Guerre contre l’Homme

(Cérémonie d’ouverture des JO de Londres, juillet 2012)

« Je suis tombée sur une vidéo qui m’a paru très juste. Il faut dire qu’en Russie, quand on commence à voir le fond du problème, on en a souvent une compréhension plus profonde qu’en occident, encore que le père Boboc ou Pierre Hillard soient tout aussi pénétrants, et comme par hasard, ils sont croyants l’un et l’autre. Ce qui ne veut pas dire, hélas, que tous les croyants soient lucides, malheureusement. Ce qui est intéressant, dans cette vidéo, c’est qu’après avoir analysé les causes et les effets économiques de l’opération Covid, ce philosophe en vient aux aspects idéologiques et même religieux ou plutôt antireligieux. C’est un aspect qui est généralement ignoré de tous ceux qui n’ont aucune idée d’une autre dimension possible. Or pour bien comprendre ce qui nous arrive, il faut avoir à l’esprit que les forces qui ont permis les totalitarismes du XX° siècle et leurs immenses massacres sont toujours à l’oeuvre, insatiables. Et que nous pouvons être victimes d’une autre expérience du type des précédentes, probablement pire, puisque d’envergure mondiale, et soutenue par des instruments d’oppression sans équivalents antérieurs. Je prie le ciel pour que les gens sortent enfin le nez de leur masque et sentent à quel point tout cela pue. La dernière expérience en date est beaucoup plus ambitieuse que les précédentes, quoique dans la même lignée.

Car ce qu’il faut bien comprendre est qu’il ne sert à rien d’opposer indéfiniment communisme, capitalisme et nazisme, toutes ces têtes ayant le même corps appelé progressisme matérialiste, initié au moment de la Renaissance par la rencontre entre le protestantisme anglo-saxon et la cabale, donnant naissance à un capitalisme financier conquérant et implacable, antichrétien et antimonarchique. Ce dragon a séduit tous les pays d’Europe, leur donnant un dynamisme sans précédent, et tous les peuples qui ne s’efforçaient pas d’entrer en compétition avec les nôtres sur cette mauvaise voie ont été condamnés à être colonisés à plus ou moins brève échéance, c’est comme ça d’ailleurs que la Russie a dû s’aligner, bien que ne partageant pas du tout cette mentalité, et malgré les excès des occidentalistes, qui ne voyaient que le succès matériel des étrangers, elle l’avait fait avec plus ou moins avec mesure et équilibre, conservant la ruralité et sa tradition, des codes sociaux hérités du moyen âge, et respectant les us, coutumes et religions des peuples, plus assimilés que véritablement conquis, qu’elle avait avalés dans son immense expansion. Cela, évidemment, jusqu’à l’injection du virus bolchevique en 1917.

Maintenant, le mouvement infernal dans lequel nous avons été jetés prend le caractère vertigineux d’un maelström. Et encore une fois, même si la Russie compte un certain nombre de créatures des ténèbres qui soutiennent la dictature d’un gouvernement mondial transhumaniste, ainsi que l’explique Valeri Averianov, si elle emboîte le pas du délire covidien, des masques et des confinements terroristes, c’est principalement par mimétisme envers un occident toujours perçu comme à la pointe du progrès et de la puissance. Dans un sens, elle emboite relativement, mais parce que c’est la Russie, qu’il y a des résistances,et en face des occidentalistes, tous les autres qui se méfient, tout cela donne l’impression d’être appliqué sans fanatisme, c’est pourquoi j’écris toujours qu’ils ont l’air de faire semblant.

Alexandre Douguine a lui aussi écrit un article remarquable, où il dit que Poutine passe son temps à ménager la chèvre et le chou, les souverainistes et les libéraux. Qu’il a fait beaucoup de bien, car il a tiré le pays du trou ou il était tombé et du complet asservissement qui le guettait, mais que maintenant, il n’allait pas plus loin.

Averianov remarque qu’entre l’Occident entièrement contrôlé par les mondialistes transhumanistes et les Chinois, la Russie est prise entre le marteau et l’enclume.

