Un an de dictature du BigPharMacron pour en arriver au passeport sanitaire

« Le but n’était pas de soigner, mais de fliquer le citoyen… de le faire passer dans le monde d’après…« 

« Le masque est tombé : le covidisme, cette politique sanitaire apparemment incohérente, irrationnelle et dangereuse (il fallait des milliers de morts et une psychose pour justifier la dictature), n’était en fait dirigé que vers un seul point, si l’on met de côté la vaccination au profit du Big Pharma, qui n’est qu’un simple calcul économique : le passeport sanitaire, véritable pièce d’identité et d’entrée dans le nouveau monde, ou dans le monde d’après.

Avec le pass S, on est dans le calcul politique, fait d’IA et de contrôle social. De plus, on (Macron et son gouvernement) n’oublie pas les grands sponsors que sont les banques, les assurances et les GAFAM, qui se délectent à l’avance de la masse inimaginable de données qui va leur être confiée via les applis mobiles et autres aspirateurs numériques.

Le coup est double : re-domination politique par la peur, et gestion des gens par les algorithmes. Cédric O, le propagandiste du Numérique, ne cache même pas la gestion du pays par l’IA et pour l’IA. Par ailleurs, s’il dénonce « l’opacité » des algorithmes des réseaux sociaux (une opposition de façade tant les GAFAM sont épargnés par le fisc français), il ne lutte pas contre la dangerosité des algorithmes mais pour leur « transparence »…

C’est comme si on disait : « OK, il y a un lobby sioniste qui ne respecte pas la charte républicaine », et au lieu de le combattre, on essaye de le rendre plus transparent, de le faire entrer dans les textes, de l’officialiser, le normaliser…

La gestion des données personnelles, la surveillance des déplacements, les habitudes de consommation remontées en temps réel, tout est source de profit pour l’économie numérique et le gouvernement. On gagne en argent et en contrôle. À côté de ce supra-calcul, que le Français moyen ne perçoit pas, tout n’est que façade, masque, couverture.

D’ailleurs, le masque, Blachier – l’homme qui parle à l’oreille du Président – vient de reconnaître qu’il ne servait à rien d’un point de vue sanitaire, ce qui veut dire, en creux, que son utilité est politique. Cependant, il faut maintenir la tension, et Le Monde, Pravda sous perfusion de l’État et de la Banque, nous fait le coup de la énième vague :

Quant au flop de la vaccination, ce n’est pas vraiment grave pour le gouvernement et le Big Pharma : 12 à 14 millions de Français ont déjà dû se faire vacciner. Mais c’était le public captif, ceux à qui on n’a pas laissé le choix : les pensionnaires des Ehpad – qui ont servi de détonateur à la psychose –, les fonctionnaires, et les cibles dites fragiles. Qui sont les cibles habituelles du virus de la grippe saisonnière, soit dit en passant.

Pfizer n’a pas à s’en faire, la Bourla Inc. a vendu pour des milliards de dollars et d’euros de vaccins, elle va multiplier les piqûres pour ceux qui sont tombés dans le premier piège, et maintenant, elle propose un médicament pour ceux qui sont atteints d’une forme bénigne du Covid… Une façon de revenir au couple hydroxychloroquine-azithromycine du Pr Raoult, c’est-à-dire à la prise en charge des malades dès le départ, et pas à l’arrivée… pour saturer les hôpitaux et crier au loup.

Le Petit Dictateur a donc lâché un agenda de déconfinement, une jolie carotte pour les Français prisonniers depuis 13 mois, mais avec un bâton au bout : le pass S.

Les peuples voient donc arriver le moment où ils devront montrer patte blanche pour entrer dans un lieu ou un commerce non essentiel. Chez nos voisins allemands, le monde d’après a déjà commencé.

Là encore, parce que la France est un pays de grognards et de méfiants, la presse aux ordres vient au secours du politique :

Les lâches et les complices sont soulagés, les courageux et les lucides lancent l’alerte.

Lire la suite sur Egalité & Réconciliation

Rappels :

Pourquoi cette obsession de la “vaccination” ?

