La tempête qui approche (C.J. Hopkins)

Il semble donc que GloboCap ne sera pas satisfait tant qu’il n’aura pas fomenté l’agitation sociale généralisée – ou la guerre civile mondiale de facto – dont il a besoin comme prétexte pour verrouiller le nouveau totalitarisme pathologique et transformer ce qui reste de la société en un État policier mondial pseudo-médicalisé, ou cela semble être la direction vers laquelle nous nous dirigeons actuellement. Nous semblons nous y diriger à une vitesse vertigineuse.

Je n’ai pas de boule de cristal ou quoi que ce soit, mais je m’attends à ce que les choses deviennent plutôt moches cet automne, et probablement encore plus moches dans un avenir prévisible.

Oui, mes amis, une tempête se prépare depuis 16 mois. Et GloboCap fonce droit dessus.

Moi, et beaucoup d’autres comme moi, avons suivi son avancée implacable comme un Centre international pathologisé-totalitaire des Ouragans (vous savez, comme celui de Miami, sauf que tous les météorologues sont des « théoriciens du complot »). Nous avons documenté toute la propagande, les mensonges, la manipulation des statistiques, l’abrogation des droits constitutionnels, les escadrons de la Nouvelle Normalité, la censure des entreprises, et tout le reste du déploiement de la nouvelle idéologie officielle et des mesures totalitaires déployées pour la faire respecter.

Nos efforts n’ont pas été vains, mais ils n’ont pas été suffisamment fructueux pour changer le cours que prennent maintenant les événements… un cours des événements qui a toujours été clair, un cours que chaque mouvement totalitaire doit prendre pour arriver là où il va. On ne peut pas transformer des sociétés entières en systèmes quasi-totalitaires sans troubles civils, chaos, émeutes, guerres ou autres cataclysmes.

C’est bien beau de laver le cerveau des masses, mais, à un moment donné, vous devez pousser les gens qui résistent à votre nouvelle « réalité » totalitaire à devenir indisciplinés, afin de pouvoir les réprimer et les transformer en ennemis officiels, ce qui semble être ce qui se passe actuellement.

GloboCap fait monter en puissance le totalitarisme, et ils nous le balancent en pleine figure.

Ici, dans l’Allemagne de la nouvelle normalité, d’éminents responsables de la santé aboient ouvertement des slogans goebbelsiens tels que « PAS DE LIBERTÉ POUR LES NON VACCINÉS » et « LES NON VACCINÉS SONT UN DANGER POUR LA SOCIÉTÉ ».

Partout en Europe, y compris au Royaume-Uni, où la « Journée de la Liberté » approche à grands pas, des systèmes de ségrégation sociale pseudo-médicaux sont mis en place.

En France, en Grèce et dans de nombreux autres pays, les personnes qui refusent d’être « vaccinées » se voient retirer leur emploi et sont punies de toute autre manière.

Aux États-Unis, où les non-vaccinés font également l’objet d’une ségrégation, les escadrons de la Nouvelle Normalité font du porte-à-porte, intimidant les familles qui hésitent à se faire vacciner pour qu’elles se conforment à la nouvelle idéologie officielle.

Et ainsi de suite… Je suis fatigué de citer les faits. Ils ne font pas la moindre différence pour la grande majorité des Nouveaux Normaux, de toute façon. Comme je l’ai noté dans plusieurs chroniques précédentes, ces personnes ont renoncé à leur rationalité et ont été englobées dans un mouvement totalitaire, qui est devenu leur « réalité » perceptive et sociale, maintenant leur « santé mentale » dépend de la défense de cette réalité, de sorte que les faits ne signifient absolument rien pour elles.

Et vous connaissez déjà les faits.

Oui, vous. Nous. Les autres. Les non-vaccinés. Les « négateurs du Covid ». Vous ne pensez pas que les Nouveaux Normaux les plus convaincus ont lu cette rubrique jusqu’au bout, si ? Non, ils ne l’ont pas fait. S’ils sont tombés dessus par hasard sur Internet et ont accidentellement commencé à la lire, leur cerveau s’est éteint dès le premier paragraphe… littéralement, neurologiquement, éteint.

