Le paradigme du confinement s’effondre

Cela a pris beaucoup plus de temps que prévu, mais cela semble enfin se produire : le paradigme du confinement s’effondre. Les signes sont partout autour de nous.

L’ancien héros du confinement, le gouverneur de New York Andrew Cuomo, est maintenant profondément impopulaire et la plupart des électeurs veulent qu’il démissionne.

Pendant ce temps, les sondages ont commencé à favoriser Ron DeSantis, gouverneur de Floride et opposant au confinement, pour exercer une influence sur le GOP à l’avenir. Ce remarquable retournement de situation est dû à la prise de conscience que les confinements étaient une politique désastreuse. Ron DeSantis et la gouverneure Kristi Noem, également opposée au confinement, sont les premiers à dire la vérité sans détour. Leur honnêteté leur a permis de gagner en crédibilité.

Pendant ce temps, lors des audiences du Congrès, le représentant James Jordan (R-OH) a demandé au Dr Fauci d’expliquer pourquoi la prévalence de la maladie dans le Michigan fermé est pire que dans le Wisconsin voisin qui est depuis longtemps entièrement ouvert. Fauci a prétendu qu’il n’avait pas entendu la question, qu’il n’avait pas vu le tableau et qu’il n’avait pas compris. Finalement, il est resté assis, silencieux, après avoir prononcé quelques banalités sur les différences de mise en application.

Les adeptes du confinement sont maintenant confrontés à l’énorme problème du Texas. Ce pays est totalement ouvert, sans aucune restriction, depuis 6 semaines. Les cas et les décès ont chuté de façon spectaculaire au cours de la même période. Fauci n’a pas de réponse. Ou alors, comparez la Californie fermée avec la Floride ouverte : taux de mortalité similaires. Nous disposons d’une gamme complète d’expériences aux États-Unis qui permettent de comparer l’ouverture et la fermeture et les résultats des maladies. Il n’y a aucun rapport.

Ou vous pouvez regarder du côté de Taïwan, qui n’avait aucune contrainte pour ses 23,5 millions d’habitants. Décès dus au Covid-19 jusqu’à présent : 11. La Suède, qui est restée ouverte, a obtenu de meilleurs résultats que la plupart des pays européens.

Le problème est que la présence ou l’absence de fermetures face au virus ne semble absolument pas corrélée à la trajectoire de la maladie. L’AIER a rassemblé 33 études de cas dans le monde entier qui montrent que c’est vrai.

Pourquoi cela devrait-il avoir de l’importance ? Parce que les « scientifiques » qui ont recommandé les confinements ont affirmé de manière très précise et pointue qu’ils avaient trouvé le moyen de contrôler le virus et de minimiser les résultats négatifs. Nous savons avec certitude que les confinements imposés ont provoqué des dommages collatéraux étonnants. Ce que nous ne voyons pas, c’est une relation entre les mesures de confinement et les résultats de la maladie.

Ceci est dévastateur car les scientifiques qui ont poussé les confinements avaient fait des prédictions spécifiques et falsifiables. C’est probablement leur plus grande erreur. En faisant cela, ils ont mis en place un test de leur théorie. Leur théorie a échoué. C’est le genre de moment qui provoque l’effondrement d’un paradigme scientifique, comme l’explique Thomas Kuhn dans « La structure des révolutions scientifiques » (1962).

Un bon exemple d’une situation similaire pourrait être l’économie soviétique sous Nikita Khrouchtchev. Il est arrivé au pouvoir en promettant que l’économie de la Russie communiste serait plus performante que celle des États-Unis. C’était l’essence de sa célèbre promesse « Nous vous enterrerons ». Il voulait dire que la Russie surpasserait l’Amérique.

Cela ne s’est pas produit. Il a échoué et la théorie qu’il défendait a également échoué. Et c’est ainsi qu’a commencé la lente désagrégation de la théorie et de la pratique communistes. Khrouchtchev avait déjà répudié l’État de terreur stalinien, mais il n’a jamais eu l’intention de présider à la lente disparition de toute l’expérience soviétique de planification centrale. En mettant en place un test qui pourrait falsifier sa promesse, il a condamné un système entier à la répudiation intellectuelle et à l’effondrement final.

