A quoi servirait un vaccin ? Le virus aurait déjà muté en plus de 30 souches différentes

Il a déjà été démontré qu’aucun vaccin n’est nécessaire pour guérir, des traitements ayant fait leurs preuves. Il est maintenant établi qu’un vaccin ne serait même pas efficace… Alors pourquoi cet acharnement de nos “élites” ? Au-delà des profits juteux et même mirifiques, il faut bien saisir que l’objectif de ce vaccin n’est pas notre santé, mais uniquement la mise en place d’un nouvel ordre de contrôle totalitaire des individus, réduits à l’esclavage par un système de puçage et d’identification numérique universel fondé sur la 5G. OD

« Depuis son émergence, le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 aurait connu beaucoup plus de mutations que ce que les chercheurs pensaient jusqu’ici. En effet, selon une nouvelle étude, le virus aurait déjà muté en plus de 30 souches différentes et distinctes. De plus, la souche présente en Europe serait l’une des plus pathogènes.

La nouvelle étude a révélé que différentes souches pouvaient générer des niveaux de charge virale très différents les uns des autres. Cela rend le virus bien plus dangereux que l’on pourrait le penser. L’une de ces souches, par exemple, semble générer 270 fois la charge virale de base : cela signifie qu’une personne infectée par cette dernière produit 270 fois plus de virus qu’avec la souche la moins forte.

Selon les résultats de l’étude, la capacité de mutation du virus a jusqu’à présent été largement sous-estimée, et a joué un rôle important dans l’impact qu’a pu avoir la maladie dans différents endroits du monde.

Une capacité de mutation fortement sous-estimée

De ce fait, cela rend la lutte contre les infections beaucoup plus compliquée et facilite par la même occasion sa propagation, ce qui explique également hypothétiquement pourquoi certains cas de COVID-19 sont nettement plus graves que d’autres. « SARS-CoV-2 a acquis des mutations capables de modifier considérablement sa pathogénicité », explique dans un document Li Lanjuan, l’un des épidémiologistes les plus prolifiques de Chine et chercheur à l’Université du Zhejiang, publié sur le serveur de préimpression MedRxiv dimanche, mais qui n’a pas encore été approuvé par les pairs.

Dans son étude, Li a isolé différentes souches et, dans des conditions de laboratoire, a mesuré la rapidité et l’efficacité avec lesquelles elles pouvaient infecter et tuer les cellules hôtes. En effet, les chercheurs ont étudié les échantillons de 33 mutations du coronavirus obtenues chez 11 patients choisis de manière aléatoire dans la ville chinoise de Hangzhou, et ont analysé avec quelle vitesse les différentes souches du virus pénétraient dans les cellules humaines puis les détruisaient.

Après avoir examiné ces 11 patients atteints de COVID-19 (où le coronavirus présentait au moins une variation), les chercheurs ont indiqué avoir découvert des changements si rares sur certaines souches, qu’ils n’avaient jamais envisagé qu’ils pouvaient se produire : en effet, ils ont découvert au moins 30 nouvelles mutations, dont environ 60% n’avaient jamais été observées auparavant…

Par ailleurs, les chercheurs ont pu mettre en lumière que certaines mutations du virus pouvaient entraîner des changements fonctionnels dans la protéine de pointe (soit directement dans la structure présente sur l’enveloppe extérieure du virus, permettant de s’accrocher aux parois externes des cellules humaines et d’y pénétrer).

Une souche particulièrement virulente sévit en Europe

Les résultats des chercheurs retracent également différentes souches provenant de l’épidémie dans différentes parties du monde, constatant que la version du SARS-CoV-2 qui s’est répandue en Europe et à New York, est beaucoup plus meurtrière que celle qui a frappé d’autres régions, comme l’État de Washington (où une mutation plus légère s’est répandue, aux États-Unis. En effet, la souche qui est particulièrement virulente a été détectée chez les malades des pays européens les plus durement touchés : notamment l’Italie et l’Espagne.

Les différences en matière de mortalité entre les pays touchés par la pandémie s’expliqueraient donc en partie par ces mutations.

La réponse médicale doit tenir compte des mutations

Le constat de cette étude pourrait mettre en lumière les différences de mortalité entre les régions et les pays, selon la souche de SARS-CoV-2 présente.

Bien entendu, il faut également rappeler que la létalité du virus dépend également d’un certain nombre d’autres facteurs tels que : les conditions de soins (qualité et disponibilité des hôpitaux, comprenant le matériel et les ressources), l’âge de la population, les groupes sanguins, (…).

