Pas de piqûre, pas d’emploi – Des entreprises britanniques s’apprêtent à rendre les vaccins obligatoires

Des entreprises britanniques ont demandé à des cabinets juridiques de rédiger des contrats « pas de piqûre, pas d’emploi » qui empêcheraient l’embauche d’employés potentiels à moins qu’ils n’aient été vaccinés contre le coronavirus chinois.

Alors que le gouvernement a publiquement affirmé qu’il n’avait pas l’intention d’exiger des passeports pour les vaccins nationaux, les ministres ont admis que des entreprises privées pourraient prendre le relais pour l’imposer au public britannique.

S’adressant au Financial Times, des cabinets d’avocats ont déclaré avoir déjà été contactés par des entreprises, notamment des maisons de soins et des multinationales, qui cherchent à établir des contrats exigeant que les employés soient vaccinés contre le virus.

Un avocat anonyme a déclaré au journal que de telles exigences pourraient être risquées car elles pourraient déclencher des plaintes pour discrimination de la part de personnes qui refusent de prendre le vaccin pour des raisons religieuses, de femmes enceintes, ou de personnes qui ont des problèmes de santé, comme des allergies, qui les empêchent de prendre le vaccin.

L’avocat a noté que dans les secteurs où les employés sont entourés de personnes à risque, comme dans les maisons de retraite, les contrats dits « pas de piqûre, pas d’emploi » peuvent finalement être défendables.

Certains des cabinets d’avocats contactés ont affirmé que les entreprises ont également commencé à se renseigner sur la manière d’exiger que les personnes déjà employées reçoivent le vaccin.

Cependant, les entreprises qui cherchent à modifier les contrats des personnes déjà employées devraient obtenir le consentement du travailleur, a mis en garde un associé du cabinet d’avocats Lewis Silkin, James Davies.

La Confédération de l’industrie britannique (CBI) a déclaré que rien ne justifiait que les entreprises exigent des vaccins pour leurs employés, affirmant que des tests de masse seraient une option préférable.

Le directeur général de la société de ressources humaines CIPD, Peter Cheese, a déclaré : « Le gouvernement britannique n’a pas rendu le vaccin obligatoire, donc les employeurs non plus. »

M. Cheese a ajouté : « Ils ne devraient pas non plus restreindre l’accès au travail des personnes qui ont été vaccinées ou non. »

Mardi, le ministre britannique des vaccins, Nadhim Zahawi, a déclaré : « C’est aux entreprises de décider ce qu’elles font, mais nous n’avons pas encore la preuve de l’effet des vaccins sur la transmission. »

Zahawi avait précédemment déclaré qu’un tel programme serait erroné et discriminatoire.

Dimanche, le ministre des affaires étrangères Dominic Raab a déclaré que l’utilisation de passeports pour les vaccins au niveau national est envisagée par le gouvernement dans des endroits tels que les supermarchés.

En janvier, le fondateur anti-Brexit de Pimlico Plumbers a annoncé qu’il allait exiger que ses employés soient vaccinés, en déclarant avec audace « pas de vaccin, pas de travail« .

Charlie Mullins a déclaré qu’il allait faire en sorte que les contrats de travail stipulent de manière « standard » que « vous êtes tenu d’avoir un vaccin » : « Nous n’emploierons plus de personnes à l’avenir si elles ne sont pas vaccinées. »

Barchester Healthcare, qui gère plus de 200 maisons de retraite, a également déclaré qu’il refusera d’embaucher des personnes qui ne sont pas vaccinées.

Breitbart.com, le 18 février 2021 (via crashdebug.fr)

Rappels :

Passeport vaccinal : « Il sera obligatoire mais ce n’est pas le moment d’en parler »

Nouvel ordre mondial. La Suède et le Danemark lancent les passeports vaccinaux

Un bref examen de certains faits liés à la vaccination de masse (G. Atzmon)

 

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Pas de piqûre, pas d’emploi – Des entreprises britanniques s’apprêtent à rendre les vaccins obligatoires

  1. zorba44 dit :

    On commence par effleurer, on recule …rendez-vous dans un an : alors ce sera le versement des prestations sociales qui sera conditionné par un certificat de vaccination…

    Mais on vous le dit : vous avez toute liberté de refuser le vaccin !

    Ceci dit ils feraient mieux de vacciner d’abord les résidents de maisons de retraite avant le personnel. Cela permettra d’alléger le taux d’occupation avant que de licencier « ad patres » les soignants (chouette pas besoin de verser d’indemnités de licenciement !)…

    Ensuite il suffira de remplacer le personnel par des kapos de la piquouze payés (sous…) à l’injection !

    Jean LENOIR

  2. LouRichard dit :

    C’est vraiment des tarés. Les premiers retours comme par exemple en Israel laissent penser que ces vaccins sont une catastrophe :
    https://www.francesoir.fr/videos-debriefings/vaccination-en-israel-des-chiffres-de-mortalite-qui-interpellent-video

  3. la Mésange dit :

    Et voilà, il semble que la phase 2 du « plan » soit bel et bien enclenchée. A savoir s’il y aura recours en « justice » pour casser cela (pour atteinte aux drouadlhom par exemple….)

  4. Jean-Marc SIMIAND dit :

    Maître Virginie de Araujo-Recchia : « Illégalité des mesures Covid, action collective contre l’État »

    Nous invitons donc les citoyens qui souhaiteraient rejoindre cette action collective, à envoyer un email à l’adresse suivante d’ici le 21 février 2021:

    Stop_mesures_liberticides@protonmail.com

    https://www.lelibrepenseur.org/maitre-virginie-de-araujo-recchia-illegalite-des-mesures-covid-action-collective-contre-letat/?fbclid=IwAR1LEw5NFdBlDCZr0xqmuouG4dFipBCiG2piHpUKz6l6hgHDba-_7Cj8MDA

  5. Toto l'Asticot dit :

    Ce qui me stupéfie, dans cette affaire, c’est que tout se passe – y compris chez les opposants à l’obligation vaccinale – comme si les prétendus « vaccins » – qui relèvent en fait d’une thérapie génique extrêmement obscure, mais aux véritables objectifs de plus en plus clairs – étaient : 1. inoffensifs ; 2. efficaces. Or, on commence à savoir que tel n’est pas le cas, mais alors pas du tout !… C’est pourquoi les enragés du « vaccin » sont en train de s’affoler et d’appuyer comme des malades sur l’accélérateur, avec terrorisation, intimidation, chantage, menaces et mensonges à l’appui. Et le gros du bétail ne manquera pas de suivre. Quant aux autres, qu’ils se réfèrent à Apocalypse 13:17 s’ils veulent avoir une idée de leur avenir immédiat.

  6. Rosberg dit :

    On a dit de ceux qui s’alarmaient des pertes de libertés et des futurs passeports vaccinaux qu’ils étaient des complotistes, autrement dit de sombres crétins.
    On voit aujourd’hui qu’il n’en était rien !

  7. Ping : NOUVEAU DOSSIER PDF À DIFFUSER SANS PITIÉ pour refuser la vaccination comme seule solution ! | jbl1960blog

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s