Après l’élection, les scénarios de chaos possibles aux Etats-Unis

  • Annulation du vote et loi martiale

Exercices « Blackout »: annulation du vote de l’élection américaine

Les exercices de simulation « Operation Blackout » ont été menés par la société américano-israélienne Cybereason. Cette société a des liens considérables avec les services de renseignement américains et israéliens.

 👉La simulation a abouti à l’annulation des élections de 2020 et à l’imposition de la loi martiale.

Lire ici (Conscience du peuple)

https://unlimitedhangout.com/2020/07/investigative-series/why-a-shadowy-tech-firm-with-ties-to-israeli-intelligence-is-running-doomsday-election-simulations/

  • Annulation du vote et guerres civiles

Le « Transition Integrity Project (TIP) » a organisé un certain nombre d’exercices simulant ce qui pourrait se passer dans le cas où Donald Trump perdrait les élections de 2020 et qu’il refuserait de quitter ses fonctions. Le TIP est un groupe secret composé de républicains et démocrates néo-conservateurs, « Never Trump », associés à l’administration Obama et à Hillary Clinton.

Le Boston Globe (article en bas de page) a rapporté que le TIP s’est réuni en juin pour simuler la période de 11 semaines entre le jour du scrutin le 3 novembre et le jour de l’inauguration le 20 janvier 2021. Les exercices indiquent que « Trump et ses alliés républicains ont utilisé tous les appareils du gouvernement – les législateurs des États, le ministère de la Justice, les agents fédéraux et l’armée – pour conserver le pouvoir, et les démocrates sont allés devant les tribunaux et les rues pour essayer de l’arrêter.

Le TIP envisageait un scénario dans lequel Trump gagne et Biden refuse de concéder et demande à la place un recomptage et formule plusieurs demandes, notamment cele de donner le statut d’État à Washington DC et Porto Rico, et diviser la Californie en 5 États.

Dans les exercices, Joe Biden est interprété par John Podesta, directeur de campagne 2016 d’Hillary Clinton et chef de cabinet de l’ancien président Bill Clinton. 👉 Les simulations se terminent essentiellement par une crise constitutionnelle où il n’y a pas de président clair et où la Cour suprême et les militaires jouent un rôle déterminant.

Cet événement sans précédent pourrait être désastreux pour la vie américaine car il est probable que des militants des deux côtés descendent dans la rue pour protester contre ce qu’ils croient être un vol par leurs opposants. Si vous pensez que les manifestations et les combats entre les extrémistes de gauche et les extrémistes de droite sont intenses, attendez qu’ils se sentent tous les deux battus suite à l’élection présidentielle. 

Ceux qui s’opposent à Trump affirmeront que Biden a gagné et que Trump tente de voler les élections et de créer une dictature fasciste. Les partisans de Trump diront que les démocrates radicaux de gauche sataniques tentent un coup d’État pour établir un État policier communiste.

Le résultat sera que le voisin se retournera contre son voisin, les membres d’une même famille se renieront et certains militants vont se tourner vers la violence.

Lire ici (Conscience du peuple)

https://www.bostonglobe.com/2020/07/25/nation/bipartisan-group-secretly-gathered-game-out-contested-trump-biden-election-it-wasnt-pretty/

Conclusion :

Et si cette fraude électorale était le scénario programmé pour la suite ?

« Que ce soit Trump ou Biden, la résultante risque d’être la même : le chaos ! »

Lire ici

Lire aussi (merci à Danse) :

« Brandon Smith n’a rien prédit du tout.
Il lui suffisait de lire les séries d’articles d’investigation de Whitney Webb en particulier, que j’ai postés ici à plusieurs reprises, pour savoir que le scénario qui se déroule maintenant sur le sol américain correspond exactement aux plans soigneusement prévus de longue date par un groupe qui a réalisé plusieurs exercices et simulations à cette fin.
Mots-clefs : Dark Winter, Cybereason, Unit 8200.

Brandon Smith oublie de préciser que même si Trump demande la loi martiale pour mettre fin à la déstabilisation intérieure criminelle par les acteurs responsables de la psyop de guerre civile, ceux-ci ont déjà prévu de remplacer le gouvernement américain par un gouvernement militaire.

