Y. Hindi : Le coronavirus est un « accélérateur historique » et un révélateur de l’agenda mondialiste

A LIRE ABSOLUMENT. UNE SYNTHESE MAGISTRALE.

La pandémie, comme catastrophe facilitatrice, annonciatrice de changement, doit concrétiser le 80/20 annoncé par Brzezinski… Mais les jeux ne sont pas faits. La toute-puissance de l’oligarchie, comme la finance, est virtuelle. Pour peu que les peuples en prennent conscience et se révoltent massivement, grâce à l’union des classes populaires, des classes moyennes et d’une partie de la bourgeoisie, ils balaieront sans difficulté ces pseudo-élites financières illégitimes qui visent à les spolier et à les réduire en esclavage. OD

Extraits :

« […] On peut légitimement se demander si le confinement total n’a pas pour objectif de détruire l’économie. Car ce qu’on appelle « effondrement économique » est au fond la destruction de l’économie réelle par l’économie fictive, la finance spéculative, dont les tenants contrôlent la politique économique de nombre de pays occidentaux.

Cet « effondrement » est une étape dans le processus de domination des sociétés par le système bancaire. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil, sinon l’évolution technique, mais le principe reste le même. Depuis sa naissance dans la Haute Antiquité, la pratique du prêt à intérêt a pour conséquence ultime et objectif non avoué la réduction à l’esclavage, plus précisément au péonage, du paysan, de sa famille, et par suite du peuple laborieux[xvi].

Cette pandémie, ou plutôt les politiques de confinement mises en œuvre en Occident pour y « répondre » – à quelques exceptions près – précèdent surtout une spoliation massive des peuples qui aura pour conséquence leur réduction en esclavage s’il n’y a aucun sursaut de leur part.

Le confinement total est un moyen d’achever le processus d’appauvrissement des classes moyennes et des ouvriers occidentaux que le libre-échangisme mondialisé a bien entamé. Le libre-échange a détruit une partie de l’industrie occidentale – qui a été délocalisée en Asie – et fait pression sur les salaires ; ce système a provoqué un surendettement des particuliers et des États, notamment aux USA[xvii]. Et les étapes de ce processus sont bien connues : la déréglementation bancaire et financière en 1980 avec le Depository Institutions Deregulation and Monetary Control act qui fut suivi en 1999 par le Gramm-Leach-Bliley Act abolissant le Glass-Steagall Act (établi en 1933) qui séparait les banques de dépôt et les banques d’investissement.

C’est cette dérégulation, permettant aux banques de jouer avec les économies des épargnants, qui a conduit à la crise de 2008. À la suite de quoi les États ont renfloué ces mêmes banques avec l’argent du contribuable : privatisation des gains et socialisation des pertes.

Nombre d’économistes annonçaient pour 2020 une nouvelle crise financière d’ampleur plus importante que celle de 2008[xviii].

L’on peut légitimement se demander également si cette pandémie n’est pas une opportunité, pour les tenants de la finance internationale et leurs auxiliaires, d’opérer cette grande spoliation, sans être désignés comme coupables. Le responsable désigné serait alors cet « ennemi invisible » contre qui nous serions « en guerre ». Or, ce n’est pas la pandémie qui met à l’arrêt l’économie réelle, mais la panique artificiellement provoquée et les mesures étatiques excessives.

Le coronavirus a fait chuter en mars la Bourse new-yorkaise de 20% par rapport à son record de février[xix] ; et en France, le CAC 40 a perdu en un mois plus de 37% par rapport à son plus haut atteint le 19 février.

Je rappelle encore que l’objectif des banquiers internationaux est l’appauvrissement des masses, pas leur prospérité. Raison pour laquelle Christine Lagarde, l’ancienne directrice du Fond monétaire international (FMI) – qui est un instrument des banquiers – a déclaré en 2012, alors qu’elle était en poste :

« Quand le monde qui tourne autour du FMI va mal, nous, nous nous portons bien. C’est dans ces périodes que nous commençons à devenir particulièrement actifs, car nous prêtons de l’argent et nous gagnons sur les intérêts, et toutes les charges, et c’est là que notre institution prospère, qu’elle se porte bien. »[xx]

[…]

L’oligarchie a conscience que l’appauvrissement organisé des peuples va provoquer des remous dans les corps sociaux ; en conséquence il leur faut accentuer le contrôle numérique et la répression en amont pour prévenir et neutraliser toute révolte.

Remarquons au passage que cette « guerre » contre un « ennemi invisible », la pandémie, rappelle la guerre infinie contre cet autre ennemi, le terrorisme, qui a servi de prétexte à la destruction de pays entiers et au renforcement des lois liberticides aux États-Unis comme en Europe [lxxii].

Nous vivons les conséquences de la phase terminale de la fusion historique de deux systèmes apparemment opposés, le capitalisme financier débridé surplombant et contrôlant les États, et le système concentrique de contrôle social soviétique ; les deux ont donné naissance à une sorte de soviéto-capitalisme. La technologie numérique des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon…) au service d’un politburo planétaire (en fait occidental) en gestation ».

Lire l’intégralité de l’entretien de Youssef Hindi avec Strategika

Rappels :

Tournée en Syrie (Y. Hindi)

Comme au bon vieux temps du terrorisme !