Ils l’ont reconnu comme une menace pour leur « réalité » et l’ont instantanément effacé de leur conscience, ou ils l’ont signalé aux autorités compétentes, peut-être le FBI, le Bundesnachrichtendienst, ou Facebook, ou toute autre société mondiale.

Voilà où nous en sommes arrivés… les gens dénoncent les « crimes de la pensée » des autres aux entreprises mondiales et aux forces de l’ordre des gouvernements « démocratiques » dans l’espoir de détruire ou d’endommager leur vie, ou, à tout le moins, de les faire censurer ou de les effacer de la vue du public.

Comme je l’ai noté dans ma précédente chronique, nos sociétés ont été déchirées. Nous vivons dans deux « réalités » mutuellement hostiles, un état qui ne peut durer indéfiniment. Le problème pour nous (c’est-à-dire les non-vaccinés) est que nous représentons probablement 20 à 25% de la population, et que nous sommes donc massivement dépassés par les Nouveaux Normaux. Le problème pour les Nouveaux Normaux est que nous constituons probablement environ 20 à 25% de la population, ce qui représente beaucoup trop de personnes à emprisonner ou à retirer de la société.

Leur plan consiste donc à rendre nos vies aussi misérables que possible, à nous ségréguer, à nous stigmatiser, à nous diaboliser, à nous intimider, à nous harceler et à nous pousser à nous conformer à tout moment.

Ils ne vont pas nous mettre dans les trains pour les camps. GloboCap n’est pas les nazis. Ils ont besoin de maintenir la simulation de la démocratie.

Ils doivent donc nous transformer en une sous-classe de « théoriciens du complot antisociaux », de « désinformateurs anti-vaxs », de « négateurs suprémacistes blancs des résultats des élections », « d’extrémistes intérieurs potentiellement violents » et de tous les autres épithètes qu’ils trouveront, afin que nous puissions être dépeints comme des fous dangereusement déséquilibrés et exclus de la société d’une manière qui donne l’impression que nous nous sommes exclus nous-mêmes.

Ce processus est déjà bien engagé, et il ne fera que s’intensifier, ce qui conduira inévitablement à des troubles sociaux. Les « non-vaccinés » purs et durs ne vont pas se laisser faire sans réagir. Encore une fois, ce n’est pas l’Allemagne nazie. Nous sommes déjà trop nombreux à résister. Ils peuvent nous isoler, nous interdire de voyager, occulter nos manifestations, nous censurer, nous retirer des plateformes, annuler nos comptes bancaires et nous harceler, mais ils ne peuvent pas nous faire disparaître de force.

Ils vont donc continuer à nous harceler jusqu’à ce que nous perdions pied. Nous avons fait preuve d’une discipline incroyable jusqu’à présent, mais nous allons finir par perdre patience. Ça va devenir désordonné. Des gens vont être blessés.

Ce qui, bien sûr, est exactement ce que GloboCap veut. Rien ne les rendra plus heureux que si nous nous transformons en « extrémistes violents », comme ils le font depuis cinq ans. Ils ont désespérément besoin que nous devenions ces « extrémistes » avant que nous n’enhardissions trop d’autres personnes avec notre « désinformation », notre « hésitation à se faire vacciner », notre « déni du résultat des élections » et notre dégoût général pour l’ensemble du programme idéologique global-capitaliste.

Malheureusement, leur souhait va probablement se réaliser.

Ce dont nous avons besoin, c’est d’une campagne mondiale organisée de désobéissance civile classique et non violente, mais ils ne vont pas nous laisser le temps d’organiser cela. Ils vont maintenir la pression, augmenter le rythme, la propagande officielle, l’absurdité, la confusion, les règles toujours changeantes, l’hystérie de masse et les mensonges flagrants, jusqu’à ce que nous commencions à nous énerver dans les restaurants, les pubs, les écoles et les transports publics, et que les établissements ségrégués de la Nouvelle Normalité commencent à être vandalisés la nuit, ou pire, et que d’autres formes « d’action directe » soient prises.

À ce moment-là, la partie sera terminée, car ils auront gagné. Nous serons les « extrémistes » dont ils se sont méfiés, et ils pourront faire ce qu’ils veulent de nous, et nos anciens amis (devenus Nouveaux Normaux) applaudiront, ou détourneront le regard en silence.

