COVI-PASS : Bientôt un passeport santé pour pouvoir circuler ou se rassembler ?

Ce “nouveau monde” effrayant et orwellien, planifié de longue date, se met en place sans qu’il ait été à aucun moment envisagé de consulter les intéressés, c’est-à-dire nous… Cela ne doit néanmoins pas nous étonner puisque les élites auto-proclamées nous considèrent comme du bétail encombrant et très largement inutile. OD

Pendant que certains crient au complot quand on leur explique qu’il existe une volonté de créer des systèmes de traçage pour savoir quelles maladies nous avons attrapées et si nous sommes vaccinés ou immunisés, d’autres sont en plein déploiement d’un passeport de santé numérique qui permettra de répondre à ce genre de questions : le COVI-PASS.

Un passeport santé présenté comme LA solution contre le COVID-19

On peut lire sur le site dédié à cet outil technologique, que le COVI-PASS est « le nouveau passeport de santé numérique propulsé par la technologie révolutionnaire et brevetée VCode® et VPlatform® qui a été développée par la firme de cybersécurité britannique plusieurs fois primée, VST Enterprises. »

Il est présenté comme « une solution sécurisée, brevetée et fiable » censée nous aider à faciliter « le retour au travail et à la vie en toute sécurité » grâce à « un accès biométrique unique et des informations à jour et authentifiées sur la santé ».

« COVI-PASS ™ est capable d’afficher les résultats des tests Covid-19 passés et actuels » et de connaître « notre réponse immunitaire ».

Il a pour objectif de nous authentifier en matière de santé en connectant notre « ID biométrique personnel + résultat du test Covid-19 + identifiant VCode unique (…) à l’aide d’un appareil intelligent ou d’un lecteur RFID. »

Plus performant qu’un QR Code selon l’entreprise VST, « numérisable à plus de 100m », et lisible  lors de nos « déplacements dans des environnements en ligne et hors ligne », ce VCode pourra centraliser « toute forme d’informations en toute sécurité ». On peut y « stocker n’importe quoi, des détails d’identité, en cas d’informations d’urgence, de dossiers de santé, de méthodes de paiement, de numéros d’immatriculation de voiture, de détails de carte de visite, de liens sur les réseaux sociaux et bien plus encore à partir du même code. »

Un feu vert ou rouge entre les mains du personnel médical

En ce qui concerne plus spécifiquement le COVID-19, une procédure en 5 étapes est décrite sur le site à destination des professionnels de santé : de la création du compte du passeport numérique, en passant par le test de dépistage, l’enregistrement du  résultat, le suivi post-test, jusqu’à l’attribution du passeport numérique qui permettra au patient « un accès authentifié pour les protocoles de retour au travail ».

« Le professionnel de la santé mettra à jour le résultat sur le système d’administration COVI-PASS ™ et le résultat sera affiché sur le COVI-PASS du patient sous la forme d’un système de feux de signalisation – vert (négatif) ou rouge (positif) à la demande. »

Quel sort sera réservé à celles et ceux qui auront un feu rouge ? Ne pourront-ils plus circuler ou se rassembler ?

Mais soyons rassurés !  « Les informations sensibles ne peuvent être lues que par des personnes autorisées sur demande » et « COVI-PASS ™ « ne suit PAS les mouvements de l’individu, préservant ainsi ses protections et paramètres de confidentialité. »

Bientôt des tests de dépistage systématiques ?

Et si on se pose des questions sur la fiabilité des tests, l’entreprise VST a là encore une solution à nous proposer. Elle déclare sur son compte Linked In avoir développé un test  de dépistage 100% fiable et indépendant. Et se félicite d’avoir reçu « des commandes pour près de 80 millions de laissez-passer de santé répartis dans plus de 20 pays ». Les premiers d’entre eux seront « lancés dans les aéroports, les compagnies aériennes, les ports maritimes et dans plusieurs gouvernements au cours des prochaines semaines ».

On peut se demander quel est le plan prévu entre les lignes prévu avec ces vingt pays. Car celui-ci n’est pas détaillé sur leur site ni sur leur compte Twitter. Installer des salles de dépistage dans les aéroports avec des machines à tests pouvant effectuer selon eux « 56 tests par heures », et charger en direct les informations sur le VCode ? Permettre l’accès aux avions et aux bateaux aux seules personnes munies d’un feu vert ? Pas de supputation. Nous veillerons à trouver des réponses dans les semaines à venir.