La théorie et la pratique du confinisme pourraient suivre le même chemin.

Dans sa reconstruction de l’histoire des sciences, Kuhn a soutenu que le progrès scientifique ne se produit pas de manière linéaire, mais plutôt de manière épisodique, au fur et à mesure que de nouvelles orthodoxies émergent, sont codifiées, puis s’effondrent sous le poids de trop nombreuses anomalies.

Le schéma est le suivant. La science normale est guidée par la résolution d’énigmes et l’expérimentation. Lorsqu’une théorie semble capturer la plupart des informations connues, une nouvelle orthodoxie émerge – un paradigme. Au fil du temps, trop de nouvelles informations semblent contredire ce que la théorie prédisait ou expliquait. C’est ainsi qu’apparaissent la crise et l’effondrement du paradigme. Nous entrons dans une ère pré-paradigmatique et le cycle recommence.

D’après ce que l’on sait, l’idée de se confiner face à un nouveau virus est apparue aux États-Unis et au Royaume-Uni vers 2005-2006. Elle a été lancée par un petit groupe de fanatiques en désaccord avec la santé publique traditionnelle. Ils pensaient pouvoir gérer un virus en dictant le comportement des gens : leur proximité, leurs déplacements, les événements auxquels ils assistaient, l’endroit où ils s’asseyaient et la durée de leur séjour. Ils ont mis en avant l’idée de fermetures et de restrictions, qu’ils ont qualifiées « d’interventions non pharmaceutiques » par le biais d’un « confinement stratifié ciblé ». Ce qu’ils proposaient était médiéval dans la pratique, mais avec un vernis d’informatique et d’épidémiologie.

Lorsque l’idée a été lancée, elle a été accueillie par une opposition féroce. Au fil du temps, le paradigme du confinement a progressé, grâce au financement de la Fondation Gates et à l’arrivée de nouvelles recrues dans les milieux universitaires et les bureaucraties de la santé publique. Des revues et des conférences ont vu le jour. Les directives au niveau national ont commencé à se réchauffer à l’idée de la fermeture des écoles et des entreprises et d’une invocation plus large du pouvoir de quarantaine. Cela a pris 10 ans, mais l’hérésie a fini par devenir une quasi-orthodoxie. Ils occupaient suffisamment de positions de pouvoir pour pouvoir tester leur théorie sur un nouvel agent pathogène apparu 15 ans après que l’idée de la quarantaine ait été lancée, tandis que l’épidémiologie traditionnelle était marginalisée, progressivement d’abord, puis d’un seul coup.

Kuhn explique comment une nouvelle orthodoxie remplace progressivement l’ancienne :

« Lorsque, dans le développement d’une science naturelle, un individu ou un groupe produit pour la première fois une synthèse capable d’attirer la plupart des praticiens de la génération suivante, les anciennes écoles disparaissent progressivement. Leur disparition est en partie causée par la conversion de leurs membres au nouveau paradigme. Mais il y a toujours des hommes qui s’accrochent à l’un ou l’autre des anciens points de vue, et ils sont tout simplement exclus de la profession, qui ignore ensuite leurs travaux. Le nouveau paradigme implique une définition nouvelle et plus rigide du domaine. Ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas y adapter leur travail doivent procéder de manière isolée ou se rattacher à un autre groupe ».

C’est une bonne description de la façon dont l’idéologie du confinement a triomphé. Il existe de nombreuses théories du complot sur les raisons des confinements. Beaucoup d’entre elles contiennent une part de vérité. Mais nous n’avons pas besoin d’y avoir recours pour comprendre pourquoi cela s’est produit. Cela s’est produit parce que les personnes qui y croyaient sont devenues dominantes dans le monde des idées, ou du moins suffisamment importantes pour passer outre et bannir les principes traditionnels de la santé publique. Les confinements étaient principalement motivés par l’idéologie du confinement. Les adeptes de cette étrange nouvelle idéologie ont grandi au point de pouvoir faire passer leur programme avant les principes éprouvés.

