[Covidémence] Efficacité partielle des vaccins + variants = confinement perpétuel

N.B. Pour les survivants ! OD

“Ah ? Mais je croyais qu’avec 39 doses de vaccin dans les fesses… je serais libéré ? On m’aurait menti ?”

Cette nouvelle est savoureuse.

Un retraité de 83 ans vacciné, qui réside en Ile-de-France, a déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour demander la levée du confinement pour les personnes vaccinées. Le gouvernement s’y oppose dans un mémoire qu’Europe 1 a pu consulter, en invoquant “l’efficacité partielle” du vaccin et une “efficacité devenue particulièrement contingente avec l’arrivée des nouveaux variants” (source Europe 1)

Et quid de ceux qui ont des anticorps naturellement (après avoir été infecté par le Covid) ?

Ce courageux citoyen a bien entendu perdu la partie… le Conseil d’Etat l’a débouté.

Pas de surprise puisqu’il n’y a plus aucun contre-pouvoir dans ce pays.

Voilà. Le plan covidémentiel est étalé, là, sous vos yeux émerveillés.

Avec une telle logique… il n’y aura jamais de retour à la normale, au “monde d’avant”. Car même avec 1, 2 ou 3 doses de vaccins et autres produits géniques, voire davantage… eh bien… euh… cela ne changera rien.

Il y aura toujours un p’tit mutant de dessous les fagots, prêt à vous sauter à la gorge… il y aura toujours un “risque” (non évalué, possible, hypothétique, futur, incertain).

C’est le Reich Couillonaviral de 1 000 ans.

C’est le con-finement répété, perpétuellement.

Nous sommes baisé(e)s.

Excuse my french.

Covidémence.com, le 2 avril 2021

Voir aussi :

Vaccin pas assez efficace, 2 ans de confinement ? Olivier Véran avoue !

  • « Les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin ou de réinfection post-vaccinale ou de la virulence d’un variant. »
  • « Le vaccin n’empêche pas de transmettre le virus aux tiers. L’impact de la vaccination sur la propagation du virus n’est pas encore connu »

(Merci à Eric83)

Rappel :

Le virus, c’est nous… Boris Johnson confirme que l’oligarchie mondialiste ne veut pas d’un retour à la normale

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour [Covidémence] Efficacité partielle des vaccins + variants = confinement perpétuel

  1. zoé dit :

    Le problème est immense car les personnes vaccinées vous refileront le Covid mutant et là ce sera une autre affaire ! Dixit la généticienne Alexandra Henriot Caude.

  2. Alcide dit :

    Du sérieux, pas de la démence covidienne servie par des dépés du gouvernement ou des médias:

    Alors que les chars russes se déplacent vers l’Ukraine, le globe se prépare à la troisième guerre mondiale

    https://www.zerohedge.com/geopolitical/russian-tanks-move-toward-ukraine-globe-braces-world-war-3

    Des centaines de chars russes envoyés à la frontière suite à un bête décret du président ukrainien Volodymyr Zelensky qui a nonchalamment, mais tout aussi essentiellement signé une déclaration de guerre contre la Russie le 24 mars.

    Préparez le pop-cor, et quelques provisions au cas ou l’OTAN et donc la fronce entrerait en guerre sous les recommandations du sénescent Bidon.

    • matbee dit :

      La guerre telle qu’on la vend aux moutons, quelque chose de sérieux ?
      Pas sûr du tout.
      On nous l’annonce toujours à des moments où c’est utile, la fameuse « 3e guerre mondiale »…

      • Alcide dit :

        Dormez bien !

        La suite :
        « J’espère vraiment qu’ils ne seront pas » incités « par les politiciens, qui à leur tour seront » incités « par l’Occident, dirigé par les États-Unis », a déclaré Lavrov.

        Lavrov a en outre lancé un avertissement inquiétant: « Le président russe Poutine a déclaré (ceci) il n’y a pas longtemps, mais cette déclaration est toujours d’actualité aujourd’hui, que ceux qui essaieraient de déclencher une nouvelle guerre dans le Donbass – détruiront l’Ukraine . » « J’espère vraiment qu’ils ne seront pas » incités « par les politiciens, qui à leur tour seront » incités « par l’Occident, dirigé par les États-Unis », a déclaré Lavrov.

