La fausse pandémie covidienne est finie… mais le sabotage et le foutage de gueule continuent

Le déconfinement ne sera « probablement » pas achevé cet été, indique Edouard Philippe

« Je ne veux pas nous placer collectivement dans une situation où l’épidémie pourrait repartir avant que nous ne la voyions », a souligné le Premier ministre.

Si la phase 2 du déconfinement a débuté ce mardi 2 juin en France, synonyme de plus de libertés, nombreux sont ceux qui attendent la levée générale des mesures de confinement. « Quand est-ce que les conditions seront redevenus normales ? Vous me posez une question à laquelle je peux difficilement répondre », a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe mardi, interrogé par le député Philippe Vigier, coprésident du groupe Libertés et territoires, lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

« Nous avons toujours procédé par étapes de trois semaines et donc, si tout se passe bien, ce que le passé récent nous laisse espérer, alors, le 21 juin, 22 juin, on pourra peut-être recommencer à fonctionner dans les zones orange comme nous avons recommencé à fonctionner dans les zones vertes. Ce sera déjà une avancée majeure », a-t-il poursuivi.

« Je ne veux pas nous placer collectivement dans une situation où l’épidémie pourrait repartir avant que nous ne la voyions », a souligné le Premier ministre. Dès lors, « nous allons donc probablement commencer l’été avec des règles sanitaires plus strictes que celles qui prévalaient avant le confinement », a-t-il ajouté, refusant de se prononcer sur une date de retour à la normale.

S’inquiétant d’une « bombe à retardement pédagogique », le chef du gouvernement a notamment souligné qu‘avec « l’évolution de la crise », il faudrait « desserrer l’étau des conditions sanitaires d’accueil dans les écoles de façon à pouvoir permettre le retour d’un plus grand nombre d’enfants ». Alors que la deuxième vague de déconfinement débutée mardi doit permettre d’accroître la prise en charge d’élèves, Edouard Philippe a appelé les établissements à prendre en compte « le caractère pratique pour les parents ». « Proposer des demi-journées d’accueil, ou même des journées alternées, c’est placer les parents et les employeurs dans des situations qui sont parfois quasi impossibles à gérer », a-t-il relevé.

Orange Actualités, le 2 juin 2020

Rappels :

Confinement : près de 2 milliards d’emplois détruits ou amputés à travers le monde

Les courbes sont formelles : L’épidémie est finie (Pr Raoult)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour La fausse pandémie covidienne est finie… mais le sabotage et le foutage de gueule continuent

  1. akaab dit :

    Foutez-les en slip ces enfoirés ! Leur respectabilité s’ajustera au niveau de leur valeur réelle…. PROCHE DE ZERO.

  2. zorba44 dit :

    Tout le mépris qu’inspirent ces sous-hommes …et c’est encore leur faire trop d’honneur que de commenter !

    Jean LENOIR

  3. zorba44 dit :

    A propos de foutage de gueule, les français ne lachent rien quand il s’agit de Linky.

    https://www.capital.fr/economie-politique/les-anti-linky-repartent-au-combat-en-saone-et-loire-1371552

    Qu’on arrête de fliquer même un séjour en résidences secondaires des confinis qui se défendent…

    …Et où il est question de déposer les compteurs Linky chez ceux qui se sont opposés à leur installation !

    « France, mère des arts, des armes et des lois… » n’est-ce pas Joachim ?!

    Jean LENOIR

  4. Gina Gina dit :

    c’est juste un drame qu’on nous oblige de jouer dans cette comédie burlesque-dramatique,car l’existence de tout ces travailleurs qui perdent revenu et emploi est bien réel!

  5. r dit :

    OUI hélas – pendant que d’autres s’en foutent plein les poches

  6. Ping : Le coronavirus est mort, vive le coronavirus. Il a servi à transférer 6000 milliards aux plus riches, à nous tracer comme des bêtes de boucherie, à préparer le plan de liquidation malthusien, à mettre fin aux libertés, à siphonner les cerveaux,

  7. Ping : Le coronavirus est mort, vive le coronavirus. Il a servi à transférer 6000 milliards aux plus riches, à nous tracer comme des bêtes de boucherie, à préparer le plan de liquidation malthusien, à mettre fin aux libertés, à siphonner les cerveaux,

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s