C’est une bénédiction de cette idéologie qu’elle soit venue avec une promesse intégrée. Selon eux, ils obtiendraient de meilleurs résultats que les pratiques traditionnelles de santé publique. Cette promesse finira par causer leur perte, pour une raison simple : elles n’ont pas fonctionné. Kuhn écrit que dans l’histoire de la science, c’est le prélude à une crise due à « l’échec persistant des énigmes de la science normale à se réaliser comme elles le devraient. L’échec des règles existantes est le prélude à la recherche de nouvelles règles ». Plus loin : « La signification des crises est l’indication qu’elles fournissent qu’une occasion de réoutillage est arrivée ».

La théorie de Kuhn sur le progrès scientifique correspond assez bien à la montée et à la chute du confinisme. Ils avaient une théorie qui convertissait de nombreuses personnes loin des principes traditionnels. Cette théorie était assortie d’un test. La théorie a échoué au test, ce qui devient de plus en plus évident chaque jour.

Le silence de Fauci lors des audiences du Congrès est révélateur. Sa volonté de n’être interviewé que par des présentateurs TV des médias grand public est également révélatrice. De nombreux autres adeptes du confinement qui se montraient publics et prétentieux il y a un an se sont tus, envoyant de moins en moins de tweets et des contenus de plus en plus subreptices plutôt que certains. La crise de la fausse science du confinisme n’est peut-être pas encore arrivée, mais elle est imminente.

Kuhn parle de la période post-crise de la science comme d’un moment où un nouveau paradigme émerge, d’abord naissant, puis devenant canonique au fil du temps. Qu’est-ce qui remplacera l’idéologie du confinement ? Nous pouvons espérer que ce sera la prise de conscience que les anciens principes de santé publique nous ont bien servi, tout comme les principes juridiques et moraux des droits de l’homme et des restrictions des pouvoirs du gouvernement.

GlobalResearch.ca, le 19 avril 2021

Traduit par Anguille sous roche

(via Réseau International)

Lire aussi :

Le Texas a mis fin aux confinements et aux masques obligatoires ; c’est maintenant dans les Etats fermés que le COVID se développe le plus

Heureux Texans enfin libres ! (N. Delépine)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Le paradigme du confinement s’effondre

  1. Dayanand dit :

    interview en anglais de Doug Casey.
    Réduction de la population de 70%, guerre mondiale biologique, hold up bolchévique comme en 1917, …

    https://www.zerohedge.com/geopolitical/doug-casey-shocking-2025-deagel-forecast-war-population-reduction-collapse-west

  2. Alan.144 dit :

    C’est pas gagné !

    Castex le 22 avril :  » … Nous avons bien la confirmation que nous faisons face à une souche plus contagieuse et difficile à combattre. … »

    Capito ?

    Les Patriotes – Faux Déconfinement. Vraie entourloupe !

    Nous n’arriverons à rien ni par la raison, ni par le dialogue, ni par voie démocratique.
    Un putsch ? Les généraux sont des franc-macs, pour la plupart, donc des traitres.
    Une insurrection ? Elle serait rapidement écrasée.
    Il reste d’autres solutions mais qui tiennent du miracle. Je crois aux  » miracles « .

    • Alan.144 dit :

      FranceSoir

      Xavier Lemoine : la désobéissance civile, mais comment ?

      https://www.francesoir.fr/videos/xavier-lemoine-desobeissance-civile?utm_source=NL

    • Alan.144 dit :

      Prolongation de l’état d’urgence, pass sanitaire: la folie liberticide du gouvernement toujours en marche?

      Le projet de loi sur l’état d’urgence sanitaire prolonge jusqu’au 31 octobre 2021 la quasi-totalité des pouvoirs exceptionnels accordés au gouvernement face à l’épidémie de Covid-19 avec, en prime, la possibilité d’un «pass sanitaire». Décryptage sur une possible dérive liberticide avec les juristes Anne-Marie Le Pourhiet et René Boustany.

      «L’idée maintenant, c’est: “on vous rend vos libertés si vous vous êtes bien tenus”. Dans cette logique-là, il n’y a pas de raison de sortir d’un état d’urgence permanent», dénonce-t-il au micro de Sputnik.

      https://fr.sputniknews.com/france/202104231045512684-prolongation-de-letat-durgence-pass-sanitaire-la-folie-liberticide-du-gouvernement-toujours-en/

    • mark knopfler dit :

      Il n’y a pas de miracles.
      Que des solutions.
      La solution, serait d’apporter une contre proposition sur le triptyque culturel-économique-social, au léviathan capitalo-bolchévik.

