ALERTE – Les Etats-Unis approuvent définitivement le “vaccin” anti-Covid de Pfizer… et dans la foulée le Pentagone annonce qu’il va devenir obligatoire dans l’armée américaine !

La fuite en avant continue… Une « nouvelle étape » précipitée (le produit est toujours en phase 3) pour faire croire aux cobayes et aux « récalcitrants » que tout va bien, que tout est sûr, qu’il n’y a rien à craindre… mais surtout pour être en mesure d’imposer l’injection obligatoire universelle ! Les pays européens vont bien sûr emboîter le pas… OD

NOUVELLE ÉTAPE – L’Agence américaine des médicaments, la FDA, a annoncé lundi avoir pleinement approuvé le sérum de Pfizer/BioNTech pour les personnes âgées de 16 ans et plus. Jusqu’ici, le vaccin ne bénéficiait que d’une autorisation temporaire d’urgence.

La campagne vaccinale américaine vient de franchir une nouvelle étape ce lundi 23 août, après que l’Agence américaine des médicaments, la Food and Drug Administration (FDA) a annoncé avoir pleinement approuvé le sérum de Pfizer/BioNTech pour les personnes âgées de 16 ans et plus. Au total, sur les plus de 170 millions de personnes entièrement vaccinées aux États-Unis (soit 51,5% de la population), plus de 92 millions l’ont été avec le vaccin de l’alliance Pfizer/BioNTech.

Il s’agit du « premier vaccin » à obtenir cette entière approbation, selon la FDA, alors que tous les autres – comme c’était le cas jusqu’alors du Pfizer/BioNTech – n’ont obtenu qu’une autorisation temporaire d’urgence. Alors, que signifie cette décision des autorités sanitaires américaines, et que change-t-elle ?

D’une part, le Pentagone a très rapidement annoncé, lundi, que le vaccin contre le Covid-19 allait devenir obligatoire dans l’armée américaine après l’homologation définitive du sérum de Pfizer/BioNTech. « Maintenant que le vaccin de Pfizer a été approuvé, le ministère va diffuser une directive imposant à tous les personnels engagés de se faire vacciner », a déclaré le porte-parole militaire John Kirby. 

Au début du mois d’août, le Département américain de la Défense avait déjà notamment annoncé que tous les membres des forces armées américaines – soit 1,3 million de soldats – devraient être vaccinés une fois l’autorisation complète annoncée. 

« Cette autorisation pourra donner plus de confiance dans la vaccination »

D’autre part, comme noté par CNN, cette nouvelle étape franchie par les deux laboratoires, lundi, pourrait encourager certains patients récalcitrants à franchir le pas de la vaccination, rassurés par la FDA. Ainsi, « un petit nombre de personnes » attendaient que les autorités sanitaires américaines actent la pleine approbation du Pfizer/BioNTech et « cela pourrait les faire basculer vers la vaccination » a estimé pour le média américain le médecin en chef des États-Unis, Vivek Murthy.

« Même si des millions de personnes ont déjà reçu de façon sûre des vaccins contre le Covid-19, nous reconnaissons que pour certains, cette autorisation pourra donner plus de confiance dans la vaccination », a confirmé la cheffe par intérim de la FDA, Janet Woodcock, citée dans le communiqué publié lundi.

La mesure « devrait conférer davantage de confiance dans le fait que ce vaccin est sûr et efficace », a renchéri Joe Biden dans un tweet.

Vers une vaccination obligatoire dans plusieurs lieux

Ce nouveau palier va également permettre à de nombreuses entreprises, universités ou autorités locales d’imposer la vaccination, puisque la décision de la FDA est fédérale et finale et écarte la crainte de recours légaux. Le New York Times précise ainsi que de nombreuses entités publiques et privées attendaient que la FDA donne sa pleine autorisation à l’un des vaccins pour franchir le pas de l’obligation vaccinale.