La réponse médicale doit absolument tenir compte des nombreuses mutations du virus : « Le développement de médicaments et de vaccins, bien qu’urgent, doit prendre en compte l’impact de ces mutations accumulées… pour éviter les pièges potentiels», ont expliqué Li et ses collègues. En effet, le fait que le virus mute en autant de souches différentes en si peu de temps implique qu’en fonction de la souche, la réponse médicale doit s’adapter (et parfois différer de région en région) pour rester efficace ».

Crashdebug.fr, le 24 avril 2020

Sources : Medrxiv.org et Trustmyscience.com

Lire aussi :

Une souche de coronavirus mutée en Inde pourrait mettre fin à tous les efforts de création d’un vaccin

Rappel :

Puçage et vaccin – La révolte des joueurs de tennis Djokovic et Safin


A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour A quoi servirait un vaccin ? Le virus aurait déjà muté en plus de 30 souches différentes

  1. johnscottconsciousness.com dit :

    Le vaccin servirait à empoisonner, voire tuer, de très nombreux individus, à commencer avec les vieux et ceux qui ont d’emblée un système immunitaire faible.
    Non aux soi-disant ‘tests’; non aux vaccins. On y ferme les Gates.

  2. Alcide dit :

    Regardez, Bill-Mengele Gates ne peut réprimer la joie qu’il ressent de tromper le monde entier ainsi que de manipuler les traîtres qui nous gouvernent.
    Le plus grand nombre de morts et d’estropiés fait frémir de plaisir le sioniste.

    Il est révoltant de constater que cet individu se moque et rit du sort de ses victimes.

    • johnscottconsciousness.com dit :

      Mais il n’a pas trompé ‘tout le monde’; seulement ceux qui ignore qu’ils habitent une planète prisonnière. D’ailleurs, ces ‘traitres’ ne nous gouvernement point. Ce n’est pas leur ‘job’. Leur boulot, c’est d’apporter plein de divertissements pour tirer encore et encore l’attention du monde de l’essentiel. Et en ce regarde, ils font un très bon boulot. Coluche sera aux anges! 😉

  3. Vagabond des mers du sud dit :

    C’est comme la malaria, chaque personne à une malaria différente, voilà pourquoi on ne peux créer de vaccin anti-malaria. C’est le terrain qui compte, on ne peux pas dire qu’il y a eu mutation du virus.

  4. Marc dit :

    Cela ne va pas plaire à Bill Gates lui qui voyait déjà la population du globe soumise à un vaccin et donc suivie à la trace !

  5. Jean-Marc SIMIAND dit :

    On en a tous marre d’entendre parler depuis plus de 3 mois que de malades et de morts ou de soignants qui n’en peuvent plus !
    Je vous souhaite tous une bonne santé.

    Les conditions pour vivre en bonne santé
    Alimentation 3V https://www.youtube.com/watch?v=CeIaul3dTRk
    Environnement
    – ondes https://www.youtube.com/watch?v=mR0EEngUNeY
    https://www.cartoradio.fr/index.html#/
    -stress https://www.youtube.com/watch?v=qocvVF3UvDE
    -pollution
    Repos
    Sport
    Amour et pardon https://www.youtube.com/watch?v=-_HYR5IfG8Y

  6. Olivier bonjour,

    L’article du site Crashdebug.fr sur le thème du « virus » muté en Inde affirme que: « Une souche inhabituelle de coronavirus qui a été isolée en Inde s’est avérée contenir une étrange mutation qui, selon les experts,…»

    Le mot « experts » renvoie, carrément vers un article de FoxNews… Parlons de propagande… Faut-il vous l’envelopper ou est-ce pour lobotomiser de suite?

    De plus, tout cela est issu du site Natural.news. Bien que Mike Adams soit anti-vaccinaliste (officiellement, du moins), c’est un fear-monger, à savoir un super-alarmiste, qui jongle avec les chiffres de décédés « covidiens » avec une certaine allégresse… sans jamais mentionner que tous ces chiffres, aux USA, comme ailleurs de par le monde, sont totalement fallacieux. Dans quel but? Pour vendre sa camelote qualifiée de « médecine naturelle »?

    L’article du site Crashdebug.fr fait, de plus, référence au South China Morning Post qui est présenté comme un organe de propagande du gouvernement communiste chinois. Sans commentaires. L’article du South China Morning Post annonce qu’il existe des milliers de souches… et que les mutations vont aller bon train.

    L’étude Chinoise, publiée le 23 avril, à laquelle il est fait référence, est ici:

    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.14.20060160v2

    et ici en PDF: https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.14.20060160v1.full.pdf

    Dans cette étude, il n’est nulle question d’un patient du Kerala qui serait à la source de la découverte d’une mutation du pseudo-coronavirus puisque l’étude concerne l’analyse de 11 patients Chinois.

