Kouchner salue « un succès merveilleux de la science » mais se fera vacciner « plus tard »

Merveilleux et courageux Bernard Kouchner, qui garantit qu’« aucune vérification n’a été négligée », minimise les effets secondaires possibles du “vaccin” et assène l’argument choc : « Le pays de Pasteur se ridiculiserait s’il refusait la vaccination » ! On ignorait, pauvres de nous, que la peur du ridicule devait balayer la prudence et l’inquiétude légitimes en matière de santé… surtout quand il s’agit d’une fausse pandémie et que des traitements alternatifs éprouvés soignent très bien ce virus grippal fort peu mortel ! Qui ignore encore les dangers des vaccins ? D’autant que Pfizer et Moderna n’ont pas travaillé sur un vaccin, mais sur une thérapie génique révolutionnaire dont les effets réels restent inconnus… Bernard, fais-toi “vacciner” tout de suite si tu veux lever les doutes !  OD

Covid-19 : Bernard Kouchner assure qu’il se fera vacciner, « mais plus tard »

Dans les colonnes du Parisien samedi 26 décembre, l’ancien ministre de la Santé Bernard Kouchner a assuré qu’il comptait « bien entendu » se faire vacciner, « mais plus tard dès que je le pourrai. » « J’ai eu la maladie du Covid, que j’ai à peine ressentie, à part le fait que les odeurs disparaissaient.

Je porte des anticorps, mais pour combien de temps ? », s’est-il interrogé. Puis de lancer un message aux plus méfiants : « Nous ne connaissons pas non plus la durée de la protection offerte par le vaccin, c’est vrai, mais ce n’est pas une raison pour ne pas le faire ! Le pays de Pasteur se ridiculiserait s’il refusait la vaccination. »

« Aucune vérification n’a été négligée »

Bernard Kouchner ne cache pas sa confiance à l’égard de ce vaccin contre le Covid-19. « Oui, le processus de fabrication a été accéléré mais il est absolument complet. C’est un succès merveilleux de la science. Aucune vérification n’a été négligée. Chaque laboratoire a conduit des essais sur des milliers de personnes, et les résultats ont été davantage contrôlés qu’à l’habitude, par les laboratoires eux-mêmes d’abord, puis par l’agence européenne et les agences nationales du médicament. Aucun incident grave n’a été signalé sauf un cas bénin chez Pfizer. »

Puis de se réjouir du peu d’effets secondaires qu’il provoque : « Ce vaccin, pour l’instant, ne provoque que de quelques petites douleurs au niveau de l’injection. Rien d’anormal mais ne relâchons pas l’attention pour autant. »

Orange actualités, le 27 décembre 2020

Rappel :

Le vaccin de tous les dangers (LHK)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Kouchner salue « un succès merveilleux de la science » mais se fera vacciner « plus tard »

  1. zoé dit :

    Avec de tels arguments, cela me donne vraiment envie de me faire vacciner. Pas gêné ce Kouchner. Il peut aller se faire voir. Encore un qui doit toucher des subsides des labos.

  2. parabellum666 dit :

    Hors sujet…quoique…Kouchner et l’Afrique…

    Féminin de « le frique »…l’Afrique…
    Drôle d’histoire d’une « foldingue »…

  3. parabellum666 dit :

    Mieux que notre Mauricette…
    Il parle quelle langue ce monsieur…?

    https://fb.watch/2FsJ2J6utG/

  4. nana en colère dit :

    Ecoutez bien Thierry Breton…

  5. Eric83 dit :

    La médecine et la « science » en opposition : quand l’un tente de soigner sans nuire, l’autre décide d’infecter délibérément des patients pour « trouver » un « vaccin » !?…alors même que des traitements efficaces existent pour soigner y compris les plus personnes les plus âgées.

    « 2500 Britanniques en bonne santé sont sur le point de participer au premier «  défi humain  » du COVID-19 au monde – laisser le gouvernement les infecter avec le SRAS-CoV-2 afin de voir comment le virus réagit à un vaccin expérimental , selon le Times » .

    « Le premier «  défi humain  » du COVID au monde commence alors que le Royaume-Uni se prépare à infecter 2500 volontaires ».
    https://www.zerohedge.com/covid-19/worlds-first-covid-human-challenge-begins-uk-prepares-infect-2500-volunteers

  6. Lucette dit :

    Rien que le lavage de cerveau jour et nuit autour de ces vaccins bidons ça donne ENVIE DE FUIR… pour ceux qui ont conservé un tout petit de raison et de bon sens !