        Cela peut rester local, comme en Syrie.
        Tout dépend de l’état exact des banques et de la déliquescence économique et morale de l’Occident dont les dirigeants nous ont suffisamment montré qu’ils sont prêts à tout pour cacher leurs responsabilités dans notre ruine.

      • Danse dit :

        Le Pentagone élève au plus haut le niveau d’alerte de ses troupes en Europe à cause de la Russie
        https://fr.sputniknews.com/europe/202104021045431020-le-pentagone-eleve-au-plus-haut-le-niveau-dalerte-de-ses-troupes-en-europe-a-cause-de-la-russie/
        Le Commandement européen américain a relevé son niveau d’alerte au plus haut niveau en raison de l’escalade du conflit dans l’est de l’Ukraine et de la remontée à la surface de trois sous-marins russes en Arctique.
        fr.sputniknews.com

        The « DEFENDER-EUROPE » US Army Arrives – No to war – no to …
        https://www.no-to-nato.org/2021/04/the-defender-europe-us-army-arrives/
        by Manlio Dinucci .
        Not everything in Europe is paralyzed by the anti-Covid lockdown: in fact, the mammoth annual exercise of the US Army, Defender-Europe, which until June mobilized on European territory, and beyond this, dozens of thousands of soldiers with thousands of tanks and other means, has been set in motion. The Defender-Europe 21 not only resumes the 2020 program, resized due to …

      • Danse dit :

        La périlleuse stratégie des USA et de l’Otan en Europe
        par Manlio Dinucci
        https://www.voltairenet.org/article212363.html
        L’Otan et l’Union européenne sont deux enfants du Plan Marshall. Ils sont intrinsèquement liés l’une à l’autre formant les deux faces d’une même pièce : un côté militaire et un autre civil. Cependant l’Otan est au-dessus de l’Union européenne dont —selon les Traités— elle garantit la sécurité.
        Réseau Voltaire | Rome (Italie) | 2 mars 2021

        Du 22 février au 5 mars se déroule en mer Ionienne l’exercice Otan Dynamic Manta de guerre anti-sous-marin. Y participent des navires, sous-marins et avions des États-Unis, Italie, France, Allemagne, Grèce, Espagne, Belgique et Turquie. Les deux principales unités engagées dans cet exercice sont un sous-marin nucléaire US d’attaque de la classe Los Angeles et le porte-avions français Charles de Gaulle à propulsion nucléaire avec son groupe de bataille, comprenant aussi un sous-marin nucléaire d’attaque.
        (…)
        Objectif de l’exercice : la chasse aux sous-marins russes en Méditerranée qui, selon l’Otan, menaceraient l’Europe.
        « …)
        Pendant ces mêmes journées le porte-avions Eisenhower et son groupe de bataille sont en train d’effectuer des opérations dans l’Atlantique pour « démontrer le continu soutien militaire US aux alliés et l’engagement à maintenir les mers libres et ouvertes ». Ces opérations —conduites par la Sixième Flotte, dont le commandement est à Naples et la base à Gaeta— entrent dans la stratégie énoncée en particulier par l’amiral James G. Foggo, anciennement à la tête du Commandement Otan de Naples : accusant la Russie de vouloir couler avec ses sous-marins les navires qui relient les deux rives de l’Atlantique, afin d’isoler l’Europe des USA, il soutient que l’Otan doit se préparer à la « Quatrième bataille de l’Atlantique », après celles des deux guerres mondiales et de la guerre froide. Pendant que sont en cours les exercices navals, des bombardiers stratégiques B-1, transférés du Texas en Norvège, sont en train d’effectuer des « missions » au bord du territoire russe, avec des chasseurs F-35 norvégiens, pour « démontrer la rapidité et la capacité des États-Unis à soutenir les alliés ». Les opérations militaires en Europe et dans les mers adjacentes se déroulent sous les ordres du général de l’US Air Force Tod Wolters, qui est à la tête du Commandement européen des États-Unis et en même temps de l’Otan, avec la charge de Commandant suprême allié en Europe qui revient toujours à un général états-unien.
        Toutes ces opérations militaires sont officiellement motivées comme « défense de l’Europe contre l’agression russe », en renversant la réalité : c’est l’Otan qui s’est étendue en Europe, avec ses forces et bases y compris nucléaires, au bord de la Russie. Au Conseil européen le 26 février, le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a déclaré que « les menaces que nous avions devant nous avant la pandémie sont toujours là », mettant au premier plan « les actions agressives de la Russie » et, en fond, une menaçante « montée de la Chine ». Il a ensuite souligné la nécessité de renforcer le lien transatlantique entre États-Unis et Europe, comme le veut fortement la nouvelle administration Biden, en portant à un niveau supérieur la coopération entre UE et Otan.