Je rappelle qu’en France actuellement, nous avons un « Conseil de Défense » composé de plusieurs militaires en plus de quelques marionnettes « politiques » visibles. Cette instance prend les décisions sur notre pays de manière secrète (« secret défense ») et n’est responsable devant personne.
https://www.huffingtonpost.fr/entry/covid-19-le-conseil-de-defense-de-macron-pilonne-par-les-oppositions_fr_5fa3cdfcc5b660630aee8c72

Ce que nous n’avons pas encore vu se dérouler dans le scénario US est la gigantesque CYBER-ATTAQUE prévue par les mêmes acteurs, qui est également programmée dans le package. »

Rappels :

Elections US : On voit bien où tout cela nous mène (B. Smith)

Vers la quarantaine électronique : Le général Richard Barrons annonce la fermeture d’Internet, sans doute en 2021

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour Après l’élection, les scénarios de chaos possibles aux Etats-Unis

  1. Alain Henri LACHAUME dit :

    Bonjour Apparemment, la page se trouve bloquée, inaccessible « introuvable » bizarre! les bandits! Merci pour vos informations. Cordialement

    Alain L >

  2. Alcide dit :

    Ces scenarii sont contraires à la réalité,
    Trump a en réalité et de loin gagné les élections mais une gigantesque fraude avouée par le sénile Biden retarde la publication des vrais chiffres.
    Je crois davantage à ces scenarii :

    https://www.naturalnews.com/2020-11-05-trump-may-invoke-the-fourteenth-amendment-to-strip-electoral-college-votes-from-states.html
    et
    https://www.naturalnews.com/2020-09-12-president-trump-put-down-election-day-rioting-insurrection.html

    Les aveux du débile :

    https://www.brighteon.com/b9594116-7d7f-45f6-852c-b63b780c3738

    La loi est pour Trump.

    • « La loi est pour Trump »

      Oui mais dans ce pays voué à la destruction ça ne suffira pas.

      • lahmizere dit :

        Oui même ses proches Jared et la fille Ivanka le dissuade de poursuivre, et de se représenter en 24, c’est dire le mur auquel il doit faire face.

    • Danse dit :

      Oui la réalité est pour Trump, à condition que les citoyens voient clair et fassent pression sans se battre entre eux.
      Oui la loi est pour Trump, à condition que les juges n’aient pas peur de mourir, ET à condition qu’une nouvelle plandémie/guerre/EMP/catastrophe « naturelle » ne soit pas déclenchée.

      Je crois que l’élément décisif, le grain de sable qui pourrait enrayer la machine, sera la taille gigantesque de la fraude : la taille de la réalité est assez grosse pour qu’elle ait une chance de prévaloir.

      Le groupe qui a organisé le coup d’état est composé de démocrates ET de républicains, en plus des ressortissants israéliens. Cela veut dire que Trump va être lâché par une partie de son propre parti et fortement attaqué en Israël si le scénario se déroule comme planifié. Les prédateurs « créent leur réalité », tant qu’on ne les arrête pas par l’affirmation d’une volonté inverse beaucoup plus forte, libre du moindre doute sur notre capacité de les neutraliser.
      L’un des objectifs de l’opération est de dégoûter les citoyens des élections en leur faisant perdre toute confiance dans les hommes politiques indignes, quel que soit leur bord, pour mettre un terme au système représentatif et pousser les citoyens à demander eux-mêmes une dictature habillée en militaire.

      Attention au piège de la programmation prédictive.
      Je n’accepte pas d’avance l’idée que ce pays soit voué à la destruction.
      Tant que nous vivons en ce monde, le renoncement ne doit jamais être une option.

      • Non Danse, personne n’aime ça mais c’est leur Plan : un pays en plein chaos… voué à la destruction.

        Il faut évidemment le dénoncer et le combattre.

        Quant à Trump, je persiste et signe : il fait partie du Plan.

        Trump est l’anti-Obama tout comme Obama était l’anti-Bush (mais ce n’est qu’une escroquerie)

        Apiject, vous connaissez ? Trump sur le point de nommer le « tsar des vaccins » pour sa vaccination de masse

      • clavreul dit :

        Pourquoi tricher au élection si Trump = Biden ?
        Il fallait laisser Trump faire un second mandat selon le véritable résultat des urnes.

        Les sociaux démocrates perpétuent la révolution permanente de Lénine d’ un monde sans frontière s’ alignant sur la nouvelle puissance communiste chinoise. La laïcité maçonnique couplée au communisme est la base de la nouvelle synarchie dirigeante. Les sociaux démocrates vomissent l’ idée d’ esprit patriotique. Biden, c’ est le coup de grâce pour le leadership américain dans le monde.
         » Le marxisme est une victoire sur la foi, il représente une étape vitale et créatrice dans le mûrissement de la vision universaliste de l’ homme « . ZBIGNIEW BRZEZEENSKI.

        Monsieur Trump c’ est une vision d’ un monde qui fonctionne sur le respect des patries ce qui concorde avec la vison politique de monsieur Poutine.
        quote-what-i-will-do-is-put-america-first-people-don-t-like-to-use-that-term-of-america-first-donald-trump-153-76-73.jpg (850×400)

        La Russie célèbre le nationalisme triomphant de Vladimir Poutine – International | L’Opinion
        https://www.lopinion.fr/edition/international/russie-celebre-nationalisme-triomphant-vladimir-poutine-12081

        Dans les deux clans l’ on intègre l’ idée d’ un nouvel ordre mondial mais conçu de manière différente. Il faut que le peuple américain se batte au coté de monsieur Trump pour faire valoir ses droits, quand à nous européens, nous devons contrer les socialistes qui ont selon moi une vision du monde beaucoup plus destructrice de nos identités respectives avec une haine de la foi impressionnante.