A ceux qui pensent que le transhumanisme est un délire complotiste, je répondrai que tous ces délires complotistes sont en train de devenir des réalités, et que si l’on prête l’oreille à ce que disent les promoteurs de cette idéologie qui sont dans la finance, la politique ou les médias, ils nous annoncent carrément et depuis longtemps le programme, que nous ne voulons pas entendre, parce que cela dépasse l’entendement du post-soixante-huitard et de sa progéniture, persuadés qu’on ne peut remettre en question les acquis des trente glorieuses et que reviendra obligatoirement le temps béni des barbecues à poil au bord des piscines en Provence.

Le transhumanisme est aussi réel que le communisme et le fascisme, et il est issu lui aussi du progressisme matérialiste, de l’esprit des « lumières », de la prise de pouvoir universelle d’une finance sans foi ni loi, ou pour faire simple, de diverses mafias.

Ce que développe Valéri Averianov, c’est que la troisième guerre mondiale actuellement en cours, se déroule entre une caste supranationale de gens richissimes, psychopathes et sociopathes, et le reste du monde, c’est-à-dire l’humanité, l’homme, ce n’est plus une guerre d’empires, ni une lutte des classes, c’est la lutte de gens qui ne sont plus humains, qui ne se veulent plus humains, mais surhumains, contre ceux qui ne sont pas de leur caste n’ont aucune importance, ne servent à rien, représentent une gêne et une menace par leur grand nombre, qu’il s’agit donc de restreindre drastiquement. Avant, il y a un siècle, ces gens-là envoyaient des pays et des empires les uns contre les autres, des classes les unes contre les autres, maintenant, le moment est venu de détruire la notion même de pays, d’empire, de peuple et de laisser survivre en quantité restreinte une biomasse dégénérée sous contrôle.

Pour obtenir cette biomasse, il faut casser toutes les appartenances affectives, culturelles, spirituelles ; supprimer la morale, supprimer les liens familiaux, les corporations, les communautés, la création artistique et bien entendu, les religions, et avant tout la religion chrétienne, à laquelle on substituera peut-être, en un premier temps, la « religion du futur » dont parlait le père Séraphim Rose, et dont nous voyons le pape et le patriarche Bartholomée épouser les perspectives avec enthousiasme, tandis que le patriarche Cyrille reste relativement discret sur la question, du moins à ma connaissance. Le meilleur moyen de casser toutes ces appartenances est de lancer par exemple sur l’Europe des vagues migratoires sans précédent en promouvant le métissage. De détruire et de réécrire notre histoire. De nous abrutir et de nous dégrader. De dénigrer les liens familiaux, de dresser les générations les unes contre les autres, d’arracher les enfants aux parents et de les endoctriner. Il faut créer une société de poissons de bancs absolument séparés les uns des autres, avec des sexes indéterminés, sans famille, sans enfants, sans parents, sans amis, sans patrie, et sans religion, bien évidemment, la religion, ça unit ; c’est même là l’étymologie du mot.

La Russie, dit Valeri Averianov, pourrait éviter de tomber dans ce piège et constituer une arche. « Et la Chine ? lui demande le journaliste, elle a un communisme réussi, elle reste finalement traditionnelle. »

Valéri Averianov ne tombe pas dans ce piège, au contraire, il fait valoir que la Chine a le genre de société dont le libéralisme occidental rêve pour tout le monde, contrôle absolu des individus, tyrannie sans précédent. Et que d’autre part, si elle a des traditions, elles nous sont tellement étrangères, à nous pays modelés par le christianisme, que nous avons l’impression d’avoir affaire à des extraterrestres. Et en effet, les Chinois font penser à des extraterrestres, et c’est précisément ce que le transhumanisme veut fabriquer : des extraterrestres. Malgré le dressage communiste, on ne peut pas dire que les Russes soient prêts à devenir des extraterrestres, et pour eux, la famille et la communauté restent des structures indispensables. Valeri Averianov rejoint ici Alexandre Douguine. La Russie a un rôle particulier à jouer, oui, elle pourrait devenir une arche. Si elle arrive à se débarrasser de certains puissants malfaiteurs, de fonctionnaires pourris de plus en plus arrogants, de journalistes vendus et russophobes, d’agents de l’étranger très actifs ; bref de tout ce qui, dans tous les pays, actuellement, représente les troupes qui font une guerre anthropologique à l’Homme, dans la dignité que ce mot a pu avoir au long de notre histoire.

