Pandémie. Le patron du Medef ne respecte pas le confinement

Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. La loi et les contraintes de la loi, c’est bon pour les autres, les gueux. Les élites autoproclamées, quant à elles, sont au-dessus des lois. OD

« Selon nos informations, c’est bien après l’annonce du confinement du au coronavirus que Geoffroy Roux de Bezieux, président du Medef, a trouvé refuge dans son manoir du Croisic (Loire-Atlantique), niché dans les rochers avec vue imprenable sur l’océan. Il est venu s’y installer en famille, et repart de temps à autre à Paris pour travailler, comme si de rien n’était. Ce fut le cas dimanche soir 22 mars où le responsable est retourné à Paris.

Au Croisic, il a été aperçu dimanche dans un petit commerce de proximité, et pas plus tard que ce mercredi matin, en toute discrétion. Incognito. Oui c’est bien lui. Il est venu faire ses courses ce matin, mais nous ne le connaissons pas sous ce nom-là, relève une commerçante en voyant la photo que la journaliste de Ouest-France lui présente.

200 000 résidents dans la région

Il n’est pas le seul. Selon la préfecture, quelque 200 000 personnes ont migré vers la région, sur la cote, depuis le début du confinement. Des contrôles ont lieu au niveau des péages et dans les gares, pour éviter ces déplacements interdits. La règle est pourtant claire : dès lors que l’annonce a été faite, il fallait choisir son lieu de confinement et de plus en sortir, sauf motif valable.

Le patron du Medef semble ne pas en tenir compte. C’est honteux, témoigne un politique du département, même les ministres sont confinés et restent chez eux. Et là on a un dirigeant national qui ne montre pas l’exemple et continue de se déplacer.

Lundi, sur France info, Geoffroy Roux de Bezieux invitait les chefs d’entreprise à garder leur sang-froid en cette période de crise. Pour ma part, je suis partiellement à mon domicile, et partiellement seul en télétravail, ça dépend des jours, confiait-il, avant d’ajouter : Il est essentiel de respecter dans les lieux de travail les conditions sanitaires et les gestes de distanciation.

Contacté au siège du Medef, il n’a pas souhaité s’exprimer ».

Lire la suite sur Ouest France

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Pandémie. Le patron du Medef ne respecte pas le confinement

  1. zorba44 dit :

    Le grand classique « faites ce que je dis et ne faites pas ce que je fais »

    Jean LENOIR

  2. Moshé DAYANE dit :

    Cet incongru de la communauté organisée devrait être inscrit sur la liste des personnes à visiter quand le moment sera venu. Nous avons déjà son nom, sa photo et la liste des arguments à charges.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s