé « important » distinct et non lié au virus.

Cette histoire est tout à fait vraie. Le garçon a été largement présenté comme la « plus jeune victime du coronavirus » au Royaume-Uni le 24 mars, avant que l’hôpital ne publie une déclaration disant :

« [L’hôpital] avait effectué un test de dépistage du COVID-19 la veille de sa mort, mais cela n’était pas lié à la raison de sa mort. »

Malgré les corrections apportées par l’hôpital à la presse, l’affaire était toujours publiée dans les tabloïds une semaine plus tard, le 31 mars.

Cependant, le détail important ici est perdu : Selon les règles actuelles du NHS, bien que l’hôpital ait officiellement déclaré que le coronavirus n’était pas la cause de sa mort, ce garçon fait toujours partie des statistiques officielles sur les décès dus aux coronavirus.

Combien d’autres personnes correspondent à ce profil ? Nous ne le saurons jamais.

Comme le souligne le Dr Lee, le Covid19 n’est pas une maladie qui présente un ensemble unique – voire rare – de symptômes. La gamme de gravité et le type de présentation correspondent littéralement à des dizaines d’infections respiratoires extrêmement courantes.

Vous ne pouvez pas voir la « fièvre » et la « toux » et diagnostiquer ensuite un « covid19 probable » avec la moindre chance de précision.

C’est devenu l’une de ces pépites d’information que nous connaissons tous par cœur, mais entre 290.000 et 650.000 personnes meurent chaque année de la grippe, ou d’une « maladie ressemblant à la grippe ». Si l’on considère à tort que 10 % seulement de ces cas sont des infections à coronavirus « probables », alors les chiffres des décès sont totalement inutiles.

A l’heure où des informations fiables et de qualité sont essentielles pour sauver des vies et prévenir la propagation massive de la maladie, les gouvernements du monde entier mènent des politiques qui rendent la collecte de ces données quasiment impossible, tout en alimentant la peur du public.

En raison de ces politiques, le simple fait est que nous n’avons aucun moyen fiable de savoir combien de personnes sont mortes de ce coronavirus. Nous n’avons pas de données concrètes du tout. Et les gouvernements et les organisations internationales font tout leur possible pour qu’il en reste ainsi.

Il est temps que nous commencions à nous demander pourquoi.

Kit Knightly, Off Guardian, le 5 avril 2020

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

48 commentaires pour Coronavirus : Réveillez-vous, on se fout de vous ! Il y a des directives pour surestimer considérablement le nombre de décès dans tous les pays

  1. zorba44 dit :

    C’est de la bouillie au pipi de chat …une ambulance s’écrase contre un platane : coronavirus y compris le chauffeur !

    Jean LENOIR

    • JOSETTE ETEVE dit :

      c,est evident cet article ne dit pas une chose la plus importante , les tests RT CPR utilises pour le depistage du covic 19, ou sarss 2 n,est qu,une recherche d,exosomes dans l,arn , l,exosome est l,elimination de toxines de l,adn qui englobe plus de 10 maladies,y compris les ondes magnetiques 5G,, ,, DONC BEAUCOUP DE POSITFS,,ET SATTISTIQUES,, FAUX

      • Danse dit :

        « les tests RT CPR utilises pour le depistage du covic 19, ou sarss 2 n’est qu’une recherche d’exosomes dans l’arn

        En effet, C’EST LA BOMBE DE VÉRITÉ QUI RESTE ENCORE À EXPLOSER, en espérant qu’elle va exploser avant qu’il ne soit trop tard

      • Paulo Freira dit :

        Cet article dit que toutes les stats sont bidonnées et gonflées SUR ORDRE de façon coordonnée au niveaU MONDIAL … c’est pas ça la donnée la plus importante Josette?

  2. Ping : En Italie, il y a eu plus de morts en 2019 qu’en 2020 pour les trois premiers mois ; le savant Ugo Bardi confirme les data pour son drôle de pays. On se fout de nous comme en France (voyez les données de l’INSEE). En attendant, la gent &

  3. roc dit :

    et après cela venez encore me dire que les médecins ne sont pas complices !