Je ne pense pas que ces créatures des ténèbres arriveront à leurs fins, mais plus nous les laisserons agir par notre passivité, notre aveuglement, notre lâcheté, plus les torts qu’elles causeront, non seulement à l’humanité mais à la vie, seront grands et irréparables ».

Laurence Guillon, Chroniques de Pereslavl, le 23 décembre 2020

Rappels :

Pierre Hillard présente l’Histoire secrète de l’oligarchie anglo-américaine de Carroll Quigley

Les Chinois, un exemple ?

Nouvel ordre mondial – La Chine est leur modèle… et votre avenir si vous ne réagissez pas

Le post-humanisme menace la vie sur terre (LHK)

Lire aussi :

André Ilnitsky, conseiller Sergueï Choïgou, ministre russe de la Défense : « Le Covid est un projet des globalistes »

Big Pharma. 3150 blessures dès la première semaine de vaccins COVID parmi les travailleurs de la santé américains…

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Guerre contre l’Homme

  1. Bernie dit :

    Très beau texte, et très juste ; en quelque sorte la QUINTESSENCE de nos problèmes…

  2. zorba44 dit :

    Brrr… les objectifs sont clairs. Toute la question est de savoir à quel moment nous allons casser cette dynamique de destruction.

    Les grands psychopathes ne se rendent pas compte quelles clés leur sont nécessaires pour réussir….

    Il leur faut les esclaves dans des entités qui fabriquent leurs yachts, leurs parfums, leurs voitures de luxe, le caviar, les mets fins…

    Ceci présuppose que les sociétés qui produisent conservent assez d’esclaves piquouzés et survivants.

    En cassant les chaînes de production, les canaux de distribution, les chaînes de transport, et la consistance de l’après-vente (oui on ne va pas rebuter un super-yacht de 150 m de long au prétexte d’avaries de moteur…) les fondus de chez fêlés vont découvrir tous les problèmes que rencontrent les gueux dans leur vie de rien…

    Ne parlons pas de recherche et de technologie chez ceux qui sont incapables de se faire cuire un oeuf…

    Et va-t-on oublier les pénuries énergétiques et de matières premières si les moyens des virages technologiques font défaut.

    Cela terminera en boucherie même et y compris au sommet de la pyramide…

    Que Dieu nous vienne en aide avant !

    Jean LENOIR

  3. Danse dit :

    Oui, la Chine est bien le modèle choisi par les parasites internationaux pour la dictature mondiale de leurs rêves. Ils ont très longuement travaillé à façonner cette dictature chinoise pour en faire leur prochain outil de leur dictature qu’ils espèrent mondiale, il reste à savoir si les dirigeants chinois ne vont pas leur filer entre les doigts.

    Oui, le transhumanisme est même l’aboutissement obligatoire du matérialisme, chez ceux qui possèdent toute la richesse matérielle et sont intégralement vides de tout le reste.

    Oui, « entre l’Occident entièrement contrôlé par les mondialistes transhumanistes et les Chinois, la Russie est prise entre le marteau et l’enclume », et Poutine savait que sans un changement en Europe ce serait inéluctable, c’est pourquoi il a vraiment tout essayé pendant plusieurs années pour convaincre les dirigeants européens de s’allier avec la Russie. Puis devant le constat que l’Europe était une colonie des parasites entièrement sous contrôle de leur outil américain, il s’est résigné à s’allier à la Chine. Qu’il ne semble pas aller plus loin pour l’instant, on peut le comprendre, devant l’importance de l’enjeu pour son pays et l’incertitude de la situation internationale.

    Je pense que Poutine et les Russes connaissent LE POUVOIR DE L’INTENTION -que même les dissidents occidentaux trop contaminés par le matérialisme, même quand ils sont chrétiens, ont oublié- et espèrent que les Peuples d’Europe vont faire basculer la situation par la puissance de leur Volonté, par la musique symphonique de leur sentiment de Liberté.

    Nos pensées et nos sentiments émettent des fréquences, qui ont aussi des effets sur le monde. Quand les « scientifiques », et les autres matérialistes qui les croient, parlent par exemple de « contagion » lors des « épidémies », ils ignorent complètement que la contagion n’est pas matérielle, bactérienne, virale, mais électromagnétique, vibratoire. Ce qui crée la maladie est une symphonie de PENSÉES de peur et de SENTIMENTS d’impuissance, pas les caresses tendres ni les baisers.

