L’opération du COVID-19 est, pour le moment, un échec – Lucien Cerise (entretien avec Rivarol)

Je partage entièrement le point de vue de Lucien Cerise, à une réserve près : L’oligarchie mondialiste maîtrise la totalité du processus électoral, de la pré-sélection des candidats (cf. affaire Fillon) au résultat final du vote, en passant par le lavage de cerveau médiatique et les sondages (ou “enquêtes d’opinion”) arrangés. Je ne crois donc pas dans la reconquête populaire des institutions par la voie des urnes. Comme le disait Coluche : « Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit »OD

Rivarol : Pensez-vous que nous avons assisté avec le confinement mondial à la plus vaste opération d’ingénierie sociale de l’histoire ?

Lucien Cerise : Selon la définition que je propose sur la base des travaux de Karl Popper et Kevin Mitnick, l’ingénierie sociale est la transformation furtive d’un sujet social, individu ou groupe. Le caractère furtif, qui évoque la notion de piratage, au sens informatique, c’est-à-dire d’invisibilité et de camouflage, est plus ou moins marqué selon les cas. En l’occurrence, la furtivité est presque absente de cette opération mondiale, dont le confinement n’est qu’une partie, car tout est avoué, ou presque. Le pouvoir mondialiste dissimule à peine ses intentions et parle dans les médias d’une nouvelle réalité émergeant de la crise – car « plus rien ne sera comme avant » – en posant des questions orientées du genre « Que sera le monde après le Covid-19 ? », comme s’il y avait une raison pour que le monde change.

Dans le réel, l’épidémie est finie et le nombre de décès est resté dans la moyenne d’une grippe saisonnière. Cependant, Bill Gates, et d’autres, insistent encore et nous répètent : « Pas de retour à la normale sans vaccination et sans traçabilité numérique des populations ! »

Le programme originel de cette opération consistait en un confinement d’au moins 18 mois, jusqu’en 2022, voir les propos de Neil Ferguson ou Alain Bauer [ou de Justin Trudeau, OD]. Que cela se termine aussi vite dans le réel est donc un échec pour le pouvoir, mais il n’abandonne pas et essaye de pérenniser la crise malgré tout de manière virtuelle, dans les médias, en faisant planer la menace d’une deuxième vague et d’un reconfinement, et en exigeant encore le respect des gestes barrières et du port de masques, ce qui donne à voir le spectacle étrange d’une pantomime sociale théâtrale sans objet.

Il s’agit donc bien d’une tentative de transformation de la société, et dans des proportions effectivement inédites pour ce qui concerne l’usage de la fiction. En comparaison, les deux guerres mondiales, qui n’avaient aucune raison d’être déclenchées en dehors d’une propagande de guerre massive, furent déjà des opérations d’ingénierie sociale très réussies, c’est-à-dire des conflits triangulés à l’échelle planétaire, mais la part de fiction et de virtuel était moindre car de nombreux événements se déroulaient tout de même dans le réel. En revanche, le coronavirus ne produit rien d’extraordinaire par lui-même dans le réel, sa dangerosité exceptionnelle n’existe que dans la parole politico-médiatique, celle-ci devant générer par effet d’hypnose collective une sorte de réalité virtuelle hologrammatique dans laquelle un virus abominable menace l’humanité et risque de faire des millions de morts. Dans cette perspective, le principal problème à gérer pour le gouvernement français est la surface d’extension de l’hallucination collective. Comme on dit, il est possible de mentir à beaucoup de gens, mais on ne peut pas mentir à tout le monde.

Quels furent les mécanismes de la mise en place de cette opération ? Que révèlent les réactions des Français face à cela ?

