Non M. Défraîchi, nous n’avons pas « envie d’apprendre à vivre avec ce virus »… car c’est le virus de la peur, du mensonge d’Etat et de la dictature !

Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique, a déclaré jeudi 10 septembre 2020 sur RTL qu’il fallait éviter de revenir à un confinement en France pour endiguer la propagation du coronavirus tout en reconnaissant qu’on ne pouvait exclure des mesures locales de ce type.

Le conseil scientifique et moi-même, on est persuadés qu’il ne faut pas revenir à un confinement, que les enjeux ne sont pas que sanitaires […], les enjeux sont également sociaux et économiques, donc le choix ne sera pas uniquement sanitaire, a-t-il dit.

[En réalité les enjeux sont politiques, beaucoup l’ont compris maintenant. L’économie ils s’en foutent, ils ont même décidé de la détruire pour “sauver le climat et la planète”, en même temps qu’ils dépeupleront. Nous allons devoir apprendre à vivre avec la décroissance et le chômage. OD]

Mais à l’inverse on voit également que de l’autre côté, depuis plusieurs semaines, le virus recommence à circuler de façon significative en France, inquiétante dans certaines régions, a poursuivi Jean-François Delfraissy, observant que les services de réanimation allaient être bousculés par l’admission de malades du COVID-19 à partir de la mi-octobre, de début octobre dans certaines régions. [Delfraissy est un devin]

 

Le reconfinement local n’est pas exclu

Un nouveau conseil de défense consacré à la crise sanitaire doit se tenir ce vendredi alors que les bilans quotidiens communiqués par les autorités sanitaires montrent une nette accélération des nouveaux cas [forcément, on teste à tout-va] et que le nombre de malades hospitalisés est repassé mercredi soir au-dessus des 5 000 pour la première fois depuis le 11 août. Il faut tout faire pour essayer de ne pas reconfiner localement, a insisté Jean-François Delfraissy sur RTL, ajoutant cependant : Ce n’est pas exclu en cas de situation critique. [Tu parles, ils ne vont pas se gêner !]

Mais le président du Conseil scientifique en appelle surtout à la responsabilité individuelle, prônant un resserrement de la notion de distanciation physique parce qu’il y a quand même beaucoup de laxisme. [C’est toujours de notre faute, on commence à connaître la chanson. Donc ils vont nous ordonner de nous tenir gentiment à carreau, car c’est l’objectif véritable.]

Soyons raisonnables, il faut qu’on comprenne tous qu’on a envie d’apprendre à vivre avec ce virus et que donc il faut être un peu raisonnable pour se protéger et pour protéger les autres. [C’est bien ça : il faut être “raisonnable”… ne plus râler, ne plus manifester, ne plus demander des comptes : rentrer dans sa coquille.]

Des messages préventifs doivent notamment cibler les populations les plus à risque mais aussi les 20-40 ans. Il faut qu’on rentre dans cette notion qu’il n’y a pas de risque zéro et qu’on est entré dans une période de gestion des risques , a-t-il insisté. « Apprendre à vivre avec le Covid est un élément tout à fait essentiel. » [Bis repetita]

Ouest-France, le 10 septembre 2020

Voir aussi :

Attention, ils ne mettent plus de gants et préparent cette opinion hébétée à une réalité hallucinatoire prochaine : le génocide des humains justifié par « l’écocide ». Greta rimera avec corona

Covid-19 : Faut-il également porter un masque pendant les rapports sexuels ?

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Non M. Défraîchi, nous n’avons pas « envie d’apprendre à vivre avec ce virus »… car c’est le virus de la peur, du mensonge d’Etat et de la dictature !

  1. zorba44 dit :

    Ce con il a une tête de plus en plus marquée par le délabrement,,,

    Il s’est fait enfiler par les politiques (graisser aussi par les labos) …n’allant pas profiter longtemps de sa vieillesse en se faisant lentement hara-kiri avec son masque !

    Jean LENOIR

  2. preux chevalier dit :

    le fait que le nombre de cas positif augmente est une bonne nouvelle. cela indique que les gens sont en contact avec un virus atténué et développent une immunité personnelle et donc, vu le nombre de cas positif réel, l’immunité collective augmente. Cela veux dire aussi que les gestes barrières ont une efficacité faible mais suffisante pour empêcher cette immunité collective de se mettre en place rapidement. Dans plus de 90% des cas les personnes ne ressentent aucun malaise. Si une personne fragile doit être hospitalisée, il existe une bonne dizaine de protocole pour la soigner en quelques jours (y comprit l’hydroxychloroquine) Le problème c’est que ces protocole sont interdits par l’état scélérat . Etrange non? il faut augmenter la peur jusqu’à l’arrivée de la grippe saisonnière qui justifiera les gestes barrières encore plus resserrés voir un nouveau confinement et la masque-à-rade continuera . Heureusement de plus en plus de gens s’éveillent, sauf les asphyxiés du ciboulot qui attendent le vaccin libérateur de Bill Meguelé et qui continué à écouter la télé-pinocchio ( à cause du nez des présentateurs qui s’allonge)

  3. Zétor dit :

    I comme ignare

  4. Zétor dit :

    Pr Luc Montagnier « ‘Je crois que les vaccinateurs oublient ce principe d’Hippocrate : Ne pas nuire »

  5. SIMIAND Jean-Marc dit :

    dans ma famille, 2 personnes agées sont mortes en maison de retraite dans les 3 derniers mois. La cause n’est pas la COVID mais l’isolement imposé par les mesures sanitaires covidiotes !

  6. Marc dit :

    Oui un nombre croissant de Français réalise qu’on les manipule et que le « système » par l’intermédiaire des « merdias » complices ( télés, radios, presse écrite ) n’a pour but qu’entretenir la PEUR …et ça marche !….HONTE à la majorité de ces « journaleux » des « merdias »…Leur place avec souvent un bon salaire explique sans doute leur lâcheté !…Dans l’entourage que je côtoie, quelques personnes sont « mortes de peur » et appliquent les mesures à la lettre. Cela permet d’analyser la psychologie humaine et à ma grande surprise les personnes qui se font manipuler très facilement ne sont pas celles auxquelles je m’attendais !!!!!!!

  7. SIMIAND Jean-Marc dit :

    Quand arrêteront-ils de lobotomiser les moutons ?
    https://www.facebook.com/photo/?fbid=10157704076917239&set=gm.694748888056749

  8. Ping : Enfin la révolte signée des chercheurs courageux : dans une tribune pour le Parisien, 35 chercheurs, universitaires et médecins, dont Jean-François Toussaint, Laurent Toubiana et Laurent Mucchielli, critiquent la communication du gouvernement sur la c

  9. tobor dit :

    Ils visent un homme du futur au bas du visage boursouflé et boutonneux autour de la bouche jusqu’aux narines et avec des mains sans peau sur les os…

  10. Ping : Merde, même (le magazine) capital baisse l’éponge ! « Le taux de reproduction de l’épidémie s’effondre en Île-de-France, notre carte de France… » Donc ? « On ne sait plus quoi penser »,

  11. matbee dit :

    Ces saloperies de franc-macaques ont réussi à contaminer toute la société : il n’y a plus de révolte, plus d’indignation, plus de réaction… RIEN de RIEN.
    On va tous se faire bouffer, piquer et exterminer EN SILENCE.

    C’est tragique.

  12. leduc dit :

    Mr Défraichi porte bien son nom : respiration forte, et marque marron (de nicotine) qui tache son masque, au niveau de sa bouche .

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s