La ville de New York a ainsi indiqué que le personnel des écoles, dont les enseignants, devraient avoir reçu au moins une dose de vaccin avant le 27 septembre. La mesure touche près de 150.000 employés. Pour le moment, seul 63% du personnel éducatif est vacciné. 

Des enfants de moins de 12 ans pourraient être vaccinés

Grâce à la décision des autorités sanitaires américaines, le pays se rapproche également un peu plus de l’hypothèse d’une troisième dose généralisée. Car le gouvernement fédéral a annoncé, la semaine dernière, que tous les adultes américains ayant reçu les vaccins de Pfizer et de Moderna pourraient demander une troisième injection huit mois après la deuxième, à partir de la semaine du 20 septembre. Mais la décision est soumise à l’approbation de la FDA, qui vient justement de valider pleinement le vaccin de Pfizer/BioNTech, donc.

Enfin, l’étape de ce lundi est très probablement annonciatrice d’une autre : l’approbation finale, par le régulateur américain, d’un autre vaccin au moins. Car les remèdes de Pfizer/BioNTech et de Moderna avaient été autorisés en urgence à seulement une semaine d’intervalle, en décembre 2020, entraînant les premières injections de vaccins aux États-Unis.

Une autorisation complète du vaccin permet par ailleurs aux médecins, comme pour tout médicament, de prescrire un remède hors des recommandations. Cela pourrait donc conduire certains professionnels à décider d’administrer le vaccin à des enfants fragiles de moins de 12 ans, pour lesquels il n’est pas encore autorisé, même en urgence. Cette pratique devrait toutefois rester rare, sachant que des données d’essais cliniques sont attendues rapidement pour cette population.

LCI, le 23 août 2021

Lire aussi :

Covid-19 : l’armée américaine va imposer la vaccination obligatoire

EN DIRECT – Covid-19 : les enseignants de la ville de New York soumis à l’obligation vaccinale

Rappels :

Les vaccinés sont des bombes virales : les sources officielles

Efficacité de la vaccination Covid : Il manque plus de la moitié des décès !

Alerte du Dr Zelenko : les injections anti-Covid peuvent causer un génocide mondial !

Pourquoi les mondialistes et les gouvernements veulent-ils à tout prix un taux de vaccination de 100 % ?

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour ALERTE – Les Etats-Unis approuvent définitivement le “vaccin” anti-Covid de Pfizer… et dans la foulée le Pentagone annonce qu’il va devenir obligatoire dans l’armée américaine !

  1. bourgeot dit :

    la FDA une agence au service des lobbys pharmaceutiques et surtout des anglosionistes qui rêvent au travers de la vaccination d’imposer une identité numérique avec monnaie numérique! donc reset bancaire et monétaire par puçage des gens vaccinés !ceux qui ne veulent pas le vaccin seront pourchassés!!

  2. Dupuis dit :

    DEPOPULATION à marches forcées !

  3. DD dit :

    Toute cette histoire me fait penser à une technique de vente vieille comme mes robes et qui est totalement proscrite en France, il s’agit de la « vente en perruque »…

  4. non je n’aime pas le forcing! nous ne sommes pas des bestiaux stop 🛑
    une petite chaine aux pieds? Une boucle à l’oreille comme les bœufs? Sommes nous de trop sur la terre?

  5. xavib dit :

    On se fout de notre gueule… en Norvège les autorités sanitaires viennent de dire que la pandémie était TERMINEE !!!

    Covid ‘is over’ in Norway, health chief declares

    https://www.ft.com/content/f47c2b96-d3d9-4bfc-ab51-c1b5f2153f3a

    • rodez21 dit :

      @Xavib
      Oui mais la Norvège ne « pèse » que 5 millions d’habitants, donc un marché minuscule pour Big pharma et qui plus est comme la Suède, coche toutes les « bonnes » cases (cashless, gros fond souverain, pas de dettes et indépendant énergétiquement).

