Billet covidien : parce qu’il n’est pas nécessaire d’une deuxième vague pour avoir peur

La propagande de la terreur fonctionne à merveille, ça y est, les gens en redemandent, la méthode Knock a fonctionné. En tout cas, si l’on en croit l’étrange sondage diffusé dans les médias français, nos concitoyens sont prêts à plus de restrictions, acceptent même d’être reconfinés. Dans leur grande majorité. Oyé, Oyé, braves gens, prenez-en de la graine, vous qui étouffez sous votre masque, voici ceux qui ont un sens civique! Et surtout, ne vous posez pas la question de savoir pour quoi ni pour combien de temps. La grippe arrive, comme chaque année, mais cette fois-ci, à Moscou, les personnes de plus de 65 ans sont priées de rester à domicile. Manifestement éternellement, puisqu’il y aura toujours des virus. L’OMS annonce que la fête n’est pas terminée, pardon, le danger est encore là, donc notre bon monde globalisé ressort le sabre sans le goupillon : de toute manière, c’est l’enfer sur terre qui vous est promis.

C’est reparti. Tous nos chers gouvernements marchent docilement au son de l’OMS, comme si les recommandations de cette structure avaient d’un souffle détruit la hiérarchie des normes, mis fin à des siècles de civilisation politico-juridique pour célébrer aujourd’hui le retour du temps des troubles.

A Marseille et Aix, fermeture des cafés et restaurants, ce qui provoque une forte réaction sociale, dont le Gouvernement se moque – la santé avant tout nous dit-on, vos revendications sont mesquines. A Paris, les bars fermés à partir de 22h et interdiction de diffuser de la musique trop fort – la fête n’est plus d’actualité, tremblez pauvres gens !

Pour ne pas mourir, vous ne devez pas vivre, c’est logique. Comme ça au moins, le moment venu (qui de toute viendra), vous n’aurez rien à perdre.

A Moscou, ce n’est pas mieux : les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les personnes touchées par une maladie chronique ne doivent plus aller travailler – mais cela dépend de l’employeur, car aucune subvention particulière cette fois n’est prévue. De même, le Maire de Moscou, qui a repris des forces pendant la trêve estivale-électorale, revient tout ragaillardi, les vieux à la maison, mais vous avez le droit d’aller prendre l’air. Même exceptionnellement, les proches peuvent leur rendre visite. Il n’y a rien à dire, il s’est humanisé depuis le printemps.

Le même, Sobianine, qui explique qu’il n’y a pas de deuxième vague – mais que la situation est préoccupante – qu’il y a beaucoup de tests – qu’en même temps les chiffres d’hospitalisation augmentent – que c’est le retour de l’épidémie annuelle de grippe. La nouvelle recette du gloubiboulga.

Bref, alors que la Russie a du mal à se remettre économiquement de la gestion de la crise du coronavirus, Sobianine recommande aux gens de se mettre en congé (sur quels fonds ?), ou bien de le faire aux frais de l’employeur avec des arrêts maladie, qui leur seront délivrés (alors qu’ils ne sont pas malades …). Pour ne rien gâcher, retour au travail à distance : 5 000 grandes entreprises à Moscou sont priées de laisser leurs employers à la maison. Gref, toujours à la pointe du progressisme, s’est enthousiasmé et a immédiatement annoncé que la plupart des employés de la Sberbank seront placés à domicile.

Et bien sûr, n’oubliez pas vos masques, obligatoires. Sinon, vous risqueriez de respirer.

Bref, la fête globale revient à la charge et l’adoption d’une réforme constitutionnelle en Russie voulant protéger la souveraineté du pays ne peut compenser la vague intérieure globaliste, menée par des personnes, qui par ailleurs n’ont pas besoin de plusieurs passeports pour soutenir leur fanatisme.

Version moins socialement pesante qu’en France, pour l’instant, sans masque obligatoire dans la rue, la pression est exercée différemment, mais le but est le même : changement de monde sous dictat sanitaire.

Les lieux de réflexion que sont les Universités sont amputés. Forcer la virtualisation des universités, où les professeurs résistent trop; casser la transmission du savoir, en coupant les grands noms de la doctrine (qui ont, pour la plupart, plus de 65 ans et sont interdits de cours) ; interdiction des cours magistraux, car le professeur doit être réduit au niveau de youtube et zoom; mettre la pression sur les Universités plus conservatrices, pour permettre aux plus progressistes de reprendre du terrain. C’est ici un jeu de pouvoir. Car le savoir est un pouvoir. Et ce monde en gestation ne peut se permettre la réflexion et le recul.