      Or cette contre proposition n’existe pas ou plus, elle fut vaincue lors de WWII et désormais propriété exclusive des vainqueurs.

      Dans ces conditions, je trouve le titre du billet surréaliste dans l’évocation d’un quelconque optimisme.

      Tout est vérouillé, contrôlé, maîtrisé, le grand architecte fait ce qu’il veut.

      Revoir « Matrix », ô combien prophétique ! Et plus le présentiel va céder du terrain au virtuel, plus nous serons aliénés à la matrice.

      • rodez21 dit :

        @mark knopfler
        « Tout est vérouillé, contrôlé, maîtrisé, le grand architecte fait ce qu’il veut. »

        Je suis d’accord, mais cela suppose de pouvoir disposer de la technologie adéquate (smartphones, 5G, sattelites, badgeage numérique, caméras, ect ) et ce pour plusieurs milliards d’individus et par conséquent d’avoir à dispo les usines et les matières 1ères nécessaires à leur fabrication.

        Stelantis (ex Peugeot) réfléchit à remettre des aiguilles sur les compteurs de ses véhicules du fait d’une pénurie en semi conducteurs (qui viennent d’Asie du sud est).

        L’ingénierie sociale à grande échelle nécessite des moyens dont tout le monde ne dispose pas. Alors certains doivent penser qu’il serait opportun de ramener rapidement la masse à un niveau adéquat.

      • Alan.144 dit :

        Bonjour mark knopfler,
        Vous remarquerez que j’ai mis miracles entre guillemets, pour en élargir le sens.
        A la fin de la trilogie Matrix, précisément, Sion est sauvée et ça tient presque du « miracle », mais cette fin avait bien été prophétisée par l’ Oracle.
        Pour ce qui nous concerne, je pense que certaines prophéties peuvent aussi se réaliser.

      • Un passant dit :

        Je n’ai pas entendu votre avis clair et net sur la brillante idée que la seule et très hypothétique solution au merdier serait une sorte de coup d’état militaire mondial – ce qui ne me surprend évidemment pas venant d’un commentateur qui avait exprimé sans le moindre double langage sur le forum (il est vrai discret) de mon blog et ce en pleine effervescence du mouvement des GJ que, je cite, « ce n’est pas la rue qui gouverne ».
        Quant à « l’autre » qui s’est à nouveau fendue d’une énième leçon de morale à 2 balles, continuez très chère… à critiquer… ceux qui critiquent ! C’est fort amusant. Et sinon, vive les covidiots, bravo les covidiots et gros bisous les covidiots. Ca va là, j’ai tout bon ? Enfin, très chère, vous m’aurez tout de même involontairement rappelé un vieux thème de dissertation de mes 16-18 ans qui finalement me suivra toute ma vie : « Le doute est le meilleur de l’homme. » Goethe (… un illuminé qu’y parait)

      • mark knopfler dit :

        @rodez21, vous avez raison.
        Il faut les moyens (le fric) de son hallucination.

        Et ils l’ont.

        La démocratisation est en cours, le taux d’équipement a encore grimpé lors des confinements synonymes de télétravail et le premier confinement, avec l’école en distanciel, a servi de sondage quant aux derniers de la classe en matière d’équipement.

        Ils sont identifiés, tracés et ciblés.
        ils bénificieront du RU, donc s’équiperont.

        C’est un faux problème.

        @Alan.144, Bonjour, Sion est sauvée mais est-ce la morale de l’histoire ?

        Je ne crois pas.

        Le pitch, c’est que Sion est menacé et que Néo est la prophétie.
        Néo se sacrifie non pas pour sauver Sion (lui le croit), mais pour permettre le reload.
        Car la matrice possède des anomalies, ses concepteurs le savent et font en sorte de dérouler toujours le même scénario, comprendre le pitch dont le but est le reload.

        « The great Reset », c’est le reload.
        Il n’y a pas de miracles.
        Machiavélique.

