Coronavirus : Que va-t-il se passer ensuite ? (J. Corbett)

Parfois il n’est pas difficile de prédire le futur. Vous n’avez qu’à écouter ce que les ingénieurs sociaux vous disent qu’ils vont faire. Par exemple, lorsque les néo-conservateurs vous disent que nous avons besoin “d’un nouveau Pearl Harbor” pour justifier la transformation de l’armée américaine, vous pouvez être certains que ce nouveau Pearl Harbor va se produire bientôt, dès qu’ils arriveront au pouvoir. (NdT : Corbett se réfère ici à la célèbre phrase du document du think-tank PNAC un an avant les attentats de 11 septembre 2001…) Et maintenant, après avoir entendu pendant des années Bill Gates nous prévenir qu’une pandémie allait nous frapper et de ce fait transformer le monde tel que nous le connaissons, nous y sommes et il a même été jusqu’à “simuler” l’exact scénario  de ce que nous vivons depuis quelques mois, juste un peu avant que cela ne se produise (NdT : comme il y avait des exercices en cours du NORAD le 11/9/01 simulant des détournements d’avions, durant les événements de ce même jour et comme il y avait aussi en cours un scénario identique d’attaque du métro et des bus à Londres lors des attentats du 7/7/05… mais on nous explique que tout ça n’est que coïncidence bien entendu…).

Donc vous voyez où je veux en venir. Parfois, pour voir ce qui va suivre, il suffit d’écouter ce que les planificateurs nous disent. En gardant cela à l’esprit, examinons 4 prédictions sur la façon dont la crise du coronavirus pourrait se dérouler à partir de maintenant.

1. La “deuxième vague” de la pandémie sera mise sur le compte des réfractaires au confinement

Il y a une seconde vague du CoV19 qui va déferler dans quelques mois. Nous n’avons pas à spéculer là-dessus. Non seulement nous l’avons entendu dire de toutes les façons possibles par les politiciens et les “autorités” sanitaires ces derniers mois, mais c’est aussi une partie intégrale du maintenant célèbre article de la revue du MIT « We’re not going back to normal » (“Nous ne retournerons pas à la normale”), qui a révélé comment les vagues successives de confinement et de déconfinement allaient restructurer nos vies et nous conditionner dans l’Ordre Mondial du Corona (Corona World Order. )

Il n’y a aucun doute que cela fasse partie du narratif de la pandémie alors que Bill Gates vient juste de le réaffirmer dans ses dernières notes sur la “première pandémie moderne” (« The first modern pandemic.”).

En fait, les planificateurs de la pandémie ont averti le public d’une deuxième (puis troisième, quatrième…) vague de cette crise tellement de fois que nous pouvons affirmer sans crainte qu’une seconde vague va se produire. Une telle vague pourrait se produire seulement si, comme le note le Dr. Dan Erickson dans son récent briefing sur le CoV19, les gens émergent de leur confinement avec un système immunitaire affaibli et donc avec une plus grande sensibilité aux agents pathogènes de toute sorte.

Mais cette redoutée “deuxième vague” ne doit même pas se produire dans la réalité, on peut toujours compter sur le bidouillage statistique des fraudeurs pour donner l’impression d’un nouveau round d’infections dans l’esprit public. Merde, si le gouvernement japonais peut magiquement affirmer une augmentation dramatique des infections au CoV-SARS-2 le jour même où les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont été officiellement reportés (comme je l’avais prédis du reste…), alors vous pouvez croire que les gouvernements du monde entier vont pouvoir livrer leur récit de “deuxième vague” du virus sans se soucier du nombre de personnes malades ou pas.

Voici l’astuce : Quoi qu’il arrive, les planificateurs de la pandémie qui poussent un agenda bien précis (NdT : de contrôle) vont mettre cette seconde vague sur le compte de ces satanés réfractaires au confinement qui se plaignent sans cesse d’être assignés à résidence. Vous savez, ces horribles tueurs de grand-mères sans coeur, qui osent s’opposer aux ordres de fermer l’entreprise qu’ils ont passé une vie de labeur à bâtir, et tous ces détestables propagateurs de maladie qui refusent d’accepter docilement leur brutale mise au chômage forcé.