  7. Zig dit :

    Et que dire de BoJo lors de son speech sur le Brexit en sept-2019 devant l’ONU..!
    je vous mets la versions longue en 1er, comment arrive-t-il un an avant à en glisser une aussi ironiquement contre les anti-vaxxers comme il les appelle, a y parler des nano-techs en médecine..! à voir à partir de la min 7:30 pour environ 5 min comment tout cela est si bien décrit..

    maintenant écoutez les extraits traduits > les références > Remake the World, Stars Wars Armaguédon, Smart Apps.. Modification of our genome.. etc..

    et si tout cela n’est pas programmé à l’avance, c’est quand même bien placé dans l’agenda..!

  8. Ratatouille dit :

    Hors sujet, important a savoir,

    Ma fille travaille dans une maison pour personnes âgées.

    Toutes ceuxcelles qui refusent le vaccin, doivent signer un papier.
    Est ce partout pareil?
    Quelqu’un aurait il des infos?

    Merci,

  9. Ratatouille dit :

    Cela pue grave!

    Covid : l’Espagne tiendra un registre des personnes refusant d’être vaccinées

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-l-espagne-tiendra-un-registre-des-personnes-refusant-d-etre-vaccinees-20201228

  10. Alan.144 dit :

    CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Informations Indépendantes sur le génie GENétique)

    NOTE D’EXPERTISE GRAND PUBLIC SUR LES VACCINS AYANT RECOURS AUX TECHNOLOGIES OGM

    Cliquer pour accéder à 2020-09_Note-dExpertise-Vaccins-GM_C.Ve%CC%81lot-06.pdf

  11. Karim dit :

    Kouchner et le trafic d’organes au Kosovo :

    « Dans son livre, Mme Del Ponte explique le mur auquel elle s’est heurtée lorsqu’elle a essayé, à partir de 2000, de mener des enquêtes sur les crimes supposés de l’UCK, citant nommément le chef de la mission de l’ONU, M. Bernard Kouchner, ainsi que le général français Valentin, alors commandant en chef de la KFOR. Pour tenter d’expliquer ce blocage, elle écrit : « Je suis certaine que les responsables de la MINUK et même de la KFOR craignaient pour leur vie et pour la vie des membres de leurs missions ». Plus loin, elle ajoute : « dans l’esprit de la MINUK et de la KFOR, [M. Hashim] Thaçi et [l’ancien chef militaire de l’UCK, M. Agim] Ceku ne représentaient pas uniquement un danger pour la sécurité de leur personnel et l’accomplissement de leurs missions : ils mettaient en péril tout l’édifice du processus de paix dans les Balkans » (13).

    Dans une interview publiée le 21 décembre par le quotidien serbe Politika, le capitaine canadien Stu Kellock, ancien chef du département de police de la Minuk, déclare : « Je ne peux pas affirmer que Kouchner connaissait le trafic d’organe, mais il est impossible qu’il n’ait pas eu d’informations sur le crime organisé au Kosovo. » De fait, la lutte contre la criminalité organisée représentait l’une des priorités des missions internationales au Kosovo. Le capitaine Kellock explique également que « toute critique à l’encontre de Hashim Thaçi et de son entourage » était immédiatement rejetée dans les « cercles où [il] travaillait » (14).

    Par « réalisme politique », plusieurs pays occidentaux ont fait le choix de jouer la « carte » politique que représentait M. Thaçi. On sait que ce dernier était conseillé, déjà durant la guerre, par des agents de certains services de renseignements, notamment de la DGSE française. L’implication directe de M. Thaçi dans de nombreuses activités illégales (racket, blanchiment d’argent, etc.) est également avérée. Par souci de ne pas « griller » un précieux allié politique, les « protecteurs » occidentaux de M. Thaçi ont fait le choix de passer l’éponge sur ces « péchés véniels ». Si une enquête confirme l’implication de M. Thaçi dans un abject trafic d’organes, la responsabilité de ses « protecteurs » occidentaux risque d’être accablante.

    Interrogé par un journaliste serbe sur le trafic d’organes le 27 février dernier, alors qu’il se trouvait en voyage officiel au Kosovo, M. Kouchner, alors ministre des Affaires étrangères, avait éclaté de rire, avant de s’exclamer : « J’ai une tête à vendre des organes, moi ? », et de suggérer au journaliste « d’aller se faire soigner » (15). Le rire de M. Kouchner résonne aujourd’hui de manière sinistre. »

    https://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2011-01-04-Kosovo

  12. Flash dit :

    A propos de Pasteur, on lira avec profit le document suivant :

    https://archive.org/details/DecourtGalileePasteur/mode/2up

  13. e dit :

    Kouchner: « Aucun incident grave n’a été signalé sauf un cas bénin chez Pfizer. »

    Pfizer a déjà causé 2 morts avec son vaccin OGM, et pourtant son vaccin va être lancé en France
    https://stateofthenation.co/?p=40566 https://www.jpost.com/breaking-news/two-individuals-die-from-pfizer-vaccine-651488

    donc les décès sont des cas bénins? Il a trouvé une formule magique pour ressusciter les 2 morts causés par le vaccin pfize?