    • alexandre dit :

      oui … on a notre honneur , et sur Hippocrate , jamais on se rendrai complice de quoi que ce soit …

      En vérité , ce qui est « dénoncé » ici , c’est simplement la surestimation des nombres de mort due au covid-19 , dut au fait qu’on va pas tester chaque mort de manière a déterminé si le vovid-19 est ou non la cause de la mort .
      Si on sous estimais le covid-19 , ca serai bien plus dangereux qu’en le surestimant …

      sans compté qu’il peut déclencher des symptômes aggravant une maladie , maladie qui n’aurais jamais tué la personne avant , mais , qui avec l’aide du covid-19 , parvient a faire mourir la personne …
      autrement dit , pour déterminé les causes … c’est assez délicat … le covid-19 peut ne pas avoir tuer quelqu’un , et pour autant , etre la cause de sa mort !

      pour prendre un exemple , le VIH n’a jamais tué personne , pourtant il est la cause de la mort de beaucoup de personnes .
      (j’espère avoir été assez clair , bien a vous , merci de votre attention.)

      • Aline dit :

        « Si on sous estimais le covid-19 , ca serai bien plus dangereux qu’en le surestimant … »
        Un peu comme pour les masques qui deviennent in utiles parce qu’on en a pas !!!
        Vous dites avoir de l’honneur ! Vous ne manquez pas de culot ! Vous êtes un gougnafier de première.

      • Danse dit :

        « Vous êtes un gougnafier de première. »

        … ou juste un intoxiqué des vaccins / des chemtrails / de la télé / de la malbouffe / de l' »Education Nationale » / des « médicaments » / des micro-ondes / du WIFI / de la « normalité’ / de la Matrice… qui s’ignore.

      • Alcide dit :

        @ Danse
        …… ou juste un intoxiqué des vaccins / des chemtrails / de la télé / de la malbouffe / de l’ »Education Nationale » / des « médicaments » / des micro-ondes / du WIFI / de la « normalité’ / de la Matrice… qui s’ignore…

        Qui s’ignore ou qui s’assume ; le résultat est le même : xxxx. Cela par définition ; l’ignorance de la conscience de l’être ou les méandres de l’origine de son état n’exclue en rien la REALITE du résultat.

      • Danse dit :

        « Qui s’ignore ou qui s’assume ; le résultat est le même : xxxx. »

        @ Alcide
        C’est vrai, vous avez absolument raison. Que LE PROPAGATEUR DE L’IGNORANCE ignore l’inanité de sa croyance ou qu’il mente sciemment, la réalité du résultat est la même : l’ignorance est destructrice. En cas d’urgence il est préférable d’éliminer l’ignorant pour sauver des vies innocentes qu’il met en danger.

        La différence entre les deux -ignorant ou agent désinformateur- se situe ailleurs : si on a quelques minutes devant soi, on peut choisir de vérifier si le gougnafier est méprisant ou s’il est humble. Si, contrairement aux désinformateurs arrogants qu’on voit aussi intervenir sur ce site, le gougnafier est humble, on peut imaginer que son intelligence a été abîmée par des causes potentiellement réversibles et on peut choisir de lui répondre par la vérité, exprimée au plus simple.

        On peut juste saisir une chance, peut-être infime, de changer la donne en lui offrant une graine de vérité, sans savoir si elle germera un jour. Comme lorsqu’on prend dans ses bras un enfant battu qui n’a jamais connu l’amour, sans savoir si ce geste lui permettra de se libérer un jour de la prison de douleur et de combat où il a été enfermé.

        Images de cristaux d’eau informée par Masaru Emoto :

        Image de gauche : « gougnafier » image de droite : « merci »
        Si LE POUVOIR DE NOS PENSÉES ET DE NOS PAROLES sur notre vie individuelle et notre destin commun nous était connu à sa juste mesure, nous pourrions changer le monde. Ne sommes-nous pas tous constitués majoritairement d’eau ?

        MASARU EMOTO : EAU, CONTAMINATION RADIOACTIVE ET HADO
        https://bistrobarblog.blogspot.com/2011/03/masaru-emoto-eau-contamination.html
        « (…) Je me demandais comment nous pourrions éliminer la radioactivité [de cette eau contaminée], et nous avons essayé de transmettre certaines informations vers cette eau à l’aide d’un appareil de mesure hado qui a également la capacité d’imprimer une information. Ensuite, nous avons pris à nouveau une photo.