Ou… je ne sais pas, peut-être que je me trompe. Peut-être que certains Nouveaux Normaux lisent encore cet essai, et peuvent encore, à ce stade avancé, reprendre leurs esprits. Peut-être pouvons-nous encore éviter la tempête, et l’implémentation complète de la « Nouvelle Réalité Normale ». Je sais, je suis probablement un idéaliste sans espoir, mais laissez-moi vous raconter une petite anecdote avant de vous laisser partir.

J’ai un peu poussé, ou poliment harcelé, Glenn Greenwald, que je respecte, et que j’ai toujours respecté, pour qu’il se fasse pousser une paire et qu’il s’élève au moins contre les caractéristiques totalitaires du mouvement de la Nouvelle Normalité. Glenn est tout à fait d’accord avec le récit officiel du Covid, et a clairement fait savoir qu’il n’avait aucun intérêt à utiliser ses compétences en journalisme d’investigation pour enquêter sur ce récit officiel.

Malgré cela, j’ai continué à le pousser, à l’aiguillonner poliment et à l’inciter à publier quelques mots critiques ou à soulever quelques questions de journalisme d’investigation sur la campagne de propagande officielle la plus flagrante de l’histoire des campagnes de propagande officielles et des actions totalitaires flagrantes des gouvernements du monde entier.

Par exemple, j’ai posté ceci sur Twitter récemment.

Quinze mois après le début de la Nouvelle Normalité, alors que les responsables
gouvernementaux aboient ouvertement des slogans goebbelsiens à base de
crachats tels que « IL N’Y A PAS DE LIBERTÉ POUR LES NON-VACCINÉS » et
« LES NON-VACCINÉS SONT UN DANGER POUR LA SOCIÉTÉ »,
le silence de certains milieux est assourdissant.

Peu de temps après – et je suis sûr que ce n’était qu’une coïncidence, car Glenn ne suit pas Consent Factory – il a tweeté ce message blasphématoire sur la Nouvelle Normalité :

Le Royaume-Uni est l’un des pays les plus vaccinés au monde. 70% ont au moins
une dose. Plus de la moitié ont les deux. Le CDC affirme que les personnes
vaccinées ne doivent pas porter de masque.
Pourquoi les experts qui ne cessent d’insister sur l’efficacité du vaccin demandent-ils
aux gens d’agir comme si ce n’était pas le cas ? Pourquoi ignorer les conseils du CDC ?

Donc, apparemment, il est, en fait, encore possible pour les gens qui croient le récit officiel du Covid comme s’il s’agissait de la parole de Dieu, de s’élever contre certains de ses aspects, ou simplement de remettre poliment en question sa logique, ou encore d’arrêter de se comporter comme une bande de « bons Allemands » obéissant aveuglément à une nouvelle itération du totalitarisme qui se déroule sous leurs yeux.

Oui, je sais. Je me raccroche à n’importe quoi, mais j’ai cette foi folle dans les gens. En plus, je vieillis, donc je ne suis pas aussi impatient de voir les combats de rue que je l’aurais été il y a 30 ou 40 ans.

Oh, et, j’allais oublier, à tous mes amis du Royaume-Uni de la Nouvelle Normalité… Bonne fête de la liberté !

C. J. Hopkins, OffGuardian, le 15 juillet 2021

Traduit par Réseau International

Rappel :

Virus de destruction massive

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour La tempête qui approche (C.J. Hopkins)

  1. xavib dit :

    La tactique du bouc-émissaire pour cimenter le Club des Citoyens Conformes (CCC).

    Vieux comme le monde.

    Mais cette fois ça risque de coincer sérieusement parce que ça va beaucoup trop vite dans la suppression des libertés… et que les Français par exemple, à qui on le leur fait encore plus vite que les autres n’ont pas que de la merde dans les yeux!

  2. Tenez, Olivier, dans ma publication du jour ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/07/21/fou-fou-fou-fou-de-lhomme-trouble-lame-dernier-instantane-de-rien-version-pdf/

    La vidéo de Vivre Sainement, très concordante avec cet article ► https://odysee.com/@Vivresainement:f/macron-recadrage-du-traitre:9 même si je ne suis pas d’accord avec sa conclusion, ce n’est nullement indépassable, je pense qu’on pourra en parler !