    • e dit :

      normal, la Norvège a déjà atteint leur objectif de dépopulation

      « Démographie de la Norvège: Population: 5 372 191 hab »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Démographie_de_la_Norvège

      ils ne veulent laisser que 5 millions d’habitants par pays

      ils continueront à piqouzer et à faire leur dictature NAZItaire jusqu’à ce qu’ils ne restent que 5 millions de français

  6. hergastul dit :

    Au train où vont les choses, les camps d’internement verront peut-être le jour avant 2022.
    En attendant, un petit rappel sur les liens de la FDA avec ses sponsors financiers…
    https://www.armstrongeconomics.com/world-news/corruption/fda-approves-gates-vaccine-after-accepting-funding-from-him/

  7. e dit :

    sauf que l’armée américaine contrairement à la populace pourra être exempté de piqouze en avançant l’argument religieux selon une source interne
    https://stateofthenation.co/?p=79268

    sinon comment les motiver pour rafler les américains vers les camps forcés de la piqouze?

    la piqouze cause le cancer du sang
    https://stateofthenation.co/?p=80028

    un ado de 16 ans reçoit 225 000 dollars de dédommagement après avoir eu une attaque cardiaque suite à l’injection Pfizer
    https://stateofthenation.co/?p=80024

    l’injection Pfizer détruit les cellules T
    https://stateofthenation.co/?p=80101

    statenation explique pourquoi approuver définitivement Pfizer est illégal
    https://stateofthenation.co/?p=80105

    • zorba44 dit :

      Ils ont bien dit que l’armée américaine devrait être piquouzée ? Un mensonge de plus car ils ont la force avec eux en tout état de cause…

      Jean LENOIR

      • e dit :

        un effet comm pour dire, voyez on est piqouzé donc on a le droit de vous rafler pour la piqouze forcé aussi! sauf que eux mentent et ne seront jamais piqouzés, c’est juste pour l’effet comm
        comme c’est dit plus haut, une source interne les a dénoncé en disant que dans l’armée contrairement à la populace ils peuvent refuser la piqouze en utilisant une exemption religiouse ou sectes car les USA sont bourrés de sectes
        il y a même des écoles de sorciers là bas

  8. e dit :

    Message du Collectif Médecin ReinfoCovid et de Louis Fouché à l’ensemble des soignants.

    « La France est sous le choc. Mais tout était annoncé.

    Nous ne pouvons plus nous indigner à bon compte derrière nos écrans, nous lamenter derrière nos emails. Nous ne pouvons plus éternellement compter sur quelques-uns, aussi charismatiques soient-ils. Sachons lire entre les lignes. La chute symbolique de l’IHU est consommée. Nous ne pouvons plus regarder, passifs, quelques courageux ou charismatiques, Gérard Maudrux, Louis Fouché, Alexandra Henrion Caude, Luc Montagnier, Pascal Sacré, …

    La brutalité de l’ordre traduit 10 des plus grands résistants devant sa juridiction.

    Nous sommes à un point d’inflexion. Il est temps. Il est grand temps. Nous sommes bel et bien en dictature.

    C’est le grand temps des héros. Une puissante vague de fond se lève. Nous devons l’accompagner. Des milliers d’individus, de citoyens vont se lever pour dire NON. Ce Non est inarrêtable, invincible. Grain de sable vivant et vibrant dans l’engrenage de la froide mécanique totalitaire.

    Notre responsabilité est lourde. Notre courage immense. Notre espoir ridicule.

    Depuis quelques jours, les « bruits de bottes ». Des centaines d’inscriptions de médecins et de soignants pleuvent.

    Plus encore depuis hier soir.

    La loi va imposer une thérapie génique expérimentale aux soignants puis à tous. Aucune dictature dans le monde n’a réussi une telle transgression.

    Pour les médecins et les soignants, que faut il faire ? Renoncer à sa vocation, à sa carrière, à sa vie ? Ou se soumettre ?