Pouvoir qui s’exerce aussi sur la population, mise en état de terreur, sous l’effet d’une propagande constante et d’une menace d’amende en cas de non-respect de règles volontairement fluctuantes et imprécises. Sans oublier que de demander aux personnes âgées de rester à la maison pour cause de risque de grippe ou de virus (et non plus uniquement de coronavirus), car ils sont fragiles, c’est leur imposer de mourir discrètement chez eux et de ne plus apparaître dans le monde. Car il y aura toujours des virus. Donc les personnes âgées, qui ne vont pas rajeunir, devront toujours rester à la maison ? L’on en revient à l’eugénisme et au fantasme d’un monde « propre ».

C’est un monde de mort qui est avancé. Mort de la culture sociale, des traditions humaines de transmission. Mort du rapport affectif, des câlins et des bisous. Mort de l’économie réelle, qui suppose un travail physique. Mort de l’homme, qui a besoin de toutes ces composantes pour se développer.

Et les gens, en tout cas en France, selon un sondage diffusé par le JDD et repris dans la presse, seraient majoritairement prêts à limiter leurs libertés.

Au nom de quoi ? De quelle sécurité ? Pour ceux qui cherchent une planche de salut dans un vaccin salutaire, rappelons que les vaccins contre la grippe ou l’hépatite, par exemple, existent depuis longtemps. Ce qui n’empêche pas ces virus de continuer à faire, eux, une véritable hécatombe. Beaucoup plus dangereux que le coronavirus, pour autant, l’on n’a jamais demander aux gens d’arrêter de vivre pour eux. Ce qui soulève beaucoup de questions quant au fondement sanitaire de cette hystérie.

Pas de contact humain, pas de plaisir, s’enfermer chez soi après s’être enfermé dans un masque. C’est à se demander si les gens ont plus peur de la mort ou de la vie ?

PPS: En cadeau pour la journée, petit rappel de Knock ou le triomphe de la médecine, qui semble de plus en plus d’actualité. Quand notre cher Knock explique l’importance de bien informer les gens sur les dangers des maladies qui peuvent les toucher et donnent moult détails, son vis-à-vis, Bernard l’instituteur lui répond :

« C’est que je suis très impressionnable … Si je me plonge là-dedans, je n’en dormirai plus. »

Réponse de Knock : « Voilà justement ce qu’il faut. Je veux dire : voilà l’effet de saisissement que nous devons porter jusqu’aux entrailles de l’auditoire. »

Comment se portent vos entrailles ?

Karine Bechet-Golovko, Russie Politics, le 28 septembre 2020

Lire aussi :

La valse globale du Covid : fermeture des écoles à Moscou pour deux semaines

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Billet covidien : parce qu’il n’est pas nécessaire d’une deuxième vague pour avoir peur

  1. zorba44 dit :

    Ça me gratouille et ça me chatouille à la fois…

    Même si les tests sont sans doute hautement frelâtés …leurs résultats renforcent les gogos dans une peur irrationnelle !

    Jean LENOIR

  2. zorba44 dit :

    Même si cela n’a pas de rapport avec le sujet…

    https://fr.finance.yahoo.com/actualites/parmesan-deutsche-bank-pret-bancaire-101343564.html

    …où il est montré que la banque revient à des garanties tangibles pour accorder un prêt !
    Parmesan, le nouveau stock de métal jaune en Italie ?…

    Jean LENOIR

  3. lorsi dit :

    Coralie Dubost, compagne d’Olivier Véran, actuel ministre de la « Santé », est « young leader » de la French-China Foundation et membre du comité de pilotage de cette dernière. Cette organisation mondialiste est administrée notamment par Fabius, Attali, Alain Mérieux, JP Raffarin, Hubert Védrin

    https://francechinafoundation.org/comite-pilotage/?lang=fr

  4. clavreul dit :

    Lorsque l’on regarde la photo on se dit qu’il y a peut être autant de danger dedans :

    Le numérique et les droits fondamentaux : le rapport du Conseil d’Etat | droitdu.net
    https://droitdu.net/2014/09/le-numerique-et-les-droits-fondamentaux-le-rapport-du-conseil-detat/#:~:text=Le%20Conseil%20d%E2%80%99Etat%20ne%20consid%C3%A8re%20pas%20seulement%20le,%C3%A0%20la%20fois%20un%20instrument%20et%20une%20

    Les discours d’adieu sont souvent plus intéressants sans doute plus de courage :

     » Le travail de journaliste consiste à détruire la vérité, à mentir sans réserve, à pervertir les faits, à avilir, à ramper aux pieds de mammon et à vendre son pays et sa race pour gagner son pain quotidien ou ce qui revient au même, son salaire. Vous le savez comme je le sais, alors qui peut parler de presse indépendante ?
    Nous sommes les pantins et les vassaux des hommes riches qui se cachent derrière la scène. Ils tirent les ficelles et nous dansons. Notre temps, nos talents, nos possibilités et nos vies sont la propriété de ces hommes. Nous sommes des prostituées intellectuelles. »

    JOHN SUITON, journaliste, à propos de la liberté de la presse, lors de son discours d’adieu au New York Times.