Plusieurs pays signataires des commandes sont nommés dans cet article de ITP :  sont de la partie notamment le Portugal, la France, l’Inde, les États-Unis, le Canada, la Suède, l’Espagne, l’Afrique du Sud, le Mexique, les Émirats arabes unis et les Pays-Bas.

Lire la suite sur Nexus

Rappels :

« Vous aurez bientôt à choisir : la liberté ou l’esclavage » (Catherine Austin Fitts)

« Grande Réinitialisation » – Comment le COVID-19 ouvre la voie au Nouvel ordre mondial

Des vagues de mutilation : la tyrannie médicale et digitale qui nous attend (Brandon Smith)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour COVI-PASS : Bientôt un passeport santé pour pouvoir circuler ou se rassembler ?

  1. mossmann dit :

    « VCode pourra centraliser « toute forme d’informations en toute sécurité ». On peut y « stocker n’importe quoi, des détails d’identité, en cas d’informations d’urgence, de dossiers de santé, de méthodes de paiement, de numéros d’immatriculation de voiture, de détails de carte de visite, de liens sur les réseaux sociaux et bien plus encore à partir du même code. » « numérisable à plus de 100m »,
    Voilà l’objectif. Le code unique qui centralise toute l’activité des personnes en temps réel avec connexion mondiale de toutes les bases de données. . Soit sur téléphone, soit sous forme de puce sous-cutanée, c’est la même chose.
    L’info est sortie en mai de cette année sur ce covi-pass anglais. Pas de réaction pour autant.

  2. mossmann dit :

    (suite) Chez nous en France, c’est PassCare  » Le premier passeport de santé numérique qui appartient aux citoyens et les connecte à tous les logiciels et acteurs de santé »
    Allez voir le site https://passcare.com/ Avec la technologie Vcode, il pourra s’enrichir de toutes les informations. N’oubliez pas non plus qu’au 01 janvier 2021, c’est l’activation du fichier centralisé d’identité biométrique de tous les français. La boucle est bouclée, 2em vague médiatique, vaccin, passeport santé et identité biométrique en sus.

  3. e dit :

    ils veulent nos données biométriques? Je dis non!
    Le système biométrique va faciliter l’usurpation d’identité et le piratage de vos données
    https://www.alterinfo.net/Le-systeme-biometrique-va-faciliter-l-usurpation-d-identite-et-le-piratage-de-vos-donnees-cartes-d-identite_a128753.html

    • zorba44 dit :

      Jamais cela ne pourra fonctionner …car ce système est rejeté massivement comme l’a été la distanciation (a)sociale,,,

      Comme pour les paiements il faut refuser l’absence de contacts !…

      On va les faire suer ces pirateurs de vie et leur saboter le travail…

      Jean LENOIR

  4. franck dit :

    La fluidité dans laquelle tous ces mécanismes se mettent en place est préoccupante.
    Plusieurs des scènes auxquelles j’assiste ces jours-ci, dans le contexte COVID19 me font sérieusement penser au climat des films et romans d’anticipation de ma jeunesse…Orwell, Huxley.

    Il devient temps de trouver un moyen de (ne pas) s’adapter à ces nouveaux formats d’existence.

    Merci pour cet article,
    Bonne journée à vous.

    • PARA BELLUM dit :

      Bonsoir Franck
      La fluidité de la mise en place est la preuve d’une préparation pointue et de longue date bien avant l’apparition de ce virus magique . Cela rend encore plus difficile les contre-mesures, car ils ont eu le temps de penser aux moyens de bloquer les tentatives de ceux qui veulent s’y soustraire. Tout sera mis en place pour diaboliser les réfractaires et la chasse sera ouverte . On comprend mieux maintenant des concepts comme celui de « terrorisme domestique » qui permettra d’interner manu militari ceux qui ne se plieront pas aux nouvelles règles . Se soustraire à ce nouvel ordre social demandera beaucoup d’efforts et de ténacité, car les risques seront importants allant de la mise au banc de la société jusqu’à une possible élimination physique pour les plus virulents/gênants .
      « Il devient temps de trouver un moyen de (ne pas) s’adapter à ces nouveaux formats d’existence. » Il y a pas mal de temps maintenant que je me pose cette question . Les options possibles se raréfient avec les avancées technologiques comme la reconnaissance faciale et l’IA. Faire de la résistance en 40 était simple, il suffisait d’être discret. De nos jours l’informatique nous met tous à nu. Quand on voit des programmes comme google earth ou géoportail qui sont gratuits et grand public, on imagine sans peine les possibilités des programmes de surveillance satellitaire des agences de renseignement . Il faut aussi bien admettre que le web que nous connaissons ne va pas perdurer , nous aurons un internet à la chinoise . C’est pour toutes ces raisons qu’il faut se préparer moralement, physiquement et matériellement à des temps difficiles . Mais surtout, ne jamais baisser les bras et s’avouer vaincu . Il vaut mieux mourir libre que vivre en esclave.