        Ci-dessous l’image que nous avons prise. L’image hideuse s’est transformée en un cristal aussi beau que du diamant.
        (https://4.bp.blogspot.com/-yyqEVMp0jUQ/TZBhDEX7YVI/AAAAAAAAAnY/eIVO8zLf-ss/s400/message_hadojihyo0324_clip_image002_0000.gif

        Vous pourriez vous demander quel type d’information a été imprimée. C’était le n° de code MRA B222. C’est le code pour l’amélioration de l’immunité.
        À l’époque, je ne comprenais pas bien la notion d’immunité ou la capacité d’auto-guérison. Mais, après de nouvelles recherches, j’ai réalisé que l’immunité provient de l’état de non-stress. En d’autres termes, lorsqu’un corps est rempli d’informations d’amour et de gratitude, il peut avoir une immunité parfaite. »

        LE POUVOIR DE LA PENSÉE ET LE POUVOIR DES MOTS SUR L’EAU :

  4. SIMIAND Jean-Marc dit :

    Dialogues sans doute proches de la réalité du gouvernement
    Masquer : « On n’en pas assez des masques! Bon on leur dit que les masques ne servent à rien ! »
    Tester : « On n’a pas assez de tests ! Bon on leur dit parce-que çà ils peuvent le comprendre ! »
    Tracer : « On planche dessus. »
    Traiter : « Il y a un traitement à l’hydroxychloroquine + Azithromycine (H+A) proposée par le Professeur Raoult. Pas assez cher mon fils ! On l’interdit. On leur dit que l’on fait des essais pour trouver le meilleur traitement et on propose d’inclure le traitement de Raoult mais seulement en phase terminale grave. il nous a dit que çà servait à rien. Comme çà on démontrera que son traitement n’est pas le bon. On en trouvera un plus rémunérateur. »
    RESULTAT : 600 médecins portent plainte au pénal contre le gouvernement.
    CONCLUSION : j’espère que si un de mes proches à risque était contaminé, il trouvera un médecin qui désobéira.

    Bon courage à tous.

  5. Ping : Coronavirus : Réveillez-vous, on se fout de vous ! Il y a des directives pour surestimer considérablement le nombre de décès dans tous les pays. – Les moutons enragés

  6. Henri dit :

    Si,du moins en France, on voulait connaitre facilement les pathologies dont pouvaient souffrir les personnes décédés « avec » ou « à cause » du virus (ou autre), il me semble que l’exploitation des données consignées dans les bases de l’Assurance Maladie seraient une bonne source. Il y figure immanquablement toutes les consultations et tous les médicaments prescrits pour chaque personne ayant une carte vitale…..

  7. ixto dit :

    Il y a quelques jours, une dame de 99 ans, grand-mère d’une personne proche, a été hospitalisée une nouvelle fois suite à une chute à son domicile. Décédée le lendemain de son admission, on lui a collé l’étiquette Covid-19 comme cause du décès. Aucun test n’a été effectué.

  8. leducmichael dit :

    Ouf, moi je suis rassuré, je bois je fume et je suis confiné.
    Je suis soulagé je n ai plus aucune raison de m’inquiéter de ma cirrhose ni de mon cancer du poumon ni de ma pneumonie chronique , je vais bien rester enfermé chez moi avec mon stock de cigarette et d’alcool. le covid ne passera pas par moi!
    Statistiquement parlant je ne peux plus mourir !
    J’ai hâte de voir les statistiques santé publique.fr pour 2020 ..
    Quel homme politique se vantera le premier d avoir fait chuter les chiffres des infections pulmonaires, des accidents de la route et de découvrir les mesures qu’il aura mis en œuvre à l’insu de notre plein gré pour parvenir à cet exploit ! …..

  9. El hiero dit :

    Sans doute y-a-t-il y des évidences difficiles à nier (les morgues), des exagérations visibles « comme le nez au milieu de la figure », des chiffres bidonnés etc…
    J’ai modestement collectionné des chiffres, relativisé certains, extrapolé (énormément) d’autres chiffres (je ne suis ni infectiologue, ni épidémiologiste, ni statisticien), seulement logique, et j’ai abouti à ce graphique
    https://servimg.com/view/11336528/524
    Je n’y ai malheureusement pas encore mis de cumuls (de victimes ni de cas) , ce serait des courbes en S. Ces courbes ont l’avantage de corriger les anomalies de comptage en lissant les données.