Vous pouvez déjà constater que les grandes lignes de ce narratif sont plantées dans la couverture médiatique entourant ce mouvement anti-confinement qui grandit globalement. Ce sont ces ignares et imbéciles de protestataires qui mettent la vie des vaillants personnels médicaux en danger, en osant exercer leur droit de se rassembler pacifiquement et demander un remède à leurs griefs !

Donc vous verrez que lorsque le confinement va se terminer juste un petit peu, alors déferlera avec force la “seconde vague”… du moins dans les médias. Et chaque mort supplémentaire sera mise sur le compte de ces inconscients qui contestent leur emprisonnement à la maison et sont forcés au chômage.

2. Les médias alternatifs reçoivent la corde pour se pendre eux-mêmes

Cette prédiction est fondée sur les observations :

  1. Il y a environ un an, YouTube a mis en place un nouveau système qui rend public les comptes des abonnés, ceci a eu pour résultat une chute des abonnements pour beaucoup de chaînes altmedias, incluant la mienne.
  2. A peu près à la même époque, ils ont commencé à mettre en place des changements dans la recommandation d’algorithme assurant que des “contenus dangereux” (lire : les médias alternatifs), ne seraient plus si souvent recommandés aux visionneurs.
  3. Vers le moment où la crise du coronavirus a vraiment commencé à se faire sentir, il y a environ 6 semaines, ces restrictions semblent avoir été levées, les abonnés de mon compte soudainement augmentant et mon travail étant d’un seul coup recommandé de nouveau par l’algorithme de YT

Bon, je n’ai aucune info de l’intérieur sur le pourquoi de ces changements. Je ne peux ici que travailler en observant et je peux confirmer (ainsi que d’autres personnes des altmedias avec qui je suis en contact) ceci de ma propre expérience. Mais il n’y a aucun doute dans mon esprit que certains filtres qui mettaient mon travail sous le boisseau ainsi que celui des medias alternatifs de manière générale, ont été retirés.

Hourra ! Un point pour les medias alternatifs et la vérité non ?

On peut rêver. Non, je pense que ce que nous voyons actuellement est une poussée voulue et une large promotion d’une certaine pensée questionnant la version officielle du CoV19 de façon à ce qu’ils aient précisément une excuse pour avancer vers leur agenda de purge de l’internet, sûrement durant la seconde (et troisème, quatrième) vague de la crise. Ma théorie est qu’on nous met en scène pour “une seconde vague mortelle” non seulement dans le narratif “pandémique viral”, mais aussi dans la “mortelle infodémie” son narratif et ce soudain “bourgeonnement” de conspiration en ligne théorisant sur le sujet, va être utilisé comme une excuse pour purger toute information qui ne suit pas le narratif officiel des gouvernements sur la pandémie.

Pensez à une opération faux-drapeau de guerre de l’info : poussez toute sorte de contenu “conspirationniste”, du bien pensé au plus délirant de façon que ce soit une présence bien visible que les gens ont en ligne de cette crise. Puis, alors que les choses s’aggravent et partent en sucette, les théoriciens du complot peuvent être blâmés (comme les réfractaires au confinement) d’avoir troublé les eaux de l’info avec de la “désinformation”.

Nous voyons déjà le tout début de ce narratif qui se joue. Les géants des réseaux sociaux  se sont déjà impliqués pour combattre “la fraude et la désinformation” en ce qui concerne le CoV19 et la CEO de YT, Susan Wojciki vient juste de confirmer ce qu’ils voulaient exactement dire par “fraude et désinformation”, à savoir : tout ce qui défie les dires et annonces de l’OMS (NdT: dont le premier investisseur est Bill Gates maintenant que les Yankees ne la financent plus… pour l’instant…).

Personnellement, je vais tirer avantage de cette courte fenêtre d’opportunité pour atteindre le plus possible de personnes, mais je ne me fais aucune illusion que la promotion  d’une information fondée sur la vérité trouvera sa juste place pour très longtemps encore sur les grosses plateformes high tech des réseaux sociaux. Comme je l’avais prédit dans mon New World Next Year 2020, il est plus que possible que cette année reste comme la dernière pour l’internet que nous connaissons toutes et tous.