Le Plan, suite : L’Espagne va instaurer un revenu universel “face au coronavirus”…

Coronavirus et Nouvel ordre mondial – Valérie Bugault

La corona-panique sert à merveille l’agenda mondialiste

Bienvenue dans le Corona World Order

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Y. Hindi : Le coronavirus est un « accélérateur historique » et un révélateur de l’agenda mondialiste

  1. Pollock dit :

    Bonjour, Olivier, déjà lu, c’est un excellent article. Merci

  2. Bernie dit :

    Excellent ! Interview parfaitement en ligne avec le blog, avec le petit plus vétérotestamentaire et messianique propre à Youssef Hindi…

  3. johnscottconsciousness.com dit :

    Ou bien, l’on peut tout simplement se demander s’il ne s’agit que de la ‘Fin du Temps’ longtemps prévue depuis des siècles. La finance, l’argent, ne sont que les effets visibles d’une mouvance cachée invisible à l’oeil (et, tant que tes yeux restent rivés sur « l’argent » – ‘on the money’ – tu ne risques pas de t’en apercevoir). Ces ‘élites’ qui semblent inspirer autant de peur chez autant de monde ont, eux aussi, peur. Peur de se faire dévoiler; peur de perdre tout ce que ils ont tant oeuvré à mettre en place pour en profiter; peur qu’enfin le jeu se termine pour eux.
    https://johnscottconsciousness.com/masques/ 😉

  4. Ping : Alors ? Prêt-e-s pour le Grand « Reset  ? | «jbl1960blog

  5. Alcide dit :

    Rappel sur les déclarations de Bill Mengele-Gates lors de la conférence TED en 2010:

    En 2010, Bill Gates a commencé à parler de l’utilisation de vaccins… pour réduire la croissance démographique humaine sur Terre , ce qui à son tour aidera à prévenir le réchauffement. Afin d’éviter les divergences, nous citons les propos du fondateur de Microsoft lors de la conférence TED en 2010:
    …«.«Le monde compte aujourd’hui 6,8 milliards de personnes. On devrait atteindre les 9 milliards. Avec de très bons résultats sur les nouveaux vaccins, les soins de santé, le contrôle des naissances, on pourrait le réduire de, peut-être, 10 ou 15 pour cent, mais on gardera un facteur d’augmentation d’environ 1,3» »

    En d’autres termes, l’une des personnes les plus riches du monde déclare que l’utilisation de ce qui est présenté comme étant une « vaccination » peut affecter de manière significative la croissance démographique dans le monde.

    https://www.fort-russ.com/2020/04/bill-gates-coronavirus-vaccine-or-biological-weapon-and-implanted-microchip/

    Allez-y les naïfs, les crétins, les pétochards, ce « vaccin » est pour vous.
    Ça nous fera de la place.

    Vidéo pour les plus courageux :

    Heureusement le Torchon -Libérateur veille au grain :
    Premier constat, les vaccins ne servent pas à «dépeupler la terre» selon Bill Gates, mais, lorsqu’ils sont combinés avec d’autres facteurs ils peuvent aider à réduire l’augmentation de la population. Car «la baisse du nombre de morts réduit la croissance démographique », explique-t-il.

    https://www.liberation.fr/checknews/2018/07/27/non-bill-gates-n-a-pas-admis-que-les-vaccins-sont-faits-pour-depeupler-la-terre-lien-signale-sur-fac_1669064

    Nous pouvons admirer la contradiction.

    • L’Aberration dans ses basses-œuvres !

      Tenez OD on m’a fait passer ceci, je suis bien certaine que cela va en intéresser plus d’un et je l’ai mis sous ma publication dans laquelle j’ai intégré un lien vers votre article ;

      Discours du Premier ministre (Bernard Cazeneuve) à la cérémonie d’accréditation du laboratoire de haute sécurité biologique P4 – Wuhan (Chine) le 23/02/2017
      « La France est fière et heureuse d’avoir contribué à la construction du premier laboratoire de haute sécurité biologique P4 en Chine. Conçu par des experts français, puis mis en chantier à WUHAN en 2011, cet outil de pointe constitue un élément central de la réalisation de l’accord intergouvernemental de 2004 sur la coopération franco-chinoise en matière de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses émergentes. »

      Je pense qu’ils vont ramer pour dire que c’est une Fake-Niouze…

      Cliquer pour accéder à 23.02.2017_discours_de_m._bernard_cazeneuve_premier_ministre_-_ceremonie_daccreditation_du_laboratoire_de_haute_securite_biologique_p4.pdf

  6. zorba44 dit :

    C’est une analyse, laquelle rejoint totalement celle que fait le signataire à la lumière des phases successives de privation de liberté.

    Exemple d’une programmation mondiale incluant une caste d’exécuteurs internationaux, l’Inde bien sûr en est la parfaite illustration.

    Ce qui est exaspérant sont les tentatives de faire accroire que la situation va se normaliser avec des mesures bidons d’accompagnement trompeuses…

    Ce qui pourrait devenir désespérant : des ressucées (programmées !) de coronachose, si nécessaires, pour donner le coup de grâce à l’économie !

    Révoltes et destructions des tours 5G sont les premières étapes de la reconquête du pouvoir par les castrés de l’histoire.

    Jean LENOIR

  7. Ping : Alors ? Prêt-e-s pour le Grand « Reset » ? – Le Monde

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s