      • Danse dit :

        Israël, éternel vainqueur des élections américaines
        https://lecridespeuples.fr/2020/11/09/israel-eternel-vainqueur-des-elections-americaines/
        Philip Giraldi

        Source : The U Review, le 3 novembre 2020
        Traduction : lecridespeuples.fr

      • Danse dit :

        Here’s the final tally of where tech billionaires donated for the 2020 election
        https://www.cnbc.com/2020/11/02/tech-billionaire-2020-election-donations-final-tally.html
        Published Mon, Nov 2 2020

        Key Points
        • About 98% of political contributions from internet companies this cycle went to Democrats, according to the Center for Responsive Politics.
        • The CEOs of Asana, Twilio and Netflix were among the biggest contributors, and they all targeted Democratic groups and candidates.
        • Super PACs focused on flipping the Senate in favor of Democrats and winning in swing states received millions of dollars from tech execs.

        BIG TECH COLLUSION: Facebook, Twitter and Google Announce Measures to Censor Pro-Trump Information Before the Election
        https://www.thegatewaypundit.com/2020/09/big-tech-collusion-facebook-twitter-google-announce-actions-prevent-trump-win/
        Published September 11, 2020

        Big Tech companies are putting in place measures that will prevent Trump supporters from openly communicating and promoting their candidate before and after the election. Big tech will collectively put their knee on the neck of democracy. After the 2016 election the Democrats, who had run the US into the ground during the previous eight…

        Big Tech using censorship to tip elections
        https://www.journal-news.net/big-tech-using-censorship-to-tip-elections/article_f00f6915-db7a-5427-ab19-440c512c86bd.html

        The media can’t report on things we don’t see, hence Big Tech censorship is impeding journalists from doing their jobs. This is something we see in places like Communist China, where the free flow of information is restricted and only state-run media is permitted.

      • lahmizere dit :

        Bravo Mr Demeulenaere, vous voyez loin, c’est très possible, mais où allons nous pardi ?

      • clavreul dit :

        ça n’ est pas pour rien que je milite pour le retour d’ une monarchie de droit divin à l’ échelle de l’ Europe. Malgré tout dans le cadre républicain je suis plutôt contre le socialisme révolutionnaire ou autrement dit la sociale démocratie.

        Creepy Joe Biden Compilation

        A1.jpg (622×705)

        La religion de la mort introduite par mai 68.
        Le droit à l’IVG, interview d’Elisabeth Badinter – Marie Claire
        https://www.marieclaire.fr/,avortement-interview-d-elisabeth-badinter,20213,42838.asp

        J’ ai tout de même une question, pourquoi madame Badinter ne fait pas la promotion de l’ avortement en Israël ?

  3. Gug dit :

    Sic : »Je rappelle qu’en France actuellement, nous avons un « Conseil de Défense » composé de plusieurs militaires en plus de quelques marionnettes « politiques » visibles. Cette instance prend les décisions sur notre pays de manière secrète (« secret défense ») et n’est responsable devant personne. » Commentaire, celui qui écrit cela ne connaît rien à la place du militaire, cad qqpart entre la poubelle et la machine à café. Vous avez imaginé Villiers!!! Un tel commentaire : On appelle cela chez les militaires se faire du vent sous la queue.

    • Danse dit :

      « celui qui écrit cela ne connaît rien à la place du militaire, cad qqpart entre la poubelle et la machine à café. »
      J’ai écrit ce commentaire. Il ne signifie en rien que les militaires aient un quelconque pouvoir, c’est vous qui inventez cela tout seul, probablement pour tenter de faire diversion.
      Que les marionnettes soient militaires ou/et politiques, ce qui importe et ce que j’ai écrit est que ce nouveau « gouvernement » est secret et ne rend donc de comptes à personne.

    • clavreul dit :

      Les généraux qui font des courbettes devant E. Macron lors des cérémonies au nom du respect de nos anciens morts au combat : 14/18 et 39/45.
      fa8f7790db798fb11e07271650ff4edb2da17cc0f47fa762f8809e549b5551a3.png (832×483)

      Le jour viendra ou il vous faudra bien comprendre que la France ça n’ est pas tout ce merdier. La France honore le Christ au travers de la Messe !
      La république est la putain de satan.

      Gabrielle Cluzel sur Twitter : « Des familles et de jeunes catholiques privés de #Messe dominicale chantent et prient sur le parvis de la cathédrale Saint-Louis de #Versailles https://t.co/mJk2Yakpbd » / Twitter

  4. clavreul dit :

    Nous allons vous isoler pour éviter que vous contaminiez vos proches avec le Covid19.
    2e-17.jpg (940×529)
    https://i0.wp.com/www.survivaldan101.com/wp-content/uploads/2016/07/2e-17.jpg?fit=940%2C529

  5. Danse dit :

    ======[VOSTFR] Operation Scorecard, project Hammer, Dominion, Etc
    •8 nov. 2020

    Le mode opératoire de l’opération Scorecard décrit ici, avec l’inversion informatique des votes Trump reversés sur le compte de Biden, est équivalent à celui utilisé en France pour truquer les élections présidentielles.