        @Un passant, je n’ai pas la moindre idée de que ce que vous racontez.
        Désolé, je ne peux dérouler derrière vos propos.
        Concernant le coup d’Etat militaire mondiale, il est peu plausible pour deux raisons :

        – Toutes les armées du monde n’obéissent pas aux mêmes objectifs.
        – Certaines armées sont infiltrées de telle sorte qu’un coup d’Etat à l’Africaine ou à la Birmane, est impossible.
        En revanche, vous attisez ma curiosité voire une relative inquiétude concernant des propos que je n’ai jamais tenus.
        Usurpation d’IP ? Ce qui voudrait dire que je suis sous surveillance.
        Merci d’éclairer ma lanterne.

        Cordialement,

      • Un passant dit :

        Merci pour votre éclairage sur le coup d’état militaire – j’aurais peut-être espéré un avis plus « politique » et non pratique. Quelle soit réalisable ou pas, souhaiteriez-vous cette hypothétique solution exprimée par ce cher 666 ?
        Meuh non vous n’êtes pas (spécialement) sous surveillance, la 2ème partie de mon commentaire ne s’adressait pas à vous mais à « l’autre » (qui elle même me visait personnellement dans un commentaire en répondant à quelqu’un d’autre), désolé j’aurais dû marquer davantage la césure, veuillez donc, si ça ne vous dit rien (bien que cela ait fait partie du fil du forum il y a quelques jours), ne pas en tenir compte.

      • mark knopfler dit :

        @Un passant, Désolé, lorsque la thèse n’est pas réalisble sur le plan pratique (coup d’Etat militaire mondial), mon pragmatisme l’emporte.
        Un Avis plus « politique » ? C’est un jeu à somme non constante et le pouvoir surjoue ses choix de trahison, à nos dépends, trahison étant un euphémisme, bien entendu.

        Notre seule chance, c’est de lui imposer un retour à l’équilibre de Nash, une sorte de win-win plus ou moins consensuel.
        Comment et par quels moyens ? C’est LA question.

        Mais la réponse est plus mathématique (stratégique) que politique, j’en ai bien peur.
        Les masques étant tombés chez la minorité agissante, seuls les naïfs et les gentils ne croient pas à la guerre maitres vs esclaves qui se jouent au détriment des derniers, la solution ne peut plus être politque, à savoir rejouer la carte de l’écran, celle des maitres qui nous ont masqué.

        Voili, voilou.

      • parabellum666 dit :

        @ Mark Knopfler

        C’est pas exactement ce que j’ai dit…
        Je ne parle pas d’un coup d’état militaire mondial…
        Mais d’un coup militaire français contre le pouvoir bancaire supranational et protégé par les armées les plus puissantes du monde…en tête…ceux sur l’image…

        Et afin qu’ils réfléchissent à deux fois avant de nous dézinguer…
        On menace de nous faire péter la tronche avec nos 56 réacteurs nucléaires…

        C’est un peu l’histoire du film « the rock » avec Sean Connery…
        Sauf qu’au lieu d’envoyer des missiles contenant un gaz neuro toxique mortel…
        On place « simplement » deux à trois cents kilos de donarite au pieds de chacun nos 56 réacteurs nucléaires…
        Et tant qu’on y est…on réunit dans un même endroit nos 300 têtes nucléaires…

        Ce dont je parle c’est d’une prise d’otage mondiale…

        L’armée prend le contrôle de l’état et des médias…ainsi que de toutes les organisations privées sur le sol français…
        Et révèle tous les secrets défense…
        Là où se cache en réalité le complot mondial contre les peuples…

        Pour faire sérieux..
        On fera tout de même exploser dans nos eaux territoriales de l’Atlantique et de Méditerranée deux bombes nucléaires…
        Après les 41 en Polynésie…on peut se le permettre…

        Cette solution est la seule encore « envisageable » pour virer cette clique de banquiers de malheur…
        La solution est seulement à la hauteur du problème…
        C’est une solution de cinglé je le concède…
        Mais c’est la solution israélienne sérieusement envisagée si l’existence d’Israël était irrémédiablement menacée…
        Ils emmènent les « copains » avec eux…

        https://fr.qaz.wiki/wiki/Samson_Option

        Avec la prise d’otage française… à mon avis…y’aura du monde devant la télé…
        Et pas qu’en France…
        Et si cela arrivait…il y aurait forcément d’autres pays pour nous rejoindre…

      • mark knopfler dit :

        @parabellum666, Ah, on passe d’une possibilité de coup d’Etat militaire mondial à un coup d’Etat militaire franco-français !