    Pour les matérialistes qui ont besoin de « preuves », voici une illustration visuelle parmi tant d’autres de l’effet de nos fréquences sur le monde qui nous entoure.
    CYMATICS: Science Vs. Music – Nigel Stanford •12 nov. 2014

    Et oui, l’essentiel et urgent, surtout pour les dissidents qui s’en prennent au Peuple, une fois qu’on a compris que c’est une guerre contre l’Homme, c’est de comprendre que dans cette guerre IL N’Y A QUE DEUX CAMPS : « la troisième guerre mondiale actuellement en cours, se déroule entre une caste supranationale de gens richissimes, psychopathes et sociopathes, et le reste du monde, c’est-à-dire l’humanité ».
    Et de ces deux camps nous sommes le plus puissant si nous sommes UNIS.
    Donc pourquoi consacrer tant d’énergie à invectiver et insulter ses semblables ?

    Un article écrit par un Russe montre bien les deux camps dans la longue GUERRE CONTRE L’HOMME menée par les parasites, il complète les informations sur le mode opératoire de ces parasites inhumains données par les archives Rockefeller (ici : https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/12/21/le-nouvel-ordre-mondial-et-ses-bourreaux-volontaires-nicolas-bonnal/#comment-165760) :

    ===DES BANQUIERS ANGLO-SAXONS ONT ORGANISÉ LA SECONDE GUERRE MONDIALE
    Valentin Katasonov, Réseau Voltaire 11 mai 2015

    À l’occasion du 70e anniversaire de la Victoire contre le nazisme, nous publions une étude de Valentin Katasonov sur le financement du NSDAP et le réarmement du Troisième Reich. L’auteur s’appuie sur des documents publiés en 2012 qui confirment l’organisation de la Seconde Guerre mondiale par des banquiers états-uniens et britanniques, couverts par le président Franklin Roosevelt et le Premier ministre Neville Chamberlain, dans l’espoir de détruire l’URSS. Cette étude soulève de nouvelles questions qui seront abordées dans un prochain article.

    La guerre n’a pas été déclenchée par un Führer enragé qui se trouvait à diriger l’Allemagne à cette époque. LA SECONDE GUERRE MONDIALE EST L’ŒUVRE D’UNE OLIGARCHIE MONDIALE, ou plus précisément des ploutocrates anglo-américains.
    Utilisant des instruments tels que la Réserve fédérale US et la Banque d’Angleterre, ils ont commencé à se préparer pour le prochain conflit d’ampleur mondiale immédiatement après la Première Guerre mondiale. Leur cible était l’URSS.

    Les plans Dawes et Young, la création de la Banque des règlements internationaux (BRI), la suspension du paiement des réparations par l’Allemagne prévues par le Traité de Versailles et l’acquiescement des anciens alliés de la Russie à cette décision, les investissements étrangers massifs dans l’économie du Troisième Reich, la militarisation de l’économie allemande et les violations du Traité de Versailles sont autant de jalons sur le chemin conduisant à la guerre.

    Derrière ce complot se tenaient des personnages-clefs : les Rockefeller, les Morgan, Lord Montagu Norman (gouverneur de la Banque d’Angleterre) et Hjalmar Schacht (président de la Reichsbank et ministre de l’Économie du gouvernement de Hitler). Le programme stratégique des Rockefeller et des Morgan était de SUBJUGUER L’EUROPE ÉCONOMIQUEMENT, de saturer l’Allemagne d’investissements et de crédits étrangers, et de L’AMENER À DÉLIVRER UN COUP MORTEL À LA RUSSIE SOVIÉTIQUE, afin que celle-ci revienne au capitalisme en tant que colonie.
    (…)
    Le capital de la majorité des sociétés allemandes ayant une importance stratégique était, intégralement ou partiellement, américain.
    Une partie était détenue par des investisseurs britanniques. Les secteurs du raffinage du pétrole et de la liquéfaction du charbon de l’économie allemande étaient dans les mains de Standard Oil (les Rockefeller). Le géant de l’industrie chimique Farbenindustrie AG est passé sous le contrôle du groupe Morgan. Quarante pourcent du réseau téléphonique et 30 % des actions de Focke Wulf étaient sous le contrôle de la société américaine ITT. La radio et les géants de l’industrie électrique AEG, Siemens et Osram sont passés sous le contrôle d’American General Electric. ITT et General Electric faisaient partie de l’empire de Morgan. Cent pourcent des actions Volkswagen appartenaient à l’Américain Ford.