    Ce qui s’est passé aux US est que Trump a probablement eu un nombre de bulletins très supérieur à Biden, détail essentiel auquel ne s’attendait pas le groupe en charge du coup d’état, qui a été obligé d’ajouter des masses de bulletins frauduleux : c’est précisément cet excès dans la fraude qui les a trahis.
    Ce n’est pas en ne votant pas qu’on peut mettre en évidence le truquage des élections dans ce système, c’est au contraire en votant avec un taux maximum de participation qu’on met de bâtons dans les roues des truqueurs.

    Rappel :
    =======Microsoft’s ElectionGuard a Trojan Horse for a Military-Industrial Takeover of US Elections
    (= Microsoft ElectionGard, cheval de Troie pour une prise de contrôle des élections américaines par le complexe militaro-industriel US
    >>> en collaboration avec les services secrets militaires israéliens)
    https://www.mintpressnews.com/microsoft-electionguard-a-trojan-horse-for-a-military-industrial-takeover-of-us-elections/258732/
    by Whitney Webb
    May 24th, 2019

    “The fact that we are handing over the keys of American democracy to the military-industrial complex — it’s like giving the keys to the henhouse to a fox and saying, ‘here come in and take whatever you want.’ It’s obviously dangerous.” — Investigative journalist Yasha Levine

    Earlier this month, tech giant Microsoft announced its solution to “protect” American elections from interference, which it has named “ElectionGuard.” The election technology is already set to be adopted by half of voting machine manufacturers and some state governments for the 2020 general election. Though it has been heavily promoted by the mainstream media in recent weeks, none of those reports have disclosed that ElectionGuard has several glaring conflicts of interest that greatly undermine its claim aimed at protecting U.S. democracy.

    In this investigation, MintPress will reveal how ElectionGuard was developed by companies with deep ties to the U.S. defense and intelligence communities and Israeli military intelligence, as well as the fact that it is far from clear that the technology would prevent foreign or domestic interference with, or the manipulation of, vote totals or other aspects of American election systems. (…)
    ————————————————————————————

    Nous pouvons nous attendre à la suppression de bureaux/bulletins de votes prochainement en France, ou à leur remplacement par des machines à voter. Nous avions stoppé cette démarche lancée par Sarkozy, à l’époque nous avions encore le droit de manifester sans nous faire mutiler par les milices, pas de confinement, des entreprises indépendantes, quelques services publics, et encore quelques vestiges de Droit.
    Il suffira au système de lancer soit un « attentat islamiste » sanglant, soit un « virus » saiignant sur un bureau de vote lors d’une prochaine élection partielle.

  6. Ratatouille dit :

    1) https://www.youtube.com/watch?v=rFusmEJJr78&ab_channel=CNN

    2) Film. L’associé du diable.
    C’est la seule fois ou il a accepté le tournage dans son appartement pour un film. La femme de l’avocat véreux interprété dans le film par Keanu Reeves, s’appelle Mary Anne comme sa mère.

    https://www.visiontimes.fr/actualites/monde/les-sombres-origines-de-la-banque-qui-tient-leconomie-mondiale-5172

  7. Zig dit :

    et si l’affaire était déjà bien plus engagée que ça…!
    dites-moi si quelque chose vous choque entre ces photos…

    un Joe bien plus jeune
    https://fee.org/articles/how-a-young-joe-biden-became-the-architect-of-the-governments-asset-forfeiture-program/

    Biden en 2013 portrait pour le congrès

    puis en avril 2019 ayant annoncé sa candidature pour 2020 / la photo est comme VP d’Obama, soit avant 2017..
    https://thelancerlink.com/news/2019/05/14/joe-biden-announces-2020-election/

    plus tard le 11 juillet 2019 / y pas un détail la qui vous saute aux yeux..
    https://www.pbs.org/newshour/politics/biden-aggressively-defends-the-affordable-care-act

    avril 2020 cherchant un/une VP
    https://www.whsv.com/content/news/Joe-Bidens-next-big-decision-Choosing-a-running-mate-569533781.html

    ou août 2020
    https://cnnphilippines.com/world/2020/8/22/Joe-Biden-US-elections-2020.html

    est-ce bien le même homme..? c’est la question que j’ai..? entre 2017 et 2019 que c’est-il passé
    le scénario en cours ne serait-il pas encore plus énorme que ce que nous pouvons imaginer..?
    parfois je suis un peu perplexe..