        Soit.

        Alors l’avantage, c’est que les contraintes liées à la coopération s’estompent, mais l’immense inconvénient, c’est une initiative quasi solitaire et qu’elle risque de terminer comme le IIIème Reich.

        Vous êtes sérieux ?

        « Une prise d’otage mondiale » ?
        Mais « ils » la maitrisent déjà, des siècles et des siècles avant vous !
        Vous faites une fixette sur le projet Samson , alors je vais vous initier :

        « Samson est le fils de Manoach, de la tribu de Dan (du nom d’un des douze fils de Jacob). Son histoire comporte des aspects extraordinaires. Sa naissance même est un miracle : un ange annonce à sa mère qu’elle enfantera, alors qu’elle est stérile. Devenu adulte, il déploie une force extraordinaire. La Bible rapporte qu’elle est liée à la longueur de ses cheveux, c’est-à-dire le respect de son vœu de naziréat (les nazirs ne se coupaient ni les cheveux ni la barbe pour soigner leur aspect physique, en signe de préférence et de consécration pour Dieu).  »

        Les nazirs : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nazir
        https://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-nazir-de-lunel/*

        Des kabbalistes ! Vous venez de confirmer l’incarnation de notre domination !

      • Un passant dit :

        « coup militaire français (…) protégé par les armées les plus puissantes du monde »… c’est franco-mondial mark… c’est nouveau, ça vient d’sortir ! Moi en tant qu’anarchiste radicalement anti-états et anti-religions je propose une intervention rapide et bien ordonnée du Hezbollah ! (Désolé mark, c’est encore une private joke…) Et sinon, que pensez-vous de « la voie de la manipulation » ? Magnéto, Serge :

        Bien à vous.

      • Zig dit :

        J’aime bien le scénario du coup d’État militaire francçais..!
        en tant qu’ancien Officier de l’Aéronavale et Ancien Combattant, j’approuve…

        va falloir la jouer fine, avec le corrompu CEMA Lecointre..

        il aurait presque pu faire partie de l’Aéro ce cher @parabellum666

        bon dimanche

      • parabellum666 dit :

        @Mark Knopfler
        On s’en fout du nom donné à cette option israélienne…
        On n’aura qu’à appeler la nôtre Dalila…

        Et oui je suis sérieux…
        Je ne vois pas comment virer autrement la tête de l’empire…

        Avancez votre hypothèse…
        Initiez moi…

      • mark knopfler dit :

        @parabellum666, Un passant,
        Je crois distinguer Ardisson, légitimiste auto proclamé, dans votre compilation sadique (dans le sens du marquis de Sade, Mylène Farmer etc…).
        Je suis plus Maupassant que Sade, j’ai mes raisons, Sade, c’est comme Epstein, je peux développer si vous le souhaitez.
        Prince était-il plus « sain » que Michael Jackson ?
        Bien sûr que oui.
        Dalila ?
        Une traitresse, une trainée, une prostituée.
        Ce que vous proposez, c’est d’être la pute de Samson, donc des kabbalistes.

        Vous n’êtes pas au niveau, la secte domine le monde dans le reload, votre armée « locale » sera écrasée, humilée et surtout défaite.
        C’est pourquoi elle ne mobilisera jamais pour vos objectifs.

        Nous sommes les esclaves et ils sont nos maitres. Point barre.
        La connaissance est le différentiel entre eux et nous.
        Nous analysons l’écume, eux maitrisent l’océan.

      • Un passant dit :

        Ce sont les sages qui devraient sauver le monde, pas les militaires.

      • mark knopfler dit :

        @Un passant, « Ce sont les sages qui devraient sauver le monde, pas les militaires. »

        Lesquels ? Auto-proclamés ou élus ? D’ou tireraient-ils leur légitimité ?

  3. zorba44 dit :

    Faudra s’y faire Fauci t’es un mauvais
    Danser, danser le peuple va sortir de plus en plus, d’abord pour danser…

    Tu n’es pas du tout convié, et toute parole que tu pourras prononcer, sera retenue contre toi !