    Au moment où Hitler a accédé au pouvoir, le capital financier US contrôlait quasiment tous les secteurs d’importance stratégique de l’industrie allemande : raffinage du pétrole, production de carburant de synthèse, chimie, construction automobile, aviation, ingénierie électrique, radio, ainsi qu’une grande partie de l’industrie de la construction mécanique (278 sociétés au total). Les grandes banques allemandes, telles que la Deutsche Bank, la Dresdner Bank, la Donat Bank et quelques autres, étaient sous contrôle US.
    (…)
    La désignation de Hitler a finalement été approuvée lors d’une réunion secrète de financiers aux États-Unis
    (…)
    En mai 1933, Hjalmar Schacht s’est rendu une nouvelle fois aux États-Unis. Il y a rencontré le président Franklin Roosevelt et les grands banquiers en vue de demander une ligne de crédit de 1 milliard de dollars. En juin de la même année, Hjalmar Schacht s’est rendu à Londres pour s’entretenir avec Montagu Norman. Tout est passé comme une lettre à la poste. Les Britanniques ont consenti un prêt de 2 milliards de dollars.
    (…)
    Selon certains historiens, les Américains et les Britanniques étaient accommodants parce que, dès 1932, l’Union soviétique avait réalisé le plan quinquennal de développement économique en vue d’atteindre de nouveaux sommets en tant que puissance industrielle. Quelques milliers d’entreprises avaient vu le jour, en particulier dans l’industrie lourde. La dépendance de l’URSS à l’importation de produits industriels avait ainsi considérablement diminué. LES CHANCES D’ÉTRANGLER L’UNION SOVIÉTIQUE ÉCONOMIQUEMENT S’EN TROUVAIENT QUASIMENT RÉDUITES À ZÉRO. IL A ALORS ÉTÉ DÉCIDÉ DE RECOURIR À LA GUERRE ET DE LANCER LA MILITARISATION ACCÉLÉRÉE DE L’ALLEMAGNE.
    (…)
    Les banquiers qui ont soutenu Hitler en 1931 sont précisément ceux qui ont soutenu l’élection de Roosevelt. Une fois en poste, le nouveau président ne pouvait guère faire moins qu’accorder de généreux crédits à l’Allemagne. D’ailleurs, beaucoup ont remarqué la grande similitude entre le New Deal de Roosevelt et la politique économique du Troisième Reich. Rien d’étonnant. Ce sont en effet les mêmes qui assuraient le sauvetage des deux gouvernements tout en les conseillant.
    (…)
    Le New Deal de Roosevelt n’a pas tardé à capoter. En 1937, les États-Unis étaient embourbés dans la crise économique. En 1939, l’économie US tournait à 33 % de sa capacité industrielle (19 % aux pires moments de la crise de 1929-1933).
    (…)
    La situation est restée figée jusqu’à l’invasion de la Pologne par Hitler. Seuls les puissants vents de la guerre pouvaient dissiper la brume. Quoi que Roosevelt puisse tenter, ses initiatives étaient condamnées à l’échec. [1]
    SEULE UNE GUERRE MONDIALE POUVAIT SAUVER LE CAPITALISME US. En 1939, les ploutocrates ont mis en œuvre tous les moyens à leur disposition pour FAIRE PRESSION SUR HITLER et l’inciter à lancer une guerre à grande échelle à l’Est.
    (…)
    LES SOLDATS MOURAIENT sur les champs de bataille pendant que la direction de la BRI se réunissait à Bâle avec les banquiers d’Allemagne, du Japon, d’Italie, de Belgique, de Grande-Bretagne et des États-Unis.
    Dans ce havre de paix que constituait la zone offshore suisse, les représentants des belligérants TRAVAILLAIENT TRANQUILLEMENT dans un climat de compréhension mutuelle.
    (…)
    La suite : https://www.voltairenet.org/article187537.html

    • Un passant dit :