  10. Eric83 dit :

    Un petit post tardif.
    Je viens de voir sur le compte FB « Didier Raoult vs coronavirus » que ce billet a été publié et donc accepté par les administrateurs.
    Etonné par cette publication – j’ai voulu en poster qui ont refusées – je me dis bonne nouvelle…mais en lisant nombre de commentaires, on s’aperçoit que la propagande fait effectivement des ravages et que faire passer le message n’est pas gagné !

  11. Ping : Pandémie: Postmortem – Télé Fiat+⁄-Lux

  12. Bernie dit :

    Bonjour Olivier,
    Alexis Cossette (Radio-Québec) reprend l’article…

    • zorba44 dit :

      Oui la messe est dite depuis longtemps et il n’y a que les caniches Fifi pour souscrire aux discours du cauteleux Fauci …inféodé au grand Bill qui va bientôt devoir apprendre le « adieu veaux, vaches, couvées » de notre national Jean de La Fontaine !

      Jean LENOIR

  13. Ping : Des sur-déclarations de décès liés au coronavirus? - Le Salon Beige

  14. Bernard dit :

    Depuis le début je pense que c’est un coup monté des gouvernements au niveau mondial cette « épidémie ». Il y a ces chiffres bidonnés, le fait qu’on entasse les malades dans des grands centres hospitaliers aux ordres de l’Etat alors que des tas de cliniques pourraient traiter aussi bien les malades, mais surtout il y a toutes ces annonces faites tout au long de l’année dernière, particulièrement dans la presse anglophone (1), qu’une crise financière et économique pire que celle de 2008 était sur le point d’exploser… prévue entre 2020 et 2022!
    Mon opinion, c’est que cette histoire de coronavirus est un paravent pour blanchir les vrais responsabilités de cette crise financière et économique, responsabilité qu’on attribuera au virus. Et le confinement a été un bon moyen pour brimer les libertés de manifester…

    https://www.theguardian.com/business/2019/oct/20/world-sleepwalking-to-another-financial-crisis-says-mervyn-king

    https://www.theguardian.com/business/2019/jan/05/global-economic-crash-2020-understand-why

    https://www.cnbc.com/2019/07/22/elizabeth-warren-warns-next-economic-crash-is-coming.html

    https://www.investopedia.com/investing/early-warning-signs-next-financial-crisis/

    https://lebijou.com/insights/financial-crisis-2020/

    https://www.wealthmorning.com/2018/10/01/623886/why-you-should-start-preparing-for-a-financial-crisis-between-2019-2021/

    https://www.ftadviser.com/your-industry/2019/01/17/financial-crisis-and-housing-crash-expected-for-2019/

    https://thehill.com/opinion/finance/464540-dancing-on-the-grave-of-the-global-financial-crisis

    https://worldfinancialreview.com/the-predicted-2020-global-recession/?__cf_chl_jschl_tk__=fd33da72f9eb89a33d9b38ca2ca4b033ba3859b6-1585738787-0-AfplxLptU68YQEjQtS6CEY_tnjjbrC0We_9huGC-Rbo3Cfo3zsadRe_jEQXWlZjG9vyBW8N1JNiboNRu4d9FHLq0hzyUZ_i1qbBgnodQMe_KhjkkjDMQuef2px2YZPdGOnFXkYtEnqG1eI1J1vnZ3QwTNss-NuiybJwyNdIjFCLjOKBZuYa_EWzBARqvRH3saq7DjC9YsCbwxHNTfqARQGpt3S-plzoOF1hdYn5KqOUXH7hnSBe0pQLBp0wZ62y28WxMwQqXr0qXsC4o7LZs8rzdZQuVMGO84DeVASqayrsSwT4yx51j0FYtuIiHg5uwBQ

    • Vous avez tout à fait raison, c’est exactement ça. A ceci près que les gouvernements ne sont que des exécutants.

      Car pour les auteurs de cette mascarade il y a une cerise sur le gâteau : le gouvernement mondial… qu’ils espèrent imposer grâce à la misère et au chaos.

      Ils s’en cachent à peine.

