L’OMS confirme que le test Covid-19 PCR est invalide, les estimations de « cas positifs » sont sans fondement. Le confinement n’a aucune base scientifique.

C’est évidemment un scandale sans nom, mais ce n’est en rien une surprise : Cela fait presque un an que je vous alerte sur cette fraude et cette tromperie gigantesques, criminelles… Mon premier papier sur l’imprécision et la non-pertinence du test PCR remonte en effet au 10 avril 2020 : L’arnaque suprême du coronavirus dévoilée : Le Covid-19 est indétectable… C’est une menace fantôme ! Faisons maintenant un rêve : L’OMS va faire son mea culpa puis appeler à un arrêt immédiat des politiques dictatoriales de confinement et de restriction des libertés… OD

Le test du polymérase de transcription inverse en temps réel (rRT-PCR) fut appliqué par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en date du 23 janvier 2020 afin de détecter le virus SARS-COV-2, suivant les recommandations d’un groupe de recherche en virologie (basé à l’hôpital universitaire Charité de Berlin), soutenu par la Fondation Bill et Melinda Gates. (Pour plus de détails, voir l’étude Drosten )

Exactement un an plus tard, le 20 janvier 2021, l’OMS se rétracte. Ils ne disent pas «Nous avons fait une erreur». La rétraction est soigneusement formulée. 

Alors que l’OMS ne nie pas la validité de ses « directives trompeuses » en date de janvier 2020, elle suggère néanmoins de « Retester », ce qui dans la pratique est une impossibilité.

La question litigieuse concerne le nombre de cycles de seuil d’amplification (Ct). Selon Pieter Borger, et al. :

Le nombre de cycles d’amplification [devrait être] inférieur à 35 ; de préférence 25-30 cycles. En cas de détection de virus, > 35 cycles détecte uniquement les signaux qui ne sont pas corrélés avec le virus infectieux tel que déterminé par l’isolement en culture cellulaire… (en anglais, Critique de l’étude Drosten )

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) admet implicitement un an plus tard que TOUS les tests PCR effectués à un seuil d’amplification (Ct) de 35 cycles ou plus sont INVALIDES. Mais c’est ce qu’ils ont recommandé au point de départ en janvier 2020, en liaison  avec l’équipe de virologie de l’hôpital Charité de Berlin.

Si le test est effectué à un seuil de 35 Ct ou plus (ce qui fut recommandé par l’OMS), les segments du virus SRAS-CoV-2 ne peuvent pas être détectés, ce qui signifie que TOUS les soi-disant «cas positifs» confirmés et enregistrés dans les bases de données au cours des 14 derniers mois sont erronés (n’ont aucune validité du point de vue scientifique ).

Selon Pieter Borger, Bobby Rajesh Malhotra, Michael Yeadon, et al., le Ct> 35 a été la norme «dans la plupart des laboratoires en Europe et aux États-Unis». 

Vous trouverez ci-dessous la «rétractation» soigneusement formulée par l’OMS. Le texte intégral avec le lien vers le document original est en annexe:

Le document d’orientation de l’OMS sur les Tests diagnostiques pour le dépistage du SARS-CoV-2 souligne que les résultats faiblement positifs doivent être interprétés avec prudence (1). La valeur de cycle seuil (Ct) nécessaire pour détecter le virus est inversement proportionnelle à la charge virale du patient. Lorsque les résultats du test ne correspondent pas au tableau clinique, il convient de prélever un nouvel échantillon et de répéter le test en utilisant une méthode d’amplification des acides nucléiques identique ou différente.

L’OMS rappelle aux utilisateurs de DIV que la prévalence d’une maladie altère la valeur prédictive des résultats de test ; à mesure que la prévalence diminue, le risque de faux positifs augmente (2). Cela signifie que la probabilité qu’une personne ayant obtenu un résultat positif (SARS-CoV-2 détecté) soit réellement infectée par le SARS-CoV-2 diminue à mesure que la prévalence diminue, quelle que soit la spécificité déclarée du test.  (emphase ajoutée par l’auteur).

Estimations Erronées 

Ce n’est pas une question de  «faibles positifs» ou de «risque de faux positifs». L’enjeu relève  au point de départ en janvier 2020 de la mise en application par l’OMS d’une méthodologie trompeuse et erronée qui conduit à des estimations qui n’ont aucune base scientifique. 