Le neuro-piratage d’un individu ou d’un groupe a souvent besoin d’un alibi, un prétexte, dont le rôle est de faire accepter au sujet cible sa propre transformation par un acteur extérieur, selon le principe du pompier pyromane. Au prétexte d’un problème, plus ou moins réel ou fictif, on en profite pour transformer la société de façon définitive. Si Bill Gates et Jérôme Salomon nous avaient dit « Nous allons vous enfermer chez vous, puis vous serez vaccinés et pucés comme du bétail », tout le monde aurait dit « Non ». Pour fabriquer le consentement à ce traitement, il faut donc un prétexte, ici une « pandémie », que Bill Gates a baptisée Pandemic 1 dans un article (« The First Modern Pandemic »), afin de préparer les esprits à ce qu’il y en ait une deuxième, une troisième, etc.

De nombreux Français ont grogné contre cette opération, j’en fais partie, mais globalement nous nous sommes soumis physiquement, moi comme tout le monde, parce que l’État et sa police contrôlent parfaitement la situation et qu’il n’y a aucune possibilité de leur échapper, sauf en imagination.

L’alternative est simple : soit vous contrôlez l’État et la police, soit ce sont eux qui vous contrôlent, point à la ligne.

Comment la pandémie a-t-elle été utilisée pour renforcer l’appareil de surveillance des populations ? Quelles sont les mesures qui vous semblent les plus dangereuses pour l’avenir ?

Au niveau mondial, la crise a permis de renforcer la traçabilité numérique des populations.

En France, on voit aussi se dessiner un double standard du contrôle social. Par exemple, pendant le confinement, des mesures d’allègement de la surveillance ont été décrétées pour certaines catégories de la population et dans certains quartiers. Nous ne sommes qu’au début de ce processus.

La vraie nature du projet de surveillance n’est pas une surveillance uniforme mais discriminée, par application de la « discrimination positive » aux minorités, qui bénéficient de passe-droits et de dérogations, ce qui se traduit concrètement par une liberté de mouvement supérieure à celle de la majorité silencieuse. La Commission européenne travaille sur un passeport commun de vaccination pour les citoyens de l’Union européenne, ce qui permettra de les bloquer aux frontières s’ils n’ont pas été vaccinés. En revanche, les immigrés clandestins pourront continuer à franchir toutes les frontières sans être vaccinés.

L’horizon visé est la création d’une nouvelle hiérarchie et aristocratie de privilégiés au plan international et au sein des nations, avec un redécoupage territorial qui nécessitera des passeports intérieurs pour aller d’une région à l’autre, sauf pour certaines personnes et catégories de personnes.

Internet fut le vecteur de toutes les contestations contre les vérités officielles. Pensez-vous que les GAFA vont réduire cet espace de liberté ?

Les GAFA cherchent un moyen de couper les segments d’Internet permettant la réinformation et l’auto-organisation horizontale du peuple. Cela se fera au prétexte d’un virus informatique obligeant à ne conserver que des fonctions inoffensives du cyberespace : messageries professionnelles, médias conventionnels, etc..

Le champ de bataille est l’esprit. La réinformation, la métapolitique et la dissidence sur Internet préparent la victoire des partis politiques populistes, ce qui inquiète le pouvoir suprême mondialiste. En soi, la contestation en ligne et virtuelle est impuissante, mais elle va inévitablement se convertir un jour dans le champ institutionnel, par des victoires électorales menant légalement à un changement de régime. L’accession au pouvoir par les urnes de Poutine après Eltsine, de Trump après Obama, de Victor Orbán ou des conservateurs polonais après les libéraux dans leurs pays respectifs, et même de Salvini bien que cela fut abrégé, toutes ces victoires électorales sont des avertissements, reçus 5/5 par les GAFA qui travaillent main dans la main avec les réseaux de George Soros. Même Jair Bolsonaro, le président du Brésil, a vu son compte Twitter censuré parce qu’il s’opposait au confinement de masse. Certaines forces estiment avoir une autorité supérieure à celle des représentants élus démocratiquement.

Que vous inspire la loi Avia ?