      • Oui je sais, j’avais aussi publié l’info.

        https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/03/27/lancien-premier-ministre-britannique-gordon-brown-appelle-a-un-gouvernement-mondial-pour-lutter-contre-le-coronavirus/

        Mais vous remarquerez qu’il ajoute : « pour lutter contre le coronavirus »…

        C’est ce qui fait la différence entre revendiquer ouvertement et se cacher derrière un prétexte.

      • zorba44 dit :

        Hypocrisie toute British, comme d’hab !

        Jean LENOIR

      • Robert dit :

        D’ accord avec vous Olivier, sur le fait que cette pandémie va probablement être utilisée pour faire passer des mesures, sur le plan national et international, qui auraient suscité une « levée de boucliers » dans un contexte différent !
        Cela étant dit, lire que le Coronavirus n’existe pas et que c’est tout simplement une grippe est une absurdité. Lisez les témoignages de malades sortis de réanimation, parfaitement identifiés, parlant des souffrances endurées qui n’ont rien à voir avec un état grippal.
        Je ne suis pas naÏf : je n’adhère pas à la propagande gouvernementale qui cherche à masquer les négligences de nos « élites »… entre autres.
        Mais je ne suis pas crédule non plus face à une autre forme de propagande venant de groupes d’influence, ou tout simplement de personnes qui trouvent dans les circonstances actuelles une occasion de manifester leur imagination débridée !
        Votre blog de réinformation (certes…) mérite mieux que cela quant à sa crédibilité.
        Bien à vous.

      • Ai-je dit qu’il s’agissait d’une grippe ? Ce n’est ni une grippe ni une pneumonie. C’est plutôt la grippe et la pneumonie qui sont amalgamées au Covid-19 dans les statistiques officielles… pour gonfler l’importance de ce dernier.

        « Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage… »

        Je ne désespère pas de réussir un jour à vous convaincre que cette « crise sanitaire » va bien au-delà de l’incompétence et de l’opportunisme de nos gouvernants.

        Il ne faut jamais sous-estimer l’intelligence de ces gens-là.

      • zorba44 dit :

        @Robert, attention vous-même vous trouvez sur une pente fasciste de la pensée.

        Le covid-19 n’existe pas : cela est le résultat de constatations médicales de praticiens qui savent,.

        Bien sûr que des gens souffrent, et, quand ils s’en sortent il n’est pas difficile de leur dire qu’ils ont gagné contre le coronavirus.

        Le pouvoir est derrière ce drame orchestré puisqu’on annonce aux cafés, brasseries, hôtels et restaurants qu’ils resteront fermés après le 11 mai 2020 ou 21. Cui bono sinon à quelques enseignes qui vous délivreront la pitance que les industriels de la bouffe livreront exclusivement à la grande distribution…

        Allez donc voir l’interview de David Ickle du 10 avril, et, à moins d’avoir des oeillères, vous y trouverez toutes les bases des complots …d’Etats contre leurs peuples. Cela dure deux heures et demie et je l’ai visionné trois fois.

        Si vous trouvez des failles, n’hésitez pas à revenir vers moi – car je puis vous affirmer que jamais je n’accepterai le couillonavirus pour les sheeple (= people) pour ma famille, mes amis et mes semblables !

        Jean LENOIR

  15. Ping : Des sur-déclarations de décès liés au coronavirus ? – information nationaliste

  16. la Mésange dit :

    Certains ont eu la bonne idée d’aller fouiller dans les avis de décès, et c’est édifiant ! Aucune augmentation en 2020 par rapport aux années précédentes, en Moselle, département soi-disant le plus touché.
    Allez voir ici les chiffres dans le commentaire de « Croisille », sous cet article :
    https://reseauinternational.net/covid-19-point-de-situation-au-10-avril-0h00-gmt/

  17. Ping : Évolution du système de contrôle pyramidal de Mohawk Nation News, 9 avril 2020 : Nous devons attraper et jeter les clefs du nouveau royaume, le N.O.M. | jbl1960blog

  18. Ping : Nous devons attraper et jeter les clefs du nouveau royaume, le N.O.M. – Le Monde

  19. Ping : Chiffres des décès dus au COVID-19: que cache cette gonflette internationale ? – La cigale de Lérins

  20. SUARD dit :

    Dans quel but ce bidonnage de chiffres ?… j’attendais après cette longue litanie d’explications et de calculs savants, une réponse qui n’est jamais venue !!!!… à quoi sert votre article en fait ?… voilà une 2ème question !!!