Ce que cette déclaration contradictoire de l’OMS confirme, c’est que l’estimation du covid positif à partir d’un test PCR (avec un seuil d’amplification de 35 cycles ou plus) est tout simplement invalide. Dans ce cas, l’OMS recommande de répéter le test PCR:   «il convient de prélever un nouvel échantillon et de répéter le test…».

Cette recommandation de RÉPÉTER LE TEST n’a aucun sens. C’est une impossibilité. Des millions de personnes dans le monde entier ont déjà été testées, à partir du début février 2020. Il s’agit néanmoins de conclure que la recommandation contradictoire de l’OMS de « retester » confirme sans équivoque QUE CES ESTIMATIONS PCR RELATIVES À LA COVID SONT TOUT SIMPLEMENT ERRONÉES.


Je dois mentionner qu’il existe plusieurs autres défauts concernant le test PCR qui ne sont pas abordés dans cet article. (Voir le livre électronique de Michel Chossudovsky :   The 2020 Worldwide Corona Crisis : Destroying Civil Society, Engineered Economic Depression, Global Coup d’État and the Great Reset  (Chapitre II). Egalement disponible en français.


Au point de départ en janvier 2020, le test PCR fut (de manière routinière) appliqué à un seuil d’amplification Ct de 35 ou plus, conformément aux recommandations de l’OMS. Cela signifie que la méthodologie PCR appliquée dans 193 pays membres des Nations Unies a mené au cours des 12 à 14 derniers mois à la compilation de statistiques Covid erronées et trompeuses.

Et ce sont ces statistiques (erronées) qui servent à mesurer l’évolution de la dite  «pandémie». Au-dessus d’un cycle d’amplification de 35 ou plus, le test ne détectera pas les segments du virus. Par conséquent, ces chiffres n’ont aucun sens.

Il s’ensuit qu’il n’y a aucune base scientifique pour confirmer l’existence d’une pandémie.

Ce qui signifie également que le verrouillage (confinement) ainsi que les mesures économiques qui ont entraîné la panique sociale, l’extrême  pauvreté et le chômage (dont l’objectif annoncé par les gouvernements était de freiner la propagation du virus) n’ont aucune justification.

Selon l’avis scientifique Pieter Borger et al. :

« Si quelqu’un est testé par PCR positif lorsqu’un seuil de 35 cycles ou plus est utilisé (comme cela est le cas dans la plupart des laboratoires en Europe et aux États-Unis), la probabilité que cette personne est infectée est inférieure à 3% , la probabilité que ledit résultat est un faux positif est de 97%  (Pieter Borger, Bobby Rajesh Malhotra, Michael Yeadon, Clare Craig, Kevin McKernan, et al, Critique of Drosten Study )

Comme indiqué ci-dessus, « la probabilité que ledit résultat soit un faux positif est de 97% » : il s’ensuit que l’utilisation de la détection > 35 cycles contribuera de manière indélébile à « augmenter » le nombre de « faux positifs ».

Au moment d’écrire ces lignes (mi-mars 2021), malgré le mea culpa de l’OMS, le test PCR continue à être utilisé afin de faire augmenter les chiffres en flèche.

L’objectif consiste à  justifier les politiques de verrouillage en cours.

Ces estimations erronées sont à leur tour manipulées afin d’assurer une tendance à la hausse des positifs Covid. De plus, ces tests PCR ne sont pas accompagnés d’un diagnostic médical des patients testés.

Et maintenant, les gouvernements dans plusieurs pays ont émis des avertissements d’une « troisième vague » dans le cadre de leur campagne de propagande en faveur du vaccin Covid-19.

Et ces déclarations trompeuses se basent sur des statistiques qui sont le résultat d’une méthodologie totalement erronée. Par ailleurs, il n’y a absolument aucune base scientifique pour mettre en œuvre le vaccin Covid-19.

L’OMS et l’évaluation scientifique de Pieter Borger , et al. (cité ci-dessus) confirment sans équivoque que les tests R-PCR adoptés par les gouvernements afin de justifier le verrouillage et la déstabilisation des économies nationales sont (selon l’OMS) totalement ERRONÉES. 