Un principe de base en psychologie est que la verbalisation des émotions permet de les apaiser. Verbaliser la colère, ce que certains appellent la « haine », permet de se défouler et de se calmer. Internet et les réseaux sociaux servent donc d’exutoires pour ce que le politiquement correct anglophone nomme le Hate Speech. Si l’on ne peut plus exprimer verbalement sa colère, celle-ci aura une forte tendance à s’exprimer physiquement par des passages à l’acte violents, contre autrui ou contre soi.

La loi Avia, qui a pour but officiel de lutter contre l’expression de la colère dans le virtuel, a donc en fait pour but officieux d’augmenter l’expression de la colère dans le réel, et d’amplifier ainsi les tensions et la fréquence des passages à l’acte de violence physique. Il est cependant très facile de contourner cette loi de deux façons : soit en utilisant des noms de code (les Inuits, les CPLF, etc.), soit en partageant des contenus de médias acceptés par le pouvoir, mais qui disent la vérité malgré tout, ce qui constitue environ 10 % de la production totale des médias conventionnels. Si le pouvoir commence à censurer les contenus issus de Libération, du Figaro, du Monde, de BFM TV, etc., il commence à se tirer une balle dans le pied. Il ne faut donc pas hésiter à le pousser dans cette direction en l’aidant à se frapper lui-même dans des boucles de rétroaction.

Un exemple récent de choc en retour de la loi Avia : des militants LGBT ont vu leurs comptes Facebook censurés parce qu’ils avaient utilisé le terme péjoratif de « pédé ». Ces phénomènes vont se multiplier d’eux-mêmes mais nous pouvons aussi les favoriser pour aider le système à s’effondrer sur lui-même.

La guerre déclarée à « l’argent liquide » est une priorité de l’oligarchie. Pourquoi ?

L’argent liquide permet le respect de la vie privée dans le champ économique. C’est très exactement ce qui fait horreur à l’oligarchie, qui rêve d’une gestion panoptique universelle omnisciente et omnipotente de la société. La vie privée crée des angles morts et des zones d’ombre dans le système. Le pouvoir lui mène donc fort logiquement une guerre totale afin d’éliminer toute incertitude et imprévisibilité dans le système.

Au final, croyez-vous que cet épisode aura permis une prise de conscience dans les masses ?

Pour déterminer s’il y a une prise de conscience des masses ou pas, il faut pouvoir quantifier cet éveil des masses. Nous verrons donc aux prochaines échéances électorales, sur la base de chiffres concrets, si les Français commencent à s’éveiller. Toute autre méthode intuitive est livrée à l’arbitraire subjectif et aux bavardages.

Une chose est certaine : si Emmanuel Macron est réélu en 2022, ce sera la preuve qu’il n’y a eu aucune prise de conscience. Pour déloger Macron de l’Élysée, nous devons gagner les élections contre lui. Les autres solutions sont utopiques car les « forces de l’ordre » s’interposeront.

L’hégémonie culturelle et la victoire des idées ne sont donc pas suffisantes, il faut aller jusqu’à la reconquête des institutions, afin de se faire obéir des forces de police au lieu de les subir. C’est ainsi que le peuple conscientisé et organisé en partis politiques pourra à nouveau « faire la loi », c’est-à-dire la rédiger et l’imposer à l’oligarchie mondialiste.

Rivarol, n° 3428 du 10 juin 2020 (via E&R)

Rappels :

Lucien Cerise : « Le biopouvoir prépare le Grand Confinement, à la fois physique et mental »

Coronavirus et Nouvel ordre mondial – Valérie Bugault

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour L’opération du COVID-19 est, pour le moment, un échec – Lucien Cerise (entretien avec Rivarol)

  1. PARA BELLUM dit :

    « C’est ainsi que le peuple conscientisé et organisé en partis politiques pourra à nouveau « faire la loi », c’est-à-dire la rédiger et l’imposer à l’oligarchie mondialiste. »
    Dommage que cette phrase gâche la pertinence du reste de l’article .
    JAMAIS l’oligarchie ne laissera le peuple prendre les commandes de quelque manière que ce soit.
    Le prérequis à la reprise en main de notre destinée est l’éradication physique du sommet de la pyramide .