3. La Chine sera blâmée

N’est-il pas marrant de constater qu’il y a encore juste quelques semaines, c’était un crime de la pensée streng verboten que de suggérer que ce nouveau coronavirus ait pu provenir d’un laboratoire classé P4 dans l’échelle du biohazard sis à Wuhan et que maintenant cette théorie est devenue une thèse des merdias de masse et fait les manchettes. Pourquoi donc ? Je vais vous le dire : c’est parce que nous sommes en 3ème guerre mondiale.

Si tout ceci paraît familier, c’est parce que j’ai exactement écrit cela le mois dernier. Je sais que vous me l’avez déjà entendu dire, mais cela vaut de le répéter : les historiens du futur prendront peut-être la crise du CoV19 de 2020 comme le marqueur du début de la 3ème guerre mondiale ; et j’ai aussi dit auparavant que ces historiens auront tort, en assumant du moins qu’ils ne se réfèrent qu’au jeu d’échecs à 2 dimensions de surface que semblent jouer les Etats-Unis et la Chine dans cette version de la 3ème GM. Mais comme je l’ai déjà dit le mois dernier (NdT: nous aussi sur R71 de manière indépendante…), la 3ème guerre mondiale a déjà commencé et elle oppose l’humanité libre contre les oligarques qui cherchent à nous réduire en esclavage.

Mais on peut être certain que si et quand les oligarques décideront de vraiment plonger le monde dans le chaos et de lâcher les chiens de guerre, les escrocs du pouvoir utiliseront le narratif du “coronavirus fait dans un laboratoire” (chinois) pour justifier cette guerre. La guerre des mots fait déjà rage. Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères Zhao Lijian a déjà levé la possibilité que l’armée américaine a amené le virus à Wuhan durant les derniers jeux militaires qui s’y sont déroulés en octobre dernier. En retour, le sénateur américain Tom Cotton suggère que le virus a fuité et est une arme biologique chinoise, une affirmation qui est maintenant suivie de manière bien cavalière par certaines parties de la presse américaine sous influence “Mockingbird” (NdT : du nom de code de l’opération de contrôle de la CIA sur les médias..)

Il y a maintenant un bon nombre de plaintes en justice déposées sur la théorie que ceci fut en fait une arme biologique chinoise et que le gouvernement chinois doit être tenu pour responsable de tous les dégâts causés par le CoV19 ainsi que la fermeture de l’économie mondiale qui s’en suit (il y a une plainte enregistrée pour une somme en dommage et intérêt de 20 000 milliards de dollars !!…). Bien entendu personne ne pense ou ne compte sur Pékin déboursant cette somme sur le jugement éventuel d’un juge américain, mais si une telle condamnation survenait, il y a fort à parier que cela ajouterait grandement au cas des faucons chinois pataugeant dans le marécage Trump.

Pour la millionième fois, laissez-moi rajouter que toute guerre sino-américaine qui se trame est en fait un conflit forcé et totalement manipulé, tout comme le conflit qui opposa au XXème siècle les Etats-Unis et l’URSS (guerre froide) ; mais les pertes en vie humaine dans le premier cas seront bel et bien réelles.

Ne vous y trompez pas, vous n’avez pas encore tout entendu au sujet de la disputaille entre Pékin et Washington sur qui est à blâmer pour le présent bordel que nous vivons toutes et tous.

4. Les vraies armes biologiques attendent sous le coude

En parlant d’arme biologique, ne mettons pas de côté la possibilité que nous soyons en fait en train de gérer une telle situation. En fait, il y a de très fortes raisons de penser que c’est en fait le cas et que le déni patenté de l’idée par la clique habituelle est en fait facilement démontable comme bidouillage non-scientifique.

Un autre indice des plus intéressants le long de ce jeu de piste aux miettes de biscuit émerge avec le travail de Li Lanjuan de l’université de Zhejiang, qui rapporte maintenant la découverte de quelques 30 espèces différentes de ce SRAS-CoV-2. Quelques unes de ces espèces, incluant celle prévalente en certaines parties de l’Europe et à New York, sont capables de reproduire jusqu’à 270 fois la charge virale des espèces plus faibles. La recherche a aussi découvert un développement des plus inhabituels chez un des patients étudiés :

Les chercheurs ont aussi trouvé trois changements consécutifs, connus sous le terme de mutations tri-nucleotidiques, chez un patient de 60 ans, ce qui est un évènement rare. D’habitude, les gènes mutaient sur un site à la fois. Ce patient a passé plus de 50 jours à l’hôpital, bien plus longtemps que les autres patients du CoV19 et même ses matières fécales étaient contaminantes avec des espèces virales actives et vivantes.