Leur “vaccination” n’a rien à voir avec notre santé

L’Union européenne prépare la reconnaissance faciale à la volée… sur le modèle chinois

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Un an de dictature du BigPharMacron pour en arriver au passeport sanitaire

  1. Stanislas dit :

    Je n’ai pas trop regardé
    alors le pass sanitaire faut être testé en série avant de rentrer qq part ou/et piqué ?

    Si oui alors c’est sûr je vais devenir un sous homme parce que leurs protocoles sanitaires , RAB.. je ne suis pas un consommateur de produits de santé qui rend malade….
    En fait comme élu local j’ai fait le tour du patelin pour prévenir, informer, remettre d’aplomb les infos,…j’en suis fatigué ..
    les gens que je connais assez bien, me regardent gentiment quand j’explique l’arnaque mais j’ai l’impression d’être regardé comme un sympathique attardé du village…

    j’ai même une copine à qui j’ai tout expliqué sur les « vaccins » mais elle va se le faire pour bouffer du surgelé dans un resto du coin…

    je ne sais plus quoi faire ….

    • Narmer dit :

      Laisser tomber vous perdez votre temps « On ne fait pas d’un âne un cheval de course »

    • zorba44 dit :

      Si l’heure était à la plaisanterie, vous pourriez prendre rendez-vous chez le croque-mort pour régler les détails des funérailles de votre copine …au cas où…

      Jean LENOIR

      • Stanislas dit :

        zorba44

        Quand ça devient con on peut en rire…..
        elle a un mec qui a flairé l’arnaque et qui ne veut pas être piqué du tout. c’est un têtu. (parfois ça sert)
        A partir de là, 3 options au mieux le litige va finir par s’arranger au lit, au pire au cimetière ou devant un avocat.

    • rodez21 dit :

      @Stanislas
      je ne sais plus quoi faire ….
      Puis-je suggérer un conseil ? Penser printemps, tout à l’instar de notre président.

    • la Mésange dit :

      Stanislas, vous avez fait plus que votre devoir, maintenant, pensez à vous, à votre âme, et à ceux qui vous aimez et qui sont « réveillés ». La masse des autres veut crever, c’est leur choix alors essayons de faire en sorte qu’ils ne nous entraînent pas dans leur ruine, c’est tout ce qu’on peut et doit faire à présent.
      C’est dur, on doit renoncer à « sauver » des gens dans nos familles mêmes, comme ma mère qui est prête à tout pour … pouvoir continuer à aller chez le coiffeur !!!

      Un rappel, qui reflète exactement, mais alors EXACTEMENT, ma propre pensée de pauvre piaf isolé et « dépassé » en qque sorte par les événements :

      (à partir de 2:57 environ)
      « mourir à cause de ces connards » : voilà, tt est dit.

      • Stanislas dit :

        la mésange

        merci
        mais juste une rectif, je n’essaie pas de « sauver » car je n’en n’ai pas l’étoffe ni le courage, mais d’informer parce que j’ai travaillé pour ça depuis avril dernier..(grâce aussi à des blogs comme celui ci qui me permet d’orienter mes recherches)

        en revanche, comme père et grand père, je protègerai ma famille jusqu’au bout…..heureusement notre famille va bien dans le ciboulot, j’ai fourni tous les éléments dès le départ pour leur expliquer comment s’est constitué l’arnaque

      • zorba44 dit :

        2 heures 57 …pour qu’il n’y ait aucun doute !… (Pierre Hillard)

        Jean LENOIR

  2. Marc dit :

    On est gouverné par une clique de dictateurs qui n’ont rien à envier aux nazis de Goebbels. Mais quand le peuple va-t-il enfin se réveiller et se révolter ? !!!

  3. Alcide dit :

    De la Covidémence au Covisadisme avec le Pass S comme Sadisme.

    • zorba44 dit :

      Tyran Dernier, en plus, ose utiliser le mot absurde. Au sadisme il faut ajouter l’absurdité.

      Or l’absurdité il faut la justifier et ainsi prouver par un calendrier absurde que tout ce qu’a fait la dictature était bien. Coup double, on relâche la pression pour éviter la colère et la révolte des mougeons qui ne voient pas plus loin que le bout du nez de leurs désirs…

      …C’est bientôt fini vont-ils penser !