  8. Ping : Ils ont mis Biden au pouvoir comme à la parade. Il imposera masque et vaccin aux américains endormis comme nous. Ils progressent vite et ils sont là pour nous plonger dans une merde qu’ils veulent aussi que nous bouffions. Nos gouvernements surendett

  9. Ratatouille dit :

    🙂

    Que veut dire le VP? Merci,
    Les écoutilles ne trompent jamais.
    Le fait de passer sous bistouri pour rajeunir change la morphologie du visage.

    Quoi que! Les oreilles peuvent elles aussi, passer sous bistouri.

  10. Abbad dit :

    Une attaque de type 11 septembre « au coin de la rue » si Biden gagne, prévient la nièce de Ben Laden

    La nièce de Ben Laden estime que seul Trump peut empêcher un autre 11 septembre de se produire
    Noor Ben Laden affirme que Daech a prospéré sous l’administration Obama / Biden

    A REFLECHIR

    https://www.arabnews.fr/node/12696/international

    • Zig dit :

      Ah, alors je n’irai pas la contredire Noor, j’ai bossé pour la famille entre 2001-6, des gens charmants…!
      Les commanditaires du 11 sept. sont les mêmes que ceux qui sont derrières le covid, ils n’ont aucun scrupule sur 1 ou quelques milliers voir millions de morts que cela va engendrer pour arriver à leurs fins..
      dites-vous bien > aucun scrupule, pas même un soupçon d’humanité pour vos petites personnes..

    • Danse dit :

      Cette psyop d’un nouveau 11 septembre fait partie du plan relaté en détail par Whitney Webb dans sa série d’articles sur l’opération Dark Winter / Operation Black-Out.
      Elle mentionnait la possibilité d’une gigantesque cyber-attaque, qui aurait pour les prédateurs l’avantage d’éteindre toutes communications électroniques entre les citoyens résistants, et aussi de créer une rupture de la chaîne des approvisionnements alimentaires…

      La journaliste Vanessa Beeley, récemment interviewée par Ryan Cristian, pense que la psyop serait prévue sous la forme d’une attaque EMP (impulsion électromagnétique).
      Johnny Vedmore pense que Darktrace, Cybereason et Carbyne911, ces hackers venus aux US au motif de protéger l’élection d’une cyber-attaque, ont au contraire pour but de complètement subvertir les systèmes US de l’intérieur par la Singularité.

      L’ampleur et la durée de la catastrophe mettraient les Américains suffisamment en état de choc pour les (et nous) faire déboucher de force sur le « nouveau monde » que les prédateurs veulent créer : entièrement sous contrôle militarisé de l’Intelligence Artificielle, rationné, pucé et transhumaniste, avec épidémies et confinements à répétition et leurs expérimentations médicales illimitées sur nous les cobayes humains déshumanisés.

      Les acteurs de ces scénarios sont étroitement liés aux suspects mondialistes habituels : la société israélienne Cybereason issue du renseignement militaire israélien, les services secrets US et GB, BigTech, Soros, William Kristol, Kissinger, Berggruen, etc.
      Les conspirateurs comparent leur projet à la révolution russe et à 1789 et ils estiment que leur projet grandiose ne peut pas prendre le risque de garder un Trump à la Maison Blanche. Il est intéressant de noter que Netanyahu a déjà twitté son au-revoir à Trump et ses félicitations à Biden.

      Ci-dessous je vous colle des liens et extraits en recommandant de lire/écouter leur intégralité.

      ====Election Special: Pre-Planned 2020 Election Chaos and the « New 9/11 »

      •Diffusé en direct le 28 oct. 2020
      https://www.thelastamericanvagabond.com/election-special-pre-planned-2020-election-chaos-and-the-new-9-11/
      In this 2020 election special, a collaboration between Unlimited Hangout and The Last American Vagabond, Ryan and Whitney discuss recent and unsettling warnings from US intelligence officials that the US is « AT THE DOORSTEP OF ANOTHER 9/11 », while many of those same intelligence agencies are directly tied to tight-knit group of shady companies that have been simulating « doomsday » scenarios for the 2020 US election for over 2 years, including scenarios that mainstream media have recently portrayed as inevitable with less than a week to go before the election.

      ====Vanessa Beeley Interview – Evidence Points To EMP In What MSM/DHS Call “New 9/11-Like Threat”
      https://www.thelastamericanvagabond.com/vanessa-beeley-interview-evidence-points-emp-what-msm-dhs-call-new-9-11-like-threat/

      November 6, 2020
      Joining me today is returning guest and investigative journalist Vanessa Beeley. The Last American Vagabond has been extensively covering the recent discussions by the MSM and DHS about the “new 9/11” that they could see coming, but ‘don’t know how to stop.’ Vanessa reached out after being told by some of her contacts about a very real possibility that an EMP will be used as the catalyzing event needed to create what The Project For A New American Century called a new ‘pearl harbor-like event’ before September 11th 2001
      (…)