Prenez cette recherche avec tout ce qu’on entend sur ce virus avec un bon grain de sel certes ; mais si tout cela est vrai, cela pourrait certainement ajouter toujours d’eau au moulin de la théorie que nous n’avons pas à faire à un virus naturel.

Quoi qu’il en soit, nous savons tous que toutes les puissances militaires ont dépensé des sommes considérables d’argent dans le développement d’armes biologiques très variées. Officiellement, ces programmes de recherche et de développement d’armes biologiques sont toujours faits sous le prétexte qu’elles ne serviraient que de moyen de “défense”. Après tout, si nous ne développons pas ces armes comment pourrons-nous apprendre à nous en défendre.. vous savez, si l’ennemi en développe ? (n’y pensez-pas trop fort ni trop longtemps quand même hein ?…)

Bien sûr, ceux qui sont à l’écoute et lisent le Corbett Report sont plus au courant. La vérité est que les programmes d’armes biologiques sont mis en place à des fins offensives. Le fait que l’anthrax par exemple, qui a terrorisé les Etats-Unis à la fin 2001 provenait du labo de Fort Detrick n’est qu’une toute petite indication que ces programmes existent. Le PNAC avait même mis des armes biologiques créées spécifiquement contre certaines races sur sa liste de vœux à la page 60 de leur document sur la reconstruction de la défense américaine « Rebuilding America’s Defenses .

La triste vérité est que la possibilité que des armes biologiques soient lâchées, et inévitablement utilisées dans des attentats terroristes sous faux drapeau afin d’attribuer la chose à l’ennemi du moment, a toujours existé. Mais maintenant que nous passons de « l’ère de la terreur » à l’ère de la bio-terreur », cette possibilité a considérablement augmenté.

Donc, sur cette note, je vous laisse avec cette observation à glacer le sang : Rappelez-vous les dernières “Gates Notes” en date que je mentionnais dans la prédiction #1 plus haut ? Vous savez cette fameuse “première pandémie moderne” ? Et bien voici comment Bill “planificateur de pandémie” Gates parle de cette crise courante du coronavirus dans sa conclusion :

“Melinda et moi-même avons grandi en apprenant que la seconde guerre mondiale fut le moment qui a défini la génération de nos parents. De manière similaire, la pandémie du CoV19, la première pandémie moderne, va définir cette ère. Aucun survivant à cette pandémie #1 ne pourra l’oublier et il est impossible d’en dire trop sur la douleur que les gens ressentent maintenant et vont continuer à ressentir dans les années à venir.”

Hé oui, non seulement il assimile la lutte contre cet “ennemi invisible” à la seconde guerre mondiale, comme tous les politiciens et “experts” semblent vouloir le faire ces derniers temps, mais il va même jusqu’à qualifier cette crise de “pandémie #1”, comme dans “1ère partie”. L’implication évidente ici est que, juste comme la première guerre mondiale fut suivie par la seconde, également, la “pandémie #1” sera suivie de la “pandémie #2”.

On peut se demander ce qu’il a encore comme tour à nous sortir de son sac, non ?

James Corbett, corbettreport.com, le 25 avril 2020

Traduction Résistance 71 (légèrement amendée par mes soins)

Rappels :

Bienvenue dans le Corona World Order

La corona-panique sert à merveille l’agenda mondialiste

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Coronavirus : Que va-t-il se passer ensuite ? (J. Corbett)

  1. zorba44 dit :

    La pseudo pandémie du coronavirus a été une opération criminelle fondée sur le Grand Mensonge institutionnalisé pour en gaver les esprits.

    Il apparaît à tous que l’effondrement économique qui arrive (et ce n’est pas un mensonge… deux mois entre-parenthèses et un bon mois pour remettre la machine en route !)…

    …va précéder de peu l’anéantissement du monde financier.