      • zorba44 dit :

        C’est plus que limpide PARA BELLUM.
        La réunion EVENT 201 d’octobre 2019 était (peut-être) la 201ième d’une longue série…

        Compte tenu de la « qualité » des participants ce n’est pas à une tasse de thè lors d’une kermesse de charité à laquelle ils s’étaient rassemblés.

        Le chantier de démolition qui a suivi démontre à lui seul l’étendu du complot et la réalisation du forfait…

        Jean LENOIR

      • franck dit :

        Bonjour à vous,
        merci d’avoir partagé votre vision. La perspective élargie que vous proposez est très intéressante. Je pense également que nous évoluons vers un internet à la chinoise…
        Heureusement, la technologie n’est pas tout.
        Face à cette configuration qui approche, les dynamiques autour des low-tech (Bihouix) semblent permettre de rétrograder afin de limiter la banalisation de l’intrusion, tout en évitant le retour aux cavernes.
        Je pense qu’un axe fondamental est celui relevant du retour à l’intériorité.
        Ici, cependant, l’initiative de ce retour ne saurait être exogène.

        Je vous souhaite un excellente journée.

  5. xavib dit :

    Tatoués et parqués dans des zones réservées au nom de la santé collective….quelle arnaque !!

    Leur nouveau Stop-couillons ils vont voir ce qu’on va en faire….

  6. brunoarf dit :

    Depuis mai 1974, les européistes cupides dirigent la France. Depuis mai 1974, les européistes cupides détruisent la France. Dernier exemple en date : le nouveau Premier ministre Jean Castex.

    « Monsieur Déconfinement » perçoit plus de 200 000 euros par an d’argent public.

    Haut fonctionnaire et homme politique, Jean Castex, qui vient d’être chargé par le Premier ministre de préparer la sortie du confinement, cumule plusieurs emplois publics.

    Le Premier ministre Edouard Philippe a confié la lourde charge de préparer la sortie du confinement à un inconnu du grand public, Jean Castex. « C’est un couteau suisse », dit-on pour vanter les talents d’organisateur de ce haut fonctionnaire. Et de fait, ce conseiller-maître à la Cour des Comptes, très introduit dans la Macronie, sait parfaitement organiser sa vie puisqu’il cumule plusieurs fonctions politico-administratives – ce qui lui permet de percevoir des émoluments rondelets.

    Comme il est, entre autres, président d’une communauté de communes dans les Pyrénées-Orientales, Jean Castex a dû remplir une déclaration d’intérêts – et donc révéler ses rémunérations au cours des cinq dernières années – auprès de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie publique.

    https://www.nouvelobs.com/politique/20200407.OBS27192/info-obs-monsieur-deconfinement-percoit-plus-de-200-000-euros-par-an-d-argent-public.html

  7. Je l’ai rajouté sous ma publication du jour, que je venais de poster ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/07/03/lepopee-de-sanofi-aussi/ via RI

    Qui contient un point sur la nomination du jour du M. Déconfinement, ancien SG de Sarkozy, comme Prime Minister du très Rothschildien Jupiter Macron, qui veut décongeler sa réforme de la retraite par poings-data-gueule et sur l’appli STOPCOVID qui heureusement, pour le moment, est un fiasco total, comme le reste…

    Il a pas osé sortir Delevoye du congélo ?
    Faisons gaffe, y pourrait…
    JBL

  8. 2112 dit :

    1- j’en refuse le principe.
    2- qui plus est avec des softs proprios invérifiables comparé à des soft sous license GPL.
    3- soft proprio + brevet, bonjours les royalties, bonjour notre budget !