      ====DARKTRACE and CYBEREASON: The Intelligence Front Companies Seeking to SUBJUGATE THE WORLD with the A.I. Singularity
      https://unlimitedhangout.com/2020/11/reports/darktrace-and-cybereason-the-intelligence-front-companies-seeking-to-subjugate-the-world-with-the-a-i-singularity/
      by Johnny Vedmore
      November 3, 2020

      (…) We’re now at a point in history where either the coming events will be studied for thousands of years, or it will be remembered as the point where we lost our humanity completely. Artificial Intelligence (A.I.) technology has entered a new phase over the past several years, where instead of the A.I. algorithms learning from humans, THEY ARE NOW TEACHING THEMSELVES, changing their own algorithms as they learn.
      We are on the cusp of letting go of control entirely, so early on, because of a few small companies who have quietly been given free reign under the guise of “protecting” our digital lives, all within a tech sector that is moving SO FAST THAT WE CAN NO LONGER SEE what’s just around the bend. (…)

      Each of these companies have been built by teams of former intelligence operatives, some of who have sat in the highest echelons of the intelligence apparati of their respective countries. MI5 and C.I.A. both carry considerable weight in these sinister sounding enterprises, but it is Israel’s Unit 8200 that are the main group capitalising on this advance into the world-altering realm of unsupervised Artificial Intelligence algorithms. (…)

      Darktrace, Cybereason and Carbyne911 aren’t simply pioneers in a fast moving tech sector. Rather, they are intrinsically linked to the same old intelligence agencies who are attempting to reinvent themselves under a different, more acceptable guise. They are CREATING THE INFRASTRUCTURE DESIGNED TO SUBVERT OUR CURRENT SYSTEMS. An unsupervised A.I. behemoth that will require as much data as possible to power and our governments have already agreed to give away everything they can. (…)

      The Cambridge mathematicians behind the creation of Darktrace WEREN’T ORIGINALLY LOOKING TO PREVENT A CYBERATTACK on election day 2020. These high flying math geniuses were trying to CREATE THE SINGULARITY, the creation of self learning A.I. This advancing technology will soon be fed with more data sets than the human brain is capable of imagining. (…)

      Their various companies are riddled with American, British, and Israeli intelligence agents who plan on using this kind of technology to target their own populations. (…)

      ====“Bipartisan” Washington Insiders Reveal Their Plan for Chaos if Trump Wins the Election
      https://unlimitedhangout.com/2020/09/investigative-reports/bipartisan-washington-insiders-reveal-their-plan-for-chaos-if-trump-wins-the-election/
      by Whitney Webb
      September 3, 2020
      A group of “bipartisan” neoconservative Republicans and establishment Democrats have been “simulating” multiple catastrophic scenarios for the 2020 election, including a simulation where a clear victory by the incumbent provokes “unprecedented” measures, which the Biden campaign could take to foil a new Trump inauguration.
      (…)
      Per several media reports on the group, called the Transition Integrity Project (TIP), they justify these exercises as specifically preparing for a scenario where President Trump loses the 2020 election and refuses to leave office, potentially resulting in a constitutional crisis. However, according to TIP’s own documents, even their simulations involving a “clear win” for Trump in the upcoming election resulted in a constitutional crisis, as they predicted that the Biden campaign would make bold moves aimed at securing the presidency, regardless of the election result.

      This is particularly troubling given that TIP has considerable ties to the Obama administration, where Biden served as Vice President, as well as several groups that are adamantly pro-Biden in addition to the Biden campaign itself. Indeed, the fact that a group of openly pro-Biden Washington insiders and former government officials have gamed out scenarios for possible election outcomes and their aftermath, all of which either ended with Biden becoming president or a constitutional crisis, suggest that powerful forces influencing the Biden campaign are pushing the former Vice President to refuse to concede the election even if he loses.

      This, of course, gravely undercuts the TIP’s claim to be ensuring “integrity” in the presidential transition process and instead suggests that the group is openly planning on how to ensure that Trump leaves office regardless of the result or to manufacture the very constitutional crisis they claim to be preventing through their simulations. (…)

      Members of the TIP met in June to conduct four “war games” that simulated “a dark 11 weeks between Election Day and Inauguration Day” in which “Trump and his Republican allies used every apparatus of government — the Postal Service, state lawmakers, the Justice Department, federal agents, and the military — to hold onto power, and Democrats took to the courts and the streets to try to stop it,” according to a report from The Boston Globe. (…)
      Next, “the Biden campaign encouraged Western states, particularly California but also Oregon and Washington, and collectively known as “Cascadia,” to secede from the Union unless Congressional Republicans agreed to a set of structural reforms. (emphasis added)” Subsequently, “with advice from [former] President Obama,” the Biden campaign laid out those “reforms” as the following:

      -Give statehood to Washington, DC and Puerto Rico
      -Divide California into five states “to more accurately represent its population in the Senate”
      -Require Supreme Court justices to retire at 70
      -Eliminate the Electoral College