    • zorba44 dit :

      Right…

      Jean LENOIR..

    • 8parabellum8 dit :

      « Le prérequis à la reprise en main de notre destinée est l’éradication physique du sommet de la pyramide  »
      Je suis entièrement d’accord…
      Mais concrètement…
      On fait ça comment…?

      • PARA BELLUM dit :

        Les roumains nous ont montré l’exemple avec Ceaușescu.
        Mais ce n’est pas un travail individuel . Malgré tout ma bonne volonté je ne suis pas en mesure de régler le problème tout seul .
        Pour arriver à un mouvement de masse suffisamment puissant il faut une convergence de facteurs : le réveil à la réalité des endormis , une colère populaire fédératrice, la fin de la peur de la répression étatique .
        Le réveil des endormis se fait à travers la diffusion de l’info comme sur ce blog, mais on doit tous y participer de façon active par le bouche à oreille au cours de rencontres ou réunions. le plus souvent possible .
        La colère ……les gouvernants se chargent de la faire grimper en flèche.
        Le plus dur est de vaincre la peur de la répression . C’est malheureux à dire mais dans ce domaine l’exemple à suivre est celui des banlieues .
        Un peuple conscient de la situation , en colère et qui n’a plus peur peut commencer à aspirer à retrouver sa souveraineté .

      • 8parabellum8 dit :

        Malheureusement…sans les militaires…
        Aucune chance…
        Et tous les militaires aujourd’hui…
        Ne font pas l’impasse sur le grade de la truelle…
        Pré-requis pour la suite du galonnage …
        La solution ne peut plus être que militaire…
        Et la prise d’otages…mondiale…comme je l’ai déjà écris ici même…

        La « Samson option » israélienne…
        Mais à la française…
        Avec un général cinq étoiles…sévèrement burné…

        Mais y’en a plus…

    • Danse dit :

      NON, ce n’est pas « right », c’est FAUX.
      C’est de la PROGRAMMATION PRÉDICTIVE basique distillée par les parasites et leurs agents désinformateurs depuis la nuit des temps pour vous immobiliser en vous faisant croire que vous êtes impuissant.
      Pour vous vaincre sans combat, uniquement par le verbe et votre CONSENTEMENT à le croire.

      C’est un empoisonnement de l’esprit dont aucun de vos remèdes pour rester en vie n’a le pouvoir de vous sauver.

    • Alan.144 dit :

      Tout à fait d’accord, d’ailleurs, le jardinier qui veut avoir un beau jardin doit avant tout arracher les mauvaises herbes. Belle métaphore ! Non ? (LOL)

    • Philippe dit :

      Idem pour moi. Je suis surpris par cette conclusion qui me semble en contradiction avec l’omnipotence de l’oligarchie, qui est justement évoquée à tous les niveaux…. « Si voter servait à quelque chose….etc)…… Une solution par les urnes me semble justement la dernière à être porteuse d’un quelconque espoir….

    • Delphine dit :

      L’éradication ? Non, pas la peine. Il suffit de prendre conscience du degré de lâcheté dont fait état le pouvoir, pour imaginer qu’un bon coup d’état avec quelques grimaces pour les voir tous tourner casaque. Par contre il faut se méfier que ces pourris n’ organisent pas un conflit international pour botter en touche. La France est l’objet d’attaques de toutes parts, dues aux actions de nos précédents « inspirés » et aussi à sa position géo-stratégique en Europe. Alors, l’Amérique, joue perso, et ne serait pas contre une guerre en Europe qui ravagerait cette économie qui lui fait de l’ombre; la Russie se cherche une légitimité à son expansionnisme maladif; la Turquie est infestée par un islam complètement hors sol, qui empoisonne tout ce qu’il touche; la Chine a la tête qui tourne et joue la fuite en avant. Alors, ce virus arrive trop à propos pour ne pas être suspect, l’attitude vis à vis de la théorie du Professeur Montagnier conforte ma méfiance. Tentative de gouvernance mondiale ? Les peuple sont trop cultivés pour se laisser faire. Quand les peuples cessent d’estimer ils cessent d’obéïr….