    Le dernier instantané de RIEN très très ad hoc sur la folie du nouveau gars à ressort qui squatte l’Élysée…

    Cliquer pour accéder à foufou.pdf

  3. Dayanand dit :

    Dans la même veine, la tribune du député européen et philosophe fx Bellamy
    « Pass sanitaire : une remise en cause profonde et inédite de notre modèle de société »
    https://www.fxbellamy.fr/2021/07/15/pass-sanitaire-sortir-de-l-impasse-sanitaire-tribune-figaro/
    un bon document à envoyer à nos députés et sénateurs

  4. Eric83 dit :

    Nous pouvons effectivement redouter ce scénario.

    Cependant, Macron est en train de réussir à fédérer largement contre lui et sa politique des citoyens de tous horizons là où le mouvement des Gilets Jaunes avait malheureusement échoué.
    Aussi, ironie de la situation, l’autoritarisme et le cynisme affichés ostensiblement par Macron – nous pourrir la vie ! – sont peut-être en train de faire dérailler le plan de Globocap.

    Le réveil a-t-il sonné, le sursaut du peuple pour la sauvegarde de nos libertés les plus fondamentales a-t-il enfin lieu ?

    Par ailleurs, les derniers délires mondialistes/transhumanistes d’Attali risquent plutôt d’agir comme un puissant repoussoir pour le peuple que comme un projet d’avenir rassembleur.

    • mark knopfler dit :

      Le mage Attali qui a besoin de justifier la psy-op 91-Divoc, c’est plutôt bon signe.

      On avait compris que le but était le code, comprendre sa mise à jour, avant le reload du système.
      Maintenant, on sait pourquoi, grâce au mage qui a murmuré à l’oreille des présidents présélectionnés quant à leur appétence pour le mysticisme, celui de la Kabbale de préférence et son cortège de connaissances occultes.

      Les lois sur l’avortement étaient donc des psy-op pour changer le code de la reproduction, les lois sur la procréation artificielle étaient des psy-op pour changer le code des relations hommes-femmes, le réchauffement climatique était donc une psy-op afin de changer le code énergétique, l’immigration était une psy-op pour changer le code sociétal, les bulles financières qui éclatent, des psy-op pour changer le code de l’investissement, donc de la consommation, le progrès technique, scientifique et médical, pour changer le code de l’humanité, le Covid pour parachever la transformation biologique, comportementale et sociale vers ce qu’il nomme les artéfacts, une transhumanité qui n’est rien d’autre qu’une humanité objectale compatible avec la quête de l’immortalité des Dieux.
      Toutes les guerres mondiales étaient des psy-op pour changer de code géopolitique afin de protéger cette volonté se cachant derrière la défense de la liberté et les droits de l’Homme.

      Un changement planifié et forcé de l’humanité par des mages comme Attali, dont les relais logistiques sont des Macron démocratiquement élus ou considérés comme tels, au nom d’un prétendu altruisme, pour le bien les générations futures et de la planète, d’ou l’armée de leurs disciples à la manoeuvre, afin d’illuminer le troupeau via Internet, leur instrument ultime pour diffuser leur gnose technologique.

      Merci au mage Attali d’avoir confirmer que le projet, votre projet, c’est l’immortalité consubstantielle à une humanité génétiquement modifiée, mais le notre, ne vous en déplaise, c’est que les générations futures puissent continuer de vivre en tant qu’êtres humains, mortels et terriens.

      Ce sera donc la guerre entre humains et votre humanité marquée par le vaccin de la bête, soit vos transhumains.

      Il ne pourra rester qu’une humanité, il n’y a pas de place pour deux.

    • zorba44 dit :

      Hallali contre Attali …Vite une gentille infirmière pour lui injecter une fiole prise au hasard dans le stock !

      Merci Mademoiselle …il était de toutes les façons trop vieux !

      Jean LENOIR

      • mark knopfler dit :

        @zorba44, votre remarque (Hallali) me fait penser qu’ATTALI est peut être un anagramme à secret.
        Si les 2T renvoient au bicaméral du parlement en République, dans la logique du vote de décrets, si je les occulte, il reste AALI, soit l’anagramme de ALIA.