  21. Jim dit :

    Alexis Cossette de Radio Québec dit la même chose que vous…

    • Oui Radio-Québec s’abreuve aux meilleures sources… 🙂

      Sérieusement, je crois savoir qu’ils lisent le blog mais ils font également du très bon travail, on est un certain nombre à avoir compris l’arnaque coronavirale en cours et à faire circuler la contre-info…

      C’est une véritable guerre de l’information et comme les manipulateurs savent que nous savons, et que la vérité se répand, il n’est pas surprenant qu’ils repoussent sans cesse la levée du confinement (12 à 18 mois au Canada !)… ou qu’ils l’encadrent très strictement.

  22. Guerin dit :

    Une seule chose, Thise maison de retraite! 80 pensionnaires, 30 sont morts en trois semaines. Hôpital de muhlouse, ma cousine y travaille, elle est épuisée les gens tombe comme des mouches. Le mieux c’est de vous rendre sur place. Les morts ne s’inventent pas. Tout est dit!!!!

    • « Tout est dit »… hé ben non justement, rien du tout. D’ailleurs vous commencez en annonçant « une seule chose »… Paradoxal, non ?

      Je suis désolé de vous le dire, mais vous ne faites pas marcher votre raison.

      Vous apportez votre témoignage sur un cas particulier, une maison de retraite. Très bien. Et alors ? En quoi est-ce que ça invalide l’article ? Et les autres articles du blog qui traitent de la manipulation des statistiques ? De la non-validité des tests ? etc. etc.

      Eux aussi apportent des faits, mais sur une plus grande échelle, et accompagnés d’une analyse.

      Qu’il y ait des morts en France durant l’hiver, nul ne l’a jamais nié. La question, c’est : de quoi sont-ils morts exactement ?

      Et celle-ci, subsidiaire mais non moins cruciale : détruire l’économie mondiale pour un virus faisant un nombre de morts sensiblement égal à celui des années précédentes… n’y aurait-il pas une motivation plus profonde, et cachée ? Voire plusieurs ?

    • Alcide dit :

      Dans les services d’urgence aussi les gens tombent comme des mouches tout comme les piétons sur les autoroutes, les cardiaques, les drogués, etc…
      Une maison de retraite ne représente pas la population de la France.
      Vous comprenez ?

  23. Unpourtous touspourun dit :

    Guerin,
    Les gens tombent toujours comme des mouches quand on leur dit de rester chez eux jusqu’à ce qu’ils montrent finalement des signes très graves d’une pneumonie non soignée . Là il est trop souvent trop tard pour les sauver, le virus a meme disparu, mais les poumons eux sont détruits de manière irréversible! Ta cousine ne ment pas, les gens tombent en effet comme des mouches.
    A la télé le message est le même depuis des semaines. En période normale, en début de pneumonie, un patient ne tomberait pas comme une mouche puisqu il serait soigné à temps : c est le message TV qui tue, pas le virus! Si à la place de te dire de rester chez toi le plus longtemps possible en te disant, ça va passer, on te donnerait le traitement que l on connaît tous, crois moi, 5 à 10 fois de morts , pas de confinement, pas de peur, pas de manipulation. Enfin si tu venais à attraper ce virus, un conseil, fais pas comme ton poste tv te dit de faire mais fonces plutôt chez ton medecin et exiges qu il te prescrive simplement de l azythromicine car tu as simplement une sale bronchite

    • Danse dit :

      « En période normale, en début de pneumonie, un patient ne tomberait pas comme une mouche puisqu il serait soigné à temps : c est le message TV qui tue, pas le virus! »

      Et si le médecin de Guérin n’est pas disponible ou si Guérin n’a pas envie de prendre des médicaments à effets secondaires et d’être tout le temps dépendant de décisions extérieures à lui-même et qu’il ne comprend pas, s’il n’est pas terrorisé par la peur, il suffira probablement que Guérin absorbe pendant un ou quelques jours une cuillère à café bien pleine de vitamine C (acide ascorbique) toutes les heures, en protégeant ses dents, pour sortir de la zone de risque.

  24. Ping : PSY OP ou à qui profite la peur ? – RegnumGalliaeRegnumMariae

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s