      Moi je comprends un peu M’sieur Bonnal… bon c’est facile, sur certains points je lui ressemble toutes proportions gardées. J’ai lu l’autre jour un com chez R71 qui disait avec enthousiasme : « Ils sont 1%, nous sommes 99% ». Mouais… permettez-moi de remettre ces chiffres à ma sauce. Ils sont 1% les maitres du monde et il y a 94% qui subissent et se soumettent et laissent leurs gosses mettre un masque toute la journée dès l’âge de 6 ans. Et il y a peut-être en effet environ 5% d’éveillés qui sont bien sûr généralement qualifiés de « complotistes ». Donc je re-résume ma petite comptabilité : Ils sont 95% et nous sommes 5%.

      • Alan.144 dit :

        Nous étions 5%. Aujourd’hui, grâce à l’escroquerie de la « pandémie », nous sommes 35-40% et peut-être même au-delà.

        Êtes-vous d’accord Le Passant ?

        Il ne nous manque plus qu’un Ché.

      • Un passant dit :

        Par souci de convivialité à nos petites tables de réveillon maximum 6 personnes je veux bien être d’accord 😉
        Attention tout de même à la gueule de bois.

      • Danse dit :

        Ces chiffres n’ont aucun intérêt, quelle que soit la sauce à laquelle vous voulez bien les manger.
        Les questions à « COMBIEN » comme base de raisonnement pour tirer des conclusions sur la « réalité » dans ce monde relèvent de la PENSÉE PUREMENT MATÉRIALISTE, l’arme la plus perfectionnée contre l’espèce Humaine puisqu’elle a été installée à une partie des Humains comme un logiciel, permettant d’effacer ou d’EMPRISONNER leur pensée d’origine, et de faire fonctionner l’Humain comme un ordinateur, ce qui le préparait au projet de branchement à un ordinateur central prévu à un stade ultérieur, qui se révèle aujourd’hui publiquement.

        Qui se révèle aujourd’hui ? Pas vraiment, puisque dans l’ère moderne la démarche de transformation de l’Homme en machine (en quantités) et en matière première (en quantités) a déjà été testée au grand jour pendant le IIIe Reich, oeuvre de la caste de criminels qui dirigeaient et dirigent encore notre planète. Le TATOUAGE des prisonniers fut le premier pas vers une gestion industrielle du cheptel humain grâce à un ordinateur central par un CONSORTIUM NAZI INTERNATIONAL qui n’a jamais cessé ses activités de guerre contre l’Humanité.
        L’implantation de PUCES à la place des tatouages a permis ultérieurement aux criminels, qui ont continué leurs expériences dans l’ombre après la farce de Nuremberg, d’améliorer considérablement la gestion de leurs stocks humains pour pouvoir affecter leurs ressources de manière optimale à leurs diverses activités industrielles : trafic d’enfants, trafic sexuel, sacrifices humains, vol d’organes, trafic d’ADN, trafic de sang, construction de bases et d’aéronefs, siphonnage de ressources terrestres, d’or et de fric…

        Lors d’une rencontre avec deux candidats au viol, j’avais treize ans : quantitativement, ils étaient deux fois plus nombreux que moi, ils pesaient quatre fois plus que moi, ils étaient au minimum 2×3 fois plus âgés que moi.
        Aucune de ces notions matérielles n’a effleuré ma pensée. Aucune quantification de quoi que ce soit.
        Ma seule pensée a été : « NON ».
        Je les ai laissés pour morts, face contre terre.

        Le dernier échantillon de la pensée matérialiste de Nicolas Bonnal parue ici est une caricature : « combien de bourreaux volontaires auront-ils à leurs bottes ».
        Peut-être pourriez-vous vous poser la question, en restant branché à cette pensée matérialiste : et combien de VICTIMES VOLONTAIRES auront-ils à leurs bottes ?
        Et peut-être pourriez-vous vous poser la question essentielle :
        POURQUOI les gens formatés comme Nicolas Bonnal sont-ils si attachés à ce statut de VICTIMES VOLONTAIRES ?

      • Un passant dit :

        Il y a longtemps que je ne supporte plus votre ton prétentieux de donneuse de leçon qui ne dégage aucun AMOUR, justement, pour faire allusion à un précédent com particulièrement stupide et auquel j’ai renoncé de répondre tant je sais qu’avec vous ça ne sert à rien et n’ai donc pas lu davantage que les premiers mots de cet habituel bavardage supplémentaire.

