Hannah Arendt : le totalitarisme par la confusion

« Selon Hannah Arendt, les régimes totalitaires prennent un pouvoir “total” sur les individus en les arrosant d’informations contradictoires, jusqu’à ce qu’ils n’aient plus aucun moyen de savoir où se trouve la vérité.

Sous Hitler, sous Staline, explique-t-elle, le citoyen ne savait jamais à quelle sauce il allait être mangé. La propagande gouvernementale ne consistait pas à simplement “mentir” aux citoyens, en présentant une version “officielle” des faits dans les journaux, version qui aurait alors pu aisément être critiquée.

Non, c’était beaucoup plus subtil et efficace que cela.

Pour empêcher véritablement tout débat, toute initiative, pour obtenir des citoyens qu’ils se découragent totalement, qu’ils cessent d’essayer de comprendre, et qu’ils perdent donc tout moyen d’agir, les médias d’Etat les plaçaient sous un déluge continu d’informations incohérentes, mêlant le vrai et le faux jusqu’à ce que plus aucune personne ne puisse savoir de bonne foi ce qu’il fallait penser :

  • “Nous gagnons la guerre !”,
  • “Nous perdons la guerre !”
  • “Les rations vont être augmentées !”
  • “Les rations vont être diminuées !”
  • “L’économie est en croissance !”
  • “Il va falloir travailler plus !”
  • “Vous pouvez sortir sans autorisation !”
  • “Les contrôles vont être renforcés !”

Pour ajouter à la confusion, les Autorités ne parlaient plus d’une seule voix, mais au contraire via une foule de porte-paroles, dont il était impossible de savoir lequel portait la “véritable” parole de l’Etat.

C’est exactement ce que nous vivons aujourd’hui, et c’est pourquoi une telle tension s’installe dans les esprits.

C’est normal. Ce n’est pas de votre faute si vous ne comprenez rien, si vous êtes ballotté entre des amis, des voisins, des journalistes, des blogueurs ou encore des “youtubeurs” qui, chacun ont leur opinion qui paraît valable, tout en étant incompatibles les unes avec les autres.

C’est le résultat logique de la communication gouvernementale qui introduit confusion et contradictions partout.

Car, si vous êtes de bonne foi, cela fait déjà plusieurs semaines, que vous n’avez plus aucun moyen de savoir ce qu’il faut raisonnablement penser de la situation.

Depuis plusieurs semaines, il n’y a plus aucun moyen de savoir ce qu’il faut “raisonnablement” penser de la situation

Lorsque le Président Macron annonce le déconfinement à partir du 11 mai, il est aussitôt suivi d’une déclaration de son Premier ministre qui explique que le déconfinement ne touchera que certaines personnes, dans certaines zones.

Au même moment, le Pr Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique Covid-19, et donc principal conseiller de l’Elysée, affirme que les personnes âgées resteront confinées jusqu’à la fin de l’année, ce qui est rapidement démenti par le Ministre de l’Intérieur Castaner.

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye explique alors que, bien que le déconfinement commence le 11 mai, mieux vaut prévoir ne pas partir en vacances en août. Aussitôt, une virologue experte (Anne Goffard) annonce alors sur France-Inter que plusieurs études de modélisation dans différents pays concluent à “une deuxième vague épidémique très probable au plus tôt fin août”, à moins que ce ne soit ”en octobre ou en novembre”. [3]

De son côté, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer annonce la réouverture de “toutes les écoles dans toutes les zones”, en précisant aussitôt que les enfants sont probablement de gros vecteurs du virus et qu’il faudra sans doute laisser fermés les collèges, les lycées et l’enseignement supérieur. La ministre du travail Muriel Pénicaud estime alors sur France-Info “raisonnable de dire” qu’un télétravail massif aura lieu au moins jusqu’à l’été”, ce qui achève de rendre caduque l’annonce d’un déconfinement le 11 mai.

Je passe sur la publication d’une carte des départements rouges, oranges et verts dont on nous explique qu’ils pourront servir, ou non, à définir des dates différentes d’ouverture des différents secteurs de l’économie ; sur les annonces contradictoires des bienfaits du confinement, des masques, des tests de dépistage ; sur l’affaire de la chloroquine atteignant le summum de la foire d’empoigne, avec des experts tout aussi incontestables les uns que les autres qui se prononcent en faveur ou en opposition totale au traitement ; sur le fait que les enfants et les jeunes sont successivement présentés comme potentiellement victimes de la maladie ou au contraire parfaitement protégés.

Si, à la fin de ce message, vous avez mal à la tête, et envie de sortir vous promener pour penser à autre chose, dites-vous que c’est exactement l’effet recherché par les Autorités des pays totalitaires lorsqu’ils assomment leurs citoyens sous un déluge d’informations, contre-informations, ré-informations : obtenir que les réseaux de résistance se divisent. Que  les citoyens se découragent. Que la critique devienne impossible. Que l’action, la réaction, la révolte, perdent leur sens.

Comme il n’y a plus de vérité, il n’y a plus de réalité. Vous avez l’impression de vous battre contre des moulins qui tournent dans tous les sens. Vous comprenez que lire, parler, réfléchir, n’a plus aucun sens car on peut penser tout et son contraire, selon les sources que l’on choisit, et qui évoluent elles-mêmes en permanence.