Il s’agit de comprendre qu’il y a un jeu de chiffres (basées sur des estimations qui au point de départ sont trompeuses). Ces chiffres sont cités sans relâche 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 par les médias et les gouvernements.

Il s’agit d’une vérité mensongère dont l’objectif est d’alimenter la campagne de la peur. L’objectif est de «justifier» TOUTES les politiques mises en avant par les gouvernements :

  • verrouillage, confinement,
  • fermeture de l’activité économique, chômage, pauvreté et banqueroutes,
  • distanciation sociale,
  • masque facial,
  • couvre-feu,
  • programme de vaccination.

Données et statistiques mensongères.

Réfléchissez avant de vous faire vacciner.

Et maintenant, nous sommes entrés dans une soi-disant «troisième vague». (où sont les données ??).

C’est «un paquet de mensonges». 

C’est un crime contre l’humanité. 

Michel Chossudovsky, Mondialisation.ca, le 21 mars 2021

Cet article a été publié initialement en anglais :

The WHO Confirms that the Covid-19 PCR Test is Flawed : Estimates of “Positive Cases” are Meaningless. The Lockdown Has No Scientific Basis, le 19 mars 2021.

Version française par l’auteur, Michel Chossudovsky.

Texte intégral de la directive OMS du 20 janvier 2021

Rappel :

L’étau se resserre sur la clique de Davos

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour L’OMS confirme que le test Covid-19 PCR est invalide, les estimations de « cas positifs » sont sans fondement. Le confinement n’a aucune base scientifique.

  1. zorba44 dit :

    Si l’OMS, Olivier, fait machine arrière c’est, selon toute évidence avec la bénédiction et l’imprimatur de Bill Gates.

    Nous verrons sans doute, de reculades en reculades, les politiques s’inverser et les stocks de vaccins courir à la péremption.

    Il restera à faire tomber les têtes des scientifiques et docteurs caution de la fraude pour …dédouaner la pute d’en haut.

    Cela n’empêchera pas au moins une dizaine d’années de souffrances et d’efforts économiques pour remonter les pentes de l’abime si on le peut encore…

    …et de rêver à une société plus sage avec une répartition des richesses à l’aune des efforts et des talents des hommes !

    Jean LENOIR

    • Zig dit :

      Bonsoir Jean,

      sinon, Olivier je ne sais pas si un post à déjà été fait sur un autre point > la décision du 27 janvier du Conseil de l’Europe ?

      depuis Janvier dernier et c’était bien gardé à priori.., le Conseil de l’Europe qui comprend 47 membres sur 51 pays possible, a voté que la vaccination ne peut en aucun cas être obligatoire, ni à la demande d’un employeur, ni pour voyager..!

      le lien du Conseil de l’Europe en français ici https://pace.coe.int/fr/files/29004/html

      en gros pour résumer > peut-être la fin de la terreur ?,

      Toute obligation de vaccination est désormais illégale par défaut Le Conseil de l’Europe (à ne pas confondre avec l’UE), auquel appartiennent tous les États européens à l’exception du Belarus, du Kosovo et du Vatican et qui est le parrain de la Cour européenne des droits de l’homme, a décidé le 27.01.2021 dans sa résolution 2361/2021, entre autres, que *personne ne peut être vacciné contre sa volonté, sous la pression.*

      Les 47 (sur 51) États membres du Conseil de l’Europe sont invités à signaler avant la vaccination que la vaccination n’est pas obligatoire et que les personnes non vaccinées ne doivent pas subir de discrimination.

      La discrimination est également expressément interdite en cas de risques sanitaires existants ou si une personne ne souhaite pas être vaccinée.

      *Les fabricants de vaccins sont tenus de publier toutes les informations sur la sécurité des vaccins.*

      Avec cette résolution, la plus importante organisation de défense des droits de l’homme en Europe a désormais établi des normes et des obligations, ainsi que créé des lignes directrices en vertu du droit international, qui doivent être appliquées par les 47 États membres, y compris l’UE en tant qu’organisation.

      *Les discriminations, par exemple sur le lieu de travail ou les interdictions de voyager pour les personnes non vaccinées, sont donc légalement exclues.* Dans toute procédure judiciaire, contre toute autorité, tout employeur, tout fournisseur de voyages, tout responsable de maison, etc.