        ALIA renvoie à Aliyah, je cite Wiki :
        « Alia ou Aliyah (hébreu : עלייה, signifiant « ascension » ; arabe : ﻋﻠﻴﺔ, signifiant « élevée », « sublime »), désigne l’immigration des Juifs dans le pays d’Israël. »
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Alia

        Très capillotracté ? Pas si sûr. Faudrait chercher si Attali est né sous son patronyme actuel ou sous celui de sa mère « Abecassis », n’oublions pas qu’il est né à Alger en 43 et qu’il rejoint Paris, avec sa famille, en 56.

        13 ans, ca laisse la place à un changement de patronyme comme beaucoup le pratiquent dans sa communauté, il est possible que celui de son père collait d’avec sa gymnastique d’esprit.

        Faut voir. Peut être que je me trompe.

      • feat dit :

        Mais attali veut euthanasier les vieux à coups de rivotril, mais il a 78 ans il est aussi un vieux même s’il nous dit avoir 37 ans ! Donc lui aussi un coup de rivotril Mais surprise il nous dit qu’il n’est pas attali l’escroc mondialiste, mais qu’il s’appelle Simon Ther (pseudonyme pris lors des éléctions de 1974 pour la campagne de Mitterrand) On en fait quoi ? On le laisse partir se planquer en Amérique du Sud chez bilderberg avec son pote le despote macron qui croit qu’il est à l’hôtel du parc de Vichy et non à l’ELYSEE ? Ou on le juge ici, car Nuremberg, c’est pas ici et on installe un petit ring de boxe, mais avec une trappe au milieu et un poteau avec une corde, car ça revient moins cher ?

      • mark knopfler dit :

        @feat, SIMON THER, comme pour COVID-19, se lit de droite à gauche, donc RETH NOMIS ce qui signifie étymologiquement, « nommé (ou surnommé) Roi ».

        Ils adorent ce genre de sport, la langue des oiseaux paraitrait-il….

      • Alcide dit :

        @ Mark

        Si je vous suis bien, l’anagramme de Veran est Naver.

        Cela correspond bien à sa personnalité intime, un navet.

  5. asics13 dit :

    Pour moi, l’objectif est de manifester de manière pacifique, avec patience donc avec intelligence . Le temps joue contre eux, c’est une évidence. (cf la guerre en Syrie) .

    L’expérience des GJ est riche enseignement. il faut être présent dans toutes les villes.
    pour ma part Aix en Provence.

  6. savonarole dit :

    tout le monde se fout des problémes des uns jusqu’au moment ou on renverse le seau a merde, a savoir que sans action énergique on n’obtient rien !
    aucun médecin ne prend « les nouveaux clients » par ici, devais je souffrir en silence ?
    j’ai investi le cabinet et dit que je ne partirais pas sans avoir obtenu un RV, pas facile de sortir quelqu’un qui ne veut pas partir de lui même -)
    je ne sais donc quoi penser de cet article, mais les manifestations font t’elles avancer les choses ?
    combien d’actes des GJ déjà ?
    on sait tous que la base du pouvoir fait a peine 10%,
    ( voir dernières élections et rassemblements dans la rue ),
    et ceux sans avis ont maintenant basculé du côté de la Haine ,
    il n’y a plus de neutralité des opinions …
    2 camps vont s’affronter et le responsable de toute cette merde se frotte les mains

    les heures sombres ne font que commencer

  7. delphine dit :

    Jacques Attali, le chantre de l’équilibre démographique qui insinue si l’on en croit des écrits, que les vieux doivent disparaître ! De quel droit, sont-ce les slogans nazi qui remontent en surface ? Alors qu’il devrait ne pas oublier ce que fut cette atrocité, dont, Dieu sait si certains descendants savent le rappeler à tous. Moi j’ai envie de rappeler à cet homme, l’affaire de la banque des Pays de l’Est -si ma mémoire est bonne…! : inquiété, puis « blanchi » certes, mais un peu de modestie ne lui ferait pas de mal. Autre chose, position importante chez les « Francs » Mac, qui laisserait supposer que cette intoxication mondiale serait peut-être organisée depuis leurs loges…GADLU, priez pour les victimes…

    • mark knopfler dit :

      Attali est le leader d’une bande organisée de démiurgiques :

      Lui, c’est peut être le pire, le plus illuminé, le plus exalté, en tous les cas.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s