La 3ème vague arrive ! (F. Philippot)

Troisième vague annoncée par Delfraissy, Karine Lacombe… et maintenant Olivier Véreux et Jérôme Salmigondis. Dans l’esprit tordu des corrompus de la dictature pseudo-sanitaire ou Plandémie, « il n’y a que deux solutions : le confinement et le vaccin de masse. Il n’y a rien d’autre… Le duo infernal ». Toute cette comédie est planifiée, bien évidemment… Ils manipulent les chiffres et les faits à volonté. OD

Rappels :

Un reconfinement criminel et mensonger… en attendant une « 3ème vague » déjà annoncée

Florian Philippot : « Ils n’ont pas prévu de revenir en arrière. Si on ne bouge pas, jamais on ne retrouvera notre vie d’avant. Je peux vous l’annoncer. JAMAIS. Ce n’est pas prévu. »

Klaus Schwab : « Vous ne posséderez plus rien dans 10 ans »

Addendum :

(Merci à JBL)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour La 3ème vague arrive ! (F. Philippot)

  1. clavreul dit :

    Serge Vincent sur Twitter : « Six morts dans le cadre des essais du vaccin Pfizer: https://t.co/7CjuzMbpN7 via @sputnik_fr » / Twitter

  2. zorba44 dit :

    Ils se fichent des français et cela c’est la dictature narquoise, menteuse, manipulatrice et odieuse…

    Quand on voit qu’on retire des organes á des gens sains, il est permis de croire à l’infiltration de Satan dans les sphères médicales QUI N’AURONT DU VACCIN QUE LE CERTIFICAT DE VACCINATION.

    La médecine est gangrenée par les marchands du temple ! Réveillez vite vos neurones, vous les abrutis des déclarations des merdias …réveillez-vous ou mourrez idiots !

    Jean LENOIR

    • JBL1960 dit :

      Hé oui…

      Tenez, d’un autre presque Dr. Alwest, en 7:50 tout est dit, comme quoi, ça avance bien quand même aussi, c’est pour cela qu’ils mettent les bouchées double !

      Et puis la référence et le détournement du film de Lumet Network main basse sur la télévision sont savoureux…

      Apluches les amishs !
      Nos vies valent plus que leurs profits…
      JBL

  3. clavreul dit :

    ça va mal finir :
    Stalec sur Twitter : « Pourquoi on vous croirait en fait Olivier Véran ? Ça fait des mois que vous nous racontez n’importe quoi (..) vous nous avez bloqué l’accès aux choses qui soignaient tout en autorisant les choses qui allaient nous tuer https://t.

    • clavreul dit :

      Modifier le génome avec CRISPR

      Transhumanisme: l’apparition du surhomme

       » Personne n’ entrera dans le Nouvel Ordre Mondial s’ il n’ a pas reçu une initiation Luciférienne « . David Spangler, directeur des initiatives planétaires à l’ ONU.

       » Je vous ai fait à mon image « . Jésus Christ.

      Il faut choisir entre deux mondes Saint Jean nous a prévenu dans l’ Apocalypse à ceux qui accepteront la marque de la Bête sur la main ou sur le front. Le salut des hommes c’ est l’ Eglise.

      • preux chevalier dit :

        je pense qu’il faudra tatouer « 666 » sur le fronts les satanistes et collabo ou complaisant (on a tous les noms ) pour bien les reconnaitre . c’est une autre interprétation de la marque de la bête. (IL ne faut pas se fâcher avec les écritures saintes)
        « Dieu reconnaitra les siens » et nous reconnaitrons les satanistes à leur front tatoué.
        pas compliquer à faire:

    • Déontologue dit :

      David Pujadas appartient à la société Le Siècle et fait donc partie intégrante de l’oligarchie !

      • GG dit :

        preux chevalier et Déontologue, vous devez construire votre argumentation pour qu’ elle soit intelligible. A moins que vous soyez des trolls ?