    Donc, je suis allé sur le net et j’ai retrouvé une autre étude de la même université, celle de Changhua, et publiée le 11 avril 2020 – 12 jours avant celle qui est mentionnée pour étayer les divers articles de Natural News, de Fox News et de Crashdebug.fr.

    https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.04.09.034942v1

    Cette étude Chinoise évoque effectivement une mutation du CoqueVide/19 analysée sur un échantillon en date du 27 janvier, dans le Kerala. Question: le CoqueVide/19 sévissait-il déjà en Inde dès janvier?

    En effet, je reprécise, tout d’abord, qu’au 15 avril 2020, il n’y avait officiellement que 377 décédés attribués au CoqueVide/19, en Inde, depuis le début de l’année, alors que ce sont 2700 personnes qui décèdent, quotidiennement, de maladies respiratoires chroniques dans ce pays.

    Mais attention. Le plus comique dans tout cela, c’est que la mention, par l’étude Chinoise, de l’existence de cette mutation n’est que le cinquième point de leur résumé et que les conclusions que tirent Mike Adams, ou les « experts » mentionnés par Fox News, dans leurs articles sus-dits, sont totalement en contradiction avec les deux premiers points fondamentaux de cette étude du 11 avril:

    – Based on the currently available genome sequence data, we proved that SARS-COV-2 genome has a much lower mutation rate and genetic diversity than SARS during the 2002-2003 outbreak. A savoir que le CoqueVide/19 n’a que peu de diversité et de capacité de mutations en comparaison du dénommé SARS de 2002/2003.

    – The spike (S) protein encoding gene of SARS-COV-2 is found relatively more conserved than other protein-encoding genes, which is a good indication for the ongoing antiviral drug and vaccine development. A savoir que le CoqueVide/19 est relativement stable et que c’est une bonne nouvelle pour le développement futur de remèdes anti-viraux et de vaccins.

    Le quatrième point, de détail, ressort la soupe conventionnelle, et très avariée, d’une transmission d’un virus de chauve-souris vers l’humain…

    Et Voilà. Comment deux équipes de scientifiques Chinois, en partie de la même université, peuvent-ils publier des études à 12 jours d’intervalle, qui présentent des conclusions fondamentalement opposées?

    Nous sommes en pleines divagations. Le Système est très fort pour pondre des histoires abracadabrantes et qui se contredisent, strictement, intégralement tout en prétendant se fonder sur des analyses génomiques irréprochables.

    Les Banksters, qui ont programmé cette fausse pandémie depuis une pléthore d’années, ne peuvent que se réjouir de toutes les sous-narrations (archi contradictoires) qui ne font que consolider la thèse de l’existence de leur coronavirus invisible. Je suis stupéfié par le nombre de sites dits alternatifs, tels que Crashdebug.fr, qui sont au mieux des idiots utiles, au pire des complices de cette immonde farce qui s’est traduite par une cruauté jamais vue à l’échelle planétaire : celle de confiner des milliards d’individus et de les maintenir dans une distanciation sociale abjecte afin de détruire leur tissu économique et social.

    Xochi

    • Danse dit :

      Je confirme les réserves à faire sur les angles morts affichés par Mike Adams et Crashdebug si on veut éviter de sombrer dans la dépression qui neutralise la volonté et renforce à la dictature par la programmation prédictive de mort.

      Il y a beaucoup d’autres écueils à éviter lors de notre navigation : le premier écueil, et de loin le plus dangereux, est d’accuser « Les-Autres » d’être responsables de la situation catastrophique où nous nous trouvons. Ce réflexe de se retourner contre « Les-Autres » est naufrageur.
      Il comble de bonheur les parasites qui détiennent le pouvoir sur notre planète et dont la recette essentielle pour régner sur l’espèce Humaine est : DIVISER.

      • Eric dit :

        QUI VEND DES BÉQUILLES, A BESOIN D’ÉCLOPÉS !
        LA VACCINATION EST LA MUTILATION RITUELLE DU SYSTÈME IMMUNITAIRE !