  2. Michel Ickx dit :

    Il ne suffira pas d’écarter Macron. Car si le pouvoir n’a plus besoin de ce président décrédibilisé il aura déjà un autre candidat habilement présenté comme le nouvel espoir, le ou l’a candidat/e providentiel/le.

  3. À propos de l’Opex STOPCOVID ► https://sun9-71.userapi.com/c857120/v857120198/1bda59/9TQY-y-kkEk.jpg (piqué à Volti de Les Moutons Enragés)

    Je ne crois pas vous surprendre si je vous dis que je ne crois pas, non plus, aux ‘mites’ de la révolution par les urnes car comme le disait Emma Goldman, bien avant Coluche = Si voter devait changer les choses, il y a longtemps qu’ils (les zélites) l’auraient rendus illégal !

    Tenez, pour ceux qui voudront ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/24/labecedaire-demma-goldman-maj-du-20-06-20/

    Que l’appli STOPCOVID (comme l’avait dit mamie Corinne : PokéCovid = Attrapez-les tous !) ne fasse pas recette, tant mieux, reste que l’expérience d’ingénierie sociale planétaire en cours se déroule sans accros pour les zélites, jusqu’ici… tout va bien, ou à peu près.

    L’affaire Fillon qui vient se greffer par là-dessus, démontre à mon sens, que les psychopathes aux manettes ont manœuvré pour faire élire leur produit, pucé par Rothschild himself = Macron le cyborg. Ainsi, zont fait veauter pour Fillon pour éliminer Sarko, puis zont éliminer Fillon, Marine s’est coucher en échange de quoi ? Pour qu’il n’en reste qu’Un, tel le Highlander = Macron !

    Ce que Macron ne sait pas, c’est qu’il se fera larguer en rase campagne, au mieux, s’il devait mettre en péril le Plan… qui se déroule comme prévu, ou à peu près…

    Quelques débuts de pistes pour s’en sortir, pour ma part, hors État et ses institutions ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/dossier-coronavirus-cov19-jbl1960-maj-de-mai-2020.pdf

    Cliquer pour accéder à dossier-coronavirus-cov19-jbl1960-maj-de-mai-2020.pdf

  4. Danse dit :

    « Je partage entièrement le point de vue de Lucien Cerise, à une réserve près : L’oligarchie mondialiste maîtrise la totalité du processus électoral, de la pré-sélection des candidats (cf. affaire Fillon) au résultat final du vote, en passant par le lavage de cerveau médiatique et les sondages (ou “enquêtes d’opinion”) arrangés. Je ne crois donc pas dans la reconquête populaire des institutions par la voie des urnes. Comme le disait Coluche : « Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit »… »

    Olivier, je partage aussi le point de vue de Lucien Cerise, mais je suis toujours aussi stupéfaite
    • de la crédulité de la plupart des « dissidents » sur la validité des résultats affichés des élections, alors qu’ils savent que TOUT le reste est truqué,
    • du rejet des élections par les dissidents qui ne semblent pas concevoir LE FAIT que LES CITOYENS PEUVENT PRENDRE EN MAIN UN CONTRÔLE PARALLÈLE, INDÉPENDANT, des décomptes « officiels », en partant du contrôle de chaque bureau de vote jusqu’aux additions des résultats nationaux, pour mettre en évidence le trucage des chiffres finaux affichés par le ministère de l’intérieur depuis notre NON retentissant au référendum de 2005 qu’aucune propagande n’avait réussi à infléchir.