  4. Matthieu dit :

    Normal qu’ il y ait une troisième vague, avec le triptyque infernal ( masques, vaccins, 5G) fomenté par le gouvernement. Et tous ceux qui me traiteront de complotiste ont raison. Il y a bel et bien complot contre l’ humanité toute entière.
    Bonne troisième vague. La quatrième sera la plus terrible, économique et sociale avec désintégration totale du peuple français. Elle est prévu pour le premier trimestre 2021..
    Bonne journée à vous tous.

  5. Marc dit :

    je vous conseille de visionner ce lien sur You Tube

    Mal Traités le documentaire sur le Covid 19 à voir d’urgence

    • JBL1960 dit :

      Ce qui est frappant dans ce DOC/CHOC c’est qu’on apprend (pas pour tout le monde) que le SUCRE tue 1 personne par SECONDE dans le monde (occidental) !

      Est-ce qu’on nous confine pour autant ???

      Bien sûr que non. Pis surtout, là tout le monde comprend, même les +COnVIDiot-e-s de la Terre, que le but n’est pas notre bien-être ou notre santé bien au contraire !
      Surtout pas on a juste envie de dire…

      • Danse dit :

        Jo, sur le sucre, cette fiche de lecture sur le livre « Sucre blanc, misère noire : le goût et le pouvoir », publiée par le département d’Ethnologie de l’Université de la Réunion, pourrait intéresser plusieurs personnes.
        Je l’ai déjà postée ici, mais c’était il y a longtemps, quand ça n’intéressait encore personne de voir l’ingénierie sociale gigantesque qui a été réalisée avec L’ARME DU SUCRE au début de la révolution industrielle pour transformer en esclaves -et en marchandise- aussi bien les peuples aux colonies que le prolétariat européen.
        La connexion avec l’ingénierie que nous observons aujourd’hui n’est pas fortuite. L’industrie du sucre est le précurseur de l’industrie des drogues qui feront Big Pharma plus tard. La guerre contre le Peuple est une constante, il nous restait juste à prendre conscience que nous avons le pouvoir de refuser qu’elle soit la norme.

        Ce que ce livre éclairant ne dit pas, parce que l’auteur ne le savait sans doute pas, c’est la raison pour laquelle l’Humanité a un penchant naturel inné pour le sucre :
        Les animaux produisent eux-mêmes leur vitamine C. Et à partir de quoi la fabriquent-ils ? du SUCRE.
        Les Humains, à un moment de leur existence, on dû subir une modification génétique qui les a rendus incapables de fabriquer leur propre vitamine C et les a rendus dépendants de sources extérieures (comme depuis plusieurs décennies ont est en train de les rendre progressivement stériles pour les rendre dépendants de la procréation assistée extérieure). La vitamine C étant vitale, l’eau des Humains a gardé la mémoire du sucre comme une substance bienfaisante. ———————————————

        Fiche de lecture (B. C.)
        SUCRE BLANC, MISÈRE NOIRE : LE GOÛT ET LE POUVOIR
        Sidney MINTZ
        http://www.anthropologieenligne.com/pages/sucreR.html

        « Il existe un penchant humain pour les saveurs douces qui apparaît très tôt dans le développement et dans une certaine mesure indépendamment de l’expérience. Le goût sucré semble jouir d’une faveur universelle. Les premières expériences d’acculturation des peuples non occidentaux ont des aliments riches en saccharose pour objet. »
        « Le sucre et les aliments sucrés sont diffusés de concert avec des stimulants et particulièrement dans des boissons. »

        « Le développement d’une main-d’oeuvre asservie pour compenser la mortalité serait à l’origine de cet étrange et persistant rapport entre sucre et esclavage : “ Le lien entre la culture de la canne et l’esclavage, qui durera jusqu’au XIXe siècle, a été solidement établi en Crète, à Chypre et au Maroc. ”
        La poursuite par les chrétiens de la production arabe en Méditerranée annonce pourtant un tournant fondamental de l’histoire de la canne quand Portugais et Espagnols créent une INDUSTRIE sucrière dans les îles atlantiques qu’ils contrôlent. »