      Jean LENOIR

      • rodez21 dit :

        @zorba44
        Erratum, il eut fallu lire :
        « Par contre, dans des lieux où se brassent les foules, comme les stades, festivals, foires ou expositions, il serait absurde de DEVOIR S’EN PASSER »

        C’est bientôt fini ? Pense la foule
        Et bien non, on installe juste le narratif & la com.
        Genre le gentil président déconfine doucement contre l’avis du « corps médical ».
        Pour aux frimas de l’automne, l’air navré, la mort dans l’âme reconfiner, suivant en cela l’avis unanime du même corps médical.

        Et si tout se passe comme prévu, je subodore qu’il nous faudra dès l’an 2023, être muni du pass sanitaire, pour pouvoir accéder (entre autre) aux sanisettes de Paris & d’ailleurs.

        Vu mon âge, je m’en vais donc incontinent, m’occuper à me procurer un pistolet, sait-on jamais.

      • zorba44 dit :

        rodez21, vous avez raison puisque c’est prévue…

        D’ailleurs l’affreuse Karine est déjà en train de sermonner Macron à propos des imprudences qu’il commet…

        Celle-là elle aura sa place haut et court !

        Jean LENOIR

  4. e dit :

    La 5G tue : l’astrophysicien Aurélien Barrau tire la sonnette d’alarme
    https://aphadolie.com/2019/03/18/la-5g-tue-lastrophysicien-aurelien-barrau-tire-la-sonnette-dalarme/

    le passeport sanitaire sera biométrique (les transhumanistes français s’en réjouissent https://iatranshumanisme.com/2020/11/29/des-passeports-sanitaires-biometriques-sont-discutes-a-lapproche-du-vaccin-covid-19/ ) donc connecté à la 5Ghttps://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/lauthentification-biometrique-favorisee-par-la-5g-73226/ et permettra l’usurpation d’identité, vu que les données biométriques, une fois hacké et volé, permettent l’usurpation d’identité à vie, car on peut changer un mot de passe, mais pas les données biométriques
    https://www.theguardian.com/technology/2019/aug/14/major-breach-found-in-biometrics-system-used-by-banks-uk-police-and-defence-firms
    https://www.alterinfo.net/Le-systeme-biometrique-va-faciliter-l-usurpation-d-identite-et-le-piratage-de-vos-donnees-cartes-d-identite_a128753.html (source censurée)

  5. xavib dit :

    Au-delà de la dimension transhumaniste de ce Choc imposé par les psychopathes, l’intention est à mon avis parfaitement claire : TUER toutes les activités « NON-ESSENTIELLES » en décourageant ceux qui ont encore du bon sens et de la dignité de continuer à s’y adonner…

    Et pour les activités dites ou considérées comme « essentielles », le Système s’occupera de les diriger lui-même en les réorganisant à sa façon et à son profit.

    • zorba44 dit :

      Absurdités en tous genres : foot essentiel, ski et sport de glisses sur l’eau non essentiels …supermarchés essentiels, petits commerces non essentiels, masques essentiels, masques non essentiels, calendrier essentiel pour que le virus ait le bon goût de libérer le plancher …ou de se cantonner aux boîtes de nuit vides…

      Tyrannie absurde quand tu nous tiens !

      Jean LENOIR

      • Matterhorn dit :

        Ski essentiel en CH.
        Hélicoptère en option !
        Mai 8 ski à Sils Maria près de Sankt Moritz je garde l’option hélico pour mon épaule meurtrie.

    • rodez21 dit :

      @xavib
      100% d’accord

      Mais il faudrait peut-être poser la question, pourquoi maintenant ?

      Ama, pour parvenir à gérer la ressource au mieux des intérêts d’une toute petite caste car la ressource jusqu’ici abondante, maintenant s’épuise, certes lentement, mais s’épuise.

      Alors pour gérer au mieux une déplétion, certains (à Davos) ont décidé qu’il était temps de prendre les devants.

      Et ce faisant, pensent que pour faire diminuer la demande (la notre pas la leur), il est d’abord préférable de TUER toutes les activités  »NON ESSENTIELLES » que de s’emmerder dès maintenant, à devoir gérer dans le temps, un système à base de  »tickets » de rationnement.