      Voir particulièrement les §
      > 7.3
      > 7.4 et
      > le 7.5.2 :
      *d’utiliser les certificats de vaccination uniquement dans le but désigné de surveiller l’efficacité du vaccin, les effets secondaires potentiels et les effets indésirables.

      et le lien du pdf en anglais pour ceux qui veulent le faire suivre,

      Cliquer pour accéder à resolution%202361.pdf

  2. nathalieben974 dit :

    Résumons: puisque les masques ne servent à rien, que les tests sont faux, que les morts ont été surévaluées, que le confinement et le « social distancing » ne sont pas utiles, que des médicaments préventifs et curatifs fonctionnent très bien et ne sont pas chers, que le meilleur remède est le système immunitaire basé sur une vie saine et de l’exercice en plein air, que les organismes internationaux sont corrompus et inefficaces dans le meilleur des cas… que des gouvernements ont agi comme des canards sans tête. ON VA NOUS INJECTER UNE THÉRAPIE GÉNIQUE EXPÉRIMENTALE couplée à un « track and trace » et garder TOUTES les mesures précédentes! LOL

  3. Josef dit :

    WOW les Zamis ….une nouvelle qui doit faire Boule de Neige LE VENT TOURNE DES VAX Ciné interdit d’entrée dans un Super Marché
    https://qactus.fr/2021/03/15/q-scoop-un-directeur-general-de-chaine-de-supermarches-suisses-migros-patrick-frischluft-refuse-lentrer-au-vaccine/
    SVP Partager

  4. clavreul dit :

    Sarkozy-l’homme n’est pas une marchandise comme les autres

    CRISPR-Cas9 : L’humain génétiquement modifié ? – Décryptage

    https://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201b7c71819ca970b-600wi

  5. clavreul dit :

    il ne vous dit rien ce monsieur ?
    Alain Fischer : Génétique, éthique et progrès, une course sans fin

    • clavreul dit :

      Les vaccins covid19 comportent le fameux ciseaux moléculaires ?

    • tikehau dit :

      Un petit nombre de malades …

      Ce cher monsieur (le monsieur vaccin officiel) oublie de dire que sur 14 enfants traités il y a eu 2 cas de cancers du sang (leucémie) dans les mois qui ont suivi le « traitement ».

      Ce qui semble démonter que toucher au système immunitaire est très loin d’être maitrisé (cf thérapie génique/serum (!?) ou vaccin avec ARNm).

      Ce qui fait 14 % de « l’échantillon » humain avec de effets secondaires graves, ça craint.

      Et on omet soigneusement de dire que l’ADN de ces enfants a été modifié.

      Autre précision le « projet original » si passionnant au demeurant a été interrompu pendant 2 ans et modifié par la suite.

      Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

  6. clavreul dit :

    DNA animations by wehi.tv for Science-Art exhibition

    oui, le covid19 est une supercherie qui permet la mise en place d’ une expérimentation médicale sur le génome humain à l’ échelle de l’ humanité toute entière.

  7. clavreul dit :

    Genome Editing with CRISPR-Cas9

  8. clavreul dit :

    Vaccin AstraZeneca : deux nouveaux décès en Norvège, la défiance augmente en Europe
    https://www.francesoir.fr/societe-sante/vaccin-astrazeneca-deux-nouveaux-deces-rapportes-par-lagence-norvegienne-55-des

  9. Danse dit :

    « Il s’agit d’une vérité mensongère »

    C’est la première fois que je lis l’expression « vérité mensongère ».
    Un raccourci saisissant de l’escroquerie qui règne sur cette planète.

  10. zorba44 dit :

    N’oublions surtout pas Kary Mullis, l’inventeur du test PCR et ses déclarations

    …lesquelles ont peut-être abrégé sa vie…

    Jean LENOIR

  11. Jean-Marc SIMIAND dit :

    Le plan des pédo sataniste avec le NOM

  12. Stanislas dit :

    Si on commence à penser en revue les thèmes démontables qui ont conduit à fabriquer le coronatélévus de toute pièce, nous ne sommes pas quittes , il y a un bon bouquin à pondre pour un doué de l’écriture, y compris sur des aspects qui sont rarement exposés ici et là..