        « C’est Christophe Colomb qui, le premier, introduisit la canne à sucre au Nouveau Monde lors de son second voyage en 1493. Il l’apporta des îles Canaries à Saint-Domingue. A partir de 1516 environ, le sucre commença à être expédié en Europe. L’industrie sucrière employait des esclaves africains, les premiers à avoir été importés peu de temps après l’implantation de la canne. »

        « En 1607 : Jamestown, première colonie britannique au Nouveau Monde. La canne à sucre y fut introduite en 1619, ainsi que les premiers esclaves dans une colonie anglaise. »
        « Le sucre anglais déloge le sucre portugais des marchés d’Europe du Nord.
        Le sucre, devenu une coutume nationale de même que le thé en est arrivé à représenter le “ caractère anglais ”.
        « Le MERCANTILISME et la conquête du marché intérieur en Angleterre – Dalby Thomas, gouverneur de la Jamaïque et planteur avait saisi l’importance de ce qui allait devenir en Europe le plus grand marché pour un produit de luxe, et ce parce que l’ensemble du processus – l’établissement des colonies, la capture d’esclaves, l’accumulation des capitaux, la protection des voies de navigation et jusqu’à la consommation elle-même – s’était instauré sous les auspices de l’Etat et qu’une telle entreprise était en tout point politique et économique. Les colonies sucrières sont à la fois source de profit mercantile et acheteuses de produits manufacturés de métropole.
        J. Pollexfen (1697 : 86) “ Notre commerce avec nos Plantations ou Colonies des Indes Occidentales nous débarrasse d’une grande quantité de nos Produits et Marchandises Manufacturés , »

        « La caractéristique dominante de ces triangles est que les cargaisons humaines y représentaient une force vitale nécessaire. La seule “ fausse marchandise ” était constituée d’êtres humains.  »

        « Au XVIIe siècle, la société anglaise évoluait très lentement vers un système de travail libre, vers la création d’une main-d’œuvre qui, n’ayant pas accès à des facteurs de production tels que la terre, devait vendre son travail aux propriétaires détenteurs des moyens de production. Et pourtant, durant ce siècle et pour répondre à ses besoins, l’Angleterre mit au point dans ses colonies un système de travail en grande partie coercitif. Ces DEUX (65) SYSTÈMES D’EXTORSION DU TRAVAIL radicalement différents se développèrent dans des environnements écologiques également différents et sous des formes extrêmement différentes. Ils servaient cependant les mêmes objectifs économiques et RÉSULTAIENT DE L’ÉVOLUTION D’UN MÊME SYSTÈME ÉCONOMIQUE ET POLITIQUE. (66)

        Au milieu du XIXe siècle, le MERCANTILISME reçut le coup de grâce du LIBRE-ÉCHANGISME. A cette époque, le sucre et d’autres produits de consommation similaires étaient devenus trop importants pour permettre à un protectionnisme archaïque de compromettre l’approvisionnement à terme de la métropole. Le sucre perdit sa place en tant que denrée de luxe rare et devint le premier produit exotique de grande consommation des prolétaires. (68)

        La culture de la canne est la synthèse du champ et de l’usine. Sous cet aspect, elle ne ressemblait à rien d’autre sur le continent européen. C’était, au XVIIe siècle, ce qui ressemblait le plus à une INDUSTRIE. »
        « Adam Smith, ce prophète du libre-échangisme, l’avait bien compris : “Fonder un grand empire dans le seul but de faire un peuple de consommateurs peut, de prime abord, apparaître comme un projet digne d’une nation de boutiquiers. Ce projet au demeurant irréalisable par une nation de boutiquiers l’est en revanche par UNE NATION DONT LE GOUVERNEMENT EST INFLUENCÉ PAR DES BOUTIQUIERS. ”
        Le sucre fut une des ARMES favorites des boutiquiers.  »