        Plus de 90 % des habitants de l’Union européenne, a-t-il rappelé, vit aujourd’hui dans des pays de l’Otan (dont font partie 21 des 27 pays de l’UE). Le Conseil européen a réaffirmé « l’engagement à coopérer étroitement avec l’Otan et la nouvelle administration Biden pour la sécurité et la défense », en rendant l’UE militairement plus forte. Comme a précisé le Premier ministre Mario Draghi dans son intervention, ce renforcement doit advenir dans un cadre de complémentarité avec l’Otan et de coordination avec les USA. Donc le renforcement militaire de l’UE doit être complémentaire à celui de l’Otan, à son tour complémentaire à la stratégie US. Celle-ci consiste en réalité à provoquer en Europe de croissantes tensions avec la Russie, afin d’augmenter l’influence états-unienne dans l’Union européenne même.

    • Danse dit :

      Il y a plusieurs années je vous avais rapporté ici les informations d’un ingénieur français qui avait un contrat pour travailler deux ans sur la base américaine de Vicenza / Italie. Il m’avait assuré que malgré le compartimentage des informations sur place, il était certain que des préparatifs d’une guerre US-OTAN en Afrique à partir de cette base étaient l’objet réel des travaux.
      Je recommande de lire l’intégralité de la version française et complète de l’article de Manilo Dinucci ci-dessus :

      L’ARMÉE US « DÉFENSEUR » DE L’EUROPE ARRIVE
      https://www.voltairenet.org/article212562.html
      par Manlio Dinucci

      Jouant avec le mythe des débarquements US en Europe lors des deux Guerres mondiales, l’armée US occupe une partie de l’Europe en se présentant comme son « Défenseur ».
      Réseau Voltaire | Rome (Italie) | 30 mars 2021
      (…)
      Le Defender-Europe 21 non seulement reprend le programme de celui de 2020, redimensionné à cause du Covid, mais l’amplifie.

      Pourquoi le « Défenseur de l’Europe » arrive-t-il de l’autre rive de l’Atlantique ? C’est ce qu’ont expliqué les 30 ministres des Affaires étrangères de l’Otan, réunis physiquement à Bruxelles les 23 et 24 mars : « La Russie, avec son comportement agressif, mine et déstabilise ses voisins, et tente d’interférer dans la région des Balkans ». Scénario construit avec la technique du renversement de la réalité : par exemple en accusant la Russie de tenter d’interférer dans la région des Balkans où l’Otan a « interféré », en 1999, en larguant sur la Yougoslavie, avec 1 100 avions, 23 000 bombes et missiles.

      Face à l’appel au secours des alliés, l’Armée US arrive pour « défendre l’Europe ». Le Defender-Europe 21, sous commandement de l’Armée US en Europe et en Afrique, mobilise 28 000 militaires des États-Unis et de 25 alliés et partenaires de l’Otan : ils conduiront des opérations dans plus de 30 aires d’entraînement dans 12 pays, dont des exercices à feu et de missiles. L’armée de l’air et de la Marine US y participeront aussi.

      En mars, le transfert depuis les États-Unis en Europe de milliers de soldats et de 1 200 blindés et autres équipements lourds a commencé. Ils sont en train d’arriver dans 13 aéroports et 4 ports européens. En avril, de trois dépôts pré-positionnés de l’Armée USA —en Italie (probablement Camp Darby), en Allemagne et aux Pays-Bas— seront transférés dans diverses aires d’entraînement en Europe plus de 1 000 équipements lourds, qui seront transportés en autocars, trains et navires. En mai, se dérouleront quatre grands exercices dans 12 pays. Dans l’un d’eux, plus de 5 000 soldats de 11 pays se disperseront dans toute l’Europe pour des exercices à feu.

