La grande supercherie des tests PCR, 90% des cas positifs ne sont pas malades ni contagieux

Etant donné que ces tests, multipliés à très grande échelle, servent à nous faire croire que le virus circule de plus en plus vite et infecte de plus en plus de gens, qualifiés de “malades” naturellement, vous comprenez à quel point il sont décisifs pour entretenir l’ARNAQUE. J’avais été l’un des premiers, je crois, à dénoncer l’immense supercherie début avril avec la publication d’un article traduit de l’anglais qui m’avait valu un certain succès sur les réseaux sociaux (L’arnaque suprême du coronavirus dévoilée : Le Covid-19 est indétectable… C’est une menace fantôme !). OD

« Dans un test PCR il y a un facteur très important qui n’est pas mentionné dans les résultats, c’est le CT (Threshold Cycle). Il s’agit du coefficient d’amplification de l’ADN , du nombre de cycles d’amplification.

Le test ne détecte pas des virus entiers en état de marche, mais des morceaux de ce virus actifs ou non. Donc il peut détecter des petits morceaux de virus d’une infection qui date de plusieurs semaines, voire plus.

Dans les prélèvements il y a très très peu de morceaux d’ARN viral, donc ils ne peuvent pas être détectés tel quel. Il faut augmenter le nombre de morceaux de manière très importante pour pouvoir les détecter.

On transforme cet ARN viral en ADN puis on met un produit qui fait que tous les ADN du prélèvement sont dupliqués de nombreuses fois. On répète plusieurs fois cette opération.

Plus on la répète, plus on amplifie leur nombre, plus le CT est grand, plus on risque d’avoir des faux positifs.

Moins on la répète, moins on a de faux positifs, mais plus on peut avoir des faux négatifs.

Suivant les appareils et les laboratoires on peut aller à des valeurs de CT plus ou moins grandes de 20 à 45 !

CT = de 20 à 30 => charge virale importante, peu de faux positif, si positif on est certain qu’il y a bien infection à un des 5 coronavirus qui circulent. Mais risque de faux négatifs.
CT = 35 => compromis utilisé par l’IHU, mais des faux positifs.
CT = 40 ou plus => 90% de FAUX positifs = pas de virus COVID, les 10% restant ont une charge virale extrêmement faible, on n’est PAS contagieux (mais il n’y a pas de faux négatifs).

Les recommandations des scientifiques sont un CT comprit entre 20 et 30.  Dans la pratique des laboratoires d’analyses le plus souvent CT à 40 ou plus !

Si votre test est positif, exigez de connaitre à quel CT  et de refaire un autre test le lendemain pour confirmer.

Ces tests PCR avec CT limité à 25 auraient été très utiles en Février ou Mars 2020 pour isoler les vrais positifs avec une charge virale importante et traitement hydroxychloroquine + azithromycine + zinc (HCQ+AZT+Zinc).

Donc sur le plan médical depuis début juin les PCR n’ont plus aucun intérêt SAUF si on restreint le CT à 30 au maximum, ils sont valables uniquement dans ce cas ».

Peter El Baze, France Soir, le 14 septembre 2020

Le Docteur Peter EL BAZE est Ex Médecin Attaché des Hôpitaux du CHU de Nice, ancien Chef du Service de Médecine Interne A1, Les Sources à Nice & créateur des logiciels médicaux Megabaze et Oncobaze (chimiothérapies)

Rappel :

Didier Raoult : « Personne ne sait tester le coronavirus. Ça, Macron le sait très bien. »

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour La grande supercherie des tests PCR, 90% des cas positifs ne sont pas malades ni contagieux

  1. zorba44 dit :

    Bien sûr que ces tests sont une arnaque !

    La positivité nourrit la peur et entretien le développement du nombre de tests. Les tests sont tant coûteux qu’inutiles car il n’y a pas de covideux au bout, pas de décès au bout.

    Destruction de l’économie et organisation de la dépopulation (meurtres de masse pour appeler un chat un chat) c’est ce que à quoi est complice le bon peuple par sa passivité…

    Et pendant ce temps Satan se frotte les mains et ricane !

    Jean LENOIR

  2. HIGGINS dit :

    Qu’ils aillent se FAIRE FOUTRE avec leur vaccin !! SOUTIEN au docteur Perronne et aux rares médecins qui bravent le Léviathan BIG PHARMA !
    Il va falloir couper des têtes !
    MERCI OLIVIER MERCI POUR LA RESISTANCE
    LA VERITE VAINCRA.