      In other words, these “structural reforms” involve the creation of what essentially amounts to having the U.S. by composed 56 states, with the new states set to ensure a perpetual majority for Democrats, as only Democrat-majority areas (DC, Puerto Rico and California) are given statehood. (…)

      Also notable is the fact that, in this simulation, the TIP blamed the Trump campaign for the Democrats’ decision to take the “provocative, unprecedented actions” laid out above (…).
      The “clear Trump win” election simulation ended with no president-elect being inaugurated on January 20, with the TIP noting “it was unclear what the military would do in this situation.”
      Of course, some TIP members, including its co-founder Rosa Brooks – a former advisor to the Obama era Pentagon and currently a fellow at the “New America” think tank, have their preference for “what the military would do in this situation.” For instance, Brooks, writing less than 2 weeks after Trump’s inauguration in 2017, argued in Foreign Policythat “a military coup, or at least a refusal by military leaders to obey certain orders” was one of four possibilities for removing Trump from office prior to the 2020 election.

      Who is behind the TIP?
      The TIP was created in late 2019, allegedly “out of concern that the Trump Administration may seek to manipulate, ignore, undermine or disrupt the 2020 presidential election and transition process.” It was co-founded by Rosa Brooks and Nils Gilman and its current director is Zoe Hudson. Brooks, as previously mentioned, was an advisor to the Pentagon and the Hillary Clinton-led State Department during the Obama administration. She was also previously the general counsel to the President of the Open Society Institute, part of the Open Society Foundations (OSF), a controversial organization funded by billionaire George Soros. Zoe Hudson, who is TIP’s director, is also a former top figure at OSF, serving assenior policy analyst and liaison between the foundations and the U.S. government for 11 years. (…)

      Brooks is also a senior fellow at the think tank New America. New America’s mission statement notes that the organization is focused on “honestly confronting the challenges caused by rapid technological and social change, and seizing the opportunities those changes create.” It is largely funded by Silicon Valley billionaires, including Bill Gates (Microsoft), Eric Schmidt (Google), Reid Hoffman (LinkedIn), Jeffrey Skoll and Pierre Omidyar (eBay). In addition, it has received millions directly from the U.S. State Department to research “ranking digital rights.” Notably, of these funders, Reid Hoffman was caught “meddling” in the most recent Democratic primary to undercut Bernie Sanders’ candidacy during the Iowa caucus and while others, such as Eric Schmidt and Pierre Omidyar, are known for their cozy ties to the Clinton family and even ties to Hillary Clinton’s 2016 campaign. (…)

      Aside from Brooks, the other co-founder of TIP is Nils Gilman, the current Vice President of Programs at the Berggruen Institute and, prior to that, worked for Salesforce, a major tech company and government contractor. Gilman is particularly focused on artificial intelligence and transhumanism, recently telling the New York Times that his work at the Berggruen Institute is focused on “building [a] transnational networks of philosophers + technologists + policy-makers + artists who are thinking about how A.I. and gene-editing are TRANSFIGURING WHAT IT MEANS TO BE HUMAN.”
      Nicholas Berggruen, for whom the Berggruen Institute is named, is part of the billionaire-led faction, alongside Blackstone’s Steve Schwarzman and Eric Schmidt, who seek to develop A.I. and the so-called “Fourth Industrial Revolution” in conjunction with the political leaders and economic elite of China.
      (…)
      They are critics and rivals of those in the “nationalist” camp with respect to A.I. and China, who instead prefer to aggressively “leapfrog” China’s A.I. capabilities in order to maintain U.S. global hegemony as opposed to a “new order” promoted by Berggreun, Schmidt, Schwarzman and Henry Kissinger, another key member of the “cooperation” faction. The battle over the U.S.’ future A.I. policy with respect to China appears to be a major yet widely overlooked reason for some of the antipathy towards Trump by those in the “cooperation” faction, including those who employ TIP’s founders, given Trump’s tendency to, at least publicly, support “America First” policies and increased tensions with China. In contrast, the Biden family is invested in Chinese A.I. companies, suggesting that Biden would be more willing to pursue the interests of the “cooperation” faction than Trump.

      While the identities of the TIP’s founders and current director have been made public, the full member list of the TIP has not. However, the TIP’s “sister” organization, called The National Task Force on Election Crises (NTFEC), does have a public membership list and several of its members are also known to be part of the TIP. Some of these overlapping members include Michael Chertoff, former head of the Department of Homeland Security (DHS), Michael Steele, former chairman of the RNC and Lawrence Wilkerson, chief of staff to former Secretary of State, Colin Powell. Chertoff, Steele and Wilkerson, though Republicans, are part of the so-called “Never Trump” Republican faction, as are the TIP’s other known Republican members. Thus, while the “bipartisan” nature of TIP may be accurate in terms of party affiliation, all of known TIP’s members – regardless of party – are united in their opposition to another term for the current president.