  6. Danse dit :

    • zorba44 dit :

      Vite enregistrer les noms de domaines !

      Pendrelesdictateurs.com .net .info .org
      Saisirtouslesbiensdel’oligarchie.com .net .info .org
      etc, etc

      Jean LENOIR

  7. zorba44 dit :

    Afin de détendre l’atmosphère (et pour l’édification du lecteur) nous allons vous mettre en situation de la visite d’une ferme comptant environ 450 vaches laitières à 8 kms de chez nous. J’avais lancé un ballon d’essai en ce sens lors d’un repas chez un camarade de classe de notre fille…

    Ramon le fermier (en fait un des deux employés salariés du fermier – en NZ tout les employés sont « farmers » il n’y a pas de distinction) dont c’est le troisième jour de day-off sur un total de quatre, mais après onze jours de travail consécutif nous emmène vers 15 heures 30 à la station de la traite.

    Imaginez les vaches arrivant par la force de l’habitude dans une aire d’attente couverte gigantesque et où leurs déjections éventuelles passent sous des grilles amovibles quand la fosse est pleine pour être récupérées dans des citernes et épandues dans les champs sur le principe de l’épandage fractionné. Les vaches passent par un sas unitaire et on me dit que, selon leur rang, des dominées laissent passer des dominantes en s’effaçant calmement, le tout se passant sans mugissement,

    Elles entrent dans un carrousel, lequel tourne lentement et enregistre leur identification en temps réel et si une vache a un mauvais lait ou une mammite elle est branchée avec la trayeuse automatique mais le lait n’est pas tiré car l’ordinateur connaît son état. En fin de carrousel, un aiguillage automatiquement fait le tri entre une vache malade et non traite qui va se retrouver dans une aire d’attente ou son (mauvais) lait sera trait à part pour analyse… Le fermier qui enfourne la trayeuse sur les tétons est en position délicate car un mêtre en dessous de ces dames et de me dire que quand il voit une queue se lever il la tire vers le bas …mais fait attention car dans 5% des cas ces dames urinent et défêquent sans autre forme de procès et en cas d’inattention de sa part je vous laisse à imaginer la suite ! Une lance nettoie à fort débit vers le centre du carrousel les déjections pour éviter toute contamination

    Individuellement la production de chaque vache est enregistrée et mise en mémoire et des analyses de son lait sont effectuées en continu.

    L’enjeu est que Fonterra (le Danone local et première capitalisation boursière du pays) distribue des avertissments et de fortes amendes si la cuve était infectée, passant tous les deux jours, pour enlever entre 6000 et 8500 litres de lait…

    Une autre aire est celle de la trentaine de vaches en instance de vêler et la dernière est l’enclos couvert où les vaches mettent bas. Un veau mort-né git dans un coin : il sera enterré au bull …mais sans cérémonie ni prières…

    Au bout d’un jour les veaux sont ornés de leur identification (un numéro clipsé) plus une capsule RFID pour l’informatique.

    Les veaux sont enlevés à leurs mères lesquelles se lamentent pendant des heures…

    Nous ferons un kilomètre pour aller visiter la nurserie des petiots avec ceux qui partiront très vite …à commencer par les màles dont le destin est autre ferme spécialisée dans la production de viande – ce qui ne veut pas dire que l’entrecôte que vous achetez ne provient pas d’une vache de réforme. La journée se terminera, pour nous, vers cinq heures avec la tonne de lait pour des jeunes veaux dans une patûre qui viendront à une quarantaine en courant quand le quad tirant deux cent cinquante litres de lait (en poudre additionné de 250 litres d’eau) s’y présentera avec des fac-similés de pis rigides de plastique noir qu’ils viennent siphonner goulûment. A une reprise Ramon appellera le fermier propriétaire qui habite en haut d’une colline (il y en a deux ou trois sur la centaine d’hectares) pour l’informer que quelques Jersey d’un voisin ont envahi un de ses pacages. Il est tard et le patron de Ramon lui dit qu’il informera son voisin de venir récupèrer ses bêtes le lendemain matin…