C’était la triste situation de nombreux pays au XXème siècle, dont on espérait pourtant ne pas reproduire les erreurs au XXIème :

“Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n’est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut pas se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d’agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et, avec un tel peuple, vous pouvez faire ce que vous voulez”, disait Hannah Arendt. »

Jean-Marc Dupuis, le 5 mai 2020 (extraits)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Hannah Arendt : le totalitarisme par la confusion

  1. matbee dit :

    Ils se foutent de notre gueule. 1er jour de déconfinement, on respire un peu… et hop le délire repart !

    « Le nombre de victimes du coronavirus en France repart à la hausse avec 263 morts en 24 heures »

    https://actu.orange.fr/france/le-nombre-de-victimes-du-coronavirus-en-france-repart-a-la-hausse-avec-263-morts-en-24-heures-magic-CNT000001q5djC.html

  2. Pollock dit :

    Surréaliste, la visioconférence de Macron avec les artistes de différents champs de création ..sur youtube site de l’Elysée. Un rail de trop ..????

  3. zorba44 dit :

    Dito l’article précédent d’Olivier.

    Persiste et signe. Que chacun fasse fonctionner ses neurones à partir de ce qu’il vit réellement et de ce qu’on lui avait dit, à divers degrés auparavant.

    Soyez la personne qui, sur l’échiquier, fait échec et mat !

    Jean LENOIR

  4. Eric83 dit :

    Créer la confusion est la base essentielle de la manipulation mentale. Ceux qui en sont victimes perdent leurs repères, ne font plus confiance à leurs propres perceptions et en arrivent à croire uniquement ce que dit le manipulateur.

    Je l’ai déjà indiqué ici à plusieurs reprises, la macronie manipule le peuple depuis 4 mois. Ce qui est perçu par beaucoup comme de l’incompétence, de l’inconséquence…est erroné. La macronie ne gère pas la « crise sanitaire » de façon à minimiser la contagion et la mortalité, elle se sert de cette crise pour déstabiliser l’ensemble de la population grâce à l’effet de sidération généré par la peur de cette épidémie… en réalité « banale », càd pas plus virulente qu’une grippe saisonnière sévère mais présentée avec force propagande comme l’apocalypse.

    « Depuis plusieurs semaines, il n’y a plus aucun moyen de savoir ce qu’il faut “raisonnablement” penser de la situation ».

    Cette affirmation est certainement exacte pour tous les citoyens qui s’abreuvent aux médias MSM, TV, presse et radio.

    A l’inverse, ceux qui observent les faits et s’informent à diverses sources sur Internet, dont celle de notre hôte, en croisant les informations, savent non pas ce qu’il est « raisonnable » de penser mais ont la matière pour se forger une opinion voire une conviction sans que celles-ci soient remises en cause par la propagande orchestrée quotidiennement.

    A contre-courant de la propagande catastrophiste de la macronie, je joins ci-dessous un lien vers une Interview de 1h12′, du 17/04, avec sous-titres en Fr, éclatante de bon sens, de prise de recul et d’humilité du Dr et Pr John Ioannidis sur la crise du Covid19 au regard des résultats de 3 études préliminaires.

    Tous les sujets préoccupants les citoyens sont abordés avec une clarté impressionnante : la mortalité réelle beaucoup plus faible qu’anticipée par les « modèles statistiques »; les tests PCR et sérologiques, leurs limites et avantages respectifs; les bénéfices/risques du confinement, immédiats et à terme; l’approche suédoise; la possibilité et la pertinence éventuelle d’un vaccin…avec comme « warnings » l’échec mondial cinglant du vaccin contre le Sars-Cov1; la faisabilité et l’éventuel intérêt du « traçage des contacts » en début d’épidémie…etc…

    • Pollock dit :

      Bonjour, Olivier, le travail d’éveil et de discernement doit s’accompagner d’une résilience de plus en plus grande par rapport à l’état. C’est un travail titanesque surtout pour ceux qui s’éveillent tardivement. Les évènements actuels nous obligent à repenser notre vie en profondeur. Fuir les grandes villes est une étape indispensable.

  5. SIMIAND Jean-Marc dit :

    Excellent !

  6. Ping : Les Cavaliers de l’Apocalypse Sanitaire… | jbl1960blog

  7. Marc dit :

    Ce monsieur George Carlin aujourd’hui disparu . Je pose une question ne serait-il pas disparu d’une façon douteuse comme pour Claire Severac ? !!!

  8. Pollock dit :

    Strategika 51 à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre… La loi AVIA sera votée demain à 15 h, la censure s’intensifie…..

  9. Romy C dit :

    la reprise des écoles c’est un vrai bordel organisé !!!

    Qui vient, qui ne vient pas ? Blanquer a dit que le but c’est que l élève ait au moins « 1 contact » avec son école avant les grandes Vacances… c’est ça l’éducation ? c’est ça le lien social des enfants ??

  10. Ping : Hannah Arendt : le totalitarisme par la confusion – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  11. Ping : Les Cavaliers de l’Apocalypse Sanitaire… – Le Monde

  12. Ping : Du corporatisme au totalitarisme. – Le blog de Liliane Held-Khawam

  13. Ping : Le blog de Liliane Held-Khawam:Du corporatisme au totalitarisme. – chaos

  14. Ping : Du corporatisme au totalitarisme. – Les moutons enragés

  15. Ping : Du corporatisme au totalitarisme. – Les moutons enragés – Le Monde

  16. Ping : Olivier Demeulenaere:Hannah Arendt : le totalitarisme par la confusion – chaos

  17. lila dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir de quel ouvrage est tirée la citation d’Hannah Arendt, j’aimerais le lire. Merci

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s