    Je ne parle donc pas de la propagande en amont et des torpillages de candidats, du trucage des lois sur les temps de parole etc. Je parle d’un moyen de contrôle précis que nous avons ENCORE sur un trucage précis.
    On se « doute » que les sondages sont truqués, mais on ne semble pas prendre conscience que LES ÉLECTIONS SONT IDENTIQUEMENT DES SONDAGES DONT LES RÉSULTATS SONT TRUQUÉS, quels que soient les votes réels : C’EST LE RÉSULTAT AFFICHÉ QUI EST MODIFIÉ systématiquement avec des moyens informatiques par les serviteurs de l’oligarchie qui contrôlent l’affichage final.

    J’ai pourtant posté de multiples preuves de truquage des résultats, aussi bien en France qu’aux US ou en Autriche, et un autre commentateur a apporté aussi dans une vidéo les preuves que l’UE organise elle-même le trucage d’élections dans des pays d’Afrique.
    Les dirigeants non-élus de l’UE ont dit officiellement qu’ils ne laisseraient pas la démocratie permettre le rejet de leur dictature par les élections : cela signifie que TOUS les moyens sont utilisés.

    J’ai tenté en 2017 d’organiser le CONTRÔLE INDÉPENDANT DES ÉLECTIONS PAR LES CITOYENS, de chaque bureau de vote jusqu’aux résultats affichés par le ministère de l’intérieur (ministère qui permet à ses propres syndicats de police « majoritaires » de rester majoritaires en truquant ouvertement leurs propres élections, voir VIGI). Résultat instantané : ma boîte mail a été bloquée immédiatement après l’envoi du premier e-mail à un parti politique. Mon accès à des plateformes de commentaires sur des sites où je tentais de poster mon message a été bloqué.
    J’ai signalé que des citoyens africains ont pu réaliser ce contrôle indépendant, ce n’est donc pas une utopie, tant que l’internet ne nous est pas encore supprimé.
    C’est APRES qu’il sera trop tard, pas maintenant.

    Renoncer aux élections maintenant sur la base qu’elles sont truquées est un choix incroyable pour moi.
    POURQUOI DEVRIONS-NOUS RENONCER À SAVOIR QUE NOUS AVONS LE POUVOIR DE CONTRÔLER LES ÉLECTIONS ? C’est jeter le bébé avec l’eau du bain ! Mais alors sur de telles bases on devrait renoncer à TOUT !
    Cesseriez-vous de boire de l’eau du robinet au motif qu’elle est truquée ?
    Ne choisissez-vous pas plutôt de l’assainir vous-même pour pouvoir la boire ?

    —-Je crois que la reconquête populaire des institutions par la VOIE DES URNES est l’une des voies indispensables à utiliser pour nous libérer, mais elle est efficace à condition de les soumettre au contrôle indépendant des citoyens.
    —-Cette voie est indispensable mais elle n’est pas suffisante : les prédateurs ont des armes climatiques et d’autres « armes silencieuses ». La VOIE DE LA CONSCIENCE est donc l’arme essentielle de notre libération.
    —-Et en interne, en chacun de nous, c’est la CONSCIENCE IRRÉVOCABLE DE NOTRE PROPRE PUISSANCE (spirituelle et physique) qui est la clef ultime pour nous libérer des parasites. Et sur ce plan là, je vous garantis que contrairement aux élections nous n’avons aucun besoin d’être majoritaires en nombre pour gagner sur les parasites et leur collabos.
    Cette conscience de notre propre puissance aboutit à l’AMOUR ABSOLU, contre lequel aucune arme d’aucun parasite de peut rien.

    Un peuple qui part vaincu d’avance comme Jean Lenoir plus haut est un peuple soumis. Sa destination est la mort. Physique (ce n’est pas grave) et spirituelle.