    Le temps n’est plus à se cacher des ordres, ils vont venir à vous.

    Le choix est irrémédiable MAIS temporaire. Car les déferlements totalitaires n’ont qu’un temps. Et ce temps est venu. Il nous faut faire un choix. En notre Âme et Conscience. Et tenir !

    Ces annonces ne sont qu’un début. Après les soignants, ce seront les citoyens, puis nos enfants, les femmes enceintes et les bébés.

    Il est temps d’agir comme vous n’avez jamais agi dans votre vie. Il est temps de s’engager comme jamais vous ne vous êtes engagés dans votre vie. Plus rien d’autre n’a d’importance.

    Coordonnez les réseaux. Inventez la survie. Rêvez des passages imprévus à travers les bourrasques.

    C’est au fond de l’impasse seulement que se dessine une sortie vers le ciel. C’est dans le désastre que le Vivant se réveille.

    Sortez du numérique. Actionnez la réalité.

    Mettez-vous en lien. Mettez-vous en action.

    Vous pouvez tout, et bien plus ! »

    source : https://victoiredelaverite.over-blog.com/2021/08/message-de-reinfo-covid.html

  9. la Mésange dit :

    Catastrophe prévisible….combien de temps maintenant (on le compte en jours, à mon avis, pas en semaines) pour que le cloporte de l’Elysee rende l’injection obligatoire pour toute la population ?

    • Alcide dit :

      Obligatoire ou pas, ce vaxx est un produit mortel.

      Les mous raisonnants vont alors se poser la question :

      Doit-on accepter l’inoculation létale par empathie et être enfin socialement parfaitement intégré par la mort avec les félicitations du gouvernement ?

    • mark knopfler dit :

      Si McKinsey va actionner la piquouze obligatoire pour tous en s’appuyant sur la décision de la FDA, ce sera Bain qui en fixera le tempo politique, ne pas oublier que théoriquement, il y a des élections présidentielles en 2022 et qu’il faut donc choisir le meilleur moment pour le faire.

      D’ailleurs je me demande si elles auront lieu à date, car si le scenario qui se dessine était avéré, à mon humble avis, il ne peut se réaliser que sous loi martiale ou régime particulier afin de conttaindre à la piquouze, ce qui implique une logistique et des moyens législatifs ad hoc.

      La répétition mondiale sera donc comment les US vont parvenir à vacciner plus d’un million de bidasses et sa méthode sera importée localement, dans les Etats-nations, si succès à la clé.

      Mine de rien, ca prendra du temps pour valider et formater les esprits, je pense donc qu’il n’y aura pas d’élections en 2022 en France.

  10. Alcide dit :

    Piège marketing classique :
    L’exterminateur propose la troisième dose, qui elle, c’est sûr ne contiendra pas le placebo destiné à lisser la courbe des estropiés des deux premières.

    …Environ 5 millions de personnes âgées ou à « très haut risque » sont ciblées en priorité pour une « dose de rappel » de vaccin anti-Covid à partir de mi-septembre, a indiqué jeudi le ministère de la Santé.

    Ce chiffre inclut principalement les résidents d’Ehpad et d’unités de soins de longue durée (USLD), les personnes de plus de 80 ans vivant « à domicile », ainsi que les malades « à très haut risque de forme grave » de Covid et les patients « immunodéprimés ».

    https://www.ledauphine.com/sante/2021/08/12/la-troisieme-dose-concernerait-5-millions-de-personnes-selon-olivier-veran

    Le génocide continue son bonhomme de chemin.

    • zorba44 dit :

      Mais Pierre, c’est excellent …au moins une raison de voir ma minuscule retraite (qui a augmenté de 5% en 14 ans) …enfin revalorisée.

      A toute situation, cynisme est parfois bon !

      Jean LENOIR

    • Matterhorn dit :

      Je recommande les viagers pour donner un peu de bonheur pécuniaire.aux vieux piquouzés 😦

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s