      Other known members of the TIP include David Frum (the Atlantic), William Kristol (Project for a New American Century, The Bulwark), Max Boot (the Washington Post), Donna Brazile (ex-DNC), John Podesta (former campaign manager – Clinton 2016), Chuck Hagel (former Secretary of Defense), Reed Galen (co-founder of the Lincoln Project) and Norm Ornstein (American Enterprise Institute).

      (…) In that same interview, Wilkerson also noted that the current “combination of events” involving the recent unrest in several U.S. cities, the coronavirus crisis, the national debate over the future of policing, the economic recession and the 2020 election was THE FOUNDATION FOR A REVOLUTION in the U.S. He told Jay that:

      “I want to say this is how things like 1917 and Russia, like 1979 and Tehran, and like 1789 in France. This is how these sorts of things get started. So we’ve got to be very careful about how we deal with these things. And that worries me because we don’t have a very careful individual in the White House.” (…)

      Well before the TIP or any of their affiliated groups emerged to conduct these doomsday election simulations, other groups were similarly engaged in “war games” that predicted complete chaos in the U.S. on election day as well as the imposition of martial law in the U.S. following the emergence of unprecedented unrest and disarray in the country.

      Several of these I detailed in a series earlier this year, which mainly focused on the “Operation Blackout” simulations (https://unlimitedhangout.com/2020/07/investigative-series/why-a-shadowy-tech-firm-with-ties-to-israeli-intelligence-is-running-doomsday-election-simulations/) conducted by the U.S.-Israeli company, Cybereason. That company has considerable ties to the U.S. and Israeli intelligence and its largest investor is Softbank (https://unlimitedhangout.com/2020/07/investigative-series/how-an-israeli-spy-linked-tech-firm-gained-access-to-the-us-govts-most-classified-networks/).
      Notably, Softbank is named by the Eric Schmidt-led National Security Commission on AI (NSCAI) as forming the “backbone” (https://epic.org/foia/epic-v-ai-commission/EPIC-19-09-11-NSCAI-FOIA-20200331-3rd-Production-pt9.pdf) of a global framework of A.I.-driven companies favored by the “cooperation” faction as a means of enacting the “FOURTH INDUSTRIAL REVOLUTION” in cooperation with China’s economic and political elite. (…)

      The domestic framework for imposing martial law in the U.S., via “continuity of government” protocols, was activated earlier this year under the guise of the coronavirus crisis and it remains in effect. (…)

      Who would stand to benefit the most from the imposition of martial law in the United States? I would argue that one need look no further than THE BATTLE WITHIN WASHINGTON POWER FACTIONS OVER THE FUTURE OF AI, which has been deemed of critical importance to national security by the public sector, the private sector and prominent think tanks. The Schmidt-led NSCAI and other bodies determining the country’s AI policy plan to implement a series of policies that will be deeply resisted (https://www.thelastamericanvagabond.com/techno-tyranny-how-us-national-security-state-using-coronavirus-fulfill-orwellian-vision/) by most Americans – from the elimination of individual car ownership to the elimination of cash as well as the imposition of an Orwellian surveillance system, among other things.

  11. Danse dit :

    Olivier, je ne vois pas un message long que j’ai posté ici hier soir tard résumant les informations apportées par Whitney Webb, Vanessa Beeley et Johnny Vedmore sur les formes d’attaque de type 11 septembre qui menacent les US à la faveur de cette élection.
    Est-il dans votre boîte d’indésirables?

  12. helios22 dit :

    Avant de dire des âneries, écoutez Alexis Cossette expliquant la stratégie de Donald Trump :

    Et en passant, c’est Trump qui devrait déclarer la loi martiale avant le 6 décembre…

    • matbee dit :

      Les âneries de Cossette, président du fan club canadien des Trumpistes… allez donc vous rhabiller.
      Le Cossette qui nous raconte depuis 4 ans que Trump va nettoyer toute la corruption du deep state… mais en attendant, les démoncrates, Clinton, Obama, Podesta & Cie, courent toujours !

      « Et en passant, c’est Trump qui devrait déclarer la loi martiale avant le 6 décembre… »

      Parce que ça vous rassure ? ça ne vous met pas la puce à l’oreille? C’est comme le vaccin : si les oligarques mondialistes ont décidé de lui donner un second mandat, c’est juste que c’est lui qui va s’occuper de la vaccination obligatoire de toute la population américaine.

      C’est un copain et un obligé de la mafia sioniste, mondialiste, vaccinatrice.

      Biden et Trump sont les 2 faces de la même médaille. Trump bosse pour le NOM. Cossette ne sort que des affirmations sans preuves.

    • Danse dit :

      Helios, si vous êtes la personne que je connaissais qui tient le Bistrobarblog, alors je te remercie pour les traductions récentes de Jon Rappoport et Thomas Cowan, fondamentales.
      Sur le trumpisme ou l’anti-trumpisme, on n’a juste pas les moyens de perdre la moindre énergie à se diviser. Nous sommes le Peuple.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s