  9. e dit :

    le COVI Pass c’est pour obliger à acheter des tests covid bidons et les tests covid bidons sont aussi un juteux business pour les laboratoires, quand il y a un test faux positif, le mec est obligé de racheter, racheter, jusqu’à avoir un négatif, cela fait du business

    l’institut pasteur a des tests faux positifs qu’il donne pour forcer les gens à racheter des tests http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse, car avec les faux positifs, les gens sont confinés et sont interdits de sortir, donc sont obligés de jouer au loto euromillion et acheter des tests jusqu’à avoir un négatif
    bref, chaque labo se prend pour euromillions ou le loto,

    pas étonnant que les labos ont des kits de faux positifs en stock
    http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-aux-etats-unis.
    html
    http://www.cielvoile.fr/2020/04/des-kits-de-test-destines-au-royaume-uni-contamines-au-covid-19.html http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-au-canada.html,
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-des-tests-de-depistage-commandes-par-le-royaume-uni-contamines-par-le-covid-19-6798277
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1696091/test-depistage-ecouvillons-covid-19-contamines-chine-quebec
    http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

    les tests sont bidons et ne sont là que pour faire gagner des milliards de dollars, car acheter des tests pour être libre, racheter sans cesse avec de faux positifs jusqu’à ce qu’ils tombent sur un négatif, bref c’est la roulette russe qui permet aux labos de tests d’engranger des milliards, pas étonnant que Bill Gates, Rockfeller, jeff Bezos d’Amazon , Mark Zuckerberg de Facebook ont fait leurs labos de tests pour gagner de la tune:et ont augmenté des milliards de chiffres d’affaires pendant le confinement https://www.msn.com/fr-xl/news/afrique/covid-19-jeff-bezos-bill-gates-et-d-e2-80-99autres-milliardaires-am-c3-a9ricains-qui-ont-vu-leur-richesse-augmenter/ar-BB1652ax pendant que les confinés perdent leurs emplois car interdits de sortir pour bosser et donc sont obligés de crèver de faim et non du covid bidon ( mais cela ne leur suffit pas, car les chômeurs qui perdent leurs logements, sont encore obligés de payer des amendes quand ils sortent chercher du boulot pendant le confinement, donc crever de faim et non du covid bidon)
    https://www.forbes.com/sites/leahrosenbaum/2020/04/21/rockefeller-foundation-announces-national-coronavirus-testing-plan-with-15-million-investment/
    https://www.cbsnews.com/news/coronavirus-at-home-test-kits-bill-gates-foundation-seattle-area/
    https://www.businessinsider.fr/jeff-bezos-a-laisse-entendre-quamazon-pourrait-livrer-des-tests-de-depistage-du-covid-19-dans-le-monde-entier-184182
    https://www.vox.com/recode/2020/3/10/21173864/mark-zuckerberg-bill-gates-coronavirus-billionaire-philanthropy

  10. nicolasbonnal dit :

    UN RABBIN S’oppose aux puces de Netanyahou

    • zorba44 dit :

      Mourir libre …et peut-être devoir libérer ses enfants …que Dieu nous pardonne de séparer la Bête de l’enfance innocente et de son devenir dans l’éducation et non dans la soumission.

      Je prends conscience d’écrire une chose terrible et terrifiante si nous devons arriver à cette extrêmité car je ne sais si le seul choix imposé à l’homme est la voie de Dieu.

      Jean LENOIR

    • a dit :

      à 5:16 de la vidéo, Netanyahou avoue que les puces c’est pour tuer à distance https://youtu.be/m_5lPjUs3s8?t=316

  11. ez dit :

    pas étonnant qu’ils installent la 5G (en antennes relais sous formes de cellules intelligentes dissimulés partout dans le milieu urbain), car le COVI pass= marque de la bête émettra des ondes cancérigènes 5G détectés par les drônes 5G
    https://www.kla.tv/Coronavirus-fr/16685
    https://www.alterinfo.net/Bill-Gates-veut-modifier-la-Bible-pour-imposer-la-marque-de-la-bete-tatouage-appele-identite-numerique_a156309.html

  12. zorba44 dit :

    Plus fort que l’esclave et le robot

    https://fr.finance.yahoo.com/actualites/royaume-uni-produits-%C3%A0-base-122206304.html

    nous avons la concurrence des singes…
    Les singes au service des riches ! Le top !

    Jean LENOIR

  13. Ping : Stress-test dominical : Ne sis miser ante tempus (Sénèque) mais quand même. Resserrage des boulons dans deux provinces abâtardies du Globalistan planétaire, la Catalogne et la Californie (sécessionnistes en herbe). On est déjà condamnés au vaccin

  14. enfermés, muselés et maintenant pucés et quoi encore ?!! C »est quoi la future l’invention…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s