        « “ La consommation de sucre de l’Angleterre et du Pays de Galles a augmenté de vingt fois entre 1663 et 1775.”(87)
        L’émancipation devait se traduire par un net déclin de la production. Mais à chaque nouvelle vague d’affranchissements (Angleterre 1834-38 ; France, Danemark 1848 ; Pays-Bas 1863 ; Porto-Rico 1873-1876 ; Cuba 1884), les affranchis devaient faire face à la concurrence des ouvriers contractuels importés, donc travailler plus dur pour un gain moindre, l’accès aux terres incultes ou autres activités étant limité. En réalité, les planteurs cherchaient à SUBSTITUER LA FAIM à L’ESCLAVAGE. Ils eurent recours aux réserves de main-d’œuvre au sein même de l’empire. »

        « En 1800, la consommation britannique a vraisemblablement augmenté de 2 500 % en 150 ans.  »
        « Le succès du THÉ, comme celui, moins éclatant, du café ou du chocolat, fut aussi le succès du sucre. Le thé remporta tout de suite un succès phénoménal. Avant le milieu du XVIIIe siècle, même l’Ecosse s’était mise au thé  »

        « “ Les auteurs de l’époque, écrit John Burnett, sont unanimes à jeter le blâme sur le travailleur dont le régime alimentaire est jugé extravagant et n’ont de cesse de démontrer qu’en gérant mieux son budget il pourrait manger plus de viande et avoir des repas plus variés. Aucun ne semblait (…) se rendre compte que le pain blanc et le thé, loin d’être des articles de luxe, constituaient en fait le minimum irréductible, DERNIER STADE AVANT LA FAMINE  »

        « En mettant l’accent sur le gain de temps et en offrant aux femmes et aux enfants des emplois aussi épuisants que mal payés, le système industriel fut pour le sucre et ses dérivés une occasion sans pareille de s’attirer les faveurs de la classe ouvrière. LE PAIN QUI N’ÉTAIT PLUS FAIT À LA MAISON marqua le passage d’un système de cuisine traditionnel, coûteux en combustible et en temps, à ce que nous appellerions aujourd’hui une “alimentation pratique”. »
        « Souvent le thé tenait lieu de repas chaud pour les enfants une fois leur journée terminée et pour les adultes sur leur lieu de travail. Ces changements participaient de la modernisation de la société anglaise. Les bouleversements sociologiques qui présidèrent à cette mutation marquèrent également le reste du monde.  »

        « Il aura fallu au moins deux siècles pour qu’une nation qui jusque-là se suffisait des produits de son propre terroir pour assurer sa subsistance devienne un prodigieux importateur de denrées importées.  »
        « Les Anglais en vinrent à considérer le sucre comme essentiel et l’approvisionnement devint un impératif tant politique qu’économique, tandis que LES DÉTENTEURS d’immenses richesses issues du labeur de millions d’esclaves volés à l’Afrique, travaillant sur des milliers d’hectares de terre volés aux Indiens du Nouveau Monde (175) nouaient des LIENS DE PLUS EN PLUS ÉTROITS AVEC LE POUVOIR. »

        « Dans les années 1670, Sir William Petty déclarait dans sa Political Arithmetic : “Les fabricants de draps et autres qui emploient un grand nombre de pauvres gens ont observé que lorsque le blé est abondant, la main-d’oeuvre devient proportionnellement plus chère et plus difficile à trouver (tant le caractère de ceux qui ne travaillent que pour manger, ou plutôt pour boire, est licencieux et dévergondé. ”
        On retrouve cette opinion au XVIIIe siècle : “Dans une certaine mesure, LA DISETTE FAVORISE L’INDUSTRIE. Le fabricant (l’ouvrier) qui peut subsister sur le fruit de trois jours de travail choisira de ne rien faire et de se soûler le reste de la semaine. (…) Les pauvres dans les comtés industriels ne travaillent jamais plus qu’il ne leur est nécessaire pour survivre et s’adonner à leurs débauches hebdomadaires.” (182) »

        « L’emploi du sucre s’accentua au moment où le rythme du travail s’accélérait, l’exode rural s’intensifiait et le système des manufactures prenait forme et se développait.
        Le saccharose était bel et bien devenu un des opiums du peuple. »
        (…)

      • Alan.144 dit :

        L’erreur subséquente à l’arrêt de la consommation de sucre est souvent de le remplacer par des produits de synthèse comme l’aspartame* – combinaison de trois produits chimiques: l’acide aspartique, la phénylalanine et le méthanol dont tous les méfaits sont parfaitement expliqués ici :
        https://docteurbonnebouffe.com/dangers-aspartame-sante/

        * Outre les sucrettes, la plupart des produits dits  » Light  » contiennent de l’aspartame.