    Là les inventeurs de la pandémie risquent à deux, trois mois d’être dépassés par une pandémie de troubles mondiaux.

    Le docteur Mengele (et les autres) risquent fort de perdre le contrôle de leurs schémas voire même de leurs existences.

    En soi cela serait une bonne nouvelle

    Jean LENOIR

  2. Jans dit :

    Le vaccin, toujours le vaccin, LEUR idée fixe criminelle !
    En Belgique les vagues de confinement/reconfinement cohabiteront avec du confinement « à temps partiel »….

    Exemple les écoliers n’iront à l’école qu’un jour sur deux en septembre ???

    https://www.rtl.be/info/belgique/politique/ecole-en-septembre-1214463.aspx

  3. Marc dit :

    Je conseille à ceux qui visitent ce site d’aller sur You Tube voir la dernière vidéo du criminologue Xavier Raufer intitulée  » Émeutes dans les banlieues : « il y a une grande lâcheté de l’appareil d’État « …C’est édifiant et inspire la colère. L’HISTOIRE future devra clairement dénoncer les différents responsables qui, depuis 50 ans environ, ont favorisé cette IMMIGRATION-INVASION !!!

    • Danse dit :

      Attention :
      Les émeutes dans les banlieues font partie de l’ingénierie sociale du totalitarisme. Une DIVERSION qui sert à détourner l’attention des citoyens vers un « problème » plus facile à nommer et appréhender, potentiellement gros producteur de DIVISION au sein du Peuple. Le doigt du système nous montre les violences dans les banlieues comme une urgence, dans le but de focaliser notre esprit sur une PEUR située à l’antipode de la gigantesque opération de BASCULEMENT DU MONDE OCCIDENTAL DANS LE TOTALITARISME ILLIMITÉ.

      Sur les banlieues, il n’y a aucune négligence et aucune lâcheté de la part du « gouvernement » et des « gouvernements » successifs, comme on nous le répète sans cesse. Fausse gauche et fausse droite indifféremment ont acheté les voix des banlieues pour maintenir leur système dictatorial au pouvoir.

      Il n’y a aucune PRIORITÉ à régler le problème des banlieues qui a été fabriqué aussi délibérément que la « pandémie ». Et si des citoyens se laissaient piéger à demander l’intervention de l’armée, il est très clair qu’ils seront eux-mêmes -et nous tous- les premières cibles des tirs de l’armée. Car les banlieues peuvent encore beaucoup servir au système.
      Les agents de cette manipulation passent beaucoup à la télévision depuis longtemps, Zemmour en est le plus omniprésent héraut. Ces agents de l’étranger provoquent les violences des banlieues EN NOTRE NOM.

      Il est clair que LES PARASITES LES PLUS DANGEREUX pour nos libertés ne sont pas à chercher dans les racailles des banlieues, car ils ne sont pas « en bas » : les menaces létales pour nos vies sont les parasites d’en haut, les milliardaires transnationaux auxquels obéissent nos dirigeants-pantins.

  4. Eric dit :

    20 années de labeur à dénoncer des faits. Un site intraitable. Une excellence en la matière.
    Tout y passe, le monde pétro-chimique, le monde nucléaire, les nanotechnologies, et toute cette clique technocratique scientiste,… etc. le virus du progrès et des mensonges associés, c’est surtout celui qui a engendré les « technolâtres » et le monde politico-financier mafieux qui l’accompagne de tapis rouges et tant de moyens effarants ponctionnés dans les caisses publiques, entre autre.

    Le virus à venir et le retour à l’anormal, dimanche 26 avril 2020 par Pièces et main d’œuvre.
    http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=1287

  5. Bernie dit :

    Excellentissimes prévisions. James Corbett est un Maître !

  6. Résistance 71 sous la traduction de James Corbett, a posté cette vidéo de Killing Joke – I Am The Virus (Lyric Video) Paroles des plus intéressantes et pile poil d’actualité, ce qui fait dire aux fans « période d’incubation… 5 ans »…

  7. Ping : The Giving Pledge is Another Charity Sleight of Hand: So Where is the Money Really Going? – Red Pill District

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s