    – adaptation des indicateurs à la stratégie scientifico-politique
    – création de codes de certifications décès CIM10 (sorte de simplification administrative parfois bien arrangeante)
    – adossement de la maladie et de la mortalité sur des potentiels de prévalences et de décès s’appuyant sur les infections respiratoires aigües et maladies nosocomiales (45 000 décès par an)
    – Epaulés/Jetés de chiffres sans comparaison ni mise en proportion
    – utilisation de modélisations journalières (ou redressements comme on dit en sondagevirus,) à l’appui des observations de terrain de réseaux de surveillance médicaux

    Quant aux tests, il suffisait aussi de lire l’avis très mesuré, comme un rapport de cour des comptes, du 5 septembre 2020, de la SFM (société française de microbiologie) pour se rendre compte que cette affaire de tests du pif sentait le soufre..

    Va falloir passer à l’évaluation des tests salivaires prévus pour les troupeaux de gosses, car vu la fragilité du recueil, les difficultés de logistiques etc… il y a de quoi se poser des questions sur ce nouveau processus de fabrication politique de terreur et de chantage sur des familles..

  13. Bonjour, une vidéo d’une citoyenne israélienne pour savoir ce qui va arriver en France.
    https://rumble.com/vexa19-dictature-sanitaire-une-isralienne-lance-un-s.o.s-.html

    • zorba44 dit :

      Cette video est à visionner car elle préfigure le catalogue des mesures qui vont viser les autres pays du monde…

      …Et c’est glaçant !

      Jean LENOIR

  14. julien dit :

    ou alors
    mise en place d’une simulation de pandémie
    la solution prônée est le vaccin à fin d’avoir un nombre suffisant de personnes injectées pour créer un virus réellement mortel ou alors un changement génétique se mélangeant dans toute la population après brassage et copulation, comme en biologie ou l’on modifie certains moustiques dans la population espérant l’éradiquer…

    des nouvelles de Belgique où la censure frappe

    • Oui il est désormais quasi certain que les nouvelles « vagues » de Covid, qu’on appelle « variants », proviennent des injections faites aux populations, qu’on appelle « vaccins »…

      https://www.facebook.com/107664501400011/videos/1588744084629465/

      Ces vagues de variants sont encore très modestes. C’est pourquoi ils veulent « accélérer », accélérer et encore accélérer… « débrider la vaccination », comme l’a dit Hidalgo… de façon à pouvoir mieux la justifier ensuite, pour ne pas dire l’imposer…

      • Ratatouille dit :

        Bonsoir, merci Olivier,

        Oui, vous avez raison,
        Et les variants finiront par devenir de plus en plus résistants. Très contaminants pour les décoiffés.
        Souhaitons nous le courage de résister jusqu’au bout.

        Prenez bien soin de vous toustes,

  15. matbee dit :

    La grosse comédie continue… « Positive au Covid-19, Roselyne Bachelot hospitalisée »

    Rassurez-vous, elle ne mourra pas plus que les autres politocards soi disant infectés gravement : son « état est stable et n’inspire pas d’inquiétudes », a annoncé mercredi l’entourage de la ministre de la Culture à l’AFP.

    « Son médecin a préconisé une surveillance accrue à l’hôpital pour les quelques jours à venir », a-t-on ajouté de même source.

    https://actu.orange.fr/france/positive-au-covid-19-roselyne-bachelot-hospitalisee-CNT000001y1Ypt.html

  16. Pascal dit :

    La deuxième partie de la note de l’OMS concernant la production de faux + lorsque la prévalence est faible a fait l’objet de peu d’analyses critiques en Français du moins.
    Robin Monotti sur Tweeter a fait un beau travail concernant les théories de Bayes qui permettent de quantifier ces faux +. Dans la bibliographie (2) de la note de l’OMS l’article présentent deux formules utilisées en épidémiologies et issues des théories de Bayes.
    J’ai échangé avec lui et lui ai transmis cette seconde note de janvier qui précisait la première note sans doute suite à des réclamations d’épidémiologistes entre autres, je lui ai aussi proposé une autre approche de vulgarisation des résultats des théories de Bayes, qui se base sur un sophisme : l’oubli de la fréquence de base. Voici le lien du thread sur Twitter !
    https://threadreaderapp.com/thread/1374075869677912066.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s