  5. Danse dit :

    https://www.egaliteetreconciliation.fr/StopCovid-chronique-d-un-echec-annonce-59845.html
    « Selon les chiffres officiels du gouvernement, ils sont 1,7 million seulement à l’avoir installée. Après un démarrage plus que correct — 600 000 téléchargements la première journée —, le rythme des installations s’est ralenti : ces cinq derniers jours, seuls 200 000 Français ont craqué pour StopCovid, précise Francetvinfo… »

    Ces chiffres sont UN RÉSULTAT DE VOTE IMPLACABLE. (malgré le trucage possible/probable de départ)

  6. jean sarperi dit :

    Virer une larve pour s’infliger un cloporte, ou est le changement.
    Le probleme, c’est la nature humaine
    La fonction génère le pourri

  7. Danse dit :

    Courts extraits du livre du Pr. Perronne, lus par Florian Philippot :
    Les médecins hospitaliers n’ont plus aucune liberté dans l’exercice de leur métier, ils sont passés sous la coupe des gestionnaires : il n’y a donc de facto plus de médecine. Le Pr. Perronne veut des procès au pénal contre les responsables de la destruction de la médecine française :

  8. Ronchon dit :

    Le vote confère une légitimité à un système corrompu, peu importe pour qui vous votez. Il implique que vous consentez au résultat parce que vous avez participé.
    Pouvons-nous sérieusement croire qu’une MLP, un Mélenchon, et tous les autres rebellocrates (de Zemmour à Onfray) seraient libres de changer les fondamentaux ? L’État profond de l’empire, dominé par qui on sait, se chargerait, dans la pire des hypothèses (leur élection), de leur rappeler qui est le vrai patron, sous peine d’une rapide opération « coup de balai » sorosienne.

    https://reseauinternational.net/manipulation-des-masses-edward-bernays-et-pourquoi-le-systeme-a-besoin-de-votre-conformite/

    • Oui, on est bien d’accord. Mais leur élection a très peu de chances d’advenir, sauf si le système considère qu’il a besoin de les faire élire pour une raison ou pour une autre, et qu’ils resteront sous contrôle…

  9. r dit :

    Tous les candidats aux élections sont des marionettes du Nouvel Ordre Mondial
    C’est toujours des gosses de riches qui jouent les populistes

    le jour où un candidat aux élections est un SDF, un chômeur, un licencié d’entreprise, je voterais
    au moins je serais sur qu’il est pour les pauvres

    si le candidat est riche, c’est qu’il a reçu des pots de vins des banques et qu’il est passé par les écoles financés par les multinationales pour créer de bonnes marionettes au nouvel ordre mondial

    l’Etat est de nature colonialiste
    il ne s’exprime qu’à travers la répression
    il privatise tout
    les électrosensibles sont même interdits de se réfugier dans les forêts pour échapper aux ondes

    nul part, vous verrez un candidat s’opposer aux objets de traçage, (bracelets intelligents ou smartphone) qui émettent tous 2 des ondes cancérigènes

    nul part vous vous verrez un candidat s’opposer au fichage biométrique de la population et à la carte d’identité biométrique payante (donc les SDF français qui n’ont pas le sous seront traités comme des immigrés car ils ne pourront pas renouveler leur carte d’identité)
    Marine Lepen est pour à la fois carte vitale biométrique et la carte d’identité biométrique, tous 2 payantes, tous les 2 fichants les données biométriques des français, et permettant l’usurpation d’identité à vie des français, car une fois que les données biométriques sont piratés, elles permettent l’usurpation d’identité à vie d’une personne
    https://www.alterinfo.net/Le-FN-et-l-UMP-capitalistes-d-extreme-droite-et-droite-veulent-le-systeme-biometrique-un-marche-a-plusieurs_a128314.html

    tous les candidats sont à la solde de la mafia illuminati qui veut réduire la population mondiale
    seuls les naifs sont incapables de voir car ils se font englober facile par les baratins
    c’est les mêmes qui se font cocus par leurs maris ou femmes, car croient le plus souvent aux belles paroles

  10. Ping : Lucien Cerise et sa nouvelle grande interview : Dans le réel, l’épidémie est finie et le nombre de décès est resté dans la moyenne d’une grippe saisonnière. Cependant, Bill Gates, et d’autres, insistent encore et nous répètent&nbs

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s