    Jean LENOIR

    • mark knopfler dit :

      Fauci ? Ce n’est pas ce que pensait Trump.
      La preuve, il l’a regardé tranquillement foutre la frousse à 333 millions d’américains et surtout il a participé à la mascarde en nous racontant qu’il avait chopé le Covid et qu’il avait été traité par un protocole plus ou moins secret sur une semaine.

      Le tout en étant parfaitement conscient que la fausse pandémie allait planter sa réélection (votes distanciels = Démocrates, moins de mobilisation en présentiel , par peur = pas bon pour Trump).

      Sans même rentrer dans la polémique de la fraude.

      Trump, Fauci, Biden, l’écran, le théâtre, le spectacle intégral et intégré pour que le projecteur reste caché, bien à l’abri, bien au chaud.

      • Oui Trump a toujours été une composante du système, un acteur choisi par l’oligarchie pour tromper « l’Amérique profonde » en agitant l’illusion d’une restauration des valeurs traditionnelles et de la « grandeur » des Etats-Unis.

        Aucun président dans l’histoire récente (à part Kennedy peut-être) n’a jamais vraiment secoué le cocotier, tout n’est que spectacle organisé par le pouvoir profond.

        https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/11/10/trump-anti-obama-comme-obama-anti-bush/

      • mark knopfler dit :

        @Olivier Demeulenaere, je viens de prendre connaissance du contenu de votre lien, je suis en phase à 100%.

        Dans la dissidence, Trump est un sujet clivant révélant son hétérogénéité.

        Il faut dire que pas mal d’agents ont alimenté le scenario Trump vs Biden, les polémiques ad nauseam.
        Idiots utiles ou pas, ils ont participé à l’hypnose, même battu, des thèses délirantes continuent de circuler sur le come back de Trump à la maison blanche.

        L’oligarchie joue en permanence à des jeux de rôles, Trump vs Biden, c’est un match sponsorisé par les marionnettistes, Pelosi qui déchire la demande de destitution ratée de Trump en live, avec une mine déconfite d’actrice confirmée, uniquement de la becquée pour ceux qui croient en l’alternance politique, donc à la démocratie.

        Or nous sommes les esclaves et eux nos maitres, le reste, c’est de l’écran.
        Point barre.

  4. Zig dit :

    Même le DeepState doit savoir que leur PLANdémie est entrain de vaciller,
    pour que le faux Joe Bidon en ai appelé à cette conférence sur le Climat, cela tourne même à la farce du siècle, son annonce de réduire de 90% la consommation de viande rouge pour les américains, en gros 1 burger par mois seulement.. intéressante à suivre cette conférence, même le petit Manu s’est fait couper le micro pour laisser Vladimir intervenir !-))

    https://www.thegatewaypundit.com/2021/04/bidens-climate-requirements-cut-90-red-meat-diet-americans-can-eat-one-burger-per-month/

    ici un petit résumé de mesures voulues par Sleepy Joe, mais que vont faire les Néo-Z avec tous leurs gigots d’agneaux à l’export !?

  5. zorba44 dit :

    Egoïstement nos six moutons (appelés à s’augmenter en nombre) sont en priorité destinés à notre consommation personnelle !…

    Mais si vous vous invitez à notre table on est partageux !

    Jean LENOIR

  6. Alcide dit :

    Qu’en pensez-vous ?

    Analysis of test sticks from surface testing in the Slovak Republic -confirmation of genocide.key words –1) nylon, 2) DarpaHydrogel, 3) lithium, 4) pineal glandThe analysis was performed in the months November 2020 to March 2021 on test sticks in sets. SD Biosensor,Abbott and Nadal in an unnamed hospital laboratory from Bratislava, Slovakia. The test swabswere from the sets used insurface testing in Slovakia and in hospitals.Anyone who has at least a standard school microscope and a test microscope can verify the information regarding the test swabs published here. All information about test swabs, DarpaHydrogels, and lithium is publicly available in scientificand corporate work. Links tosome are at the end of the document.From this information it is clear that test sticks are a criminal tool of genocide in the population of Slovakia. This is a worldwide,thoughtful and carefully prepared event

    Cliquer pour accéder à Analysis-of-test-sticks-from-surface-testing-in-the-Slovak-Republic.pdf

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s