    Kouchner: le processus de fabrication a été accéléré mais il est absolument complet. C’est un succès merveilleux de la science. Aucune vérification n’a été négligée.

    complet? Même Pfizer avoue que son processus de fabrication n’est pas complet, il a sauté l’étape sur les animaux et passé direct sur l’homme de sorte qu’il ne sait mémé pas si son vaccin rend stérile (remarque il doit le savoir vu qu’il a demandé à être exonéré de toutes responsabilités sur son vaccin https://resistance71.wordpress.com/2020/12/27/dictature-covid-19-les-labos-poussent-les-gouvernements-a-les-exonerer-de-toute-responsabilite-pour-leurs-vaccins-chimeriques/):

    Pfizer admet qu’il n’est pas impossible que son vaccin peut causer la stérilisation des femmes, et qu’il n’a fait aucune etude sur les animaux :
    « It is unknown whether COVID-19 mRNA Vaccine BNT162b2 has an impact on fertility” page 6

    Cliquer pour accéder à Information_for_healthcare_professionals.pdf

    “There are no or limited amount of data from the use of COVID-19 mRNAVaccine BNT162b2.Animal reproductive toxicity studies have not been completed.

    COVID-19 mRNA Vaccine BNT162b2is not recommended during pregnancy.

    For women of childbearing age, pregnancy should be excluded before vaccination. “ page 5 https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/941452/Information_for_healthcare_professionals.pdf

    Une agente de santé sans antécédent allergique connu a développé une forte réaction, (chocs anaphylactiques)au point d’être hospitalisée, après avoir reçu une injection du vaccin Pfizer contre le Covid-19 en Alaska. Des effets indésirables ont par ailleurs été observés chez son collège. La firme a assuré travailler avec les autorités sanitaires locales sur ce cas.
    https://fr.sputniknews.com/sante/202012171044944587-une-femme-hospitalisee-avec-une-forte-reaction-allergique-au-vaccin-pfizer-en-alaska/

    directeur général de la santé Jérôme Salomon anticipent les effets secondaires graves des vaccins ARNm (chocs anaphylactiques) par l’approvisionnement d’adrénaline en masse.!
    En moyenne, tous vaccins confondus, c’est 1.3 cas /1’000’000 doses.
    Le vaccin actuel produit ~17 fois plus de chocs anaphylactiques que la moyenne.Qu’est-ce-qu’un choc anaphylactique ?Le choc anaphylactique est une réponse allergique grave qui cause des réactions soudaines et dangereuses pour la victime, notamment au niveau de la respiration. Il se caractérise également par une chute de la tension artérielle ainsi qu’une éventuelle perte de conscience. Il peut être extrêmement dangereux car il peut entraîner le décès de la victime. En cas de choc anaphylactique, la vie de la victime est donc en danger et des soins doivent lui être administrés le plus tôt possible. https://image.over-blog.com/a0QGYP2Di1rgykKgaSjRAhFzGGA=/filters:no_upscale()/image%2F1416990%2F20201224%2Fob_4db92e_note-de-salomon.jpg si un symptôme vaccinal se développe après une vaccination à l’ARNm, ni moi ni aucun autre thérapeute ne pourrons vous aider, car les dommages causés par cette vaccination seront génétiquement irréversibles.
    https://lemediaen442.fr/robert-f-kennedy-evitez-a-tout-prix-le-vaccin-contre-le-coronavirus/?fbclid=IwAR0arISR9QZGoIUmduRupDEQZ4V3hTQ2YwiUyKFdZjOiZbRbxaTdpCSwjXo Ils ne montrent pas qu’ils vous empêchent de porter ce virus de façon transitoire et d’infecter d’autres personnes », a déclaré Tal Zaks. « Lorsque nous commencerons à déployer ce vaccin, nous n’aurons pas suffisamment de données concrètes pour prouver qu’il réduit la transmission »
    https://www.businessinsider.fr/le-medecin-en-chef-de-moderna-avertit-que-le-vaccin-nempechera-pas-la-transmission-du-virus-185911?fbclid=IwAR1SJ0xU4QKQ4qKVTsygHKHSUKYqJQOl40Q1zqg0cilAA4UoUTsWvkMGcn8

    bienvenu dans hypcrisieland

  14. Dom le dodo dit :

    « J’ai eu la maladie du Covid, que j’ai à peine ressentie, à part le fait que les odeurs disparaissaient… »: mais bernard, c’est faux, tu continues à sentir la merde!
    Ps: on a pas de new de bhl? j’les compare ces deux-la; on dirait qu’ils sont inséparables, comme une paire de burnes

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s