        Plus généralement, notre organisme ne reconnait pas les produits de synthèse et ne les élimine donc pas, ces derniers se transforment alors en eau (cellulite par exemple).

      • zorba44 dit :

        Jo, je ne pensais pas que le sucre avait environ 30 000 000 de macchabs sur la conscience par an.

        Comme ils visent large pour le vaccin, c’est rien à côté des 100 macchabs à la seconde escomptés !

        Tout ça pour un supposé COVID dont le bilan est autour du million moins une large partie de diagnostics truandés.

        POUR 1 DC COVID IL Y AURAIT DONC ENVIRON 30,000 DC VACCIN ET QUELQUES DIZAINES DE MILLIARDS DANS LES POCHES DE BILLIE & Co (pour commencer)

        Jean LENOIR

      • Danse dit :

        Alan, il est intéressant de garder en mémoire aussi que le poison nommé aspartame avait été légalisé contre l’avis de la FDA grâce à l’action du célèbre criminel Donald Rumsfeld, qui faisait partie de l’équipe de campagne de Ronald Reagan.

  6. Baudouin dit :

    Philippot, le seul dissident que l’on voit matin, midi et soir dans les merdias dominés par l’oligarchie…

    Attention, Philippot fait trembler le système et il va bientôt le renverser !!!

  7. Ratatouille dit :

    Bonjour a toustes,

    En toute franchise, il nous faudrait aussi faire grand manque de confiance aux tests.

    Si j’avais l’esprit tordu, j’aurai levé l’étendard du vaccin comme la grosse carotte a combattre. Une fois bien dénoncé les magouilles et mensonges, beaucoup diraient: ouf, nous l’avons échappé belle!
    Alors que le but final ce sont les tests obligatoires avec carnets de justification.
    Les labos s’en foutent. Ils ont déjà empoché l’argent. Les cargaisons de vaccins restées sur les bras seront recyclées ailleurs, ou liquidés sous une autre forme.
    Les nanos poussières peuvent s’insérer partout.

    Comme le dis si bien notre amie JO: nous n’avons pas sorti le derrière des ronces! 🙂
    Restez sur vos gardes,

    Bien a vous toustes,

  8. Eric83 dit :

    Info importante du « Vidal » glanée sur le blog d’Eric Verhaeghe.

    « En conclusion, si le risque de maladie aggravée associée à la vaccination (VAED) existe bel et bien dans la COVID-19 (comme en témoignent les travaux sur les vaccins contre le SRAS et la PIF, par exemple), ce risque a été pris en compte par les agences de régulation et intégré dans les prérequis à une commercialisation.
    Néanmoins, les mesures de surveillance qui seront mises en place se heurteront à la difficulté de caractériser la VAED de manière objective et le manque de marqueurs spécifiques (en lien avec la multiplicité des mécanismes et le manque de connaissances fines à leur sujet).
    Si les vaccins en évaluation contre la COVID-19 se révèlent efficaces, la prévention de la VAED reposera, non seulement sur un suivi attentif après commercialisation, mais également sur des mesures visant à s’assurer que les taux d’anticorps neutralisants obtenus restent suffisamment élevés chez toutes les personnes vaccinées, en particulier les sujets âgés, ce qui peut nécessiter un calendrier de rappels fréquents.
    Si, comme cela est probable, l’infection à SARS-CoV-2 devient endémique, cette précaution sera essentielle à respecter, sauf à voir apparaître des bouffées épidémiques de formes sévères chez des personnes vaccinées, mal protégées par leur immunité humorale et cellulaire ».

