Alexandra Henrion-Caude : « Ne paniquez pas, c’est un grand coup de bluff »

OUI, une obligation vaccinale porte atteinte à l’intégrité de la personne.

OUI, cette obligation concerne autant les vaccinés que les non vaccinés car elle s’inscrit dans un calendrier sans fin (troisième dose et puis de « variant en variant », selon le Président de la République le 12 juillet 2021)

NON, cette obligation ne répond à aucun but légitime puisque les solutions vaccinales ont montré leur inefficacité face au variant delta en Israël notamment.

OUI, nous devons nous mobiliser au MAXIMUM.

source : https://www.facebook.com (via RI)

Rappel :

« Ce n’est pas un pass sanitaire mais un abonnement vaccinal chronique » (A. Henrion-Caude)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Alexandra Henrion-Caude : « Ne paniquez pas, c’est un grand coup de bluff »

  1. Les vaccinés qui se réjouiraient de l’obligation vaccinale pourraient déchanter demain quand il leur faudra satisfaire à toujours plus d’exigences pour pouvoir conserver leur pass.

    • zorba44 dit :

      Oui, c’est exactement cela Pascal… L’analogie avec les conscrits qui partaient au front en 1914 la fleur au fusil et  » la victoire en chantant « . Les très anciens qui m’ont raconté, et qui ne sont plus, n’ont pas oublié les trains qui partaient vers les villes avec ces jeunes hommes qui embrassaient épouses ou fiancées…

      …leur promettant un retour rapide !

      …avec le grand abattoir en perspective au terminus des rails ! Tout ce gâchis pour satisfaire à la folie de Moloch !

      Jean LENOIR

  2. Narmer dit :

    Salut a tous « je suis dégoûté »
    j’ai eu les boules en regardant cette vidéo

    • Stanislas dit :

      Narmer

      J’ai lu une interview de lui, je ne sais plus sur quoi, où ce monsieur explique les dangers du jus messager, mais assez étrangement, après sa démonstration il évoquait un jus réparateur appelé de mémoire « NK.. » si j’ai bien compris

      je me suis gratté la tête

  3. chevalier blanc dit :

    au lieu de parler de vos états d’âme, frustration, colère et sentiments, donnez des solutions possibles pour contrer ce gouvernement de M… Le personnel soignant a différents moyens de pressions sur ces mesures. Soit en groupe : grève générale dure dans les hôpitaux déjà extrêmement fragilisés en prenant sur vos heures sup (non payées et non récupérables de fait) Soit des mesures individuelles : maladies pour burn out ou déprime carabiné compte tenu du contexte depuis 18mois ce n’est pas une fausse maladie , il faut a un moment penser à soi et a préserver sa santé physique et mentale. soit attendre de se fait virer ou démissionner si on a une porte de sortie, refuser d’aller dans les vaxxinodrôles pour picouser. Picouser sans injection, récupérer vos heures sup. Faire lambiner aux urgences l’élu, le crs matraqueur ou le cadre du gouvernement qui a le malheur de tomber malade. Une nuit sur un brancard ça faire réfléchir.
    Votre pouvoir sur le gouvernement est bien plus important que vous le pensez.
    Dans beaucoup d’hôpitaux les personnels et toubib se barrent , ils sont remplacés par des internes corvéables à merci,

  4. Joséphine dit :

    Ce faux vaccin est illégal et contrevient à toutes les libertés fondamentales, ne cédez pas !!!

  5. MB LANGRENE dit :

    Ne cédez jamais à ce chantage immonde. les vaccinés vont tôt ou tard se rendre compte qu’ils ont été trompés et je m’attends à une réaction très violente de leur part. j’ai tout fait pour avertir le plus de gens possible mais bon, chacun a pu décider en son âme et conscience mais bcp ont fait le mauvais choix, je leur souhaite bonne chance.

  6. e dit :

    Meriem, une infirmière liégeoise, après avoir reçu le vaccin AstraZeneca à Bierset: «J’ai des douleurs atroces à la jambe!»
    Après la tragique histoire de Catherine (30 ans) qui a perdu l’usage de son œil droit quelques heures après l’administration du vaccin d’AstraZeneca, c’est au tour d’une autre infirmière liégeoise…
    Meriem (50 ans) est infirmière en Basse-Meuse.
    https://www.sudinfo.be/id381483/article/2021-03-17/meriem-une-infirmiere-liegeoise-apres-avoir-recu-le-vaccin-astrazeneca-bierset

     » la Haute Autorité de Santé ne recommande donc plus la vaccination des moins de 55 ans avec AstraZeneca, en raison des risques de thromboses »
    https://www.medisite.fr/coronavirus-astrazeneca-les-profils-les-plus-a-risque-face-au-caillot-sanguin.5615819.806703.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s