        Don Juan dit ceci à Carlos Castaneda :
        « Nous sommes en présence d’un prédateur venu du fin fond du cosmos qui gouverne notre existence. Les êtres humains sont ses prisonniers. Le prédateur est notre maître et seigneur. Il a fait de nous des êtres dociles, avachis. Qui cherche à élever une protestation voit son désir supprimé.
        Qui cherche à faire preuve d’indépendance se voit rappeler dans le rang. Jusqu’à présent, j’ai tourné autour du pot, je n’ai fait qu’insinuer que quelque chose nous retenait prisonniers. Certes nous sommes prisonniers! »
        « Les sorciers de l’ancienne civilisation mexicaine n’y voyaient qu’un matériau énergétique… Ils nous ont pris en pâture et nous enserrent de leurs griffes pour exprimer le jus dont ils tirent leur subsistance. Au même titre que nous enfermons les volailles dans des cages à poules, les prédateurs nous enferment dans les cages à humains, des humaneros. Ainsi, leur garde-manger est toujours plein. »
        Sur ce, Carlos répond :
        – Non! C’est absurde, don Juan. Ce que vous dites est monstrueux. Ce ne peut être la vérité! Ni au sujet des sorciers, ni des hommes.
        – Pourquoi pas? , répondit don Juan avec calme. Parce que cette idée soulève votre colère? Vous ignorez encore bien des choses. Je fais appel à votre esprit d’analyse. Songez un instant et dites-moi comment vous expliqueriez les contradictions entre l’intelligence de l’homme de génie et la stupidité de ses convictions ou de ses comportements contradictoires. Les sorciers croient que les prédateurs nous ont livré nos systèmes de croyances, les idées que nous nous faisons du Bien et du Mal, nos mœurs. Ils ont décidé de nos attentes et de nos espoirs, de nos rêves de réussite et de nos
        échecs. Ils nous ont donné la convoitise, le cupidité et la lâcheté. Les prédateurs ont fait de nous des êtres complaisants, banals, égoïstes.
        – Mais comment font-ils don Juan? , demanda Carlos encore plus choqué par les propos de son interlocuteur. Nous murmurent-ils des choses à l’oreille pendant que nous dormons?
        – Non, rien de cela n’est nécessaire. Ils sont beaucoup plus efficaces et mieux organisés que cela.
        Afin de s’assurer de notre faiblesse et de notre obéissance, les prédateurs ont engagé une
        manœuvre prodigieuse du point vue d’un stratège militaire et affligeante du point de vue de ceux qui en font l’objet. ILS NOUS ONT IMPRIMÉS LEURS VOLONTÉS ! Vous m’avez bien entendu. Les prédateurs nous ont donné leur schème de pensée, de sorte que leur esprit est devenu le nôtre. L’esprit des prédateurs est baroque, contradictoire, morose, empreint de la crainte d’être découvert à tout instant.
        – Je sais que, même si vous n’avez jamais souffert de la faim, vous êtes angoissé à l’idée d’être privé d’aliments. Cette angoisse n’est rien d’autre que celle des prédateurs qui craignent de voir leur manœuvre découverte et d’être ainsi privé de nourriture. Ils insinuent en notre esprit, lequel est en réalité le leur, tout ce qui peut leur être utile. Ils s’assurent ainsi d’une certaine sécurité qui agit comme un frein sur leur propre peur.
        – Les sorciers de l’ancienne civilisation mexicaine ne s’entendaient pas sur le moment où les prédateurs firent leur apparition sur Terre. Ils croyaient que l’Homme avait d’abord dû être libre, doté d’un esprit pénétrant et perspicace, pareillement aux êtres qui peuplent désormais les légendes anciennes. Puis tout semble disparaître et nous nous retrouvons en présence d’un homme sous sédation. L’ennemi en présence n’est pas qu’un simple prédateurs; ils est très intelligent et bien organisé. Il procède méthodiquement pour nous rendre amorphes. L’Homme, l’être appelé à un grand destin, n’a plus rien de magique. Il n’est qu’une pièce de viande à l’étal de ses bouchers.
        L’homme n’a plus de rêve, sinon celui d’un animal élevé pour sa chair, des plus banal,
        conventionnel, imbécile.
        CASTANEDA 1998

        http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/coronavirus-le-flou-persiste-sur-limmunisation/
        http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/jvais-leur-montrer-qui-cest-raoult/
        http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/les-personnes-agees-vont-devoir-se-confiner-jusqua-la-fin-de-lannee/

    • lamourfou777 dit :

      Bravo pour le boulot Xochi, nous si on a traduit l’article c’est surtout par ce que les experts en France martèle que le covide-19 est ‘stable’, et ce n’est pas les informations que l’on a de l’étranger, et comme c’est un des deux facteurs de sortie de crise, c’est important, bien sûr nous on est totalement anti vaccin.

  7. Saskia Hagger dit :

    Je suis bien d’accord que le virus a été créé et lâché dans un but de contrôle totalitaire grotesque et contre lequel nous devons nous battre, ça va de soi, mais alors, si les mutations peuvent, comme vous dites, créer une charge virale multipliée jusqu’à 270 fois……est-ce que ça ne justifierait pas le confinement pour éviter la contagion ?

    • Danse dit :

      Le plus sûr confinement est la tombe.

      • Eric. dit :

        C’est une prédation ! La vaccination est la mutilation rituelle du système immunitaire. Elle est organisée et très sponsorisé par la communauté de tarés, l’ennemie héréditaire de tous les peuples.

  8. zorba44 dit :

    Ne nous laissons pas atteindre par la fatigue de nous éreinter les neurones à commenter, battons-nous effectivement contre le vaccin.

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s