    Le Vidal nous informe donc qu’il faudra se faire vacciner tous les x mois sous peine de contracter une forme plus virulente du virus du fait d’avoir été vacciné mais plus suffisamment immunisé !
    ( Cela rappelle les essais stoppés il y a des années de vaccins ARNm après la mort de chats qui avaient été vaccinés et qui sont décédés après avoir contracté le virus sauvage ).

    On peut donc légitimement s’interroger sur la volonté de Big Pharma de détruire sciemment notre système immunitaire naturel, y compris celui – voire surtout – des « bien-portants ».
    Il est clair que si ils y parvenaient, ce serait l’eldorado « perpétuel »…comme avec les OGM qui obligent les agriculteurs à utiliser les semences OGM, une fois qu’elles ont été utilisées, puisque, la terre étant « grillée », les semences naturelles n’y poussent plus.

    https://www.vidal.fr/actualites/26105-vaccins-contre-la-covid-19-doit-on-s-inquieter-du-risque-de-maladie-aggravee-chez-les-personnes-vaccinees.html
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2020/12/09/vaccination-et-arn-messager-petit-guide-pour-debusquer-les-vrais-charlatans/

    • Danse dit :

      La plandémie ne doit jamais finir puisque c’est le nouvel ennemi avec qui nous sommes supposés être en guerre. Gates a annoncé il y a 2 jours en interview que les vaccinations, masques et confinements devraient continuer pendant 10 ans ou plus jusqu’à ce que l’ennemi ait été totalement éradiqué de la planète. Au moins une chose est sûre c’est qu’on ne peut pas éliminer le corona, donc il pourrait aussi bien dire jusqu’à disparition de l’espèce Humaine.

      Et dès le départ, en lisant le brevet Microsoft pour l’implant, on comprenait que l’Homme était la machine dans laquelle Gates et ses copains comptaient installer un logiciel suivi de « mises à jour » régulières au gré de leurs expérimentations.
      C’est pourquoi les gens inoculés du faux vaccin deviendront rapidement des cibles pour toutes sortes de hackers et d’organisations hostiles. De vulgaires machines. Ils seront donc rapidement enfermés dans des installations de haute sécurité…

      On se souvient aussi qu’en l’absence d’argent dans le nouveau monde des parasites, ils nous ont expliqué que la nouvelle richesse qui donnerait à un pays la puissance sur la planète serait… les données.

      • Danse dit :

        Et Elon Musk a expliqué que les vaccins mRNA étaient particulièrement intéressants et que cette technologie mRNA était l’avenir de la médecine, parce qu’avec elle on pouvait tout traiter. « C’est comme avec un programme d’ordinateur, pour ainsi dire un virus synthétique. Et on peut le programmer de sorte à ce qu’il fasse tout ce qu’on veut. On pourrait même se transformer en papillon ».

  9. Alan.144 dit :

    Une autre Vague (« scélérate ») : l’ Ethnomasochisme ou Les enfants des « esclaves » apprendront l’arabe.

    Cette République qui a interdit le provençal veut maintenant enseigner l’arabe | Stéphane Ravier

     » C’est cette même République qui a fait interdire le provençal dans les cours d’école pour imposer l’unité nationale, qui veut imposer désormais l’enseignement de la langue arabe pour mieux valoriser l’autre. Ou la haine de soi jusqu’à l’ethnomasochisme.
    Le Français s’enrichit de la diversité linguistique de ses territoires.
    Ces langues rappellent à chaque région leurs réalités historiques, géographiques et identitaires.  »

  10. helios22 dit :

    Hippocrate ne risquait pas de le dire, car il savait que les virus ne sont pas les ennemis de la santé. Tous ces mensonges montrent la panique de l’état profond qui perd le contrôle, sachant que Trump va être réélu et qu’il va contrecarrer le great reset dans son pays, car l’économie est en forte hausse (voir le dow jones), ce qui empêche le reset qui nécessite un effondrement de l’économie des pays (d’où le confinement imposé).
    Quant à Raoult, quoi penser quand il remercie des « philanthropes » milliardaires comme Bill Gates pour venir au secours dans le financement de la recherche ?
    https://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/raoult-les-milliardaires-au-chevet-de-la-recherche-08-07-2018-2234195_445.php