  5. clavreul dit :

    Les lois fondamentales du Royaume de France ne permettaient pas de reconnaitre un Roi qui n’était pas catholique, au travers de la révolution, la république en a voulu autrement :

    « Macron, c’est Judas : la trahison est dans sa nature », tacle Pascal Praud – RTL – RTL – YouTube

    Ne croyez surtout pas qu’il n’y aura pas une lourde addition à l’issue de tout cela.

  6. matbee dit :

    Big Pharma lance un appel à cobayes pour tester les vaccins… Manu 1er, Olivier Véreux(avec Coralie) et Agnès Buzyness sont déjà inscrits… suivez leur exemple !

    Tests des vaccins anti-Covid : l’Inserm cherche 25000 volontaires

    https://actu.orange.fr/france/tests-des-vaccins-anti-covid-l-inserm-cherche-25000-volontaires-magic-CNT000001tJBNq.html

  7. Jean-Marc SIMIAND dit :

    Bon Olivier, quand est-ce que l’on parle des solutions pour sortir de ce merdier ?
    Cela fait 3 mois que je réfléchis à une solution et j’arrive toujours à la solution MAI 68 : grève générale pour bloquer le pays. Je vois que cette solution pour faire sauter ce gouvernement de pourris. Montrons l’exemple à la planète.
    Si on va dans la rue, on se fera massacrer. Restons chez nous avec des réserves et des couvertures. Bloquons tout le pays avec comme revendications :
    -démission du président et son gouvernement de pourri
    -une nouvelle constitution avec des médias appartenant au peuple, des lobbys interdits et le RIC référendum d’initiative citoyenne.
    -arrestation du groupe au sommet de la pyramide responsable de toute cette tyrannie planétaire.

    Renversons cette pyramide, la démocratie c’est le pouvoir au peuple.

    • zorba44 dit :

      Jean-Marc, je comprends votre exasperation et je la partage, Mais dites-nous comment vous allez investir les merdias mainstream à 20 heures pour lancer le mouvement ?

      …et puis foutre le pays par terre c’est bien leur objectif principal avant la grande risette !

      Jean LENOIR

      • SIMIAND Jean-Marc dit :

        Non pas d’accord Jean !
        Rappelez vous pendant le confinement au bout de 15 jours ils suppliaient les indispensables à retourner bosser ! Ceux qui font vivre le pays….
        Je suis certain que si le pays est bloqué, ils seront obligés par TOUT le peuple, nous les 99,9%, à dégager. C’est ma conviction. Sinon vous proposez quoi ?

      • SIMIAND Jean-Marc dit :

        Après comment on lance le mouvement ? C’est pas un problème. Suffit de frapper à la bonne porte. quand on veut on peut.

      • zorba44 dit :

        Jean-Marc, je veux bien …mais considérez que les choses vont à toute allure et que nombre de mougeons sont menés par le bout du masque …au point, pour certains, de le porter en voiture et à domicile.
        La communication a émasculé l’esprit d’initiatives et de résistance de la plupart de nos concitoyens.

        Je ne crois plus, en France, aux mouvements collectifs …Ah Macron a bien réussi sont pari avec les GJ.

        Si ceux-ci avaient fait parler la poudre ( il y a des armes en France et pas besoin de sophistication pour tuer) la face du monde eût été changée …et le modèle de la France aurait continué à briller et à rayonner

        Faites jouer Fesse bouc, tuite l’heure et autres vecteurs et je crains que vous voyiez des cohortes à l’échine ployée pour obtenir des arrêts-maladie, au mieux>

        Bonne chance quand-même !

        Jean LENOIR

        PS réaction du mougeon moyen, « je ferai grève quand la télé me montrera la France bloquée par les grèves !… »

    • clavreul dit :

      C’est votre solution qui nous a fichu dedans…

      • Alan.144 dit :

        Précisez à quelle  » Révolution Colorée  » vous faites allusion : 1789 ou 1968 ?

      • VBN dit :

        Si l’on ne fait pas un effort, l’on ne peut pas comprendre que les deux s’additionnent. Celle qui arrive sera la dernière, l’apothéose finale…

  8. TDC dit :

    Révélation incroyable de Madame le préfet de Gironde…

  9. zorba44 dit :

    Voici une courte video qui fait du bien… Trouvée au hasard d’un zapping youtube, je ne résiste pas à vous dévoiler un monde de normalité !

    Bon visionnage et bol d’air frais !

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s