  3. Marc dit :

    Surtout que volontairement les  » journaleux » des « merdias » mainstream nous annoncent chaque jour les milliers de nouveaux « cas  » entretenant volontairement la confusion chez le « bon peuple »!…Au lieu de nous annoncer le nombre de nouveaux positifs sans symptôme suite à la multiplication des tests. Cette expression répétée des « cas » n’est pas innocente !….Je n’aimerais pas être à la place de tous ces journaleux qui répètent plusieurs fois par jour comme des perroquets le « nombre de nouveaux CAS  » sans spécifier bien sûr que tous ces « nouveaux cas » ne sont pas de nouveaux malades !!!…Tous ces journaleux disent ce qu’on leur dit de dire, cela n’a plus rien à voir avec la véritable profession de journaliste !!!

  4. Bernie dit :

    Bilar – KILL BILL

  5. Alcide dit :

    Un virologue chinois « Rebelle  » rejoint Twitter et publie des preuves « Smoking Gun » COVID-19 créé en laboratoire.
    Samedi, nous avons rapporté que le Dr Li-Meng Yan – un virologue chinois (MD, PhD) qui a fui le pays, quittant son emploi dans une prestigieuse université de Hong Kong – est apparu la semaine dernière à la télévision britannique où elle a revendiqué le SRAS-CoV-2, le virus qui cause COVID-19, a été créé par des scientifiques chinois dans un laboratoire .
    La suite :
    https://www.zerohedge.com/medical/rogue-chinese-virologist-joins-twitter-publishes-evidence-covid-19-created-lab

    Article technique qui demande des précisions de la part de biologiques et médecins spécialisés non inféodés au système des psychopathes au pouvoir.
    C’est-à-dire de gens honnêtes.

  6. Ratatouille dit :

    Bonjour,

    Partage d’infos,

    On voit venir l’obligation vaccinale à grande vitesse si un fabricant arrive à mettre sur le marché un vaccin et s’il y a des hésitants, l’université de Yale étudie depuis juillet quelle est la meilleure propagande à diffuser : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/study/NCT04460703?term=Vaccine&cond=Covid19&cntry=US&draw=2

    Enfin, ce n’est pas le sujet de l’article mais je souhaiterais partager l’info : l’INRS a fait une fiche sur le CO2 en juin 2020. Et qu’est-ce qu’on y apprend ? Que la valeur limite d’exposition à ne pas dépasser est de 5000 ppm ( http://www.inrs.fr/dms/ficheTox/FicheFicheTox/FICHETOX_238-2/FicheToxSynthetique_238.pdf ) !!!!!

    Il y a de quoi être révolté quand on voit que les enfants portent des masques inutiles dans leur cas pendant 8h par jour et qu’on connait les valeurs hallucinantes des concentrations en CO2 qui sont atteintes en peu de temps…
    C’est marqué en plus sur la fiche INRS chapitre « toxicité sur l’homme » : « L’exposition à de fortes concentrations est rapidement mortelle » ou encore « Les expositions prolongées
    peuvent provoquer des signes respiratoires, cardiovasculaires et neurologiques »

    Bien a vous,

  7. Ping : Résumons-les : le virus ne tue plus, mais il faut se masquer ; les tests ne prouvent rien, il faut les multiplier ; les cas recensés ne sont pas des mortels, mais il faut faire comme si ; il y a un vaccin russe, mais il faut lui dire merde ; le Donald v

  8. StopCharlie dit :

    oui ils nous prennent pour des billes ces enfoirés… ont-ils raison?

  9. Ping : La grande supercherie des tests PCR, 90% des cas positifs ne sont pas malades ni contagieux – Magazine pour la fin des temps

  10. Delphine dit :

    Quand ces abrutis arrêteront de nous prendre pour ce qu’ils sont, alors, peut-être y aura-t-il de l’espoir. Mais il faut dire que ces nuisibles par leurs décisions stupides, ont tout à craindre s’ils sonnent la fin de la récré. Et là ils ont raison.

  11. z dit :

    un test covid cause la mort d’un bébé, l’écouvillon de 15 cm a causé une hémorragie fatale dans la profondeur du nez
    https://english.alarabiya.net/en/coronavirus/2020/07/15/Coronavirus-Saudi-child-dies-due-to-a-COVID-19-test-swab-breaking-in-his-nose (article à enregistrer avant censure)

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s