  11. Danse dit :

    LES SOLDATS FRANÇAIS POURRAIENT RECEVOIR DES IMPLANTS ET DES PUCES POUR ÊTRE MODIFIÉS
    https://fr.sputniknews.com/defense/202012081044893478-les-soldats-francais-pourraient-recevoir-des-implants-et-des-puces-pour-etre-modifies/
    08.12.2020

    Le comité d’éthique du ministère de la Défense a donné son feu vert à l’étude des techniques invasives et non invasives visant à rendre un soldat «augmenté», indique Le Monde. Parmi celles-ci, les opérations chirurgicales, l’intégration de puces et d’implants ainsi que l’injection et l’absorption de substances.

    L’armée française pourrait être complétée par des «soldats augmentés» si les recherches sur le renforcement des capacités des militaires via la technologie avancent, a fait savoir Le Monde. L’ouverture de tels travaux été a été approuvée à titre consultatif par le comité d’éthique du ministère de la Défense.

    Les méthodes permettant d’obtenir un «soldat augmenté» peuvent inclure des techniques invasives visant à améliorer les capacités physiques et cognitives de l’Homme.
    Augmentations au menu

    Il s’agit notamment d’opérations chirurgicales, par exemple celles des oreilles pour distinguer des fréquences très basses ou très élevées, de l’intégration de puces sous-cutanées censées transmettre des informations à distance et d’implants qui permettent «de prendre le contrôle d’un système d’armes».

    Enfin, cela pourrait également se faire par l’injection ou l’absorption de différentes substances. Celles-ci viseraient à l’augmentation de «la résistance face au phénomène d’isolement ou à la suite de la capture par l’ennemi».

    Sans oublier l’utilisation d’exosquelettes, d’objets connectés ou de robots tueurs, explique le quotidien en citant un document du comité qu’il a pu consulter.

    Bien que ledit comité ait donné son feu vert, il a émis un certain nombre de recommandations. Composé de 18 membres civils et militaires, il conseille ainsi d’étudier les avantages, les risques et les effets secondaires sur le corps pour chaque innovation. La «réversibilité» de ces modifications devra également être analysée.
    Quid des limites?

    «La question des limites et, par suite, celle des seuils, sont donc essentielles», indique le comité dans le préambule de son avis. Parmi les lignes rouges figurent toute augmentation risquant de «provoquer une perte d’humanité ou serait contraire au principe de respect de la dignité de la personne humaine». L’interdiction concerne aussi les augmentations cognitives affectant le libre arbitre et les transformations génétiques ou eugéniques.

    Cité par Le Monde, le cabinet de Florence Parly souligne que rien n’est décidé pour le moment. «On privilégiera toujours le non invasif sur l’invasif» et «il y a des choses sur lesquelles on ne transigera pas», indique l’entourage de la ministre des Armées. Cependant, «C’EST UN FUTUR AUQUEL ON DOIT SE PRÉPARER».

    • Danse dit :

      20200918_Comité d’éthique de la défense_Avis portant sur le soldat augmenté
      https://www.defense.gouv.fr/content/download/601120/10129553/20200918_Comit%C3%A9 d%27%C3%A9thique de la d%C3%A9fense_Avis portant sur le soldat augment%C3%A9.pdf

      Créé à la demande de la ministre des Armées à la fin de l’année 2019, le Comité d’éthique de la défense est chargé d’apporter des éclairages sur les questions éthiques soulevées par les innovations scientifiques, techniques et leurs éventuelles applications militaires.
      Il est constitué de dix-huit personnalités qualifiées, civiles et militaires, offrant des compétences dans les domaines opérationnels, scientifiques, médicaux, philosophiques, historiques et juridiques.
      Réuni pour la première fois le 10 janvier 2020, le Comité d’éthique de la défense avait reçu de la ministre deux mandats pour l’année en cours : le premier portant sur « le soldat augmenté », le second sur « l’autonomie dans les systèmes d’armes létaux ».