    Autres détails : toutes les vaches sont inséminées par la femme du fermier qui enfile une manche en plastique et enfourne son bras pour honorer la vie…
    Le vétérinaire est appelé en dernier ressort si une naissance compromet la vie de la vache et c’est décidé sur rapport téléphonique à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit à moins que le patron ne soit lui même d’équipe car la ferme nécessite toujours la présence de deux personnes du petit matin à dix heures du soir. Les cadences de travail ne permettent pas, souvent de pause déjeuner.
    Aussi la ferme dispose d’une installation de scanner ultra-sound avec prise sur l’ordinateur pour permettre au vétérinaire de visualiser les positions des veaux dans le ventre de la vache …et Ramon de nous conter qu’une fois les pattes des deux veaux morts étaient tellement imbriquées que le vet les découpa pour les extraires une par une !…

    Il va où Zorba ?! …il confond avec un blog agricole ?! …Il fait une vocation tardive ou quoi ?

    En fait j’ai voulu cette visite car j’ai l’esprit curieux et que je voulais voir l’évolution du temps.

    En 1949 ou 1950 je gardais pendant une quinzaine de jours de vacances en Indre et Loire avec le fils de mon âge du fermier une bonne vingtaine de vaches …nous partions de la ferme vers le vert paturage avec un teigneux de chien qui les canalisaient sans arrêt là ou elles allaient paître et pas une ne manquerait à l’appel de retour à l’étable pour la traite manuelle. Sauf erreur leurs oreilles étaient vierges de tout pendentif. Et on les trayait à la main. Ces vacances furent merveilleuses pour le petit citadin que j’étais …outre le métier de berger j’y appris à reconnaître des tas de baies sauvages dont des prunelles à gros noyaux et acides et astringentes comme pas possible …et je vis comment confectionner une flûte de pan avec des tiges de sureau un canif et des liens végétaux…

    Dans le Lauragais un de mes Oncles cultivait du blé et du maïs et il lui prit la fantaisie d’arracher ses vignes (pas une grande perte) pour utiliser les primes d’arrachage à l’achat de vaches et toucher les primes pour produire le lait… (nous n’entrerons pas ici dans les incohérences qui devaient conduire à la faillite de la filière lait à la fin du siècle !). Vers mes dix ans je fus même initié à la traite manuelle, échec total car la vache énervée par le manque d’énergie de ma pogne envoya d’un coup de queue valdinguer son seau !

    J’y vis l’évolution du temps car une quinzaine d’années plus tard il y avait une quarantaine de vaches : elles avaient une identification à l’oreille et chacune dans son espace (sur deux lignes parallèles avec une allée centrale, dans l’étable) avait le droit à sa grappe de trayeuse.

    En ce temps-là on ne menait plus la vache au taureau …ce que j’avais vu une fois à ma visite antérieure (avec peu de romantisme car je me souviens aussi que le taureau n’était pas motivé par la dame qu’on lui présentait …couillon qui ne savait pas que ses chichis allaient le priver d’un de ses derniers plaisirs de l’existence !)

    Vous m’avez suivi ? Ce n’est pas une vocation tardive mais bien une réflexion qu’aucun technocrate ne vous proposera …à laquelle je vous convie. Quelle différence entre le sort de l’homme en 2020 et celui du bétail ?

    Bon dimanche à tou(te)s comme dit Jo !

    Jean LENOIR

    • zorba44 dit :

      Détail important omis : il n’y a pratiquement que des Philippins salariés pour le métier de farmers en NZ et ils ont tous des grades universitaires ! …sinon pas de visa de travail !

      Esclaves universitaires de tous les pays …réveillez-vous !

      Jean LENOIR

  8. lez dit :

    Et après cette vaccination à problèmes, l’Etat va donner de l’argent pour faire des recherches et traiter les effets secondaires , comme les caillots sanguins dans le cerveau , ou certains troubles neurologiques graves
    https://etouffoir.blogspot.com/2021/04/vaccination-en-europe-8430-morts-354177.html

  9. le dit :

    et ceci en complément qui règle définitivement son compte au vaccin avec Michael Yeadon
    https://etouffoir.blogspot.com/2021/05/les-vaccins-covid-19-sont-inutiles.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s