      Alors qu’aux citoyens italiens et européens il sera encore interdit de se déplacer librement, pour des raisons de « sécurité », cette interdiction ne vaudra pas pour les milliers de soldats qui se déplaceront librement d’un pays européen à l’autre.
      (…)
      Les États-Unis ne viennent pas seulement « défendre l’Europe ». Le grand exercice —explique dans son communiqué l’Armée US en Europe et en Afrique— « démontre la capacité des États-Unis à être un partenaire stratégique pour la sécurité dans les régions des Balkans et de la mer Noire, tandis que nous soutenons nos capacités dans l’Europe du Nord, dans le Caucase, en Ukraine et en Afrique ». Pour cela le Defender-Europe 21 « utilise les voies terrestres et maritimes fondamentales qui relient l’Europe, l’Asie et l’Afrique ».

      Le généreux « Défenseur » n’oublie pas l’Afrique. En juin, toujours dans le cadre du Defender-Europe 21, il ira « défendre » la Tunisie, le Maroc et le Sénégal avec une vaste opération militaire allant de l’Afrique du Nord à l’Afrique de l’Ouest, de la Méditerranée à l’Atlantique. Elle sera dirigée par l’Armée US à travers la Task Force de l’Europe méridionale dont le quartier-général est à Vicenza. Il faut combattre —explique le communiqué officiel— « l’activité maléfique en Afrique du Nord et en Europe méridionale et l’agression militaire adverse ». On ne spécifie pas qui sont les « maléfiques », mais la référence à la Russie et à la Chine est évidente.
      (…)

  3. mark knopfler dit :

    A coups de variants, la vaccination Covid-X va se banaliser comme pour la grippe saisonnière.
    C’est le but.
    Et pour faire rentrer un max de fric, il faudra en vacciner un max chaque année, ce qui implique la fabrique du consentement à la vaccination (ex sésame sanitaire) ou, à défaut, mais plus risqué, contraindre à la piquouze.
    Ce qui implique, là aussi, que les masques, les gestes barrières et et les teste PCR, vont se normaliser.
    L’alternance des périodes de confinements/déconfinements servira de curseur en fonction de la température sociale du moment et le thermomètre sera l’analyse du net par le big Data, dont celle des réseaux sociaux, en plus des renseignements de terrain.

    L’immense majorité ne se rend pas compte que ce qu’elle « vit » au présent, sera la réalité de son futur.
    C’est un drame qui s’explique par le tropisme de l’Homme quant à s’adapter à tout, pourvu que les loisirs et la consommation (en distanciel) soient préservés, surtout pourvu que le frigo soit plein également, d’ou l’importance stratégique de la grande distribution dans cette ingénierie sociale.
    Ca fait un an que l’Etat de droit n’est plus, remplacé par l’Etat d’urgence, ce qui signifie que la « démocratie » a été captée par des agents de l’architecte préposé au reload de la matrice.

    Les actions Big Pharma et énergies renouvelables , vont bientôt décoller.

  4. e dit :

    La pandémie c’est leurs vaccins
    leurs faux vaccins transforment les humains en machine à covid en obligeant leurs cellules à fabriquer du covid non stop 24h/24, 7j/7 jusqu’à ce que le système immunitaire crève complètement d’épuisement
    c’est leur gouvernement mondial qui va provoquer la pandémie et pas l’inverse
    https://resistance71.wordpress.com/2021/03/27/quelques-infos-supplementaires-sur-les-vaccins-arnm/

  5. Dayanand dit :

    Le con-finement perpétuel, c’est juste pour le peuple, car pour le gratin, la fête continue.

  6. DD dit :

    Toujours pas isolé et pourtant il mute nous dit-on…

    https://cv19.fr/2021/02/09/virus-fantome-a-la-recherche-du-sars-cov-2/

  7. Ping : Q SCOOP – Dupond-Moretti : « Les détenus ne sont pas des cobayes ! Ils ont le droit de refuser la vaccination » – L'Informateur.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s