  12. clavreul dit :

     » Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au Time Magazine et autres grandes publications, dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté les promesses de discrétion pendant près de quarante ans. Il nous aurait été bien impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été soumis aux pleins feux de l’ actualité pendant ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et disposé à marcher vers un gouvernement mondial… La souveraineté supranationale d’ une élite intellectuelle et des banquiers mondiaux est sûrement préférable à l’ autodétermination nationale que l’ on pratiquait les siècles passés… ». DAVID ROCKEFELLER, le 8 juin 1991 à Essen en Allemagne.

    T’ as raison de ménager les médias Dupond la joie !
    Séparatismes: Éric Dupond-Moretti annonce la possibilité de comparution immédiate pour ceux « qui diffusent la haine sur les réseaux sociaux » et précise que les journalistes sont exclus de cette disposition – Vidéo Dailymotion

    C’ est l’ Eglise qui sauve les hommes face à la révolution permanente contre Dieu.

  13. clavreul dit :

    Tenez Guerric, voici un ouvrage pour votre bibliothèque : Un très beau livre à lire avec les enfants pour les éloigner de la médiocrité ambiante, ils ne verront pas ce genre d’ ouvrage dans l’ école de la république.
    2019-10-13-17h15-57-538×640.png (538×640)

  14. Eric83 dit :

    Vidéo extraite d’une émission de Pujadas sur LCI du 7/12.
    Pour ma part j’ai arrêté de regarder quand Martin Blachier, pitbull de gouvernement et de la pensée unique, est intervenu.

    Les propos de Pujadas comme ceux diffusés de Véran sur les réserves du Pr Caumes au sujet des vaccins de Pfizer et de Moderna sont aussi sidérants que choquants.

    Ils tentent scandaleusement de faire dire au Pr Caumes ce qu’il ne veut pas dire et ils tentent de le culpabiliser parce qu’il alimenterait le sentiment de défiance à l’égard de ces vaccins !?
    On assiste là à une véritable illustration à la TV de ce qu’est une dictature.

    Le gouvernement avec le concours de ses larbins médiatiques et « scientifiques » démontrent qu’ils ne veulent même plus infantiliser les citoyens mais leur enlever clairement tout esprit critique et tout discernement.

    Le Pr Caumes, comme les Pr Raoult et Perronne, nouveau dissident pour le gouvernement ?

    Pr. Éric Caumes : « Pour ne pas nourrir la défiance vaccinale, il faut dire la vérité aux gens ! »

  15. Ping : La 3ème vague arrive ! (F. Philippot) – La Voix de Dieu Magazine

  16. totemic dit :

    Du délire… du pur Véran hallucinatoire !

    « N’utilisez pas le test comme une sorte de totem d’immunité », prévient le ministre de la Santé, à l’approche des fêtes de fin d’année.

    Olivier Véran a expliqué qu’il y avait « un risque de surprotection, surtout quand on n’est pas symptomatique », car « avoir un test qui est négatif, quand on est asymptomatique, ne signifie pas qu’on n’est pas porteur du virus ».

    En outre, « le danger serait que vingt personnes (…) qui ont prévu de partager un repas pour Noël, décident de se faire tester et en confiance, se retrouvent à table, arrêtent les gestes barrières, ne portent pas le masque, partagent le même foyer pendant plusieurs jours avec des personnes fragiles, pensant ne rien risquer, alors qu’en réalité, le virus est là et que le risque de transmission est réel ».

    Enfin, « il faut aussi éviter l’engorgement des laboratoires des pharmacies, des médecins qui réalisent des tests ». « S’il y avait 10 ou 15 ou 20 millions de Français qui souhaitaient se faire tester dans l’urgence avant d’aller partager le repas de Noël, évidemment aucune structure sanitaire au monde ne serait capable d’y faire face ».

    https://actu.orange.fr/france/covid-19-se-faire-tester-avant-noel-la-fausse-bonne-idee-magic-CNT000001vvKZD.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s