  4. clavreul dit :

    l-antechrist-et-le-temps-de-la-fin-du-monde.jpg (800×800)

    Vrai message de la Vierge Marie a la Salette (19 Septembre 1846)

    Conversion du judaïsme au catholicisme de Véronique Levy (Soeur de BHL) avec Elkabbach

  5. Alan.144 dit :

    Chritian COTTEN

    Médecins, Pharmaciens, Infirmiers… Premier avertissement… Code de Nuremberg 02 12 20

    Médecins – Pharmaciens – Infirmiers – Fonctionnaires de la santé !
    Premier avertissement avant poursuites pour viol du Code de Nuremberg et atteinte à l’intégrité d’autrui.

    Le texte en pdf
    https://drive.google.com/file/d/1ddgZ

    En bonus, venue de Suisse, une lettre-type de refus de la vaccination pour un parent en EHPAD.
    https://drive.google.com/file/d/14pDg
    ______________________________

    Roselyne Bachelot, tu mens
    [ Celle-là est un régal ! Datant de 2009, elle reste pourtant complètement d’actualité.]

    Vidéo publiée en octobre 2009, qui a particulièrement contribué à permettre à Mme Roselyne Bachelot en 2010 de réussir à rater lamentablement sa campagne de vaccination forcée contre la grippe. Vue par plus d’un million de personnes via différents canaux dès 2010. Aux citoyens de dire NON à l’eugénisme d’État.

  6. Alan.144 dit :

    Karen Hudes employée de la Banque mondiale, révèle comment l’élite dirige le monde

    Vers une « affaire Snowden » puissance 10! Karen Hudes est diplômée de la Yale Law School et elle a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale depuis plus de 20 ans. En fait, quand elle a été congédiée pour avoir dénoncé la corruption à l’intérieur de la Banque mondiale , elle occupait le poste de Conseillère Senior.
    Elle était dans une position unique pour voir exactement comment l’ élite mondiale dirige le monde , et les informations qu’elle révèle maintenant au public sont absolument stupéfiantes .

    https://www.citoyens-et-francais.fr/article-karen-hudes-employee-de-la-banque-mondiale-revele-comment-l-elite-dirige-le-monde-121166881.html
    _________________________________________

    De la même Karen Hudes, ne manquez pas :

    Secrètement une autre espèce dirige notre planète ( Vidéo 3′ )

    • Danse dit :

      Quand l’Humanité, après avoir pris connaissance qu’elle a été vendue, va oser prendre connaissance de « à qui elle a été vendue », il va se poser plusieurs problèmes :

      1/ contre qui vont pouvoir se retourner les victimes volontaires de « les-Autres » ? Vont-elles continuer à vouloir se retourner contre l’Humanité ?

      2/ quid de la réaction des automates programmables des religions existantes ? Suicides ? Massacres d’Humains ? « Conversions » ?

      3/ les Humains vont-ils avoir le temps de prendre connaissance du programme d’HYBRIDATION et de comprendre pourquoi parmi leurs « enfants » sur Terre il y a tant de psychopathes très particuliers ?

      4/ la « divulgation » contrôlée soigneusement par le consortium va-elle mettre en scène le scénario dont Bill Cooper nous avait prévenus avant de se faire descendre (et Wes Penre), des méchants « ET » menaçant la planète, suivis des gentils « ET » philanthropes arrivant en sauveurs de l’Humanité, apportant l’offrande de leur « technologie supérieurement avancée » ?

  7. Pierrot dit :

    Et voilà, c’est reparti pour un tour.
    La Russie et le Christianisme vont nous sauver !

    Merci Olivier, je me suis bien fendu la gueule…

  8. e dit :

    Ancien officier du KGB, le Dr Igor Shepherd nous met en garde contre les vaccins à ARNm anti-ADN Covid-19 qui nous rendront transhumains

    https://guyboulianne.com/2020/12/09/ancien-officier-du-kgb-le-dr-igor-shepherd-nous-met-en-garde-contre-les-vaccins-a-arnm-anti-adn-covid-19-qui-nous-rendront-transhumains/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s